Carte postale : voyelle Y

voyalle Avoyelle Evoyelle Ivoyelle Ovoyelle uvoyelle Y

Les bottines sont hautes et bien serrées.
Je me demande si l’on portait une telle robe le dimanche seulement ?

voyelle Y
voyelle Y

Collections privées – Reproduction interdite, y compris sur autre lieu d’Internet comme blog ou site

Gené le 10 octobre 1903
Ma chère Aimée (Aimée Audineau ma grand mère maternelle)
Vous me demandez combien il faut de temps pour apparendre la man-doline, je ne saurais vous le dite ! Voilà 10 mois que je l’apprend, mais j’ai cessé pendant 3 mois à cause de mon deuil et depuis je n’y que peu de fois parmois. Mademoiselle Châtelais me donne davantage de leçons à étudier et j’en apprend tout autant que lorsque j’allais toutes les semaines. Maintenant j’apprend et je joue des morceaux qui sont bien gentils.
Célestine est au pensionnat à faire sa retraite en ce moment. Mais elle rentrera lundi prochain. Elle ne veut pas retourner en pension. Papa et ma-man l’ont laissée libre.
Je vais envoyer des vues de Maine et Loire désormais.
Continuez-vous à échanger des cartes avec l’étranger ? Combien en avez-vous en tout ?
Moi j’en ai 200. J’en avais d’avantage voilà quinze jours mais je n’ai conservé que ls plus belles, les autres je les ai données à une jeune fille de Gené.
Célestine voudrait apprendre le piano. Je voudrais bien qu’elle l’apprenne car moi aussi je l’apprendrais.
(il doit s’agir de Marie, qui a oublié de signer, mais sans doute proche de Célestine)

  • Si vous connaissez Célestine, merci de me faire signe. Manifestement elle est adolescente en 1903 et originaire de Gené, passant ses vacances chez ses parents, et sans doute pensionnaire à Nantes chez les dames Ursulines, comme ma grand’mère, destinataire de cette carte.
  • Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet seule une citation ou un lien sont autorisés.

    2 réponses sur “Carte postale : voyelle Y

    1. En ce temps, il y avait la tenue du dimanche, on arborait pour Pâques, robe neuve et nouveau chapeau,(petite fille, j’en avais un en paille d’Italie , couleur miel),et pour la Toussaint manteau et feutre neufs. La modiste du village,se tenait au fait de la mode parisienne, et excellait dans ses créations !

    2. Cette petite fille , bien mignonne: elle ressemble à la Reine Mère Elizabeth petite, semble en effet porter sa robe du dimanche , pour aller à la Messe , ( mais pas pratique pour grimper aux arbres si elle était un garçon manqué!). Le petit garçon d’hier semblait porter un costume de Garde Républicain ou soldat de l’Antiquité , version thêatrale.
      (En Anglais : »Y » n’est pas une voyelle.)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *