Fernand Leglaive photographiait la vie des hommes du 84° RIT : seulement 8 photos d’armes


Edouard Guillouard (carnet de guerre) Fernand Leglaive (appareil photo)

Leglaive n’était par reporter de guerre et ses photos sont des témoignages de la vie durant ces 4 années. Parmi toutes ces photos il n’y a que 7 photos d’armes et une photo de masque à gaz, mais un masque très spécial.

photo Leglaive « avril 1915, tranchée de Gastineau, canon de 37

 

photo Leglaive [je vois une arme couverte pour la protéger ou camoufler, mais l’homme n’est pas couvert]
photo Leglaive

« mai 1915 Bailleulval, canon de 420 camouflé »

« été 1915 Bailleulval, compagnie de mitrailleuses

photo Leglaive

« été 1915 Gastineau » je crois voir mon grand père et un canon

photo Leglaive

« septembre 1917 Saint Jacques, appareil Tissot

photo Leglaive

« Morville, l’aumônier divisionnaire lançant une grenade »

fonds Guillouard, tir antiaérien (c’est seulement une séance d’entraînement pendant les cours suivis par Guillouard fin 1917)