L’incroyable succession de Louise et Michel Maugars : Angers 1712 (5ème partie)

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 2E1966 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

3ème lot : Le lieu et closerie de la Vallée situé paroisse de Cuillé composé de maisons estables cours rues et issues terres prés et pastures et tout ainsi qu’il est plus au long spécifié par le PV d’appréciation desdits sieurs Henryet et Fagotin sans en rien réserver (en marge : 995 livres) – Item la pièce de la grande Vallée contenant 3 journaux ou environ (180 livres par Henriet, 180 par Besnard) – Item 2 hommées de pré ou environ appellé le Pré Marais (340 livres par Henryet, 320 par Fagotin) – Item la pièce du Petit Tourné contenant 2 journaux ou environ – Item la pièce de la petite Pasture du Tourné contenant un journau ou environ – Item la pièce de la Grande Pasture contenant 2 journaux une boisselée ou environ et tout ainsi que lesdites 4 pièces de terre et pré se poursuivent et comportent avec leurs appartenances et dépendances hayes et fossés en dépendant et qu’elles sont spécifiées par lesdits PV sans en rien réserver et ce sur le prix rapporté par le PV dudit sieur Besnard tiers expert, qui, avant ces présentes composaient la métairie du Clos à présent réduite en closerie et qui sera comprise au quatrième lot cy après (f°13) – Item pour la somme de 92 livres de bestiaux qui sont sur ledit lieu de la Vallée suivant le bail passé devant le sieur Meaulin le 10 décembre 1705 et suivant le PV dudit sieur Besnard – Item 8 boisseaux de seigle de sepmances mesure de la Guerche qui est aussi sur ledit lieu à raison de 20 sols suivant ledit PV – Item 8 boisseaux de seigle dite mesure de la Guerhe à prendre sur les sepmances qui sont sur ledit lieu du Clos pour mettre sur ledit lieu de la Vallée à servir de sepmances aux pièces de terre qui y sont jointes aussi à raison de 40 sols le boisseau suivant le PV dudit Besnard – Item pour 100 livres de bestiaux à prendre sur la prisée des bestiaux qui sont sur ledit lieu après que ceux auxquels eschoira ledit 4ème lot auront choisi sur toute la prisée desdits bestiaux pour 200 livres de bestiaux suivant l’estimation dudit sieur Besnard rapporté en sondit PV – Item la somme de 766 livres pour laquell est créée 38 livres 6 sols de rente hypothéquaire deue par messire Jean Baptiste Du Buat escuyer seigneur de Vollaire au désir du contat de constitution passé devant Louis Bulourde notaire le 17 mai 1683 et autres pièces – Item la somme de 428 lires 1 sol 9 deniers pour les arrérages escheues de ladite rente jusques au 17 juin de la présente année dont ledit sieur Du Buat auroit donné sa reconnaissance sous seing privé audit defunt sieur de la Bellangerie le 18 août 1707 de la somme de 271 livres 12 sols 9 deniers – à la charge par ceux auxquels eschoira le présent lot de déduire et faire raison sur la somme cy dessus de 428 livres 2 sols 9 deniers audit sieur Du Buat de 2 rachapts qui peuvent estre deubs sur ledit pré Herrault par le décès de defunt Me René Maugars vivant curé de Cuillé et dudit defunt sieur de la Bellangerie à raison de 18 livres par chacun rachapt si tant en est deub, comme aussi de déduire sur ladite somme celle de 12 livres si tant est deu pour 4 années d’arrérages de cens et rentes féodales deues sur ledit pré Herrault et sur le lieu de la (f°14) Gelinière relevant dudit sieur de Vollaire qui eschera au jour et feste de l’Angevine de la présente année – Item la somme de 92 livres de principal que doit faire de retour le 7ème lot cy-après au présent lot, payable dans 5 ans après l’option des présents partages et cependant l’intérest jusqu’au jour de l’admortissement du sor principal sans que la stipulation d’interest puisse empescher ny retarder le paiement de ladite somme principale (en marge « monte à la somme de 3 184 livres un sol 9 deniers et par Duverger à 3 144 livres un sol 9 deniers »)
4ème lot : Le lieu et closerie du Clos qui cy devant estoit une métayrie de laquelle a esté énervé les héritages compris au 1er et 3ème lots desdits lots cy devant expliqués et ledit lieu consiste à présent en tous les logements, estables, granges, cours, rues et issues appartenances et dépendances, un jardin au dessus desdites appartenances, contenant une boisselée ou environ – Item un cloteau de terre contenant une boisselée ou environ joignant ledit jardin – Item une chastaigneraie en fustais proche lesdits ayraux contenant un journau ou envirion – Item la pièce du Rosty contenant un journau et demy ou environ – Item la pièce de la Maladrerie contenant une boisselée ou environ – Item la pièce appellée le pré Marais contenant un journau ou environ – Item la pièce de la Butte de l’Espine contenant un journau et demy ou environ – Item le grand pré situé sur le bord de la rivière de Genne contenant 7 hommées ou environ – Item une pièce de terre appellée le Preau de la Maladrerie y compris des Coustaux et une fontaine contenant 2 boisselées ou environ – Item une pièce de terre appellée la Grande pièce contenant 3 journaux et demy ou environ (f°15) – Item la pièce du Tauroux ou Souroux (sic) contenant 2 journaux et demy ou environ – Item dans la pièce des Epinaix 4 journaux de terre ou environ, en 2 endroits compris comme à l’estimation d’un journau de terre en butte et tout ainsi que lesdites choses cy dessus se poursuivent et comportent avec leurs appartenances et dépendances d’icelles, et qu’elles sont spécifiées par les susdits PV sans en rien réserver, pour et suivant l’appréciation faire par ledit sieur Besnard tiers expert et ainsy qu’il est raporté par son PV d’appréciation – Item pour 200 livres de bestiaux à prendre et choisir sur les bestiaux qui sont sur ledit lieu et le surplus sont et demeurent auxdits 1er et 3ème lot, ainsi qu’ils y sont expliqués, le tout suivant l’appréciation faire par ledit sieur Besnard rapporté en sondit PV – Item 18 boisseaux de seigle et 2 d’avoine mesure de La Guerche des sepmanes qui sont sur ledit lieu à raison de 40 sols le boisseau de seigle et 20 sols le boisseau d’avoine suivant l’appréciation faire par ledit sieur Besnard – Item la somme de 400 livres de principal pour laquelle est créé 22 livres 4 sols 6 deniers de rente hypothéquaire deue à la succession dudit defunt sieur de la Bellangerie par René Chesnau, Anne Jarillais sa femme, Jeanne Lefevre veufve Léon Marchandie au désir du contrat de constitution passé devant René Cointet notaire de la juridiction de Craon le 2 mai 1657 – Item la somme de 74 livres un sol 8 deniers pour 3 années 4 mois d’arrérages de ladite rente escheue le 2 septembre e la présente année – Item la somme de 51 livres 6 sols pour arrérages de la rent hypothéquaire de 16 livres 13 sols 4 deniers escheus le 13 juin de la présente année, à prendre et recevoir de Louis Bois sieur de la Bidonnière, Julienne Bois veufve Guy Bruchet et autres (en marge : « monte par Henriyet à 2 999 livres 7 sols 8 deniers et par Duverger à 2 699 livres 7 sols 8 deniers » (f°16)
à suivre pour les derniers lots (il y en a 7)