14-18 au 84e R.I.T.   anigreen12_back.gif   anigreen12_next.gif

 (carnet de guerre d'Edouard Guillouard, photos Leglaive) 

 

BOMBARDEMENTS, CINÉMA, FUSIL AUTOMATIQUE - janvier 1918 à mars 1918

 

      Vous pouvez commenter ce carnet, cliquez ici

 
1er janvier 1918 mardi En permission, la croix de guerre, visites, souhaits paix prochaine
2-3.1 Profite de 2 jours de plus
4.1 vendredi Soir, départ de Nantes, grand froid, voyage avec le général commandant IIe C.A.
5.1 samedi Paris, diné avec Chaussé qui est indisposé
6.1 dimanche Arrivée à Nancy, grand-messe, accident bain, déjeuné avec Paradesse, retour à Dieulouard, diné avec Glorion et Mr Leglaive, champagne avec Lecolter
RI086.JPG7.1 lundi Dieulouard, achat chez Gouvy, départ pour le Pouillat sous la pluie
8.1 mardi Installation, coup de main à Flirey
9.1 mercredi Bombardement tous les jours, travaux au Bois Le Prêtre dans la neige      
11.1 On aprend que la classe 98 passe dans l’active, Wagner ne s’en fait pas trop et n’est pas fâché de quitter Pouillot
13.1 dimanche Messe dans la chapelle dans la neige qui recouvre partout. Départ de Wagner
15.1 mardi Départ de nos poilus Delavie, Pohardy, Berbran, Sicot
16.1 mercredi Croix de guerre Glorion, Pohardy, départ de Gabory 1ère Cie
17-18.1 Les jours passent lentement, l’Echo de Paris annonce l’offensive dans la vallée de la Moselle pour le 20
19.1 samedi Reconnaissance des bois de Fuvenelle, positions, avions
20.1 dimanche Messe au Pouillot, les officiers du génie sont très gentils, le travail se fait bien, mais les jours passent lentement sans distraction autre que la reconnaissance des positions d’alerte
24.1 jeudi Visite du général avec les chanteurs, on attend de jour en jour l’ordre de relève ce qui fait paraître le temps plus long. Lalore est parti, je suis seul avec Henri, Jaunait, nous mangeons Crapouillot, la distraction voir la porcherie
27.1 dimanche Visite du commandant et du docteur, rien de nouveau pour la relève
28.1 lundi Bombardement à gaz sur les chantiers
29.1 mardi Ordre de relève arrivé à 21 h, départ le lendemain
30.1 mercredi Départ à 4 h du matin pour Saizerais, [arricotage] au départ, froid, mal installés à Saizerais d’où nous partons heureux
31.1 jeudi Départ de Saizerais, route fatiguante, arrivés pénible à Nancy, la journée sans logement, nous couchons Hôtel d’Angleterre deux par chambre
1.2.1918 vendredi Nancy Revue, exercice le matin, remise de décorations
2.2. samedi Hôtel d’Angleterre
3.2 dimanche Reconnaissance des courriers avec Mr Brehier capitaine, déjeuné avec l’ami de Mr Leglaive
RI070.jpg4.2 lundi Installation au 4 Vent, popote et logement au Pavillon
5-9.2 Les hommes touchent 2 F  et travaillent bien, tous bien organisés, un jour sur deux nous allons à Nancy, c’est le repos et la tranquillité mais le logement laisse à désirer, mais on ne trouve pas mieux dans les environs
10.2 dimanche Déjeuné chez le commandant avec Perrin, bridge
11.2 Reprise des travaux
12.2 mardi Gras Premier bombardement de Nancy, mais les bombes tombent tout près, la fusée d’obus envoyée à Louis
 13.2 mercredi Visite du camouflage, les entonnoirs des bombes
14.2 jeudi Expédition de la fusée
15.2 vendredi Promenade à Nancy, cinéma
16.2 samedi Le beau temps commence, achat de drap velour
17.2 dimanche Réception de l’adjudant Bery, promenade à Nancy, le concert, cinéma, la Renaissance
18.2 lundi Au cinéma de la rue des Carmélites Monte-Cristo
19.2 mardi Péault directeur du théatre de la 7e A.
20.2 mercredi Les apéritifs au Point Centrale au Riche
21.2 jeudi Rencontre Gallant, cours de chefs de bataillon
Photo : Babette, poupée de bois peint, rapportée par Edouard
22.2 Vendredi Le commandant perd un de ses garçons, permission
23.2 samedi Bruits de départ
24.2 dimanche Déjeuné à l’Hôtel Thiers, grand concert Hôtel de Ville, la capitaine Leglaive commande le bataillon
