Atlas historique de l’Anjou

Je relis divers ouvrages pour pleinement analyser l’histoire des DELAHAYE au vue de  ce que j’ai déjà sur eux, et qui est important.
J’ai aussi consulté autrefois, il y a plus de 25 ans de cela, un usuel important (pour moi) des Archives Déparementales du Maine et Loire :

l’Atlas historique de l’Anjou.

Ne pouvant plus aller à Angers, je tente de voir ce que je trouve sur Internet sur cet ouvrage important qui m’a tant apporté autrefois et je découvre :

qu’il est encore en vente d’occasion, mais je ne peux plus
et un article : Cartographie : une occasion manquée : l’Atlas historique de l’Anjou, par Serge Chassagne  paru dans les  Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest Année 1975

Car, de mémoire, c’est dans cet ouvrage que j’ai lu et compris le cas très particulier de l’Anjou en matière de postes, et je vous en avais parlé un peu autrefois et je recherche mes articles, et voici en particulier :

Tarif d’une nuit à l’hôtellerie Sainte-Barbe, Angers 1606

Et si vous tappez sur MESSAGER ci-dessous en mot-clef vous accédez à d’autres articles concernant les messageries en Anjou, car je vais vous en parler ces jours-ci
et je vais commencer par le cheval.
En vous précisant que je suis née dans le cheval, car mon père était marchand de foin et avoine ! J’ai donc passé mon enfance à jouer dans les balles de foin, enfin les balles d’autrefois, qui n’avaient rien à voir avec les balles rondes et immenses actuelles, car elles étaient bien plus petites, par ronde du tout !

4 réponses sur “Atlas historique de l’Anjou

    1. Heureuse d’avoir de vos nouvelles !
      Je vous souhaite un bon Noël, je l’espère pour vous en famille.
      Pour la sainte Odile, ARTE avait bien fait les choses, car ils diffusaient en boucle l’histoire des grands monastères dont celui de Sainte Odile, et je suis fan de leurs émissions, car on a toute l’histoire en long et en large et des vues magnifiques, y compris du ciel.
      Amicalement
      Odile

  1. Désolée d’avoir oublié de vous souhaiter votre fête. Je garde un bon souvenir du Mont qui porte le nom de cette sainte. J’étais jeune ! Amitiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *