Contre-lettre de François de La Tourlandry : Freigné 1587

Cet acte est aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, E4262 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le jeudi 2 juillet 1587, en la cour du roy notre sire à Angers endroit par davant nous Mathurin Grudé notaire de ladite cour personnellement establiz hault et puissant François de La Tour Landry chevalier de l’ordre du roi, conseiller et chambellan des affaires de deffunt monseigneur duc d’Anjou seigneur, comte de Chasteauroux et baron de la Tour, demourant en sa maison seigneuriale de Bourmont paroisse de Freigné près Candé, et honorable homme Jehan Guynoyseau marchand demourant à présent au chasteau de Gilbourg paroisse de Faye soubz Touarcé, soubzmectant eulx et chacun d’eulx seul et pour le tout sans division de personne ne de biens etc confessent que à leur prière et requeste et pour leur faire plaisir seulement honorable homme François Foucquet sieur de la Haranchère marchand demourant en la paroisse de st Pierre d’Angers à ce présent stipulant et acceptant s’est ce jourd’huy en la compagnie desdits establis et de chacun d’eulx seul et pour le tout sans division de personne ne de biens obligé en la somme de 758 escuz ung tiers à cause de prest vers honorable homme Me Gilles Heard juge des traites et impositions foraines d’Anjou, et icelle rendre dedans d’huy en ung an prochainement venant et combien que par ladite obligation soyt porté et contenu que ladite somme de 758 escuz ung tiers ayt esté prinse et receue par ledit Foucquet comme par lesdits establiz, ce néanlmoings ladite somme a esté retenue pour le tout par lesdits establyz sans que d’icelle dite somme en soyt demeuré aucune chose audit Foucquet ne aucune partie d’icelle tournée à son prouffilt, ains est toute ladite somme tournée au prouffilt desdits establys ainsi qu’ils ont confessé par davant nous et de laquelle somme ils se sont tenus à contens et en ont quité et quitent ledit Foucquet, et partant ont lesdits establiz et chacun d’eulx seul et pour le tout sans division promis et demeurent tenus rendre et payer pour le tout ladite somme de 758 escuz ung tiers audit Heard dedans ledit temps et terme porté par ladite obligation, et d’icelle dite somme et de tout le contenu en ladite obligation en acquiter libérer et indempniser ledit Foucquet et luy en fournir dudit Heard dedans ledite temps et terme à peine de tous intérests stipulés et acceptés par ledit Foucquet en cas de deffault, auxquelles choses dessusdites tenir etc et aux dommages etc obligent lesdits establis eux et chacun d’eulx seul et pour le tout sans division de personne ne de biens etc renonçant etc et par especial aux bénéfices de division de discussion d’ordre de priorité et postériorité foy jugement et condemnation etc fait et passé audit Angers maison de nous nostaire en présence de noble homme René de Fontenelles sieur dudit lieu et y demourant paroisse de Laigné et Guy Planchenault praticien demourant Angers tesmoings

Odile Halbert – Lorsque vous mettez mes travaux sur un autre site ou base de données, vous enrichissez leurs propriétaires en leur donnant toujours plus de valeur marchande dans mon dos

Une réponse sur “Contre-lettre de François de La Tourlandry : Freigné 1587

  1. E.2829.(Carton.)-2 pièces,parchemin ;12 pièces,papier.
    1556-1780.-HEARD.
    -Acquisition par Gilles Héard du domaine de La Charpenterie en la paroisse de Seiches:-par René et François Héard d’une rente de 37 livres 10 sous;-par René Héard de Boissimon d’une rente de 27 livres 15 sous 6 deniers;-par François Héard de l’office de conseiller-juge en la sénéchaussée d’Angers;-testament de Marie Héard,qui entre autres legs donne à son neveu de Montigny un bréviaire à son choix en deux tomes;-elle lui conseille néantmoins de prendre et choisir celui où sont les rubriques,comme elle donne à ses neveux de Boissimon Héard,le bréviaire de défunt monsieur Héard,son frère,qui est relié en maroquin noir;-mémoires pour Olivier Du Fresne,seigneur de Montigny,René Du Fresne,curé de Soulaines,et Robert Du Fresne,enfants et héritiers de Perrine Héard de Boissimon,femme du sieur de Montigny,contre Renée Frain,veuve d’André Quatrembat,au sujet de la succession de Marie Héard;-pour René de Garsenlan,sieur de Juillé,Gilles Audouin,sieur de Danne,Bonaventure de Roye,François Brault,sieur de La Chaussaire,contre Olivier Du Fresne,sieur de Montigny,Claude Héard de Boissimon,Madelaine Jouie,veuve de Charles Héard,François et Renée Héard de Boissimon,au sujet de la même succession;-vente par Félix Héard de Boissimon,pénitencier de Saint- Maurice d’Angers,de la terre de Boissimon en Villevêque.
    (Série E.Titres de famille.AD de Maine et Loire.C.Port.)

    -Voir « Contrat de mariage de Raoul Chalopin et Antoinette Du Fresne,Angers 1630. »
    -Billet du 17 1 2011,Blog Mme O Halbert .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *