Contrat de mariage de Guyon de la Faucille et Jeanne de Vendosme, Louvaines 15 janvier 1418

Jeanne de Chazé, la mère de Jeanne de Vendosme, encore vivante, est une héritière noble, c’est à dire qu’elle a hérité de tous les biens de ses parents.
L’Anjou se distingue d’autres provinces sur ce point concernant les filles nobles, car dans d’autres provinces ce sont uniquement les garçons.
Le patrimoine est donc important puisqu’il est dit dans le Dictionnaire de Célestin port, 1ère édition de 1876, à l’article Louvaines, que la terre de Louvaines appartenait en 1444 à Pierre de Vendosme.
Donc 2 patrimoines dans le couple des parents de la mariée : le patrimoine noble de Chazé, qui est d’ailleurs cité : Bellefontaine, Champiré, Combrée, Chazé, et en outre le patrimoine Vendosme, dont Louvaines. Mais la future a au moins un frère et à ce que j’ai cru voir ailleurs elle a aussi au moins une soeur. Donc elle aura partie du tiers seulement.

 

La dot ne semble pas très élevée, mais il faut préciser que dans ces milieux on ne vivait pas individuellement comme en 2019, mais tous ensemble au château.

L’acte est en français de l’époque donc très vieilli, mais je suppose que vous pourrez comprendre les termes anciens.

Si ce n’est que pour le « destroit », voici :

District judiciaire, étendue d’une juridiction (http://www.atilf.fr/dmf/)

Et si vous avez des doutes sur un terme vous pouvez utilisez ce dictionnaire en ligne, il donne bien tout, j’en ai vérifiés.

 

Le prieuré de la Jaillette, qui est sur la commune de Louvaines, n’était pas de la seigneurie de Louvaines, mais relevait de la Roche d’Iré.

 

 

Cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 2E1570 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

(Le 15 janvier 1418) Sachent tous présents et à venir que nous avons aujourd’huy en notre court de Loupvaines et de …
2. … en scel et … non cancellerie ne malmise ne aucune partie d’icelles gicière ne condempnées scellées
3. du scel estabi aux contrats d’Angiers desquelles les noms s’ensuyvent sachent tous présents et avenir comme en parlant et traictant
4. le mariage d’entre Guyon de la Faucille fils aisné de feu messire Guy de la Faucille et de Marie Ruffiere d’une
5. part et damoisselle Jehanne de Vendosme fille de feu messire Pierre de Vendosme et de dame Jehanne de Chazé d’autre part et
6. … d’iceluy estre fait et adcompli en notre court d’Angiers en droit par devant nous personnellement establiz lesdites parties …
7. … ladite dame de Chazé … o la voullonté et consentement de messire Pierre de Vendosme son fils aisné ad ce présent et consentant eulx
8. soubmectans et tous leurs biens présents et avenir à la juridiction pouvoir et destroit de notredite court que à cest fait confessent par devant
9. nous de leur bon gré sans aucun pourforcement avoir parlé traicté et adcordé et encoure par ces présentes traictent et adcordent dans
10. les chouses qui s’ensuyvent c’est assavoir que ladite dame Jehanne de Chazé o la voullonté et consentement de sondit fils
11. a donné et donne à ladite Jehanne sa fille audit mariage faissant o le dit Guyon la somme de 300 livres tournois monnaie
12. courant laquelle somme ladite Jehanne Jehanne de Chazé est tenue poier auxdits marié … Guyon et Jehanne dedans le jour
13. de leurs espousailles, et en outre ont voullu et esté d’ascentement ladite Jehanne o le consentement et voullonté dudit messire
14. Pierre son fils qui adcepte … que après la mort et decep de ladite Jehanne de Chazé lesdits Guyon et Jehanne sa femme aient
15. et prennent à cause d’elle sur la tierce ? richesse de Chazé environ tout tel droit part et portion et … à ladite
16. Jehanne peut ou pourroit compéter et appartenir à cause de la succession de sadite mère tout aussy et en la manière comme
17. si ladite Jehanne de Chazé sa mère tenoit et possédoit en ses mains au temps de son trespassement les terres de Bellefontaine
18. de Champiré de Combrée et de Chazé environ à commencer ledit partage partie et portion sur le domayne du Bourc de Chazé
19. environ et de prochain en prochain jusques au parfait et adcomplissement de sondit partage, duquel domaine dudit bourc
20. de Chazé environ lesdits Guyon et Jehanne se pourront saisinez si toust comme ladite Jehanne de Chazé sera allée de vie
21. à trespassement en le rabactant sur ledit partage, sans ce que iceluy partage lui puisse estre en aucune manière dyminué ne
22. recindé, et aussi a esté parlé et adcordé entre lesdites parties que ou cas que lesdits Guyon et Jehanne ne pourroient renoncer
23. ensemble avecque ladite dame Marie a voullu et esté d’asentement que lesdits Guyon et Jehanne aient
24. et prennent par provision la terre et appartenances de la Faucille sauf et réservé à ladite dame Marie la moitié des vignes
25. de ladite terre de la Faucille qu’elle retient à elle jusques ad ce que son fils Guyon soit …
26. deschargée de toutes charges fors deschargée … et en oultre ladite dame Marie a donné et donne en cest mariage
27. auxdits Guyon et Jehanne la somme de 200 livres tournois que doit l’abbé de Chasteaugontiez ou cas que le …
28. dudit abbé, laquelle somme ladite Marie leur transporte dès à présent avecques tous et chacuns les actions raisons que
29. ladite dame Marie pouroit et peut avoir sans rien retenir par ainsi que lesdits Guyon et Jehanne sont
30. icelle somme en l’acquit et descharge que doit ledit Guyon sur ses chouses héritées ; auxquelles chouses dessus
31. et chacune d’icelles tenir d’une part et d’autre chacun en son article pour tant comme à chacun d’eulx tousche et peut
32. touscher comppecter et appartenir de point en point sans … james aller encontre et à s’entrecharger
33. deffault de garantie ou entrenement en aucune manière de tout dommage obligent lesdites parties les uns aux autres
34. son article eulx leurs hoirs avecques touz leurs biens meubles et immeubles présents et avenir
35. et sans ce que ils ne autres à cause ne ou nom d’eulx se puissent james à l’effet contrepleger ne se opposer
36. contre ces présentes lettres en aucune manière en tout ne partie et de tout ce que dessus est dit et divisé tenir
37. aller encontre par applegement contrapplegement opposition ne autrement … la photographie est incomplète, il manque la fin dont surtout la date et signatures

5 réponses sur “Contrat de mariage de Guyon de la Faucille et Jeanne de Vendosme, Louvaines 15 janvier 1418”

  1. Bonjour
    pouvez vous indiquer la référence du manuscrit source que je puisse faire une citation complète.
    Si vous avez le temps envoyez ce contrat à Medieval Lands, sinon je le ferai sous la forme  » contrat de mariage Guyon de la Faucille et Jeanne de Vendôme, manuscrit ……… au Archives de …… , n° …., translation de Odile Halbert.
    Bonne continuation
    Alain Vadet

  2. Bonjour
    En fait Pierre de Vendôme et Jeanne de Chazé ont eu un fils ainé Pierre et trois filles, voici les sources

    1875 Jacques-Joseph Villevieille – Trésor généalogique de Dom Villevieille Tome III- Page 80
    AUVÉ. — Nobles et puissans François de Mombron, Victe d‘Aunay, seigneur de Mortagne et de Segré, mary de Jeanne de Vendosme;
    Messire Simon d’Auvai, chev., Seigneur de Sougé et Du Plesseys Bourel ;
    Jean de Champagné, éc , seigneur de la Motte Ferchaut;
    Jean du Boays, éc., Sgr du Boays, mary de Perrine de Champagné,
    et Jean de la Faucille, éc., seigneur dud. lieu,
    partagèrent entre eux la succession de feu Jean de Vendosme, fils et principal héritier de feu Mre Jean de Vendosme, chev., seigneur du Poillet, la Ventrouse, Charencé et Bessan, et de dame Marie d’Orenge, sa femme ;
    la moitié et le quart de la terre de la Ventrouse et toute la terre du Poillet furent le lot dud. de Mombron, et le reste fut partagé également entre les autres excepté la terre de Charencé, dans laquelle lesd. Monbron et du Boays n’eurent aucune portion, par acte du 29e oct. 1458. (Arch. du chat. Du Fresne, près Baugé.)

    1897 Achon, Généalogie de la maison Du Bois, seigneurs Du Bois, de Maquillé, Des Bordeaux et de Courceriers , par le chevalier d’Achon p. 13
    Inventaire de pièces, cabinet de l’auteur.
    — 1456. Transaction passée entre
    messire Simon Auvé, chevalier, fils de dame Guillemette de Vendosme,
    Jean de Champaigné, écuyer, Jean du Bois, écuyer, mari de dame Périne de Champaigné, dame Jeanne de Champaigné veuve de messire Jean de Roussigné, les dits de Champaigné enfants de dame Roberde de Vendosme;
    et Jean de la Faucille, écuyer, fils de dame Jeanne de Vendosme, les dites dames de Vendosme filles de messire Pierre de Vendosme, concernant les biens de sa succession, les quels ont été partagés tiers par tiers entre les dessus dits. 26 octobre 1456.

    1. Bonjour
      Je descends personnellement des de Chazé et des Haton. Ce que j’ai pu trouver se trouve dans mes études sur ces familles.
      http://www.odile-halbert.com/Famille/Haton.pdf
      http://www.odile-halbert.com/Famille/DeChaze.pdf

      Mais je suis loin d’avoir tout trouvé et je suis intéressée par tout élément les concernant, si ce n’est que je suis épouvantable, je ne prends en compte que ce que j’ai PERSONNELLEMENT vu et lu et retranscrit comme source primaire et non des publications.
      Bien à vous
      Odile HALBERT

  3. Bonjour
    je ne saurai entièrement vous approuver dans cette restriction que vous vous imposez. Les sources imprimées sont bien utiles car une seule personne ne peut tout lire ou tout transcrire.
    Moi même je n’ai aucunement l’intention de chercher à relire ce que vous avez transcrit , en tout cas tant que je ne constate pas d’invraisemblance ou de contradiction flagrante.
    Je considère vos travaux comme une source « imprimée » de qualité, car fondée sur un examen des textes eux mêmes, et je vais tâcher de vous citer le plus précisément possible.
    A ce propos j’ai un petit souci avec je cite : »Histoire de la baronnie de Candé, Comte René de l’Esperonnière Angers, 1894 »
    numérisation de l’ouvrage effectuée bénévolement en 2006 par Odile HALBERT »
    Les folios indiqués, par exemple folio 589 à la page 3 de votre pdf correspond je supposa à la page 589 de livre originel de l’Esperonnière ???
    Autre petit souci quand vous parlez des Archives de Noyant, faut-il lire in Archives départementales du Maine et Loire ?
    Encore un question ; savez vous où sont aujourd’hui les Archives du Chateau du Fresne prés de Baugé ?
    Personnellement les 3/4 de mes ancêtres viennent des villages autour de Coutances dans la Manche, et par les hasards des rencontres j’ai aussi dans mon ascendance
    `Jacqueline Auvé de la Ventrouze
    Fille François & Jeanne l’Efpervier
    épouse de Geoffroy 2ème de Grimouville
    Fils Guillaume 2ème & Guillemette Larchant,
    chevalier, baron de la lande d’Airou,
    Jacqueline Auvé étant la petite fille de Simon Avé et Guillemette de Vendôme, ce qui m’a amené dans une région que je connais pas (généalogiquement parlant), j’ai donc été très content de prendre connaissance de vos travaux …
    Bonne soirée et bonne continuation
    Alain Vadet

    1. Bonjour
      Sur ma numérisation de l’ouvrage de M. de l’Espronnière « la Baronnie de Candé », les folios indiqués sont ceux de la page du livre originel.

      M. de l’Esperonnière avait utilisé ses archives personnelles, donc les sources mentionnés sont à sa manière. Ces archives ont attendu longtemps avant d’être versé aux Archives du Maine et Loire, et même si longtemps qu’elles sont en mauvais état car l’humidité a fait son oeuvre !!!

      Pour savoir si les Archives du Chateau du Fresne prés de Baugé sont aux Archives, consultez leur inventaire sur Internet. Je ne fais pas cette région, car comme l’indique le titre de mon blog, je n’ai étudié que ce qui est en haut de la Loire.
      Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *