Jeanne Leroy tient tête à son frère, Angers 1588

Elle préfère aller voir son avocat plutôt que recevoir la somme que son frère lui doit. Bref, l’ambiance familiale est tiède !!!

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E1 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 7 septembre 1586 en la cour royale d’Angers endroit par devant nous (Jean Lecourt notaire) et des tesmoins cy après nommés noble homme René Leroy escuyer sieur du Mesnil demeurant en la paroisse de Juigné Béné s’est transporté par devers et à la personne de damoiselle Jehanne Leroy sa soeur trouvée en ceste ville d’Angers à laquelle il a présentement offert de luy payer et bailler la somme de 266 escuz deux tiers qu’il a présentement mise au découvert laquelle somme il est obligé payer à ladite Jehanne Leroyer par accord et transaction passée par Porcher notaire soubz la cour du Plessis Macé en date du mardy 8 septembre 1587 en déduisant par ladite Jehanne Leroy audit René Leroy la somme de 50 escuz sol pour laquelle somme ledit sieur du Mesnil a dit ladite Jehanne Leroy sa soeur avoir cy davant vendu à damoiselle Guillemine Leroy leur tante la succession qui luy appartenoit et estoit escheue à ladite Jehanne Leroy à cause de la succession de damoiselle Suzanne Leroy comme appert par vendition passée le 5 décembre 1586 le surplus de laquelle somme de 266 escuz deux tiers montant la somme de 216 escuz deux tiers ledit sieur du Mesnil a présentement offert et au découvert à ladite Jehanne Leroy protestant que où elle feroit default d’icelle recepvoir et de luy déduire ladite somme de 50 escuz sol de n’estre tenu à l’advenir en aulcuns intérests et a protesté et icelle somme il consigne de toutes pertes despens et intérests et le tout s’en pourvoir par justice ainsi qu’il verra estre à faire,
laquelle Jehanne Leroy a fait response qu’elle ne déduiroit ladite somme de 50 escuz sol audit sieur du Mesnil pour certaines causes et raisons et moyennant qu’elle a dit avoir à déclarer en temps et lieu et qu’elle vouloit du tout en communiquer à son conseil et que jusques à ce qu’elle eust parlé à iceluy qu’elle ne recepvra ladite somme et qu’elle consentoit qu’elle se transportasse présentement en la maison de Me Jacques Talluau son avocat et conseil demeurant en ceste ville d’Angers ce que ledit sieur du Mesnil n’a consenty et nous a requis le présent le présent acte que lui avons octroyé pour leur servir ce que de raison
fait audit angers avant midy en présence de Jacques Ligier sergent royal demeurant Angers Allain Hameguin demeurant avec ladite damoiselle

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog

4 réponses sur “Jeanne Leroy tient tête à son frère, Angers 1588

  1. -E 3161.(Carton.)-18 pièces,papier;14 pièces,parchemin.
    1511-1728.-LEROY.
    -Lettres de Gervais »par la haulte puissance et divine clémence roy triomphant de la bazoche royal d’Angiers »,qui institue Raoul Leroy « bazochien et vrai suppost de la dicte bazoche »;-brevet du duc de Mayenne, »lieutenant général de l’estat roial et couronne de France »,portant donation »à madame la duchesse de Genevois,en considération des grans meubles dont elle a faict perte en sa maison de Verneuil…des meubles qui se trouveront en ceste ville de Paris apartenans au sieur de Serres La Poterie absent et tenant party contraire »;-vente par Jean Leroy,sieur de La Foucherie,de la seigneurie de Chauvigné;-transaction entre Charlotte Pinon,veuve de Claude Leroy,trésorier général de l’ordinaire des guerres,et François Turpin,son fermier de la terre de Mancy;-contrat de mariage d’Honorat Leroy de La Véroulière avec Hélye de Villeprouvée;de René Leroy,sieur du Mesnil,avec Françoise Paulmier;-provision pour Robert Leroy de La Potherie,prieur de Saint-Honorat,de l’office de conseiller-clerc en la Cour des Aides et finances du
    Dauphiné;-contrat de mariage de Fleurant Leroy,sieur de La Croix,avec Renée Baudon;–partage entre Louis et René Leroy de la succession de Nicole Carré,femme de Louis Leroy;-arrêt de l’intendant de Tours qui maintient en ses titres et privilèges de noblesse Pierre Leroy de La Potherie,sieur de Mancy et de Chaudemanche;-diplôme de bachelier en droit pour Louis-Jacques-Cyr Leroy de Mancy ;-inventaire des meubles de Pierre Leroy de La Potherie,dressé à la requête de Françoise-Madeleine Boylèsve de La Gillière et de leurs enfants;-dispense pour le mariage de Charles-Louis-François-Joseph Boylesve avec Perrine-Françoise-Renée Leroy de La Potherie.
    (Série E.Titres de famille AD de Maine et Loire.C.Port.)

  2. E. 3162.(Carton.)-4 pièces,parchemin;56 pièces,papier.
    -1730-XVIII e siècle.-LEROY.
    -Contrat de mariage de Pierre Le Roy de La Potherie avec Antoinette de Roye;-testament de ladite dame,portant donation de tous ses biens à son mari;-présentation par Cyr-Louis-Pierre Leroy de La Potherie de la chapelle de Sainte-Emérance en son château de Chandemanche en Morannes;-contrat de mariage de Pierre Leroy de La Potherie avec Geneviève-Catherine Petit;-bail à ferme de la seigneurie de Mancy;-partage de la succession de Françoise Boylesve,veuve de Pierre Leroy de La Potherie;-acquêt de la châtellenie de Neuville;-acte de notoriété attestant qu’Etienne Petit,juge-garde au mesurage des sels de La Pointe,n’a laissé d’autre héritier que Catherine Petit,épouse de Pierre Leroy de La Potherie;-vente de la terre de La Roche-des-Aubiers,saisie judiciairement sur Eustache-Guillaume Leroy de La Roche-Vérouillère;-partage de la succession de Catherine-Renée-Marguerite Cupif,femme en secondes noçes d’ Urbain Leroy de La Potherie;-lettre du comte de La Potherie au commandeur de La Potherie,son frère, au sujet de la vente de ses biens de Paris;contestation entre l’Hôtel -de-Ville et Pierre Leroy de Mancy,au sujet de la propriété de fossés bordant le Mail et l’avant Mail;-sentence des arbitres qui adjuge le droit à la ville;-arrêt du Conseil d’Etat qui maintient les sieurs Leroy de La Potherie,seigneur de Neuville et de La Grandière,seigneur de Grez,en leur droit de tenir un bac sur la Sarthe entre Grez et Neuville;-aveu rendu par Louis Leroy,comte de La Potherie,à la seigneurie de La Touchebureau pour ses seigneuries de La Bizollière et de Launay-Monteclerc; notes et extraits généalogiques par le feudiste Audouys;etc.
    (Série E.Titres de famille.AD de Maine et Loire.C.Port.)

    1. Bonjour
      Je ne réponds à personne en privé car j’ai au d’innombrables expériences violemment négatives, et même gravement négatives, c’est à dire avec menaces.
      La généalogie, et surtout le caractère de mes recherches prouvées sur preuves solides et incontestables, ne permet aucun discours autre que public.
      Et j’ajoute que lorsqu’on me fait une telle demande, et qu’on oublie de dire qui on est et à quel titre on se permet de vouloir entrer en contact, cela est une forme de manquement aux règles de la politesse.
      Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *