Encore un aveu de René Gault pour la Morelière : Niafles 1621

Je dis « encore un aveu » car comme de nos jours on fait chaque année une déclaration d’impôt, autrefois, on devait revenir à chaque assise de la seigneurie faire sa déclaration, et même si les archives qui nous sont parvenues sont lacunaires, voire manquantes, il arrive que l’on puisse retrouver plusieurs fois le même personnage.

Je descends de ce René Gault, qui est meunier de Chouaigne à Craon, mais qui ne sait pas signer.

Cet acte est aux Archives Départementales de la Mayenne, AD53-E56 chartrier de Saint Martin du Limet – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 3 juin 1621 honneste homme René Gault demeurant à Chouaigne Saint Clément apellé pour exhiber bailler par déclaration confesse avoir cy devant obéi et baillé par déclaration les actes de la Morellière en la paroisse de Nyaffle à laquelle il persiste et déclare ny vouloir rien deminuer et sur ce que le procureur de la cour a déclaré qu’il doibt payer audit seigneur de la Bouessière et des Bonshommes conclud ad ce que ledit Gault y persiste, a iceluy Gault adjoustant à ladite déclaration rendue et icelle emplifiant dict que pour raison des choses y mentionnées, il est deu chacun an au terme d’Angevine à ladite seigneurie des Bonshommes le nombre de 4 (illisibles) de vin et à la seigneurie de la Bouessière 13,5 boisseaux de bled seigle mesure dudit lieu, qu’il paye et dont l’avons jugé ; ledit Gault a dit ne savoir signer

Nicolas Simon acquiert une pièce de terre : Saint Sauveur de Flée 1699

Cet acte est aux Archives Départementales de la Mayenne, AD53-3E63 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 3 octobre 1699 avant midy, par devant nous Julien Hadbin notaire royal à Château-Gontier y résidant a esté présent en sa personne estbaly et soumis Mathurin Chevalier marchand demeurant au bourg de Ménil au nom et comme procureur et se faisant fort de Marie Deherée veuve de deffunt Marin Chalumeau demeurante audit bourg de Ménil, par laquelle il promet faire ratiffier ces présentes à peine etc néantmoings etc lequel en ladite qualité et en son propre et privé nom a ce jourd’huy vendu quitté ceddé délaissé et transporté, promet et s’oblige esdits noms avec tous et chacuns ses biens meubles immeubles présents et futurs garantir de tous troubles évictions interrogations et autres empeschements généralement quelconques, en faire cesser les causes et jouir paisiblement au temps avenir, à Nicolas Simon lesné marchand demeurant au lieu de la Vieillière paroisse de Saint Sauveur présent et acceptant estably et soumis, lequel a achepté et achepte pour luy ses hoirs et ayant cause scavoir la moityé par indivis d’une pièce de terre située proche le Tilleul en ladite paroisse de Saint Sauveur, ladite pièce contenant un journau ou environ, joignant d’un costé la terre despendante du lieu de la Chesnaie, d’autre costé et abutté d’un bout la maison et terre de la Hardouillerie, et d’autre bout la terre de René Hiret, comme ladite moityé de pièce se poursuit (f°2) et comporte, qu’elle appartient à ladite Marie Dezerée par acquest qu’elle en a fait de Michel Guillet et Renée Guestron par contrat attesté par Me René Mortau notaire audit Ménil le 5 mars 1685, sans en faire aucune réservation, et que l’autre moityé appartient audit Simon par acquest qu’il en a fait des héritiers de Jean Guillet ; à la charge dudit Simon de tenir et relever ladite moityé de pièce de terre du fief dont elle relève et d’en payer les charges cens rentes et devoirs seigneuriaux et féodaux anciens et accoustumés, quitte des arrérages du passé, transportant quittant et délaissant ledit vendeur audit acquéreur la propriété fonds et seigneurie de ladite moityé pour en jouir faire et disposer comme bon luy semblera à commencer du jour et feste de Toussaints prochain, luy céddant et transportant tous droits rescindans et rescizoirs ; ladite vendition cession et transport ainsi faire pour et moyennant la somme de 50 livres, quelle somme ledit Simon a présentement au veu de nous notaire et des tesmoings cy après payée et délivrée audit Chevalier qui l’a prise et receue en bonne monnoye dont il s’est contenté et en a quitté et quitte ledit Simon, ensemble de la somme de 72 sols qu’il luy a aussy présentement délivrée pour le pot de vin du présent contrat, laquelle somme demeure du consentement du vendeur de pareille nature que le sort principal du présent contrat, et a ledit Chevalier présentement (f°3) délivrée audit Simon la copie du contrat sus datté et dont il s’est aussy contenté ; ce que les partyes ont ansi voulu et accepté, dont à leur requeste et de leur consentement etc, fait et passé audit Château-Gontier au tabler de nous notaire en présence de maistre Estienne Leroy et Charles Bigot praticiens tesmoings à ce requis ; et a ledit Simon déclaré ne signer

Partages en 2 lots des biens de feue Renée Goussé : Cormières (72) et Saint Denis d’Anjou 1596

Ici, les biens laissées par cette veuve consistent au moins en 2 closeries et beaucoup de pièces de terre et de vigne. Mais, il faut considérer que les biens de leur père avaient déjà été partagés lors du décès du père et que ce qui est ici partagé n’est que les biens propres de la mère, auxquels il faut ajouter son douaire qui était la jouissance d’un tiers de la précédente succession partagée avec ses 2 enfants. Donc le couple possédait au total plus que ce qui suit.

Parmi les 2 héritiers, je trouve une fille qui a épousé un horloger à Clermont, mais je n’ai pas identifié ce lieu. Cela m’intrigue car il n’y a surement pas d’horloger dans les petits villages, mais uniquement dans les villes importantes.

Cet acte est aux Archives Départementales de la Mayenne, AD53-3E19 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 24 janvier 1596 sont 2 lots et partages des choses héritaux qui sont à départir entre honnestes personnes Jehan Lecoieffe demeurant en la paroisse de Crosmyères et Me Claude Reumoye mary de Renée Lecoieffe orloger demeurant à Clermont des choses héritaux à eulx venues et escheues de la succession de deffunte Renée Gousse leur mère, ensemble des choses héritaux que ladite deffunte Renée Gousse tenoit par douayre et usufruit des héritaiges de deffunt Guillaume Lecoiffe son deffunt Mary sises à Crosmyères, icelles choses départies et mises en 2 lots et partaiges par moitié par ledit Jehan Lecoiffe fils aisné de ladite deffuncte Renée Gousse et iceulx baillés à choisie audit Me Claure Raumoye à cause de sadite femme, pour y estre procédé à la choisie d’iceulx suivant la coustume du pays, daits en la manière que s’ensuit
(f°2) 1er lot : Le lieu closerie appartenances et dépendances de la Persillère situé près Sablé ainsi comme iceluy lieu se poursuit et comporte comme il leur appartient sans rien en réserver ne retenir, avecques les boys taillys qui en despendent et comme il appartenoit à ladite deffuncte Renée Gousse et comme elle en jouyssoit en son vivant – Item ung lopin de terre sis en une pièce nommée le Champ de Layre paroisse de Crosmy-res contenant un journau et demy ou environ ainsi comme il se comporte et comme il leur apartient près le lieu de la Renardière – Item 4 planches de vigne en ung tenant sises au cloux de la Garanne Crochin paroisse dudit Crosmières contenant ung quartier de vigne ou environ joignant d’un cousté à la vigne de la veufve Guy Lecoiffe – (f°3) Item la tierce partye par indivis d’une logis auquel y a ung pressouer sis au bourg de Saint Denys d’Anjou ainsi et comme iceluy tiers leur appartient par aultres partaiges précédents – Item ung loppin de vigne sis au cloux du Predelozier paroisse dudit St Denis ainsi et comme il se comporte avecques ses appartenantes joignant et aboutant au chemin dudit Saint Denis à Saint Martin – Item la moitié d’une pièce de pré et terre sise au lieu de la Poyssonnière icelle moytyé tant pré que terre prinse du coust du long (f°4) reauge et joignant à la terre de (blanc) aboutant d’un bout au ruisseau d’autre bout à la terre du lieu de la Poyssonnière et out ainsi qu’il est mercqué par picquets – Item une planche de vigne sise au cloux d’entre les deux chemyns près les Maslonnières – Item 5 planches de vigne en ung tenant sises au cloux de vigne des Guillotères près la croix vert comme elles se comportent – Item une planche de vigne sise au cloux des Chesnays comme elle se comporte – Item 2 planches de vigne sises au cloux des perchettes au hault avecques une autre planche au bas abuctant au chemyn tendant de la Mothe au moullin de Baraize – Item une planche de vigne sise au cloux de Larche de la Mothe près la Picqueraye
(f°5) 2ème lot : Le lieu et closerie appartenances et dépendances de la Renardière sis en la paroisse de Corsmyères ainsy et comme il se comporte et poursuit, réservé d’iceluy lieu ung loppin de terre sis en la pièce du champ de Layre qui est au 1er lot – (f°6) Item une planche de vigne sise au cloux de la Garanne paroisse dudit Crosmières contenant demy quartier de vigne ou environ, joignant d’un cousté à la vigne de la veufve Guy Lecoiffe – Item ung loppin de vigne sis au cloux de la Renardière contenant demy quartier de vigne ou environ joignant aux vignes du sieur de la Landaye – Item ung loppin de pré sis au pré du Pint audit Crosmières ainsi et comme ladite deffuncte Renée Gousse en jouyssoit en son vivant par douayre et usufruit – Item l’autre moitié de ladite pièce de pré et terre nommée la Poyssonnière icelle moitié prinse joignant au pastiz de la Poyssonnière et abuctant d’un bout au russeau d’autre bout à la terre du lieu de la Poyssonnière et tout ainsi qu’il est mercqué par picquets, à la charge de fournir de chemyn à l’autre moitié pour l’exploiter (f°7) par le bout du hault au plus près et moins endommageable que faire se pourra en relevant les passaiges – Item ung petit cloux de vigne nommé Damorinal comme il se poursuit et comporte avecques ses appartenances abuctant d’un bout au chemyn tendant dudit Sainct Denys à la Croix Couverte – Item ung loppin de vigne sis au cloux de Goullevent sur le chemyn ainsi et comme il se poursuit – Item 2 planches de vigne sises au cloux de Nerbonne ainsi comme elles se comportent – Item ung careau de vigne sis au cloux des Beleners ainsi comme il se poursuit – Item ung careau de vigne sis au cloux de Chemillon joignant au cloux des Joirs (f°8) – Item 3 planches de vigne en ung tenant dont en a une en hache sises au cloux du Mietran abuctant d’un bout au chemyn dudit Sainc Denys à la Croix Couverte … – Item ung loppin de vigne sis au xloux du Vau …

Partages en 7 lots des biens Perier : Miré 1585

Cet acte est aux Archives Départementales de la Mayenne, AD53-3E19 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 11 mars 1585 devant François Morin notaire de la cour royale de Saint Laurent des Mortiers demeurant en la paroisse de Contigné : 7 lots et partaiges des choses héritault du patrymoine de deffunt Mathurin Perier en son vivant demeurant au lieu de Lasnerye lez le bourg de Myré qui sont à départie entre chacuns de Mathurin Lefebvre mary de Renée Perier, Macé Gaudin mary de Gabrielle Perier, Perrine Perier et Nouelle Thayeulx veufve dudit deffunt Mathurin Perier, usufruitière de defunts Me Jehan Perier prêtre et Mathurin Perier ses defunts enfants, Jacques et Gacianne les Periers, lesdites choses départies et mises en 7 lots et partaiges par réformacion en la manière que s’ensuit par ledit Gaudin
1er lot : la chambre de maison du milieu du lieu de Lasnerie tant haut que bas comme elle se comporte par fons et superficie, en laquelle chambre est la cheminée, et les clouaisons d’entre les aultres chambres seront mutuelles, celui qui aura ce présent lot fera une (f°2) huysserie pour exploiter ladite chambre du cousté du jardin vers soleil levant – Item la quarte partye d’un loppin de jardin près le fournil dudit lieu, icelle quarte partye à prendre au long joignant au jardrin Royne aboutant d’un bout au jardin de René Leduc
2ème lot : la chambre de maison nommée le Celyer audit lieu de Lasnerye tant haut que bas comme elle se comporte fons et superficie aboutant à la maison de René Leduc et fera une huisserye pour exploiter ladite chambre du cousté du jardrin et fera (f°3) condamner l’huysserye qui est du cousté du pressouer celui qui aura ce présent lot – Item une autre quarte partie dudit jardin à prendre au long de 2ème lot du cousté du jardin Royne – Item la moitié d’une noe de pré nommée la Maladerye par indivis – Item 2 cordes de vigne à prendre au bas de la planche de vigne du cloux de Breson abutant au chemin tendant de Myré à la Bigaudière
3ème lot : Je vous épargne les 5 autres lots, et si j’ai mis les 2 premiers, c’est qu’il permet de juger de la valeur du patrimoine. Ici, petite bourgeoisie à mon humble avis, c’est à dire aucune closerie, juste une maison et quelques parcelles de terre.

Partages en 3 lots des biens de feux Michel Fessart et Madeleine Regnard : Saint Denis d’Anjou 1587

Je descends d’une famille FESSARD à Marans, et le patronyme n’est pas très fréquent en Anjou, aussi voici une autre famille que la mienne.


Voir toutes mes cartes postales de Saint-Denis-d’Anjou

Cet acte est aux Archives Départementales de la Mayenne, AD53-3E19 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 25 mars 1587 (devant François Morin notaire Saint Denis d’Anjou) Trois lots et partaiges des choses héritaulx qui sont à répartir entre chacuns de Pierre Cornuau mary de Jehanne Fessart, Michelle Fessart et Symon Cougnart mary de Marie Fessart, des choses héritaulx à eulx venuz escheuz de la succession de deffunct Michel Fessart et Magdelaine Regnard père et mère desdites les Fessards, icelles choses sises au bourg et paroisse dudit Saint Denis d’Anjou et St Martin départies et mises en 3 lits et partaiges, ledit Cornuau à cause de sadite femme fille aisnée desdits deffunts Fessard et ladite Regnard faits en la manière que cy après s’ensuit
1er lot (choisi par Michelle Fessart) : la chambre de la maison nommée la Salle avecques la haulte chambre de dessus et le grenier aussi de dessus à prendre à ung antraneau du mytan dudit grenier et la cave dudit logis, comme elle se poursuit et comporte, à la charge que la deffance de ladite cave sera ouster d’où elle est et prendra la porte la ferreure et les (f°2) gonds et aussy que la porte de la montée de l’autre chambre sera aussy du présent lot, avecques la moitié du grand jardrain qui est près ledit logis fors 6 pieds à prendre tout au long d’une petite maison et la grange où est le pressouer jusques au pignon de ladite grange, pour faire une allée pour exploiter l’autre moitié dudit jardrain à prendre le cousté dudit jardrain le proche de ladite salle dudit logis à tirrer dudit pignon de ladite grance lesdits 6 pieds réservés au mitan du puits et prendra le surplus dudit jardrain pour en parfaire la moitié depuis ledit puits en l’ourée du bas sur le russeau et par la voyaitte à tirrer au long de la maison de Guillaume Peju, jusques à ce qu’il en ai ladite moitié dudit jardrain comme il sera mercqué par picquets, ladite maison et jardrain joignant au jardrain de Michel Trochon – Item une petite chambre de maison par bas nommée la Hodemonnerye sise au bourg dudit St Densys comme elle se comporte joignant à la maison de deffunt Jehan Bigot abutant au chemin tendant du presbitère à la Pilardière ainsi comme elle leur appartient – Item une planche de vigne sise au cloux de la Pierre qui joint à la vigne de Guillaume Theullier (f°3) – Item ung petit cloux de vigne nommé Bille ainsuy qu’il se comporte abutant à la vigne deffunct Jeamet Gaudreau – Item ung bregeon de vigne sis au cloux de Nerbonne joignant à la vigne Jehan Ledoulx sieur de la Boucquetière – Item une planche et demye de vigne sise au cloux des Grands Sourdières en ung tenant joignant et abutant à la vigne de la chapelle St Sébastien d’autre bout à la vigne Jehan Journail sieur de la Templerye – Item audit cloux ung bregeon de vigne joignant la vigne et abutant à la vigne de la cure d’aultre bout à la vigne de la chapelle de Saint Jacques – Item 2 bregeons de vigne en deulx endroits sis au cloux de Denail l’un d’iceulx abutant à la vigne de Michel Trochon – Item 2 bregons sis au cloux des Presuys une voyette traversant par le mytan, joignant la vigne Briant Gruau – Item le tiers du jardrain de la Guymplerie (f°4) à prendre le bout du bas abutant aux taillis de la Haye Saint Maurice
Je vous épargne les 2 autres lots, et si j’ai mis le premier, c’est qu’il permet de juger de la valeur du patrimoine. Ici, petite bourgeoisie à mon humble avis, c’est à dire aucune closerie, juste une maison et quelques parcelles de terre.

Freigné, commune de Vallons-de-l’Erdre (44) depuis le 1er janvier 2018, ancienne paroisse d’Anjou et du Maine-et-Loire

Eh oui, depuis peu la Loire-Atlantique a absorbé Freigné, et on peut se poser la question de la localisation des Archives de Freigné ?

Voir l’histoire de Freigné selon Mr de l’Eperonnière, sur mon site

Je viens de faire le point et les registres paroissiaux sont toujours aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, et je vois mal l’avenir entre les 2 départements.
Dans tous les cas, merci à ceux qui auront des nouvelles d’une quelconque mesure entre les 2 archives départementales de nous informer ici.
Odile