RI114.jpg25.2 lundi Nous préparons le départ
26.2 mardi Violent bombardement toute la nuit, dégats et victimes Hôtel Thiers, gare des marchandises
28.2 jeudi Départ de Nancy par mauvais temps, cantonnons à Rosières-aux-Salines
Photo : Edouard
1.3.1918 vendredi Départ de Rosières-aux-Salines à cheval, arrivé à Lunéville (25 km E.S.E. de Nancy), nouveaux ordres, pas trouvé Henri Cassin (ami d'enfance d'Edouard) camp de Blainville
2.3 samedi Départ de Lunéville, froid, pour Réménoville, route difficile par Roussaie
3.3 dimanche Installation au village, grand-messe, sermon du curé, arrivée de la 1ère C.M. commandée par l’adjudant, je suis seul au cantonnement
RI112.jpgPhoto : ruines non identifiées
4.3 lundi Arrivée de la 2e Cie Luneau Lalou, arrivée du commandant, Vetter, Jaunait, ordre d’aller à Blainville malgré que soit dit que nous changeons d’armée
5.3 mardi Départ pour Blainville-sur-l’Eau (9km S.O. de Lunéville), rencontre de Mr Leglaive, arrivée aux cours F.M., installations, bonne chambre chez Mr Lacroix
6.3 mercredi Cours de F.M., tirs et théorie
7-9.3 Sports, courses, méthode Hébert, mais le tout bien tranquille avec Mr Quenel et les camarades
10.3 dimanche Messe à Blainville, promenades avec Trémulot en poilu, les premières journées de printemps, les digestifs chez le Russe, la popote, Chotin qui n’était pas au déjeuné
14.3 jeudi Henri Cassin et Benoist viennent nous rendre visite
15.3 vendredi Les tirs, promenade à Damelevières (à 2 km)
carte5.jpgCarte de Leglaive à Edouard  (après la guerre) « Mon cher lieutenant, je ne peux quitter l'Alsace sans vous adresser un salut cordial de cette terre arrosée de votre sueur et même un peu de votre sang. L'excursion de dimanche à l'Hartmann fut intéressantes, mais vers 4 h au sommet un orage de 1ère grandeur nous attendait, n fin de journée mes pieds pouvaient croire que la guerre recommançait. Puis j'ai passé 2 jours à Thann, ville toujours accueillante, Rien ne reste des belles défenses dont nous étions si fiers et qui protégaient si bien la vallée de la Thur. Les anciens propriétaires de l'Ours Blanc ont transformé en hôtel une grande villa située près de notre popote, très belle installation, grand jardin, Hôtel du Parc. Ce soir Paris, Amitiés. Leglaive »
RI037.jpg16.3 samedi Conférence du général de P.T.T. ,
17.3 dimanche Permission à Lunéville par beau temps, vu Henri Cassin, arrosage de la Croix de Guerre
18.3 lundi Cours de fusil automatique
19.3 mardi Bruits de bombardement forêt de Parroy
20.3 Le propriétaire Mr Croix ancien charcutier à Nancy
21.3 jeudi Les armes automatiques, grands baraquements
22.3 On parle de l’offensive déclanchée chez les Anglais
23.3 samedi Les nouvelles sont mauvaises
RI038.jpg24.3 dimanche On apprend que Paris a été bombardé par canon et on s’explique difficilement la chose
25.3 lundi Les cours continuent mais une certaine inquiétude règne, le 9e C.A. est rappelé
27.3 mercredi Puis d’autres corps, réception de Mr Quéré
28.3 Jeudi Saint Nous restions très peu à l’examen
29.3 Vendredi Saint Départ de Blainville, retard de train, arrivée à Baccarat (31 km S.E. de Blainville), mauvais temps, mauvais repas, départ pour Raon-l’Étape (10 km S.E. de Baccarat), arrivée par la pluie à Raon, pas de 84e, on apprend qu’il est à Thann (86 km S. de Raon, près de Mulhouse), vu Michel, départ à 23 h de Raon
30.3 samedi Arrivée à 3 h à Arche où nous attendons train pour Remiremont, Bussang, cantonné à Bussang
31.3 dimanche Pâques, départ de Bussang à 8 h, le colonel, Le taco, la montagne, la belle vallée malgré la pluie, arrivée à Wesserling et à 18 h 30 à Thann, nouveau colonel, diné chez le colonel
 

    anigreen12_back.gif   anigreen12_next.gif

 
    tous droits de reproduction réservés

    Vous pouvez commenter ce carnet de guerre sur mon blog