La fin des scieurs de long à Nantes avant la mécanisation des usines de traitement du bois

Voir tous les articles sur Nantes Sud Loire Saint Jacques

En dépouillant les recensements de Nantes Sud Loire, j’ai rencontré beaucoup de métiers surprenant, enfin que je ne m’attendais pas à trouver là, aussi je vais vous les transmettre.

En 1846 Nantes est un port encore accessible aux bateaux de haute mer, et importe du bois. Les grumes de bois sont débitées en particulier à Rezé. La mécanisation n’est pas encore passée, aussi ce sont des scieurs de long qui sont ouvriers dans ces usines. Si vous regardez sur Internet ce que ce métier manuel physiquement dur signifie, vous verrez qu’ils sont 2 ensemble l’un en haut de la scie ,  perché débout sur la grume de bois, l’autre en bas, pour débiter la grume de bois.

Ainsi, un scieur de long demeure en 1846 à Nantes Sud Loire : René Neau, 37 ans, né à Saint-Maurice, marié, 4 enfants, vit en une pièce au 1er étage de la maison appartenant à Gallard.

Pour moi, avant d’avoir lu ces recensements, un scieur de lont était lié aux forêts et surtout pas à une grande ville comme Nantes. J’ai donc été très surprise de les rencontrer à Nantes, puis en réfléchissant, je me suis dit que Nantes importait des grumes à débiter et que la mécanisation n’était pas encore là en 1846, donc il est normal de trouver ce métier dans la banlieue nantaise.

Hélas, en 1901, la mécanisation est passée, et Nantes Sud Loire compte encore 2 scieurs de long, mais dans la rubrique « patron », qui note le nom de l’employeur, ils sont marqués « sans travail ». Ce sont Jean Guiton et Léonard Salagnac. Ce dernier a un nom bien d’ailleurs, mais venu à Nantes travailler, il est sans travail.

Car entre 1846 et 1901, la mécanisation des usines de la banlieue nantaise a engendré une classe dans la rubrique « métier » des recensements : « sans travail », et ils sont très nombreux, aussi je vais demain vous transmettre un autre métier alors condamné.

Les 96 jardiniers et laboureurs de Nantes Sud Loire en 1846

Voir tous les articles sur Nantes Sud Loire Saint Jacques

Donc, comme je vous ai déjà évoqué ici, Nantes Sud Loire était divisée par les recenseurs en 2 zones, l’une citadine, l’autre rurale comprenant la Greneraie, la Gilarderie, Sèvres. Pour mon étude, j’ai relevé les 2 séries de recensements, qui diffèrent, et n’ont pas été effectuées par le même recenseur et dans le même but ; ainsi la description du logement ainsi que le nom du propriétaire figurent dans la série des Archives Municipales seulement. Enfin, la population de Nantes Sud Loire au total ne fait que 3 000 habitants en 1846, dont la majorité en zone citadine.

Je vous ai aussi mis le 15 de ce mois l’importance des sabots et sabotiers dans la partie citadine, qui est la partie commerçante. Voici donc ce jour la liste des 96 jardiniers et laboureurs, qui sont les clients des sabotiers. Le recenseur distingue des jardiniers et des laboureurs, sans que j’ai pu comprendre la différence. Sans doute des cultures différentes ?

Le logement de ces 96 ruraux, puisque c’est ainsi que le recenseur les qualifie, diffère totalement du logement de la partie citadine. La maison est individuelle et comporte le plus souvent 2 pièces, alors que dans la partie citadine la majorité de la population vit dans une pièce pour toute la famille, et cette pièce fait partie d’une maison collective à étages ou plusieurs familles s’entassent. En outre, ces maisons individuelles des ruraux ont bien sûr un espace vert, par opposition aux rues St Jacques et Dos d’Âne, qui n’ont que des cours, peu de jardins, et dans tous les cas le jardin est privé et la majorité des familles n’ont donc aucun espace vert.

Ceci me rapppelle que cette année 2020, nombre de Français ayant vécu le confinement en appartement, n’ont eu et n’ont qu’une envie : s’expatrier vers une maison individuelle !

