Un étranger autrefois était celui qui n’appartenait pas à la paroisse, et même au clan familial

Voici l’exemple d’un garçon de Campbon venu faire les vendanges à Maisdon, soit du nord de la Loire-Atlantique au sud du même département, et il est dit « étranger ». Voici ce que donne le Dictionnaire du Moyen Français (1330-1500) :
Qui n’appartient pas à une communauté donnée
Qui est d’un autre pays
Qui n’est pas du cercle de la famille, des proches

En Normandie on les appelait « horsain »

L’acte qui suit est à Maisdon le 4 octobre 1688 :

04.10.1688 … Pierre « un étranger qui estoit venu pour faire les vendanges en ce pays cy, lequel est décédé chez Me Nicolas Rabut marchand en présence de Pierre Macé, Vincent Martin de la paroisse de Bein, et Julien Lorain de la paroisse de St Sulpice évêché de Rennes, qui ont dit qu’il se nommait Pierre et qu’il était de Cambon. Il est à remarquer qu’il a été confessé par missire Bizeul vicaire de Monnières »

Les Bonami, tanneurs à Nantes Saint Similien, mettaient leurs enfants en nourrice à Maisdon, à 25 km dès la naissance !

Je suis plongée dans les tanneurs, et dans Maisdon, et je vous prépare un relevé exhaustif, voici encore un Nantais mort en nourrice à Maisdon.

05.11.1690 BONAMI Perrine « décédée hier, fille de h. h. René Bonami Me tanneur et Perrine Maugeais sa femme de la paroisse de St Similien, présents ledit père et Mathurin Mesnard père nourricier de l’enfant »

Les enfants autrefois mis en nourrice, et parfois décédés chez la nourrice

Ma maman, née en 1914, fut élévée en nourrice comme son frère et ses soeurs, comme ses grands parents, et comme on le pratiquait depuis longtemps dans ses ancêtres de la lignée Audineau (voir ci-dessous), car boulangers, et la boulangère vendait le pain au lieu d’élever ses enfants. Ma maman fut la première génération depuis de nombreuses générations avant elle, a élever ses 6 enfants, alors qu’elle n’a connu la machine à laver le linge et le réfrigérateur qu’à la fin de sa vie. Et bien entendu elle n’a pas connu les couches jettables, et je me souviens moi-même avoir « participé » en tant qu’aînée, au lavage de nombreuses couches puis aller les étendre dehors pour sécher.
Lors de mes innombrables recherches et dépouillements exhaustifs en Normandie, j’ai lu de très nombreux enfants morts en nourrice, et cela était spécifié clairement dans l’acte de décès. La Normandie y accueillait alors de nombreux petits Parisiens. Mais en Anjou et en Loire-Atlantique, j’ai rencontré moins d’enfants clairement spécifiés décédés en nourrice, car les prêtres notaient probablement moins ces « détails ». Ce jour, relisant pour la Nième fois Gorges, j’en trouve un dans ma lignée, clairement spéficié décédé en nourrice et même avec le nom de la nourrice, enfin pas tout à fait car c’est le nom du mari de la nourrice qui est spéficié.

Mon arrière-grand-père Charles Audineau descend 2 fois des Méchineau :
11-Yves Mechineau †Gétigné 8 octobre 1681 x avant 1670 Michelle Garciau
10-Jean Méchineau x Gétigné 23 janvier 1691 Perrine Forestier
9-Pierre Méchinaud 2x Gorges 13 novembre 1726 Perrine Salmon
8-Pierre Mechineau x Clisson 13 janvier 1761 Renée Forget
7-Françoise Mechinaud 2x Clisson 9 novembre 1808 Pierre Papin
6-Augustine-Elisabeth Papin x Clisson 16 avril 1825 René-Victor Rousselot
5-Augustine Rousselot x Clisson 12 octobre 1851 Charles Audineau
7-Pierre Mechinaud 1x Clisson 4 février 1793 Elisabeth Trilliot
6-Elisabeth Mechinaud x Clisson 8 juin 1817 François Audineau
5-Charles Audineau x Clisson 12 octobre 1851 Augustine Rousselot

4-Charles Audineau x Segré (49) 22 novembre 1881 Aimée Guillot
3-Aimée Audineau x Nantes 1908 Edouard Guillouard
2-mes parents
1-moi

†Gorges 18 juin 1769 « inhumé Augustin fils de Pierre Meschineau et Renée Forget, 5 mois, de Notre Dame de Clisson, décédé hier chez Mathurin Dugast chez lequel il était en nourrice, présents Pierre Forget, René Levesque »

Non seulement on me copie pour le plaisir de me copier et me mettre sur Geneanet, mais on ajoute des fautes

Pour faire du chiffre, c’est à dire afficher qu’on a mis TANT DE DONNÉES (Gros chiffre) sur Geneanet, certains n’hésitent pas à me copier en long et en large, même mes relevés de registres.  Pire, le système WEB compte les visites de pages de chacun, donc ce sont les copistes qui me volent des visiteurs et nuisent à la sauvegarde de mon site et mon travail. C’est du vol pur et dur.
Ainsi je trouve 2 généanautes qui ont mis :

Mes tables ne donnent pas cela du tout, et cette copie comporte une erreur monstrueuse. D’ailleurs, au passage, ces copistes copient sans aller voir l’acte original en ligne. Car j’ai écrit Jeanne LETORT et non Jeanne le FORT donc non seulement ils volent, mais ils altèrent mon travail, car je viens d’aller retélécharger l’original et j’ai bien vérifié que l’acte dit bien LETORT. 

Les familles que j’ai étudiées à fonds

ADRON 1600-1640 Saint Erblon (53) ALAIN/Allain 1680-1780 Saint Aubin des Châteaux, Treffieux (44)    ALLANEAU ALASNEAU 1480-1900 Pouancé, Angers   ALLARD 1600-1900 Louvaines, La Pouëze, Nyoiseau     AMIAUX 1610-1780 Merdrignac (22)   ANGIBAUD Machecoul (44) 1650 AUDINEAU 1650-1900 Chemillé (49) Clisson (44) Bonnetable (72)     AUNILLON 1660-1710 Le Mesnil en Vallée (49)  (49)    AUMOITTE 1550-1600 Beauvain (61)       BARAULT 1680-1750 La Pommeraye Montjean sur Loire  BARBARD 1600 Nantes, Mauves     BARBEREL 1630-1910 La Sauvagère (61), 2000 New-Zealand     BARON  1670-1720 Gorges  (44)   BARRÉ 1630-1910 La Coulonche (61)        BAZIN 1610-1790 Challain la Potherie, Craon, Combrée, Chazé-Henry   BEAUFAICT+ 1500-1660 Candé, Vritz      BELIN 1550 Le Lion-d’Angers    BELLANGER 1600-1900 Bourg-d’Iré, La chapelle sur Oudon, Montreuil sur Maine, SteGemmes d’Andigné    BELLAY 1664-1727 Louvaines    BELLIER 1598-1850 St Aubin du Pavoil, Châtelais, Nyoiseau, Louvaines, Congrier, Armaillé… Belier    BELOT 1610-1650 Merdrignac (22)      BELOT BELLOT 1570-1770  Pouancé Angers Nantes Blot   BELOUIN BLOUIN 1640-1720 Gené      BELSOEUR 1600-1670 Saint Clément de la Place       BERAULT 1589-1650 Craon, Segré       BERNIER 1550-1600 Loiré (49)       BERNIER  1650-1720  Rablay (49)    BERNIER 1690-1810 La Sauvagère (61)      BERTRAN, BERTRON, BERTON Châtelais, Loiré, Pouancé (49)   BESNARD 1670-1705 La Pommeraye (49)     BLANCHE 1590-1650 Segré (49)   BLANCHET 1610-1700 Noëllet, Louroux Béconnais (49) Ampoigné      BLANCHET 1590-1630 Sainte Gemmes d’Andigné (49)   BLANCHET 1550-1600 Loiré (49)    BIDAULT 1590-1850 La Coulonche (61)      BILLOTEAU 1656-1700 Sainte-Christine, Montjean sur Loire (49)   BINET 1590-1626 Loiré (49)     BODARD 1570-1750 Andigné, Segré, Chapelle sur Oudon, La Selle Craonnaise St Martin du Limet, Montréal etc…    BODIN 1591-1700 Saint-Aubin-du-Pavoil, Châtelais, Saint-Quentin-les-Anges   BOISAUFRAY 1512-1700 Angrie, Loiré, La Chapelle sur Oudon Du Bois-Lanfray    BOISSEAU 1668-1700 Clisson (44)     BOISSEAU  1660-1720 Le Louroux-Béconnais,     BONDU 1660-1720 La Boutouchère (49)         BONHOMME 1664-1750 Laval (53)   BONNIER 1642-1850 St Aubin des Châteaux, St Vincent des Landes, Ruffigné     BONNISSANT 1720-1870 Sénoville (50) Saint Malo (35) Chantenay (44) Nantes     BONTEMPS 1641-1850 La Chapelle-Basse-Mer Le Loroux-Botteau Saint-Julien de Concelles (44)       BONVOISIN + Château Gontier Angers La Cornuaille    BOREAU 1604-1700 Champteussé, Thorigné     BORRÉ Rochefort sur Loire 1626    BOUCAULT 1540-1600  Saint-Lambert-du-Lattay   BOUCHAUD 1670 Saint Sébastien sur Loire (44)      BOUET 1580-1720 La Pouëze, Loiré, Angers, Ingrandes   BOULAY 1660-1800 Montreuil sur Maine, Saint Sauveur de Flée, Saint Martin du Bois  BOULET 1665 La Chapelle-Basse-Mer (44)     BOUMIER La Pouèze 1608   BOURGUIGNON 1595-1630 Château Gontier environs    BOURDAIS 1595-1650 Champteussé, Thorigné    BOURIGAULT 1670-1705 La Pommeraye, La Poiteninière    BOUVET 1590-1800 Montreuil sur Maine, Freigné   BERAULT 1590-1650 Segré    BREBION 1710-1780 Le Loroux-Bottereau   BRIAND 1600-1700 Le Louroux-Béconnais      BRIDON 1658-1680 La Chapelle Basse Mer    BRISEBOIS 1600-1650 Le Louroux-Béconnais  BRIZEBOIS 1580-1650 Nantes    BROCHU 1690-1750 Saint Sébastien sur Loire    BROSSEAU 1654-1750 Vertou (44)   BRULÉ 1600-1700 La Chapelle sur Oudon, Le Lion d’Angers     BRUN 1660 Le Mesnil en Vallée (49)      BRUNDEAU Marans 1590-1620      BUCHER 1570-1900 Champigné, Cherré, Denazé, Grez-Neuville, Angers   BUFFEBRAN 1590-1720 Cossé le Vivien, Athée, Azé, Château-Gontier…   BULLOURDE+ 1610-1800 Cuillé, Fontaine Couverte, Méral, St Germain du Pinel   BUREAU 1600-1780 Saint-Sébastien, Rezé, Vertou, Nantes (44)    Louis Bureau Sansoucy 1640 Saint-Sébastien, pionnier du Canada histoire de cette famille Bureau     CADOTS 1591-1615 Challain-la-Potherie   CADY 1548-1610 Savennières, Bouchemaine   CAILLÉ 1668-1700 Clisson     CÉVILLÉ 1450-1900 Châtelais (lacunes), Château-Gontier, Craon, Fromentières (53)     CHAIX 1630-1740 Merdrignac (22)   CHALOXIT1540-1650 Armaillé, Craon, Angers alias Chaloxin, Chalopin   de CHAMPAGNÉ de la Motte-Ferchaud au Lion d’Angers 1450-1625   CHARDON 1550-1650 Fromentières, Château-Gontier (53)   CHARIL 1540-1800 Le Pertre (35)      CHARRIER 1660-1780 Le Mesnil en Vallée (49)   CHARTIER+ 1608-1650 Craon (53)  CHARTIER+ 1611-1800 Grandchamps des Fontaines (la Pinsonnière), Craon,     CHAUVET 1660-1720 La Boutouchère (49)      de CHAZÉ Noëllet 1470-1620    CHERAMY 1621-1650 Merdrignac (22)   CHEREU 1611-1640 Merdrignac (22)    CHERRUAU 1600-1650 Craon, Pouancé, Armaillé, Senonnes  CHESNÉ 1600-1650 Saint Pierre Montlimart (49)  CHESNEAU 1600-1700 Saint Quentin les Anges, Ampoigné (53)   CHEUSSÉ 1590-1740 Noëllet inventaire après décès de J.F. Cheussé    CHEVALIER 1620-1720 Cherré, Champigné, La Pouëze (49)      CHICOT 1575-1580 Loiré (49)    CHOISY 1600-1750 Écuillé, Cheffes   CIRET 1600-1800 Saint Germain des Prés (49)    CLASTRAS 1640-1750 Saint-Sébastien-sur-Loire (44)     CLEMOT 1660-1720 Beaupreau   CLERGEAUD 1583-1660 Rezé (44)    COHON 1530-1750 Armaillé, Craon, Châtelais, Pouancé, Angers, Douillet (72), Nîmes   COISCAULT 1570-1650 Combrée, Challain-la-Potherie (49)     CONNIN, COMIS 1660-1820 Asnelles (14) Saint Malo (35) Chantenay (44)   COQUEREAU 1590-1650 Sainte Gemmes d’Andigné (49)    COQUEREAU 1600-1650 Écuillé (49)     CORGNET 1630-1850 Saint Sébastien sur Loire, Vertou, Nantes (44)   CORMERAIS  1650-1710 St Sébastien-sur-Loire (44)     CORMERAIS 1666-1700 Gorges, Clisson (44)      CORMIER+ 1430-1780 Bourg-d’Iré, Angers, La Chapelle-Glain, Châtelais, Saint Clément de la Place, Craon et environs    COSNEAU 1639-1778 Le Mesnil en Vallée  (49)     COULON 1666-1763 Gorges, Clisson (44)   COTOLEAU 1727-1820 Loroux-Bottereau, Treffieux (44)      COUPERIE 1560-1640 Basse-Goulaine (44)    COURTAULT 1580-1650 Le Louroux-Béconnais (49)      COUSDÉ 1614-1720 Merdrignac (22)   CRESPIN 1610-1710 Chazé-Henry (49), Ampoigné (53), St Quentin les Anges   CRANNIER 1560-1650 Le Lion-d’Angers, Craon  CROQUENEUF 1660-1700 Asnelles (14) (44)  CRUCHET 1580-1610 La Pouëze (49) DABAREUL 1600-1720 Ménéac (56)     DAIGREMONT Angers 1500-1600   DAVY 1450-1650 Chambellay, Craon, Angers    DAVY 1610-1614 Merdrignac (22)   DAVY 1582 La Chapelle-Basse-Mer (44)    DALAINE  1588-1900 La Chapelle Saint Florent, Le Marillais (49)   DEBEDIERS 1511-1750 Laigné, Pouancé, Noëllet … de Bediers   DELAHAYE 1530-1750 Avrillé, Angers, Le Lion d’Angers   DELAUNAY 1675-1700 La Pommeraye (49)    DELESTANG Angers 1550-1620    DELIMESLE 1640-1800 Combrée, Saint Aubin du Pavoil, Segré   DENIS 1600-1850 La Cornuaille, Angrie, Loiré, Brain sur Longuenée   DENAIS 1665-1750 Bonchamps les Laval, Chemazé, Château-Gontier (53)    DENYAU 1500-1780 Armaillé, Pouancé, Eancé, Chazé-Henry, Angers   DESESTRE1600-1720 Cossé le Vivien (53) Volonne (04)    DESMIER 1520 Brion   DEVRY  1650-1720  Saint Germain des Prés (49)   DOMÉON 1621 Merdrignac (22)      DOUILLARD 1720-1850 Saint Christophe (85) Chantenay (44)   DUGRAIS 1600-1750 Nyoiseau, Chatelais (49)    DURAND 1650-1730 Saint Quentin les Anges (53)   DUTEMPLE 1685-1770 Clisson (44)   DROUAULT 1550-1680 Loiré, Louroux Béconnais (49)    DROUET 1660-1800 Louvaines (49)   DU BUAT Méral (53) 1420-1620    DU MOULINET 1500-1570     EDELINE 1600-1650 Le Louroux-Béconnais     EILLART 1630-1660 Ménéac (56)       ERMOUIN 1594-1625 Gené (49)   ESMERIL 1630-1700 Merdrignac (22)    EVEILLARD+ 1550-1650 Noëllet, Angers, Château-Gontier, Craon (53)   FAOUL 1600-1690 Armaillé, Noëllet    FARION 1675-1760 La Pommeraye (49)     FAUCHEUX 1600-1760 Cantenay-Epinard, La Pouëze, La Membrolle   FAUCILLON 1606-1800 Challain la Potherie, Bourg-d’Iré, Loiré, Lion d’Angers    FERRON 1605-1650 Pommerieux (53)     FESSARD  Marans, Angers 1600-1665  FIAT 1620-1700 Marans   FONTENEAU  1684-1720 Saint Florent le Vieil, La Boutouchère (49)     FORESTIER 1660-1700 Gétigné (44)     FORGET 1680-1780 Gorges (44)    FORTIN  1660-1900 Villedieu-la-Blouère, La Chaussaire (49) St Sébastien-sur-Loire   FOUCAUDEAU+ 1615-1760 Sainte-Gemmes-d’Andigné (49) Marans, Montréal      FOUET 1550-1600 Loiré (49)    FOUILLET  Marans, Angers 1600-1665   FOUQUET+ Le Louroux-Béconnais 1600-1750    FOURIER 1610-1700 Le Louroux Béconnais (49)    FOURMOND 1640-1750 Thorigné d’Anjou   FOURMY 1618-1650 Le Lion d’Angers   FOUYN FOUIN 1560-1750 Pouancé, Craon, La Chapelle Craonnaise, Simplé, Chatelais  FRANDEMICHE Rubercy (14) 1668-1900   FURET Angers 1500-1600   FUSELIER FUZELIER+ 1596-1690 Craon (53)    GABOREL   1611-1720 Merdrignac (22)   GALLAIS 1690-1750 Saint Sébastien sur Loire (44)    GASCOIN 1620-1697 Merdrignac (22)   GASLARD GALLARD 1605-1900 St Pierre Montlimart, Botz en Mauges, La Boutouchère, St Florent le Vieil, Chaudron en Mauges, le Marillais (49)   GALLICHON+ Angers 1550-1620  GALLISSON 1550-1700 Armaillé    GALPIN+1680-1800 Le Bourgneuf la Forêt (53), Candé (49), Montrelais (44)  GANACHAU 1650-1730 Saint André Treize Voies (85)    GARCIAU 1660-1700 Gétigné (44)   GARDAIS 1660-1780 Marans, Vern d’Anjou, Nyoiseau    GARTION 1612-1900 La Chapelle-Basse-Mer (44)   GAUDIN 1600-1700 La Pouèze    GAULT 1480-1700 Armaillé, Pouancé, Angers, Tours, Le Theil, Craon, Niafles, Haut-Rhin, Meuse, Concoret     GAUTIER  Marans, Angers 1600-1665    GAULTIER 1617-1617 Rezé (44)    GAULTIER 1610-1640 Merdrignac (22)    GAUMER 1586-1750 Chenillé Changé, Champteussé, Montreuil sur Maine, St Martin du Bois   GEFFRAY 1630-1700 Merdrignac 22)    GENET 1570-1700 Bouillé-Ménard (Page 57 des 75 pages de la famille Ceville)   Catalogue des gentilshommes d’Anjou 1668   GENTOT 1600-1700 Angers, Rochefort sur Loire, Pouancé     GERMAIN   1640-1850 La Sauvagère (61)   GILARD 1675-1700 Saint-Sébastien-sur-Loire, Vertou (44)    GILLES 1595-1670 Daon, Châteaugontier (53)   GILLES 1321-1720 Merdrignac (22)   GIRARD 1700-1750 Vertou (44)    GIRARDIERE 1625-1900 Chambellay, Marans, La Pouëze, La Chapelle-sur-Oudon, Ste Gemmes (49)    GIRAUD  1650  Saint Germain des Prés (49)    GIRAUD Machecoul (44) 1650   GISTEAU 1620-1720 La Rouaudière, Pouancé, Saint Aignan sur Roë (53)    GOBIN La Marne (44) 1639-1650    GODIER 1595-1680 La Selle Craonnaise, Château Gontier (53), Pouancé…    GODILLON+ 1620-1700  Grez-Neuville, Lion-d’Angers    GOHIER 1610-1670 Loiré (49)    GORGE 1609-1700 Merdrignac (22)    GOUIN 1520-1590 Brion (49)   GOULLIER 1513-1789 Senonnes, Pouancé, La Selle Craonnaise Saint Martin du Limet (53)     GOUPIL Grez-Neuville 1580-1650    GOUSDÉ 1589-1700 Armaillé, Noëllet, Challain, Combrée (49)    GOUSSÉ 1600-1750 Cuillé, Fontaine Couverte, Méral, St Germain du Pinel (53)    GRENIER 1668-1700 Clisson (44)   GRIMAUDET Angers 1450-1600 (49)   GRIMAULT 1570-1590 St Aubin-du-Pavoil   GROSBOIS 1553-1800 Loiré, Bourg-d’Iré (49)     GUERIN 1622-1900 Freigné (49)     GUERIN 1728-1770 La Chapelle-Heulin, Vallet, Gétigné (44)    GUESNÉ 1595-1750 Gené, Chapelle sur-Oudon, Vern d’Anjou …      GUIBÉ 1620-1750 La Coulonche (61)       GUILBAUD 1668-1700 Clisson (44)      GUILBAUD 1660-1770 Saint-Sébastien-sur-Loire (44)      GUILLON+ 1630-1720 Ingrandes sur Loire (49)        GUILLOT 1613-1900 Saint Jean des Mauvrets, Gené (49)   GUILLOTIN 1600-1677 Ménéac (56)      GUILLOU Saint Aignan de Grandlieu, 1580-1600      GUILLOUARD   1620-1900 La Sauvagère (61)       GUILMAULT  Louvaines 1640-1750 (49)    GUITTIER 1665-1700 Bonchamps les Laval, Argentré (53)   GUYET Angers 1450-1530 (49)    GUYNOISEAU+ 1596-1750 Craon (53)    GUYOMART 1621-1650 Merdrignac (22)    GUYOT 1595-1650 Pommerieux (53)     HALBERT 1640-1900 Le Loroux-Bottereau, Nantes     HALBERT 1580-1750 Saint-Sébastien-sur-Loire, Rezé,  ouvriers de la monnaie  HALBERT Chalonnes 1668     HALLET 1530-1630 Le Louroux-Béconnais  HATON Chazé-sur-Argos 1444-1579   HERGAULT 1660-1750 Carbay (49), Pouancé      HÉRON 1550-1650 Beauvain (61)    HEROU 1660-1700 Asnelles (14)     HEURTEBISE+ 1690-1800 Riaillé (44) Blandouet (53) Saint Denis d’Orques (72)   HERVART 1640-1680 Merdrignac (22)      HERVÉ 1580-1620 Ménéac (56)       HEVIN 1592-1700 Le Pertre(35)    HILAIREAU Saint Aignan de Grandlieu, Vertou (44) 1600-1660    HIREL de la Hée 1513-1650 Villepôt, Pouancé, Senonnes, Angers    HIRET 1480-1680 Le Bailleul (72), Angers    HIRET (autres) 1600-1750 Segré et environs    HOGREL 1675-1860 Tréffieux, Saint Vincent des Landes, Rennes   HOGUINE 1660-1700 Saint Malo (35)     HOUDMOND 1600-1750 Chambellay, Lion-d’Angers, Craon     HOYAU+ 1590-1800 Cossé-le-Vivien    HUET 1645-1800 Andigné, La Chapelle sur Oudon, Lion d’Angers    HUNAULT 1522-1770 Saint Aignan sur Roë, Cuillé, La Selle Craonnaise, Craon (53)    JALLET 1609-1680 Merdrignac (22)   JALLOT 1620-1900 Noëllet, Combrée, Le Bourg d’Iré, Bourg l’Evêque, Chazé-sur-Argos, Freigné, Le Pin, Soudan..   JAMEU +    JARNIGAN 1560-1640 Basse-Goulaine (44)    JEANNE Rubercy (14) 1668-1748    JONCHERAY 1614-1850 Loiré, Sainte Gemmes d’Andigné   JOUBERT 1540-1710 Béhuard, Angers, Château-Gontier     JOULAIN 1600-1800 Saint Germain des Prés (49)    JUFFÉ+ 1570-1660 Ménil, Azé, Château-Gontier (53)    LABOR 1620-1650 Merdrignac (22)    LAILLER 1640-1800 Brain sur longuenée, St Clément de la Place, La Pouëze (49)  LALOY 1660-1900 Villiers-Frossard (50 Montjean sur Loire (49)   LAMBERT 1650-1750 Belligné, Louroux Béconnais   LANDAIS 1530-1650 Le Louroux-Béconnais   LASNIER + 1596-1720 Craon     LAUMONIER 1600-1700 Écuillé, Cheffes   LEBEAUPIN 1675-1700 Saint-Sébastien-sur-Loire, Vertou (44)          LEBOUESME 1550-1600 Fromentières (53)       LEBRETON 1640-1750 Avesnières, Laval (53)    LECLERC 1604 Rezé (44)    LEFEBVRE 1537-1800  Nantes, Pouancé, Craon    LEFRANÇOIS 1610-1650 Le Louroux-Béconnais   LEGAIGNEUX Loiré 1588    LEGENTILHOMME  Champteussé sur Baconne et Grez Neuville (49) 1540-1625    LEGOUX+ 1530-1700 