Nantes, chantiers de construction navale : carte postale de 1908

Je relis tranquillement mes travaux et je m’aperçois que j’ai depuis longtemps sur mon site les cartes postales du port de Nantes, dont une vue des chantiers navals.

La pandémie qui me laisse prisonnière depuis des mois, faute de masques dans les couloirs de ma tour et son ascenseur, a entraînée chez moi une forte tendance à perdre du temps, voire beaucoup de temps à lire et relire et cela est profitable : la preuve, je ne me souvenais pas de cette carte postale alors même que j’ai longuement étudié l’un des chantiers navals, celui des BONNISSANT, qui construisaient des bâteaux de cabotage, activité qui devait disparaître avec l’arrivée de la voie ferrée fin 19ème siècle à Nantes. En fait, je suis depuis des jours fixée sur ce cabotage, car je vais vous conter prochainement une histoire vraie et familiale, qui me touche donc personnellement.

Et comme j’ai sur ces sujets beaucoup de documents, je suis depuis plusieurs jours occupée à mettre sur mon blog un plugin (logiciel adjoint) qui vous permette de feuilleter directement mes énormes fichies .PDF dont pour commencer celui précisémment des BONNISSANT constructeurs de bâteaux de cabotage.

Donc à bientôt, si je parviens à le faire.

Recette de riz au lait sans four, sans micro-onde, sans cocotte minute

Sur un petit réchaud à induction, à la casserole simple (le mien est un Brand à un feu, déjà très ancien mais parfait) :

1 litre de lait

125 g de riz

6 pierres de sucre

1 sachet de sucre vanillé

Lorsque le tout va bouillir, brasser un peu, et passer le réchaud à sa position mini, qui ne fait que tenir réchauffé à environ 90 ° C, et laisser ainsi 50 à 60 minutes.

Pour ma part, je vais surveiller et brasser toutes les 15 minutes, mais cela n’est même pas nécessaire.

Donc, on  peut même faire du riz au lait en camping, et pour ma part, vieille et ayant dû tout simplifier, j’affirme que le mini réchaud à induction que j’ai depuis plus de 10 ans est une merveille à tout faire sans risques (il n’a qu’un feu, et si j’oublie (avec l’âge) il s’éteint tout seul au bout d’un certain temps.

Ah, j’oubliais, ce mini réchaud existe chez beaucoup de fabricants, et pas cher du tout.