Parmi ces jardiniers et laboureurs, plusieurs sont propriétaires de leur maison, ce qui est plus que rare dans la partie citadine. Et l’immense majorité de cette population rurale est née à Nantes, ce qui signifie qu’ils sont jardiniers et laboureurs de père en fils, comme à la campagne, alors que dans la partie citadine, l’immense majorité est née ailleurs, et même fort loint et même à l’étranger.

Vous allez cependant observer que quelques rares jardiniers demeurent en partie citadine. Ils sont manifestement ouvriers jardiniers se plaçant chez d’autres.

Donc voici ces 96 jardiniers et laboureurs (rue, n°nom, prénom, âge, métier, propriétaire, logement, état matrimonial, lieu de naissance.

ch.de la Boierie 2 Guilbaud Pierre 47 laboureur Béranger 2P rz, cour M Nantes
ch.de la Boierie 2 Terrien François 73 laboureur Béranger 2P rz V Nantes
village de la Boierie 2 Bregeon Ve Terrien 45 laboureur Terrien 2P rz V Nantes
village de la Boierie 5 Terrien Ve Peignon 50 laboureur Sauvage 1P rz, écurie V Nantes
village de la Boierie 6 Cassard Pierre 70 laboureur Sauvage 1P rz, 1P 1er M Nantes
village de la Boierie 7 Sauvage Auguste 36 laboureur Sauvage 1P rz M Nantes
village de la Boierie 8 Richardeau Jean 46 laboureur Busseau 2P rz M Nantes
village de la Boierie 9 Albert Etienne 57 laboureur Albert 2P rz M Nantes
village de la Boierie 11 Pergeline Pierre 45 laboureur Pergeline 2P rz, 1P 1er; écurie M Nantes
village la Gilarderie 3 Guilbaud Pierre 49 laboureur Auger 2P rz, écurie M Nantes
village la Gilarderie 4 Nozay Jean 60 laboureur Briant 2P rz M Nantes
village la Gilarderie 9 Dairé Sébastien 66 laboureur Davis 2P rz M Nantes
village la Gilarderie 12 Gendron Bastien 61 laboureur
village la Gilarderie 13 Nicolas Jean 60 laboureur Logué 2P rz M Nantes
village la Gilarderie 23 Janneau Julien 40 laboureur Janneau 1P rz M Nantes
village la Gilarderie 24 Briand Julien 23 laboureur Peneau 1P rz M Nantes
village la Gilarderie 24 Margain Michel 40 laboureur Peneau 1P rz M Labrasse
village la Gilarderie 25 Margain Pierre 21 laboureur Arrouet 1P rz M Nantes
village la Gilarderie 27 Renault Pierre 53 laboureur Renault 2P rz M Nantes
village la Gilarderie 28 Piloquet François 45 laboureur Piloquet 2P rz M Nantes
village la Gilarderie 29 Allaire Pierre 44 laboureur Allaire 1P rz M Nantes
village la Gilarderie 30 Cormier Mathurin 43 laboureur Cormier 1P rz, écurie M Nantes
village la Gilarderie 31 Allaire Julien 70 laboureur Allaire 2P rz M Nantes
village la Gilarderie 32 Juteau Ve Surget 53 laboureur Sauvage 2P rz V Nantes
village la Gilarderie 33 Bizeul Louis 31 laboureur Guilbaud 2P rz M Nantes
village la Gilarderie 35 Bousseau Gabriel 69 laboureur Bousseau 2P rz M Nantes
village la Gilarderie 36 Biton Ve Allaire 66 laboureur Ve Allaire 1P rz V Nantes
village la Gilarderie 37 Guilbaud Jean 33 laboureur Guilbaud 2P rz M Nantes
village la Gilarderie 38 Bertraux Ve Guilbaud 70 laboureur Renaud 1P rz V Nantes
village la Gilarderie 40 Allaire Jean 32 laboureur Allaire 2P rz M Nantes
village la Gilarderie 41 Albert Julien 29 laboureur Hertaux 2P rz M Nantes
ch. de la Ripossière 1 Paré Joseph 60 laboureur Paré pte maison, jardin M Nantes
village de Sèvres 6 Rolland Jacques 70 laboureur Bellier 2P rz M Nantes
village de Sèvres 13 Follard Sébastien 57 laboureur Allard 2P rz M Nantes
village de Sèvres 15 Allain Jean 56 laboureur Briand 1P rz M Nantes
village de Sèvres 16 Busseau André 48 laboureur Busseau 2P rz M Nantes
village de Sèvres 18 Huchet Pierre 34 laboureur Chauvet 2P rz M Nantes
village de Sèvres 20 Bregeon Jean 65 laboureur Brégeon 2P rz M Nantes
village de Sèvres 21 Ve Trévin Ve Trévin 64 laboureur Trévin 1P rz
village de Sèvres 29 Porcher Jean 35 laboureur Porcher 2P rz M Nantes
village de Sèvres 32 Viaud Pierre 60 laboureur Bregeon 1P rz M Nantes
village de Sèvres 33 Lamy Joseph 77 laboureur Soulard 1P rz M Nantes
village de Sèvres 48 Rousselot Pierre 74 laboureur Rousselsot 2P rz M Nantes
village de Sèvres 49 Allard Jacques 49 laboureur Bachelier 3P rz M Nantes
village de Sèvres 51 Mainguy François 57 laboureur Tessier 1P rz C Nantes
village de Sèvres 52 Allard Jean 40 laboureur Dunan 2P rz M Nantes
village de Sèvres 53 Perrin Pierre 79 laboureur Perrin 2P rz M Nantes
village de Sèvres 57 Porcher René 40 laboureur Porcher 2P rz, écurie M Nantes
village de Sèvres 58 Chupin Gabriel 50 laboureur Bregeon 2P rz M Nantes
village de Sèvres 59 Allard André 56 laboureur Busseau 2P rz M Nantes
Rue Dos d’Âne 22 Chauvin Michel 33 jardinier Duchatellais 1P rz dans la cour M Nantes
Rue Dos d’Âne 40 Leguene Vincent 66 jardinier Fonteneau 1P rz en partie M Vannes
Rue St Jacques 71 Bergeau Louis 30 jardinier Delaunay 1P rz ds cour M Nantes
Rue St Jacques 36 Nozay Jean 50 jardinier Ve Harthuy 1P 1er, écurie, jardin M  Nantes
Rue St Jacques 44 Bahuaud Julien 53 jardinier
Rue St Jacques 97 Valrude Louis 31 jardinier Derouin 1P rz ds le jardin M Nantes
Rue St Jacques 104 Lemaix Mathurin 30 jardinier Desvaux 2P rz M Nantes
Rue St Jacques 111 Guichette Pierre 56 jardinier Guichet B, ar.B, 2P 1er M Nantes
Rue St Jacques 112 Nicolas Julien 71 jardinier Sauvage 1P rz, cour, jardin M Blain
rue de Vertou 4 Cassard Louis 32 jardinier Bezier 1P rz, 1P 1er M Nantes
rue de Vertou 6 Guerin Pierre 54 jardinier Pavageau,Porcher maison, tenue longeant rue M Couëron
rue de Vertou 9 Bregeau Jean 69 jardinier Audebert 2P rz M Erblon
rue de Vertou 12 Laleau Benjamin 40 jardinier Ladmirault 3P rz, moitié tenue Perrières, moitié du pré Bt la Rivière M Nantes
rue de Vertou 13 Maisonneuve François 50 jardinier Ladmirault moitié pré bt la Rivière, logement du bordier M Nantes
Ch. de la Fonderie 1 Coeffard René 44 jardinier Perriou 1P rz, jardin, écuries M Nantes
Bse Grèneraie 2 Minier Pierre 47 jardinier Arthuis 2P rz, jardin, cour M Rouault
rte de Clisson 2 Bahuaud Louis 47 jardinier Renaud 2P rz M Nantes
rte de Clisson 3 Janneau Honoré 35 jardinier Delaunay 3P 1er M Nantes
rte de Clisson 7 Delaunay Auguste 25 jardinier Delaunay petite maison 3P rz M Nantes
rte de Clisson 9 Dadin Pierre 54 jardinier Thomas 2P rz, 1P 1er, écuries, remise M Nantes
rte de Clisson 15 Rochet Jean 39 jardinier Noyret 1P rz, 1P 1er, jardin M Nantes
ch.de la Boierie 1 Guillou Guillaume 63 jardinier Delamarre 1P rz M Nantes
allée de a Civelière 1 Derenne Toussaint 34 jardinier Maréchal 2P rz, tenue M Nantes
allée de a Civelière 2 Colbart René 30 jardinier Fournier 2P rz, écurie, tenue M Nantes
allée de a Civelière 3 Lechat Georges 45 jardinier Thibault 2P rz, écuries, tenue M Nantes
allée de a Civelière 4 Friou Jacques 44 jardinier Morlaix 2P rz, écurie, tenue M Nantes
allée de a Civelière 5 Vezin Jean 48 jardinier Dumoutiers 2P rz, écurie, tenue M Nantes
ch. de la Ripossière 3 Vray Ve Cassard Jeanne 55 jardinier Ve cassard maison et jardin V Nantes
ch. de Vertou est 9 Marais Jacques 46 jardinier Vallet logement de fermier, tenue M Nantes
ruisseau de la Filée 1 Lizé Pierre 75 jardinier
village de Sèvres 27 Poirier Pierre 55 jardinier Tillaut 2P rz M Nantes
village de Sèvres 35 Peignon Auguste 40 jardinier Porcher 1P rz M Nantes
village de Sèvres 54 Janneau François 39 jardinier Collineau 2P rz M Nantes
village de Sèvres 55 Maisonneuve Louis 33 jardinier Jousset logement de fermiers M Nantes
village de Sèvres 60 Bonneau Jacques 36 jardinier Bellier 2P rz M Nantes
ch. de Vertou ouest 1 Vezin Pierre 63 jardinier Herault 2P rz M Nantes
gde Pehaudière 1 Pointière Julien 48 jardinier Chauveau 2P rz, 2P 1er, écuries M Nantes
pte Pehaudière 1 Bahuaud François 47 jardinier
Rue St Jacques 32 Pavard François 47 jardinier chef
Rue St Jacques 32 Bregeon Jean 77 jardinier chef
Rue St Jacques 32 Buzas Pierre 34 jardinier chef
Rue St Jacques 32 Buzas René 31 jardinier chef
allée de a Civelière 6 Cheminant Ve Guilbaud 56 jardinier/chez Cheminant fabrique St Jacques maison, pte tenue, dépenda. V Nantes
village de Sèvres 5 Doré Pierre 59 jardinier/laboureur Audouy  maison, jardin M Nantes
Rue St Jacques 44 Bretonnière Vve Bahuaud 78 jardinière pas trouvé sur le site des AM
rue de Vertou 1 Bretonnière Ve Bahaud 78 jardinière

La côte St Sébastien, de Pirmil à la Grèneraie, encore habitée en 1846 : voici les 221 derniers habitants

Voir tous les articles sur Nantes Sud Loire Saint Jacques

En 1846, la côte St Sébastien était divisée en 2 zones : l’une, de Pirmil à la Grèneraie était comptabilisée dans la partie citadine de Nantes Sud Loire, l’autre, de la Grèneraie au chemin de la Fonderie, était comptabilisée dans la partie rurale de Nantes Sud Loire.

Voici les 221 habitants de la partie citadine, c’est à dire de Pirmil à la Grèneraie, partie qui va céder la place à l’hôpital en extension, et au mur de l’hôpital que nous longeons de nos jours. Vous allez voir qu’il y avait 14 maisons, et bien sûr quelques pêcheurs. (n° de la maison, propriétaire, description du logement, nom du chef de famille, son métier, son âge, état matrimonial, lieu de naissance) et j’espère que vous comprenez mes abréviations pour le logement rz rez de chaussée etc…

1 Chantreau 1P rz Vergeau Pierre journalier 32 M Nantes
femme
fille
2 Chantreau 1P rz Rousseau Jean pêcheur 45 M Nantes
femme
fils
fils
fils
fils
sans état
2 Chantreau 1¨P rz Brelet François cordier 61 M Nantes
femme
fille
3 Chantreau 3P rz, 3P 1er Poulain Jean Baptiste employé à l’octroi 56 M Nantes
femme
fille
fille
3 Chantreau 1P 1er Esseul François pêcheur 56 M Nantes
femme
fille
fille
fille
fils
3 Chantreau 2P 1er Rivet Joseph pêcheur 49 M Nantes
femme
fille
fils
fille
fils
4 Chantreau 1P rz occ. par M. Giraud
4 Chantreau 1P 1er Rochet Prosper pêcheur
femme
fils
fille
fille
fils
fils
fils
5 Mahé B, 1P 1er Mahé Louis ouvrier charpentier 31 M Nantes
femme
fille
5 Mahé 2P rz Dufour Fortuné contremaître 31 M Abbeville
femme
fils
5 Gallard 1P rz Rousseau Pierre forgeron 30 M Loroux
femme
fille
fille
5 Gallard 1P rz vacant
5 Gallard 1P 1er Geant Donatien pêcheur 24 M Nantes
femme
fille
revendeuse
5 Gallard 1P 1er Gaudin Louis pêcheur 39 M Nantes
femme
5 Gallard 1P 1er Cormerais Pierre batelier 48 M Nantes
femme
fils
fille
fille
fille
5 Gallard 1P 1er Olive Etienne pêcheur 33 M Nantes
femme
6 Hubert 2P rz David Pierre pêcheur 74 V Chap. B.Mer
journalière
fille
6 Hubert 2P rz Rivet Vital pêcheur 31 M Nantes
femme
fille
fille
fille
6 Hubert 2P 1er Hubert Joseph pêcheur 56 V Nantes
fille
fille
fils
6 Hubert 1P 1er vacant
7 Hubert jardin occ. Hubert Joseph
8 Pouleau 2P rz Guillemain Joseph employé à l’octroi 54 M Basse Indre
femme
fille
fille
fils
fils
8 Pouleau 2P rz, écurie Piron Maurice colporteur 48 M Ancenis
femme
nièce
8 Pouleau 1P rz de la cour Joubert André journalier 37 M Josselin
femme
fille
fils
fille
fils
fille
fille
8 Pouleau 1P rz Marbeuf Jean pêcheur 50 M Nantes
femme
8 Pouleau 1P rz Legras Pierre tisserand 60 M Nantes
femme
fils
fils
8 Polo 1P rz Barrau Eugène md colporteur 36 M Nantes
fille
fille
fils
fils
fille
fille
8 Polo 1P rz Potiron François tisserand 62 M Nantes
femme
fils
8 Polo 1P rz Laizeau Louis tisserand 47 M Nantes
femme
fille
fille
9 Butet 1P rz Rousseau Charles pêcheur 44 M Nantes
femme
fils
fils
fils
père
9 Hubert 1P rz Hubert Julien pêcheur 60 M Nantes
femme
fils
fils
9 Breau 2P rz Broux Jean pêcheur 50 M Nantes
femme
fils
fille
9 Robin 1P rz Leteuil Charles maçon 45 M Nantes
femme
fils
fille
fils
9 Charron 1P rz Rivet Ve Robin sans état 80 V Nantes
9 Charron 1P 1er Allori François journalier 46 M Nantes
femme
fils
fille
fils
fille
10 Bovrillon 2P rz, 6P 1er, jardin Bovrillon Joseph débitant de vin 36 M Chantenay
femme
fille
11 Herry magasin, 1P 1er Herry Pierre gabarier 44 M Nantes
femme
fille
fille
11 Boccard 1P rz Daviaud Anne revendeuse 54 C Nantes
11 Boccard 1P rz Fleurand Joseph vannier 44 M St Benoist
femme
fils
fille
11 Boccard 2P 1er Griblin Lazare cordonnier 58 M Anvenis
femme
fils
11 Boccard 1P 2ème Mahé Jacques pêcheur 58 M Nantes
femme
fils
fille
fille
11 Boccard 1P 2ème Chupin Marie journalière 58 C Nantes
12 Favraud 1P rz Reneau Pierre journalier 48 M Nantes
femme
fils
revendeuse
12 Favraud 1P 1er Rousseau Pierre pêcheur 46 M Nantes
femme
fils
fils
12 Favraud 1P 2ème Renaud Joseph maçon 50 M Rezé
femme
fils
12 Aubin 1P rz Godefroy Contant cordier 31 M Nantes
femme
fils
fils
fille
fille
12 Aubin 1P 1er Sablereau Ve Elbert journalière 73 V Nantes
12 Aubin 1P 2ème Couillaud Ve Visonneau journalière 74 V Chateaubriant
12 Audrain 1P rz Billaud Jean journalier 73 M Loudéac
femme
fille
fils
12 Audrain 1P 1er Chauvière Pierre tisserand 36 M Nantes
femme
fils
fils
fille
12 Audrain 1P 2ème Rousseau Jean pêcheur 38 M Nantes
femme
fils
fils
13 Ve Laurent 1P rz Perrigaud François journalier 51 M Doulon
femme
fille
fille
fils
fille
fils
fils
fille
13 Ve Laurent 1P rz Erry Ve Laurent revendeuse 67 V Nantes
13 Gallard 1P rz Carteau Michel journalier 53 V Nantes
fils
fils
fils
13 Gallard 1P 1er Rivard Pierre pêcheur 33 M Nantes
femme
13 Gallard 1P 1er Mahé Julien pêcheur 35 M Nantes
femme
fils
fils
fille
13 Douineau 1P 1er Hubert Jean pêcheur 47 M Nantes
femme
fils
14 Branchu 1P rz, 1P 1er, jardin Angebault Ve Gau journalière 46 V Nantes
fils
fille
mère

En 1846 et encore en 1901, on fabriquait et vendait des sabots à Nantes Sud Loire, et même beaucoup !

Voir tous les articles sur Nantes Sud Loire Saint Jacques

 

Rue St Jacques et rue Dos d’Âne grouillent de très nombreux métiers ouvriers, dont bien sûr beaucoup ont disparu, mais parfois des métiers surprenant en zone urbaine ouvrière. Ainsi il y a 7 sabotiers, dont 3 ont boutique, les autres sont sans doute ouvriers chez un patron sabotier. Vous allez voir ci-dessous que la 7ème personne est une veuve avec boutique, donc elle vend des sabots faits par d’autres.

J’avoue être un peu ahurie de voir autant de sabots en ville !!! Est-ce que les chaussures étaient rares et surtout trop onéreuses pour la population ouvrière ?

Les voici selon les recensements de 1846 (2 sources, l’une aux AM et l’autre aux AD et je conjuge les 2 sources)

Rue/métier/n°maison/description du logement/nom/âge/marié ou veuf/lieu de naissance

Rue Dos d’Âne sabotier 13 aucune description Monnier Jean 35 M Nantes
Rue Dos d’Âne sabotier 33 B, ar.B, mansarde Bourget Symphorien 58 M Nantes
Rue Dos d’Âne sabotier 53 2P 1er Mabit René 51 M Nantes
Rue Brassereau sabotier 2 1P rz, cour et jardin, 1P 1er Monnier Jean 60 M Nantes
Rue St Jacques sabotier 65 1B, ar. B Breaud Jacques 40 M Nantes
Rue St Jacques sabotier 73 1P 1er Gravoille Jean 48 V Loroux
Rue Dos d’Âne sabotière 5 B, ar.B, 1P 1er Saget Ve Ouvrillon 63 V Nantes

Et en 1901, il y a toujours beaucoup de sabots à St Jacques, sans doute pour les innombrables jardiniers, maraîchers, laboureurs, des villages de la Grèneraie, la Gilarderie et Sèvres. Les voici en 1901 (rue, nom,prénom,âge,place dans la famille,métier, nom de l’employeur). Vous voyez que l’un d’eux travaille chez un autre, mais 3 sabotiers sont patron rue St Jacques

rue Dos d’Âne Evin Pierre 37 chef sabotier Bronand Rezé
rue St Jacques Bouyer Auguste 33 chef sabotier patron
rue St Jacques Fournié Raymond 59 chef sabotier patron
rue St Jacques Braud Jules 66 chef sabotier patron

 

 

Les 5 perruquiers (coiffeurs) de Nantes Sud Loire en 1846

Voir tous les articles sur Nantes Sud Loire Saint Jacques

Jusqu’à la fin du 19ème siècle, du moins à Nantes Sud Loire, on utilisait encore le terme de PERRUQUIER pour désigner le coiffeur. Cette curiosité de notre langue française figure bien au très sérieux dictionnaire de l’académie Française :

LE DICTIONNAIRE DE L’ACADEMIE FRANÇAISE. HUITIEME ÉDITION. T.2
PERRUQUIER. n. m. Celui qui fait des perruques. Il s’ est dit aussi autrefois de Celui qu’ on nomme aujourd’ hui Coiffeur.

Or, à Nantes Sud Loire, il y avait 5 perruquiers en 1846, dont un rue Dos d’Âne et 4 rue St Jacques, puis aucun perruquier en zone rurale, c’est à dire de la Grenerait à la Gilarderie et Sèvres, et toute la route de Clisson.

Mais pourquoi donc autant de coiffeurs ?

Ici, je tiens à témoigner qu’autrefois, 2 générations avant moi, c’est à dire la génération née fin 19ème siècle, on n’avait pas encore l’habitude du shampoing régulièrement, car lors de mes gardes dominicales autrefois chez l’une de mes grands tantes très âgée, je me souviens avoir abordé le sujet avec elle, pensant qu’elle avait ne pouvait plus se laver la tête toute seule. Elle me répondit alors qu’elle allait chez le coiffeur. M’inquiétant alors de la dernière date, j’appris alors que quelques fois par an, c’est à dire 4 à 6 fois, était le rythme.

Je suppose donc que le shampoing maison est une invention récente, probablement liée à l’eau courante à la maison, donc mes parents mariés en 1937 l’on connue, mais avant eux on pratiquait le coiffeur, rarement, mais c’était l’unique hygiène des cheveux.

Ceci dit, je dois ajouter que ma tante avait bonne allure et aucune négligence apparente de sa chevelure. Donc, j’ose ici conclure que plus on lave les cheveux plus on a besoin de les laver, et je ne suis pas persuadée que ce soit utile. Pour ma part, je pratique le rythme hebdomadaire.

 

La pâtisserie-confiserie SELLEN place Pirmil : Nantes Sud Loire 1901-1929

Voir tous les articles sur Nantes Sud Loire Saint Jacques

Dans les années 1945-1955, adolescente, je voyais rue St Jacques chez ma grand-mère, une demoiselle qui avait un œil un peu de travers. Enfants, inconscients de nos observations redoutables, nous l’appellions « voisygoutte ».

Revenue à Nantes dans les années 1975, je la redécouvris rue du Frère Louis, où elle terminait ses jours. Il m’arrivait de lui rendre visite et tenter de lui faire quelques courses. Mais comme toutes les personnes de son âge, elle avait l’habitude de faire chaque jour ses courses, et elle m’étonnait sur ce point, car elle ne prévoyait jamais pour 48 h, mais toujours pour 24 h. Je pense souvent à elle lorsque je fais mes courses en ligne chez SUPERU pour plusieurs semaines. J’ai atteint son âge d’alors, et je mesure combien nous avons changé de mode de vie, et d’organisation de notre quotidien de personne seule à domicile. Nous ne faisons plus de courses au jour le jour, nous vivons un autre monde.

Mademoisele SELLEN aimait parler du passé, et évoquait volontiers et amour son père, pâtissier place Pirmil. Ce père qu’elle avait perdu en 1929, et dont voici l’éloge funêbre, dans le journal de mai 1929 !

Louis Sellen

Lundi ont eu lieu, en l’église Saint-Jacques, les obsèques de M. Louis Sellen, pâtissier-confiseur, qui, durant de nombreuses années, presque simultanément, fut le secrétaire dévoué du Syndicat des Patrons pâtissiers et de l’Amicale des anciens coloniaux, dont il avait été le fondateur.

Sellen fut, à l’origine, professeur aux Cours professionnels de la Pâtisserie, de 1911 à 1914, il avait repris sa place de professeur en 1928, et l’on peut vraiement dire de lui qu’il est mort à la tâche.

C’est le jeudi 30 mai qu’il a donné en effet, son dernier cours pratique aux apprentis de la profession qu’il honorait pas son savoir, sa probité et son dévouement ; c’est le 31 qu’il tombait malade et le 1er juin qu’il rendait le dernier soupir dans les bras de sa femme et de sa fille atterrées par le malheur qui, brusquement, les frappait.

Sellen n’avait que 63 ans.

Derrière son cercueil venaient les principaux dirigeants du Syndicat et de l’Union des Pâtissiers de l’Ouest : MM. Jouin, 1er adjoint au maire de Bouguenais ; Dubot, conseiller municipal ; Leduc, président du Syndicat ; Voineau, Poulmarch, etc., et de l’Amicale des Coloniaux, MM. Lucot, président ; Verdier, Haisnault, Logier, Contrée, Tessier, etc.
Nous prions Mme et Mlle Sellen d’agréer, en la circonstance, l’expression émue de nos sincères sentiments de condéléances.

Ainsi, bien avant que les boulangers ne soient boulangers-patissiers, il a existé en 1846 à Nantes Sud Loire, 4 boutiques de boulangers, dont 2 rue St Jacques (François Boutin et Henri Halbert) et 2 rue Dos d’Âne (Etienne Olive, Jean Bertineau), et aucune pâtisserie. Ce qui signifie au passage que le village de la Gilarderie, de Sèvres, la côte St Sébastien, la route de Clisson, n’avaient aucune boulangerie. Sans doute, cette partie rurale, qui contrastait avec la rue St Jacques, citadine et ouvrière, avait-elle encore des fours à pain ?

En 1901, les 2 boulangeries de la rue Dos d’Âne sont toujours là (Edouard Olive, Louis Gresset), mais il y en a désormais 4 rue St Jacques (Clément Tixerand, Pierre Fonteneau, Clément Lebastard, Henri Halbert), et une chemin de Vertou (Félix Bruneau). Après la disparition de la rue Dos d’Âne, et du bas de la rue St Jacques, seule la boulangerie Halbert subsista, et subsiste encore, tandis qu’une autre boulangerie s’installa plus haut face à l’entrée de l’hôpital.

Mais en 1901, on trouve un chocolatier rue Dos d’Âne (Jean Chevalier) et un patissier Place Pirmil (Louis Sellen, 62 ans). Ce dernier est le père de ce Louis Sellen décédé en 1929.

La patisserie fut ensuite l’affaire des boulangers, et on oublia sans doute qu’une pâtisserie, haut de gamme, avait existé place Pirmil. Sans doute y venait-on de loin, en particulier de Vertais, de l’autre côté du Pont de Pirmil.

De nos jours, nous mangeons moins de pain, et plus de pâtisserie, mais pour trouver une pâtisserie exceptionnelle, qui ne soit pas boulangerie aussi, il faut aller au centre de la ville de Nantes, et je suppose qu’il en est ainsi dans toutes les grandes villes.

Mademoiselle SELLEN, je ne vous ai pas oubliée, et je vous rends ici hommage.