L’incroyable succession de Louise et Michel Maugars : Angers 1712 (7ème partie et fin)

En terminant cette incroyable succession, par la précision des données qu’elle contient, et la forme du partage en tierce foi, j’ai une grosse déception, car la copie de l’acte, qui est en fait classée dans le fonds de famille, ne donne pas la choisie des lots, donc je ne peux pas savoir ce que ma branche a eu, car je descends de Perrine Maugars et Pierre Hunault.
Voir mes HUNAULT
Voir mes MAUGARS
Voir mes JOUBERT
Voir ma page sur Cuillé

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 2E1966 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) : ng>6ème lot : Le lieu et closerie de la Cheminée située dite paroisse de Cuillé composée de maisons granges, cours, jardins, rues et issues chataignerais prés pastures, terres labourables et non labourables, ainsi qu’il est spécifié par le susdit PV d’appréciation desdits sieurs Henryet et Fagottin. (f°17) – Item la somme de 118 livres de bestiaux qui sont sur ledit lieu par l’appréciation dudit Besnard, rapporté en sondit PV et le bail passé par ledit sieur Meaulin le 2 mai 1702 – Item 17 boisseaux de seigle et un boisseau d’avoine mesure de La Guerche de sepmances qui sont sur ledit lieu à raison de 40 sols le boisseau de seigle et de 20 sols le boisseau d’avoine suivant ledit PV dudit sieur Besnard – Item la somme de 45 livres de rente foncière deue chacun an au terme de Noël à la succession de ladite defunte damoiselle Maugars par Me René Sévigné prêtre curé de saint Poids (sic) sur à cause et pour raison des héritages qu’il possède au bourg et aux environs dudit st Poids au désir de l’acte passé devant Paillard notaire royal le 26 septembre 1686 – Item la somme de 154 livres 10 sols pour les arrérages escheus de ladite rente cy dessus jusqu’au 20 juin de la présente année que doit ledit sieur de Sévigné – A la charge par ceux auquel eschera ledit présent lot de faire raison et desduire sur lesdits intérests la somme de 60 sols à quoy ledit defunt sieur de la Bellangerie a esté imposé sur les rôles de ladite paroisse de Saint Poids pour la subsistance des pauvres de ladite paroisse en l’année dernière 1710 comme jouissant de ladite rente – Item la rente foncière de 9 livres deues par chacun an audit jour et feste de Toussaint à la succession dudit defunt sieur de la Bellangerie sur des maisons situées proche le hault des Halles de la ville de Craon possédée par Renée (blanc) veufve maistre Claude Chasseboeuf au désor de l’acte passé devant ledit sieur Meaulin le 12 juillet 1687 et suivant un autre acte en forme de titre nouveau de ladite rente passé devant ledit Meaulin le 22 mai 1690 – Item la somme de 14 livres 5 sols pour les arrérages de ladite rente jusqu’au 9 juin dernier – Item la somme de 27 livres veues à la succession dudit deffunt sieur de la Bellangerie par le sieur du Buat suivant son billet du 31 mai 1690 – Item la somme de 300 livres de principal pour laquelle est créée 16 livres 13 sols 4 deniers suivant le contrat de constitution passé devant Michel Boys notaire de Craon le 30 septembre 1657 et autres actes et sentences (f°18) – A la charge par ceux auxquels eschera le présent lot de payer au notaire passeur le coust des présents partages non exédent la somme de 300 livres … (en marge « monte à la somme de 3 308 livres 15 sols à la charge de reporter 300 livres »)
7ème et dernier lot : Le lieu et closerie des Prez situé dite paroisse de Cuillé composé de maisons, estables, cours, rue et issues, jardins prés pastures, terres labourables et non labourables appartenances et dépendances d’iceluy ainsi qu’il est spécifié par ledit PV d’apréciation desdits sieurs Henryet et Fagotin. – Item pour la somme de 70 livres de bestiaux qui sont sur ledit lieu, suivant le PV d’appréciation dudit sieur Besnard et le bail passé devant ledit sieur Meaulin le 11 avril 1708 – Item 8 boisseaux de seigle dite mesure de La Guerche de sepmances qui sont sur ledit lieu à raison de 40 sols le boisseau suivant ledit PV … – Item la somme de 86 livres 2 sols de rente foncière faisant la plus grande part de celle de 100 livres deue sur le lieu et métairie de Vilcourtoise par chacun an au jour et feste de Toussaint suivant le bail à rente passé devant Guillaume Cointet le 28 février 1625 suivant un tiltre nouvel de ladite rente passé devant Armand Remond notaire de Craon le 19 septembre 1678 et autres titres …, ladite rente due pa rle sieur de Lantivy comme propriétaire de ladite métairie de Vilcourtoise et admortissable à sa volonté à raison du denier vingt qui est pour ladite rente de 26 livres 2 sols 1 722 livres de principal pour l’admortissement et le surplus de ladite rente de 100 livres montant à 13 livres 18 sols est dans le partage des biens nobles cy devant rapportés attendu que ladite portion de rente est tombée en tierce foi pour les raisons expliquées (f°19) – Et à la charge par ceux auxquels eschoira le présent lot de raporter et faire de retour au 1er, 2ème et 3ème desdits lots les sommes cy après scavoir au 1er lot 20 livres, au 2ème lot 30 livres et au 3ème lot 92 livres payable audit 1er et 2ème lot dans un an, et audit 3ème lot dans 2 ans après l’option desdits partages et cependant l’intérest desdites sommes jusqu’à l’admortissement du sort principal d’icelles, sans que la stipulation d’intérest puisse empescher ni retarder le payement desdites sommes principales, et outre à la charge par ceux auxquels eschoira ledit présent lot de payer le jour de l’option d’iceluy audit sieur Meaulin 20 livres à valoir sur les frias déboursés et vacations qui lui seront deubs à raison des présentes. – Et ne pourra estre procédé à la choisie des présents partages par aucuns desdits copartageants qu’ils n’ayent estés auparavant acceptés et agréés par tous lesdits copartageants ou par le nombre plus considérable en chacune testées, se faisant fort de leurs autres cohéritiers en leurs testées, promettant qu’ils ne contreviendront à cesdites présentes, et les ratifieront toutesfois et quantes si besoin est, et pour faciliter ladite acceptation sera délibré copie des présentes avec copie desdits PV d’appréciation et sentence au soutien et autres pièces,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *