Acheminement et paiement du sel de Rochefort sur Loire à La Flèche, 1524

Jacques Toutain est ici dit « grenetier du grenier à sel de Mayne la Juhes », et en lisant la suite de cet acte je pense que ce grenier est proche de La Flèche, et que ce Mayne la Juhes pourrait bien être Villaine la Juhel mal entendu par le notaire car à l’époque le notaire écrivait ce qu’il ententait pour les noms de lieux, donc la phonétique pouvait parfois lui échaper.
Qu’en pensez-vous ?

Cet acte est aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, 5E121 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 9 juillet 1524 en notre cour royale à Angers (Nicolas Huot notaire Angers) personnellement estably Mathurin Debouet marchand demeurant à Rochefort au diocèse d’Angers ainsi qu’il dit soubzmectant confesse avoir promis et par ces présentes promet doibt et demeure tenu faire ratiffier et avoir agréable certain appointement duquel la teneur s’ensuit

le 17 juin 1524 Jacques Toutain grenetier du grenier à sel de Mayne La Juhes pour et au nom de Estienne Chauveau son beau frère s’est départy de la société qui avoit esté accordée entre ledit Chauveau et Jehan de Villeronde son procureur et François Lefaucheurs de certaine quantité de sel et fournissement dudit grenier veult et consent audit nom que la convention faite entre ledit Lefaucheurs et Jacques Duplessis touchant ledit fait de marchandise de sel et fournissement dudit grenier sortisse son effet et promet ledit Toutain faire tenir quite ledit Lefaucheurs envers ledit Chauveau moieannant ce que Jehan Sorée grenetier du grenier à sel d’Angers a promis pour ledit Duplessis paier et rembourser audit Toutain audit nom ce qui se trouvera par le compte avoir fourny et employé pour l’achact et voicture dudit sel oultre les deniers par luy receuz et la somme de 20 livres tournois qu’il promest luy avoir esté en faisant ladite société et payée ledit Duplessis ce qui est deu de reste pour sa moitié de l’achact dudit seil estant à soullesnir ? au marchand qui l’a vendu, fait à Angers par devant nous Anthoine Dubourg conseiller ordonné du roy notre sire en son grand conseil commissaire du sire en ceste partie les jour et an que dessus, ainsi signé P. Roustille pour copie

et en rendre et bailler à ses despens lettres vallables de ratiffication à honneste personne sire Jehan Sorée grenetier du grenier à sel d’Angers ou aiant sa cause dedans la feste de Toussaint prochainement venant à la peine de 20 escuz de peine commise à appliquer audit Sorée en cas de deffault, ces présentes néanmoins demourant en leur force et vertu, et en tant que touche la somme de 30 livres tournois qui sont ès mains dudit Sorée que Jacques Toutain dit luy estre deuz par ledit Bouet ledit Jehan Sorée a promis et promet les paier et bailler audit Debouet toutefois et quant que ledit Toutain aura fait ratiffier le contenu audit appointement cy dessus et que ledit Toutain consentira que ledit Sorée baille ladite somme de 30 livres tz audit Debouet et non autrement,
ledit Bouet a promis rembourser ledit Sorée des frais et mises que les grenetiers et contrôleurs de La Flèche pourroient avoir faits pour le mesurage du nombre de sel que ledit Bouet auroit fait mettre sur le port de Soullesnes depuis le mois de janvier dernier passé si aucuns deniers leurs estoient dus par que ledit Sorée leur en auroit respondu
auxquelles choses dessus dites tenir et accomplir d’une part et d’autre etc et aux dommages etc obligent lesdites parties l’une vers l’autre etc renonçant etc foy jugement condemnation etc présents ad ce messire Pierre Ragot prêtre et Jehan Babin demourant à Angers tesmoins, fait et donné audit Angers les jour et an susdits

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog.

3 réponses sur “Acheminement et paiement du sel de Rochefort sur Loire à La Flèche, 1524

  1. E.4059.(Carton.)-3 pièces,papier.
    1724-1778.-TOUTAIN.
    -Acquêt par Arthémise Mercier,veuve de Laurent Toutain,de la closerie des Champs en Saint-Augustin,près Angers;-vente par ladite dame de ladite closerie à Marie Toutain sa fille;-thèse de philosophie soutenue par Simon Toutain et Urbain Bernier,clers d’Angers.
    (Série E.Titres de famille.AD de Maine et Loire.C.Port.)

  2. bonsoir
    Mayne la Juhel est la ville de Mayenne
    cf. le Dictionnaire de La Mayenne de l’abbé Angot
    « Mayenne, ville, chef-lieu d’arrond., à 30 kil. de Laval.
    […] Maine la Juhel, 1351 (Dict. topog.). — Mainne la Jeuls, 1362 (Arch. nat., JJ. 91, f. 141). — Le chasteau de Maine, 1364 (Ibid., L. 972). — Maingne, 1392 (Dict. topog.). — Maienne, 1412 (Ibid., R/5. 383, f. 171). — Mayne la Juhez, 1423 (Ibid., X/2a. 18, f. 6). — Mayenne la Juhes, 1433  »
    Juhel prénoms de plusieurs seigneurs de Mayenne

      Note d’Odile :

    Bonjour
    Merci beaucoup pour ces précisions.
    Mais alors je ne vois pas comment le sel était acheminé par La Flèche.
    Odile

  3. Bonjour
    à cause de l’ancienneté de votre acte, 1524 !
    La Mayenne a été rendu navigable de Château-Gontier à Laval par ordonnances de François Ier de 1536 et 1537.
    Le sel arrivait au « port de Soullesnes » qui doit être aujourd’hui Solesmes, dépendant de La Flèche.

      Note d’Odile :

    Merci, cela devient plus compréhensible.
    Et quand j’ai vu Soullesnes je n’ai jamais pensé à Solesmes, j’avais oublié que la rivière y passait.
    Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *