Les Delahaye, Lefaucheux et Germon paieront à François Delahaye, notaire à Angers, ce qu’il a payé : 1640

Les 2 frères Delahaye avaient épousé les 2 soeurs Lefaucheux, et ici on fait tous encore les comptes après la succession. Mais rassurez-vous, tout se passe bien et tout le monde est d’accord, il ne s’agit que de faire les comptes et payer.

Cet acte est aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E5 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

« Le 26 janvier 1640 après midy, par devant nous Nicolas Leconte notaire royal à Angers furent présents establis et soubzmis honnorables personnes René et Claude les Delahaye marchands demeurant au Lion d’Angers, tant en leurs propres et privés noms que comme mari et soy faisant forts ledit René de Louise et ledit Claude de Magdelaine les Faulcheulx leurs femmes auxquelles ils promettent faire ratiffier et avoir agréable ces présentes toutefois et quantes, René et Jacques les Faucheulx aussi marchands demeurant scavoir ledit René au bourg de Chenillé et ledit Jacques au bourg de La Membrolle, et Me Pierre Germon sieur des Loirées demeurant en ceste ville paroisse de Saint Maurille, curateur aux causes, personnes et biens de Guionne Lefaucheulx, tous lesdits les Faucheulx enfants et héritiers chacun pour une cinquiesme partie de deffunts Jean Lefaucheulx et Magdelaine Feillet, lesquelles parties cy dessus, esdits noms et en chacun d’iceulx l’un pour l’autre seul et pour le tout sans division de personnes … (f°2) … que Me François Delahaye notaire royal Angers leur a fait voir qu’il a payé et remboursé aux sieurs du chapitre de saint Pierre la somme de 160 livres tz de principal pour extinction de rente hypothécaire créée à leur profit par ledit deffunt Lefaucheulx, Me Pierre Augeard et coobligés par contrat de constitution passé par devant deffunt Moloré vivant notaire de ceste cour le 27 mai 1606 et remboursé auxdits sieurs du chapitre les arrérages de ladite rente qui ont courru depuis le 27 mai dernier jusques au 3 du présent mois de décembre, pour du remboursement dudit principal et arrérages ainsi qu’il apert par quittance passée par devant nous Leconte notaire et outre qu’il est deu audit François Delahaye sur les successions desdits deffunts Lefaucheulx et Feillet par René Delahaye en privé nom 37 livres 10 sols de rente hypothécaire escheue auxdits héritiers par cession faite audit Delahaye par devant Leconte le 20 février dernier par Victor Callot et sa femme comme ayant les droits dudit Germon et sa femme, promettant lesdits René et Claude Delahaye, René et Jacques Lefaucheulx et Germon, (f°3) chacuns esdits noms solidairement payer servir et continuer chacuns ans audit Delahaye audit terme de 27 mai lesdites sommes de 37 livres 10 sols par une part, et 10 livres par autre de rente hypothéquaire suivant la stipulation qui en a esté faite par les contrats de constitution desdites rentes, jusques aux amortissements d’icelles, et à ce faire consentent lesdits les Faucheulx et Germon esdits noms y estgre directement contraints par toutes voyes raisonnables le tout en vertu des présentes sans qu’il soit besoing audit Delahaye obtenir jugement mesmes faire discussion de chacuns de leurs biens ne des autres coobligés auxdits contrats de cession, le teout sans par ledit François Delahaye à ce présent et acceptant desroger ne préjudicier aux hypothèques à luy acquis tant contre lesdits establis que autres coobligés auxdits contras de cession et autres faits en conséquence d’iceulx, contre tous lesquels leurs héritiers et bien tenant, il proteste se pourvois par les voyes de droit faulte de payement lesdites rentes chacuns ans auxdits termes que dessus (f°4) ce qui a esté stipulé par lesdites parties lesquelles de ce que dessus sont demeurées d’accord et s’obligent respectivement leurs biens etc renonçant etc et par especial au bénéfice de division discussion et ordre de priorité et postériorité dont etc fait et passé en nostre estude présents Jehan Huault et Hierosme Roullin clercs demeurant audit Angers »

One Reply to “Les Delahaye, Lefaucheux et Germon paieront à François Delahaye, notaire à Angers, ce qu’il a payé : 1640

  1. Bonjour Odile,

    descendant de Guyonne Lefaucheux, je me demande qui est son curateur Pierre Germon.

    En cherchant sur votre site, c’est sans doute lui l’époux de Renée Cadusseau/Caduceau. De mémoire, nous avons déjà échangé sur la famille Caduceau. Un mariage d’un Mathurin Caduceau avec une Mathurine Couiz vers 1577, la famille Couiz à ces origines sur Avrillé et les alentours. Il faut que je trouve sur Angers les baptêmes Caduceau. On sait jamais, cela nous donnera peut être une piste…

    Bonne journée
    Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *