Annulation du mariage d’Alexandre Huault et Anne Vincent, Juvardeil

en droit canon, l’annulation de mariage, rare, est cependant possible, le plus souvent car l’un des époux aurait eu un défaut d’entendement lors du mariage, et ce, même s’il y a eu rapports et un ou plusieurs enfants.
Enfin, c’est ce que je crois savoir, mais vos lumières seront bienvenues.

Alexandre Huault était chirurgien, on pourrait être en droit de penser que le défaut d’entendement n’est pas de son côté ?

Stéphane a trouvé cet acte aux Archives Départementales de Mayenne série 3E63-898 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le mercredi 2 novembre 1660 après midi devant nous René Boutin et René Rigault notaires royaux à Château-Gontier furent présents établiz et deument soubzmis au pouvoir de cette cour honorable homme Claude Chevollier Sieur du Fouinier marchand demeurant audit Château Gontier paroisse St Rémy au nom et comme procureur de Alexandre Huault Sieur de la Doublancheire chirurgien cy devant demeurant au bourg de la paroisse de Juvardeil et en vertu de sa procuration spéciale passée par devant Mr Pierre Aurat et nous René Boutin notaires le 21 octobre dernier, la minute de laquelle est demeurée cy attachée pour y avoir recours d’une part,
et Anne Vincent fille d’honnestes personnes René Vincent sieur de la Trueloy marchand et de Renée Taillandier son épouse demeurant au lieu seigneuriale de Moiré à Soeurdres, procédant o l’autorité de sondit père, et encores le dit René Vincent ayeul et tuteur naturel de René Huault fils mineurs dudit Alexandre Huault et de la dite Anne Vincent d’autre part
lesquelles parties ont volontairement pacifié et accordé par transaction irrévocable sur l’execution du jugement rendu en l’officialité d’Angers le 14 aout dernier (donc avant la naissance dudit mineur René Huault), portant sur la dissolution du mariage ci avant contracté entre le dit Alexandre Huault et la dite Anne Vincent et renvoi fait pour la liquidation des dommages, intérêts et aliments requis tant pour elle que pour le dit René Huault mineur et pour la légitimation d’iceluy en la forme et manière qui ensuit c’est à savoir que les dites parties ont convenu et accordé que le dit René Huault soit et demeure légitime pour succéder tant à ses père et mère, qu’aux successions colatérales qui luy pourroit eschoir comme il a été jugé par les arrets de la cour en pareilles oeuvrancse et leur est ce fait suivant la coutume, de l’éducation duquel mineur la dite Anne Vincent demeure chargée pour le nourrir et élever en la religion catholique apostolique et romaine, et par la restitution de la somme de 300 livres que le dit Alexandre Huault a reçu et touché des deniers dotaux à la dite Anne Vincent promis par son contrat de mariage prétensions de pensions loyer de maison du bourg de Juvardeil en ce pays d’Anjou et aux menues debtes contractées pendant qu’a duré le mariage d’entre iceluy Huault et la dite Vincent, dommages et intérêts de la resolution dudit mariage, des despens à elle adjugés par le dit jugement et autres frais fait tant par la dite Anne Vincent que ses père et mère, les parties en ont présentement composé et accordé à la somme de 800 livres outre et par dessus ce qui reste des meubles et provisions promises et fournyes par trousseau, qu’elle a recognu avoir en sa possession, dont et du tout elle disposera comme à elle appartenant
à la charge de paier les fermes de la dite maison de Juvardeil ce qui est deub pour les tailles et impost du sel achapt de cuir de fuyet ? et de gros bois et autres menues debtes non excedant le tout la somme de 65 livres y compris 100 sols payés pour la résiliation du bail de la dite maison à laquelle le dit Huault ne pourra contrevenir, que sondit procureur a dit à présent approuver, en paiement de laquelle somme de 800 livres, le dit Chevrollier audit nom a vendu et transporté comme par ces présentes il vend quitte et transporte et délaisse promis et promet audit nom garantir de tout dommages et fournir et faire valoir à la dite Anne Vincent ce stipulant et acceptant pour elle et ses hoirs et ayant cause les rentes hypothequaires cy après déclarées que le dit Chevrollier a dit et assuré être deues au dit Alexandre Huault tant de son chef que comme seul et unique héritier de déffunte Marie Huault sa soeur par les cy apres nommés scavoir celle de 11 livres 17 sols 10 deniers qui auroit été créée et constituée par Antoine Roullière marchand tanneur et Gabrielle Attibard sa femme demeurant en la paroisse de Villiers Charlemagne et comme leurs coobligés au proffit de la dite Marie Huault pour la somme de 213 livres 10 sols deprincipal par contrat par devant nous Boutin notaire le 21 décembre 1652 pour une part et celle de 26 livres 10 sols par autre créée et constituée par Julien Fougeray et Barbe Pottier sa femme demeurant en la paroisse de Fromentières et par Andrée Mondières veuve de Gervais Bellanger au profit desdit Alexandre et Marie Huault pour la somme de 477 livres

Tags: , , ,

7 commentaires pour “Annulation du mariage d’Alexandre Huault et Anne Vincent, Juvardeil

  1. Stéphane dit :

    Bonjour

    Qui étaient ils?

