Les décès autrefois à l’accouchement sans mains lavées !

Je viens de vivre plusieurs heures sans eau, mais tout s’est bien passé. J’avais prévu des bassines d’eau et un flacon de produit pour les mains.
Mais, tappant le registre de baptêmes de Loiré, années 1576 et suivantes, je constate encore une fois, les surprenantes suites de décès à la naissance, donc manifestement des enfants nés sans de réelles conditions d’hygiène.

J’ai donc aussitôt relu attentivement l’ouvrage de François Lebrun : les hommes et la mort en Anjou aux XVII et XVIIIe siècles, Flammarion, 1975

Puis j’ai lu sur Internet Jacqueline Vons, « La parole d’une sage-femme : Louise Bourgeois (1563-1636) », dans V. Boudon-Millot, V. Dasen et B. Maire (éd.), Femmes en médecine, Actes de la journée internationale d’études organisée à l’université René-Descartes-Paris V, le 17 mars 2006, en l’honneur de Danielle Gourevitch, Paris, BIUM-De Boccard, Collection Medic@, 2008, p. 223-238. Article réédité sur Cour de France.fr le 1er mai 2013 dans le cadre du projet « La médecine à la cour de France » (http://cour-de-france.fr/article2762.html).

C’est édifiant, lu avec nos yeux, mais j’avoue que vivre seulement quelques heures sans eau me déroutait tellement que je ne pouvais que tenter d’imaginer la vie de nos ayeules !

Une réponse sur “Les décès autrefois à l’accouchement sans mains lavées !

  1. Bonjour Odile, je viens de retrouver des documents de Châtellerault, d’où était originaire un de mes arrière-grands-pères maternells (Antoine-Frédéric Duraud). Il s’agit de réception de sages-femmes : le 30-10-1729 paroisse de St-Jean-Baptiste serment de Catherine Grelault x Charles Saumureau, maître cordonnier ; le 06-02-1729, paroisse de Châteauneuf (St-Jean-l’Evangéliste) serment de Catherine Gachaud veuve de Germain Dugas.
    Malgré mon « grand âge », je suis née dans une clinique à Angers, avant la dernière guerre, il s’agissait d’une sage-femme nommée Madame Antoine. Sa célébrité fut telle que sa fille, non mariée prit sa succession plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *