Les militaires décédés en 1814 à Reims : je poursuis leur étude et j’honnore leur mémoire à ma manière

1814.05.31 DUFOUR Guillaume 18 ans °Cashabouty ( ?) garde d’honneur du 3° R. 1° escadron †3.3.1814 (1677 p34)

J’ai fait et publié sur ce blog la TABLE ALPHABETIQUE DES GARDES D’HONNEUR DU 5ème REGIMENT pour honnorer leur mémoire.

Et pour honnorer leur mémoire, il faut aussi tenter de savoir ce qu’ils sont devenus et qui est décédé ou non, car les sources ne permettent pas de rétablir tout sans utiliser et recouper beaucoup de sources, donc je compte sur vous si vous en trouvez.

Or, malgré mon relevé des 2645 gardes d’honneur du 3ème régiment, et mon relevé en cours actuellement des militaires décédés à Reims en 1814, il m’est impossible de retrouver ce Guillaume DUFOUR décédé à Reims le 3 mars 1814 et il est possible qu’il soit bien garde d’honneur mais pas du 3ème régiment, car je n’ai relevé que le 3ème régiment.

 

 

 

 

 

 

Louis Legoux du Plessis, officier du 3ème Régiment des gardes d’honneur, décédé à Reims en 1814

1814.05.04 LEGOUX du Plessis, Louis 46 ans °Borde (Maine et Loire) garde d’honneur à cheval, 3°R. chevalier de l’ordre royal et militaire de St Louis, membre de la Légion d’honneur, fils de Augustin François Legouz du Plessis et de Françoise Marie Legouz (1351 p 246)

J’ai terminé le relevé des militaires décédés à Reims en 1814, et je vais vous les mettre en ordre alphabétique. Ils sont nombreux et presque tous décédés à l’hôpital. Les très rares militaires décédés ailleurs, c’est à dire chez des particuliers, dont des gardes d’honneur. Ici, Louis Legouz du Plessis, manifestement officier du 3ème régiment des gardes d’honneur, qui ne figure pas sur le rôle des gardes d’honneur puisque des officiers leur ont été ajoutés ensuite. Il est célibataire, puisque son état civil le donne « fils de … » ce qui est la preuve d’un célibat.

Mais au fait, mes lecteurs et lectrices se sont-ils aperçus que j’ai fait un énorme travail mis en ligne bénévolement, qui est la table de tous les 2645 gardes d’honneur du 3ème régiment  ?

 

Les pages jaunes étaient mises à jour chaque année, c’était bien : maintenant Internet fourmille de données fausses car non mises à jour

Je viens de vivre une panne électrique, et impossible de trouver un électricien, car Internet donne d’innombrables sites contenant d’innombrables informations, mais c’est n’importe quoi. Je suis tombée sur des retraités, parfois depuis plus de 7 ans, et sur d’autres qui étaient bien électriciens, mais ne pratiquaient en aucun cas le dépannage.

Du temps des pages jaunes, c’était bien, c’était fiable, et on pouvait trouver un dépannage.

Je suis traumatisée par les dérives de l’informatique. Les informaticiens n’ont pas compris que des données cela se vérifie en permanence, cela s’appelle LA MISE A JOUR

 

Pour me consoler, je suis affalée dans mon fauteuil toute la journée devant ROLAND GARROS, le seul sport qui a :

match de couple mixte

service à la cuiller

coup droit de gaucher

et j’adore cela

à bientôt