83 ans

Voici l’âge au décès de mes arrière grands parents, grands parents et parents. Je suis impressionnée :

Louis ALLARD °La Pouèze 25 août 1855 †Nantes 14 octobre 1917 62 ans, 1 mois et 20 jours.
Françoise MOREAU °Montjean 16 septembre 1859 †Nantes 20 janvier 1940 80 ans, 4 mois et 4 jours.
Edouard 1er HALBERT °Nantes 5 septembre 1850 †Nantes 28 juin 1923 72 ans, 9 mois et 23 jours
Victoire MOUNIER °Nantes 5 juin 1855 †Nantes 10 février 1932 76 ans, 8 mois et 5 jours.
Charles AUDINEAU °Clisson 12 avril 1853 †Nantes 2 octobre 1909 56 ans, 5 mois et 20 jours.
Aimée-Alexandrine GUILLOT °Gené(49) 14 novembre 1855 †Nantes 21 juin 1922 66 ans, 7 mois et 7 jours.
François-Louis GUILLOUARD °Nantes 20 juin 1849 †idem 11 mars 1920 70 ans, 8 mois et 21 jours.
Victorine GRELET °Nantes 30 novembre 1850 †Nantes 28 septembre 1924 73 ans, 11 mois et 28 jours
Edouard 2e HALBERT °Nantes 21 août 1877 †idem 24 février 1932 54 ans, 6 mois et 3 jours.
Magdeleine ALLARD °La Pouëze 1er février 1886 †Nantes 29 avril 1960 74 ans, 2 mois et 28 jours.
Edouard GUILLOUARD °Nantes 1er février 1877 †Nantes 20 septembre 1946 69 ans, 7 mois et 19 jours
Aimée AUDINEAU °Nantes 6 mai 1886 †Nantes 4 octobre 1973 87 ans, 4 mois et 29 jours.
Georges HALBERT °Nantes 5 juin 1912 †Nantes 19 janvier 1974 61 ans, 7 mois et 14 jours.
Marie-Thérèse GUILLOUARD °Nantes 21 novembre 1914 †Nantes 15 janvier 1997 82 ans, 1 mois et 25 jours.

et je pense qu’avec votre passion pour nos recherches, vous passez vous aussi du bon temps, malgré les années ! (et malgré le foutu covid)

Michel Guyonneau et Marguerite Allaneau se font donation mutuelle, Chavaignes 1693

Cette Allaneau figure dans le journal de Toysonnier, que j’avais ici numérisé, et que vous trouvez sous une catégorie à la fenêtre catégorie sous HISTOIRE REGIONALE. Il est paru sous 43 billets. :

« Le 17 novembre 1690 le Sr Guyonneau fils de †Sr Guyonneau de la Riaillerie (Cernusson,49) lieutenant à Brissac épouse la fille du †Sr Alasneau Md poislier en cette ville »

Toysonnier ne notait dans son journal que les mondanités, donc un rang social aisé, donc le marchand poîlier n’était pas un petit marchand, mais manifestement il revendait dans tous l’Anjou.

Curieusement ce mariage n’est pas relevé dans BIGENET

Cet acte est aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, 5E30 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 23 février 1693 avant midy, par devant nous Pierre Maugrain notaire royal à Angers réservé pour Thouarcé et Barthélémy Thibaudeau notaire de la chastelenie de la commanderie de Saulgé l’Hospital, furent présents en leurs personnes et soumis noble homme Michel Guyonneau sieur de la Riaillerie et damoiselle Marguerite Allaneau son épouse de luy deument authorisée par devant nous quant à ce, demeurant au bourg et paroisse de Chavaignes, lesquels pour l’amour qu’ils se portent réciproquement, les assistances qu’ils se sont toujours rendu et désirent rendre pendant leur vie et que très bien leur a plu et plaist, se sont fait et font réciproquement par ces présentes don mutuel et pur et simple au survivant d’eux deux de toutes les choses que la coustume leur permet tant en immeubles, acquests et conquests, que meubles et choses censées et réputées pour meubles et à eux appartenant en quelque manière que ce soit au jour du décès du premier mourant d’eux deux, desquelles choses ledit premier mourant s’est dès à présent devestu et dessaisy pour et au profit dudit survivant, lequel il l’en a vestu et saisy dès à présent par ces présenes pour par luy ses hoirs et ayans cause jouir et disposer desdites choses à perpétuité et en pleine propriété comme de ses autres biens au droit et charges de ladite coustume, et pour faire publier et insinuer ces présentes partout ou besoin sera ont lesdits establis fait et constitué leur procureur le porteur d’icelles auquel ils donnent pouvoir d’en faire et en retirer tous actes nécessaires, tout ce que dessus a ainsy eté voulu, consenty, stipulé et accepté par les parties et à ce tenir etc se sont obligées et obligent leurs hoirs etc biens etc renonçant etc dont etc fait et passé au bourg dudit Chavaignes en la maison et demeure desdits sieur et damoiselle Guyonneau en présence de Me Charles Millard prieur curé dudit Chavaignes, Me Jean Fortin prêtre habitué audit lieu, et Joseph Pellerin tailleur d’habits demeurant audit Chavaignes tesmoins

Je mets ci-dessous les vues à la demande exprimée ce jour mais je suis très étonnée car cette date n’a rien à voir avec la paléographie, et comme vous pouvez le voir cette graphie est moderne et non de la paléograpie, par contre vous trouvez beaucoup de vues de paléographie véritable sur mon site, en prenant ci-dessus la case CATEGORIE qui donne un menu déroulant et en allant vers la fin à la catégorie PALEOGRAPHIE.


un Allemand inconnu au service de la France, décédé à Reims en 1814

1814.08.01 … Allemand inconnu au service de la France †15.4.1814 (2347 p199)

Je poursuis le relevé de tous les militaires décédés à Reims en 1814 et je vais vous mettre quelques cas, dont les « inconnus », car les papiers d’identité ne sont pas sur eux puisqu’ils n’existent pas encore et je me demande bien comment certains portaient sur eux un minimum d’identité. Etait-ce cousu dans la veste ? ou autrement…

Jean Prodeau, 25 ans, militaire décédé à Reims en 1814

Tout au long de la retranscription que je suis en train de faire des actes de décès des militaires à Reims en 1814, je vois tant d’approximations dans leur état civil, faute de papiers d’identité sur eux, et aussi de curieuses informations qui semblent bien être des erreurs.
Ainsi, ce Jean Prodeau est dit né à la Haye Poissière dans le département de la Loire, mais il semble bien que ce soit la Haye Fouassière en Loire-Atlantique (alors Loire Inférieure).
Merci si vous pouvez confirmer, de le faire ici.

1814.08.03 PRODEAU Jean 25 ans °La Haye Poissière (Loire) †17.4.1814 (2365 p204)

Artillerie de marine : des militaires décédés à Reims en 1814

1814.07.29 DURAND Jacques 20 ans °Nantes (44) 4° R. artillerie de marine †12.4.1814 (2314 p191)

Je poursuis la table des militaires décédés à Reims en 1814. Or, je rencontre plusieurs militaires qui étaient dans l’artillerie de marine. Je m’étonne, sans doute faute de compétences de ma part, car je pensais que l’artillerie de marine agissait en mer, et pas à Reims !!! Je vous mets ci-dessous 6 autres militaires de l’artillerie de marine décédés à Reims, et je poursuis mon travail de relevé, qui a pour but d’honorer la mémoire de tous ces inconnus pour la majorité d’entre eux.

1814.03.18 PELLEGRIN Jacques 21 ans °Spertoura ( ?) 2°R. marine †2.2.1814 (786 p 147)
1814.05.17 HAMET Théodore 19 ans °St Aignan (Seine inférieure) 1° R. d’artillerie de marine †21.1814 (1479 p 272)
1814.05.21 PELON François 24 ans °Biridan (56) 1° R. d’artillerie de Marine †23.2.1814 (1535 p 4)
1814.05.23 LACOUR Jean François 20 ans °Breteville le Retitteux (14) 3° R. d’artillerie de marine †25.2.1814 (1566 p 11)
1814.05.25 DALICHOUX 2°R. d’artillerie de marine  †26.2.1814 (1595 p 16)
1814.05.30 LEFEBVRE Jean Louis 26 ans °Dohût (Aisne) 4° R. d’artillerie de marine †2.3.1814 (1667 p31)