    Alexandre Huault majeur fils des feu Thomas Huault et Elisabeth Guillet Sr et dame de la Doublancherie
    Il a le consentement de hh Claude Chevrollier son cousin germain qui a la procuration de sa mère et de sa tante Mathurine Guillet vve de Etienne Chevrollier Sr de la et de Catherine Juffé vve de François Guillet sr de la Sellerie

    Anne Vincent mineur 17ans fille de René Vincent Sr de la Tronelay et de Renée Taillandier domiciliés à Moiré de Soeurdres. Les enfants du couples Vincent / Taillandier ont sans doute profité de l’éducation des enfants des de Champagné - Marc Antoine de Champagné est né la même année que Anne Vincent et de sa soeur jumelle Marie Vincent

    Contrat de mariage en mai 1659 sans doute mariés en Juin 1659 (manque sur Soeurdres) et divorcés en aout 1660. René Huault leur enfant, est né à Soeurdres le 17/09/1660

    Je ne pense pas à un désordre mental d’une des 2 parties; mais plutot à un adultère de l’une d’elle. Sachant que la plus grande partie de leur vie de couple, elle était enceinte, et que l’enfant fut reconnu d’Alexandre Huault, je dirais que l’adultère vient de Alexandre Huault

    Je ne sais pas ce qu’est devenu Alexandre Huault, et pas de trace de René Huault après sa naissance

    Anne Vincent épousera par la suite Julien Morier mes ançêtres, Anne est inhumée dans l’église de Soeurdres.

    Son père devait avoir du caractère , sans doute pour le divorce, il accueillit sa fille après celui ci, il ne l’a pas caché, elle fut marraine de ces neveux et nièces

    Pour preuve de son caractère, lors de 2 baptèmes, l’un à Daon le 25/03/1672 de Jacques Vincent p 105, l’autre à Azé le 21/01/1672 de Anne Morier p65, il signe “R Vincent grand père de l’enfant agé de soixante neuf ans”. 1ère fois que je rencontre ce genre de signature

    Cordialement
    Stéphane

  2. OH dit :

    Selon WIkipedia, à défaut de mieux, les motifs invocables sont :

    Le défaut de consentement (contrainte)
    Le défaut de forme canonique (si le ministre du culte qui reçoit les consentements des époux n’a pas reçu de l’ordinaire du lieu la juridiction nécessaire)
    Une grave immaturité
    Les troubles mentaux empéchant la lucidité du consentement
    L’occultation volontaire d’un aspect important de sa personnalité (erreur sur les qualités essentielles de la personne)
    Le refus de procréer2 ou l’impossibilité physique d’une union charnelle

    On pourrait donc penser à l’avant dernière cause : l‘occultation d’un aspect important de la personnalité, et si le père d’Anne avait du caractère, nul doute que s’ils ont découvers un aspect chez Alexandre Huault après le mariage, il a immédiatement aidé sa fille.
    Odile

  3. Stéphane dit :

    les raisons peuvent donc être (après élimination):

    -Une grave immaturité (dans ce cas peut être Anne Vincent, mineure)
    -L’occultation volontaire d’un aspect important de sa personnalité (erreur sur les qualités essentielles de la personne) - J’ai l’impression que cette raison est un peu “fourre-tout”

    Si je trouve la raison dans un acte, je vous en ferais part

    Stéphane

      Note d’Odile :

    Oui, je pense comme vous, cependant dans la clause “fourre-tout”, si vous voulez bien vous reporter par l’esprit à cette époque, le mari peu avoir été attiré par les garçons, et je pense que les cas devaient être sans doute plus fréquents qu’il n’y paraît dans nos bons vieux actes notariés.
    L’église avait probablement des difficultés à écrire une telle chose dans le code canon, mais cela semble pourtant sous-entendu, entre autres…
    Odile

  4. elisabethm dit :

    Très intéressant !
    Je me permets de suggérer une autre hypothèse: Alexandre Huault ,le mari ,aurait pu entretenir une liaison au sein même du domicile conjugal ,une servante par exemple, et que la chose soit publiquement connue avant même les noces sauf par la future et sa famille.
    Et comme l’a démontré Stéphane, la jeune épouse était soutenue par son père qui aurait pu aussi en subir l’injure et les vexations, voir se sentir responsable d’avoir autorisé ce mariage qui humiliait sa fille et lui même par conséquent…

      Note d’Odile :

    Bonjour Elisabeth

    L’adultère n’est pas une cause d’annulation.
    Je suis désolée.
    Même parfois, dans certains milieux, il était alors considéré comme une preuve de bonne santé.
    et je ne parle pas seulement des rois !
    Bonne journée, au soleil pou nous, et même chaud.
    Odile

  5. OH dit :

    Rebonjour à tous
    il existerait une autre clause de dissolution du mariage, à savoir que l’un des époux n’ait pas été baptisé, pour raison d’autre religion. Mais là, je ne suis pas certaine. Ceci signifierait que le prêtre qui avait fait le mariage n’aurait pas bien vérifié les certificats de baptême. Et ceci signifierait que Huault été protestant ou autre.
    Odile

  6. OH dit :

    les annulations de mariage, ou tout au moins quelques unes, sont conservées aux AD49 coté G635 pour la période 1626-1693
    réouverture des AD le 23 septembre prochain, selon ce que dit ce jour leur site
    Bonne soirée à tous
    Odile

  7. Stéphane dit :

    Bonjour

    Merci, quand je ferai un saut au AD 49 (sans doute au mois d’octobre), je regarderai cette côte, qui devrait s’avérer interressante sur les motifs données.

    Stéphane

Laisser un commentaire