Pouancé, Châteaubriant, Carbay… Legoulx, Legouz   LEGRAS+ 1550-1655 Senonnes, St Quentin les Anges   LELARDEUX  1600-1650 Combrée, La Chapelle Hullin (49)  LEMANCEAU 1600-1800 très répandu : Maine et Loire, Mayenne    LEMASSON 1570-1700 Saint Aubin du Pavoil, Nyoiseau, Louvaines (49)  LEMERCIER 1556-1750 Ménéac (56)   LEMERLE 1595-1900 Rezé (44)  LEMESLE 1620-1900 Le Lion d’Angers, Montreuil sur Maine   LEMONNIER 1595-1850 Saint Erblon, Carbay, Pouancé, Athée, Cossé le Vivien (53)  LENFANTIN 1560-1650 Le Lion-d’Angers, Craon, Segré      LEPRON 1600-1670 Esperon Louroux Béconnais Saint Aignan sur Roë (53)   LERIDON 1619-1750 Chapelle sur Oudon, Segré, Ste Gemmes d’Andigné    LEROY 1666-1780 Maisdon sur Sèvre (44)     LEROYER 1550-1650 Candé, Le Lion-dAngers, Angers  LESCOUVETTE 1645-1750 Pouancé    LETORT+ 1560-1830 Armaillé, Pouancé, Craon, Laval    LEVALOIS 1691-1793 Rennes environs (35)    LHERMITTE 1530-1580 Le Louroux-Béconnais      LOISY La Marne, St Philbert de Grandlieu (44) 1630-1750  LOTTIN 1630-1750 Saint-Sébastien sur Loire (44)    LOUERAT, LOIRAT Machecoul (44) 1650-1670     LOUIS Ingrandes sur Loire 1597-1650   LUSSEAU  1670-1720 Gorges  (44)   MABIHAN 1620-1700 Merdrignac (22)    MAILLARD 1707-1900 Vallet, La Chapelle-Heulin (44)    MANGEARD 1610-1650 Le Louroux-Béconnais    MARCHANDYE 1505-1780 Méral(53) Pouancé Marchandie       MARIVIN 1580-1620 Ménéac (56)       MARTINETTY+ 1770-1900 Suisse puis Nantes     MASSEOT 1585-1620 Marans    MAUGARS 1588-1800 Cuillé, Angers    MAUNOURY 1660-1750 Renazé (53)     MAUSSION 1600-1620 Saint Clément de la Place   MEANCE 1578-1730 Ménéac (56)    MEAULAIN 1585-1600 La Selle Craonnaise (53)       MECHINEAU 1660-1900 Gétigné, Gorges, Clisson (44)   MENARD 1610-1900 Montreuil sur Maine, Le Lion d’Angers  MENARD 1660-1710 Le Mesnil en Vallée (49)    MENEUST  1650-1710 St Sébastien-sur-Loire (44)    MESLET 1610-1700 Le Louroux Béconnais (49)  METAIREAU  1650 St Sébastien-sur-Loire (44)    MICHEL 1622-1650 Merdrignac (22)   MIZAUBIN 1600-1700 Chambellay (49)    MONSELET 1650 Aviré, La Ferrière de Flée (49)   MORANDEAU 1673-1820 Vieillevigne, Montbert (44)      MOREAU 1676-1900 La Pommeraye, Montjean sur Loire (49)     MOREAU 1660-1710 Le Mesnil en Vallée (49)    MOREAU 1550-1650 Le Louroux-Béconnais   MOREL 1645-1900 Segré, La Pouëze (49)  MOREUL 1600-1740 Ménéac (56)   MORICEAU 1665-1850 Le Bignon (44)     MORIDE 1610-1900 Craon (53) Laval, Segré, Châteaubriant, Joué sur Erdre, Paris   MOUSNIER 1634-1900 Merdrignac (22)  NUTROUBLE 1595-1640 Château Gontier (53)       OGER  1666-1740 Montjean sur Loire (49)     OLLIVE 1594-1790 Rezé  (44)   OLLIVOT 1630-1700 Merdrignac (22)       ORIEUX 1673-1800 Le Bignon (44)       PANCELOT 1590-1750 Cherré, Thorigné     PAPIN 1650-1850 Vieillevigne, Mauves, La Chapelle-Basse-Mer, Vallet, Clisson (44)   PASQUER 1590-1650 Segré   PECCOT 1600-1700 Saint Erblon, Pouancé     PELAUD 15e siècle Anjou  PELTIER 1580-1900 Le Louroux Béconnais   PERAUD Machecoul (44) 1650   PERGELINE 1645 Saint-Sébastien-sur-Loire (44)       PERRAULT 1580-1900 Loiré, Saint Germain des Prés, St Aubin du Pavoil, Armaillé    PERTHUÉ  1620-1760 Corzé, Trélazé (49)   PETIT 1720-1820 Rennes environs (35)   PHELIPEAU 1600-1850 La Pouëze, Saint Clément de la Place     PIDOU 1700-1750 Vertou (44)   PIHU+ Angers, Bourg d’Iré   PILLEGAULT 1500-1680 Segré, Bouillé-Menard, St Aubin du Pavoil, Château Gontier (53)  PINEL 1600-1670 Ménéac (56)    PIRIO 1600-1640 Ménéac (56)        PLANTÉ 1610-1800 Senonnes, Pouancé     POINTIERE Saint Aignan de Grandlieu (44) 1600-1660      POIRIER 1595-1650 Pommerieux (53)     POIROUX 1630-1800 Saint Clément de la Place, Loiré   POISSON 1550-1750 Château-Gontier, Angers   POINTEAU 1656-1700 Saint Quentin les Anges, La Jaillette   POPIN 1645-1730 Combrée, Armaillé    PORCHER 1600-1900 Saint-Sébastien-sur-Loire, Nantes, Vertou (44)   POTTIER 1647-1800 Armaillé  POURIATZ Combrée, Noëllet, Bouillé-Ménard, Bourg-d’Iré 1595-1650  POYET 1600-1900 Segré   PREZELIN 1648-1800 Montreuil-sur-Maine, La Chapelle-sur-Oudon (49 RABAUX 1600-1780 Rennes (35)    RABIN 1600-1850 La Cornuaille, Angrie, Combrée    RACINOUX 1580-1600 Saint Aignan de Grandlieu (44)    RENAULT 1600-1650 Merdrignac (22)   RETHORÉ Montjean sur Loire 1668    RICHARD 1650-1800 Montreuil sur Maine, le Lion-d’Angers    RICHER Ste Pazanne (44) 1672   RIGAULT  Champteussé sur Baconne et Grez Neuville 1540-1625     ROCHARD 1640 Rablay (49)   RONCERAY 1550-1730 Vitré, Le Pertre (35)    ROUSSEAU Noëllet, Craon 1600-1660    ROUSSEL 1660-1720 Saint Malo (35)     ROUSSELOT 1666-1850 Gorges, Clisson (44)    ROUVRAIS 1650-1720  Montreuil sur Maine   ROYNARD 1624-1900 La Chapelle sur Oudon, La Meignanne   SAIGET+ 1596-1650 Craon Saget    SALMON 1660-1700 Gétigné (44)        SEGRETAIN 1610-1750 Brain sur Longuenée (49)    SENARD+ 1620-1640 Saint-Sébastien-sur-Loire (44) pionnier du Canada histoire des 3 pionniers du Canada Nés à Saint Sébastien     SENECHEAU 1660-1730 Angers, Le Lion d’Angers   SICAULT 1600-1680 Champtocé sur Loire    SILLIERE 1640-1700 Craon   SIMONEAU 1663-1780 La Varenne, La Chapelle Basse Mer (44)  SIMONIN aliàs SIMON 1596-1650 Bécon-les-Granits   SIZÉ+ 1635-1765 Azé (53)   SOITIER (Soistier, Soistière) 1640-1700 Segré     SOULARD 1764-1835 Les Herniers (85) Nantes     SUREAU 1597-1900 Montreuil sur Maine, Louvaines, Aviré, St Martin du Bois   SURLEVE 1610-1670 Merdrignac (22)  TABOURDEAU Saint Aubin du Pavoil, Segré 1580-1620     TALLOUR 1640-1740 La Chapelle sur Oudon, Gené (49)          TAMBONNEAU 1550-1575 Bauné      TARJU 1580-1620 Ménéac (56)     TAUNOIR 1600-1640 Saint Germain des Prés     TESSONNEAU Saint Sébastien d’Aigne (44) 1630-1680  TEXIER 1600-1900 Saint-Sébastien-sur-Loire, Nantes, Vertou (44)      THEBAUD 1585-1650 Saint Aubin du Pavoil     THEZELOU Rubercy (14) 1668-1770      THYERY 1600-1700 La Pouëze (49)   TIROUFLET+ 1585-1900 Freigné, Changé (53) Laval   TOUCHALEAUME 1565-1700 Champigné, Angers       TOUTAIN 1664-1750 Laval (53)    TRAMELEU 1635-1680 Merdrignac (22)    TRIFOUEIL 1600-1680 alias Trefoueil – Champigné, Champteussé    TRIGORY 1610-1680 Marans, Gené, Bouillé-Ménard, Chapelle sur Oudon  TRIQUENEAU 1550-1610 Brion, Bouchemaine   TRILLOT 1600-1650 Saint Aubin du Pavoil, Louvaines    TROCHON 1575-1700 Château-Gontier (53)    TROUILLAUT Châtelais 1600   TURPIN 1620-1720 Pouancé, Carbay      TURPIN 1550-1600 Le Louroux-Béconnais (49)    URVOY 1600-1780 Ménéac (56)   VAILLANT 1585-1650 Saint Aubin du Pavoil    VASLIN 1667-1780 Saint Quentin les Anges (53), Saint Martin du Bois    VENDANGEON 1660 Nantes  VERNAULT 1640-1800 Saint Lambert du Lattay, Rablay Brain-sur-Longuenée    VETAULT 1560-1620 Montjean sur Loire, Pouancé, etc…    VÉTIL 1629-1700 Merdrignac (22)   VIGNAIS 1589-1790 Louvaines, Saint Aubin du Pavoil, Aviré    VILLIERS  1480-1700 Méral, Lion d’Angers, St Martin du Bois   VIOLAIN+ 1620-1720 Grandchamps des Fontaines (44)    VOISINE 1600-1680 La Pouëze (49)

Au coeur des villes autrefois les tanneries malodorantes mêlaient leurs effluves à celles des corps et linges pas lavés mais notre nez est heureusement muni d’un seuil !

J’avais publié il y a 5 ans ce billet, et si je le remets ce jour, c’est pour vous annoncer que j’ai fait une énorme découverte concernant mes tanneurs, et que je suis en train de vous préparer leur histoire, mais promis sans l’odeur… 

Ceux qui ont connu le quartier de Pirmil et Pont Rousseau à Nantes autrefois se souviennent des odeurs puissantes des tanneries le long de la Sèvre, des savonneries et autres usines traitant le suif.
Pestilentiel !

Nantes n’était pas une exception, car autrefois bon nombre de ces artisans malodorants étaient au cœur des villes. Allez au musée d’Angers et vous verrez ce magnifique tableau des tanneries sur la Maine côté de la Trinité, que je ne retrouve pas sur Internet.

Pour ma part, je possède le droit de vous montrer ma carte postale de la tannerie à Clisson. Les tanneries d’autrefois sont reconnaissables à leurs séchoirs à claire voie.

J’ai aussi connu le temps avant la machine à laver, où changer de culotte chaque jour n’était pas encore universel, et je ne parle pas des chaussettes etc… Michel Serres, qui a 7 ans de plus que moi, s’en souvient dans « C’était mieux avant ! », à lire absoluement, bien entendu pour clamer que ce n’était pas mieux.

Je prenais alors chaque jour l’autobus pour le Lycée Guist’hau. On entrait dans l’aurobus par l’arrière, on passait devant la dame (je n’ai jamais vu d’homme !) pointeuse, et on remontait en se poussant dans une odeur que la génération actuelle n’imagine même pas !
Que de culottes, que de chaussettes et que de corps pas lavés !!!
Mais les yeux fermés, on savait qu’on franchissait le pont de Pirmil, quand notre nez enregistrait soudain une autre nuance, encore plus désagréble : la tannerie n’était pas loin !

J’ignorais à l’époque que plus tard, penchée sur la recherche de mes racines, je me retrouverai descendante de plusieurs lignées de tanneurs, dont les Jallot à Noëllet, et les Rousselot à Clisson. J’avoue que mon nez a immédiatement « ressenti son souvenir » lorsque j’ai découvert ces ascendants odériférants. Et j’y repense souvent, car je vais ces jours-ci vous illustrer leur aisance, mais vous n’oublierez pas au prix de quel nez !!!

Jean-Louis Beaucarnot « Nos ancêtres étaient-ils plus heureux » nous décrit l’ambiance à la cour, dont les costumes somptueux sont tout sauf lavables, et où on rajoute par dessus les odeurs corporelles des parfums, mais aussi le reste de la population, où même les odeurs de cuisine s’ajoutaient à celles des vêtements et corps pas lavés.
Selon les inventaires après décès que j’ai pu déjà faire, la chemise n’était pas le lot de tout le monde, mais le nombre de chemises indique bien un rang social, et je vai vous en donner un exemple ces jours-ci. Et selon Quynh Delaunay « Histoire de la machine à laver », Puf, 1994, elle est apparue tard.

Mais rassurez-vous, même si on raconte que Louis XIV lui-même empestait à 3 m à la ronde, notre nez est ainsi fait que
« Notre sens de l’odorat est semblable à notre perception des corps chauds ou froids: l’intensité de l’odeur perçue est très forte au début puis se produit une adaptation et une baisse progressive de la sensation ressentie. Pour chaque composé odorant, il existe un seuil en dessous duquel le composé n’est pas détecté. Au-dessus du seuil, l’intensité perçue n’est pas proportionnelle à la concentration, car un effet de saturation est observé: la loi de puissance de Stevens permet de décrire cette dépendance. »

Donc, en fait nos ayeux percevaient beaucoup moins que nous les mauvaises odeurs, car ils baignaient dedans et ne les percevaient plus si intenses. En outre, l’effet de seuil épargne au nez humain de très fortes odeurs.

Mais la majorité de nos ancêtres n’a pas connu l’absence d’odeur, et encore plus l’odeur du parfum.

Et je peux vous parler ces jours ci d’odeurs, car en haut de ma tour, je viens de vivre la semaine passée sans eau, puis eau samedi, puis coupure dimanche et à nouveau eau lundi soir, mais entre temps une fuite en bas a noyé l’ascenceur, et je suis en haut avec à nouveau de l’eau et linge lavé, mais plus d’ascenceur.
Je peux témoigner que sans eau en appartement cela n’est pas terrible, au niveau de la chasse d’eau, malgré le grand nombre de bouteilles plastiques que j’avais précautionneusement remplies avant la coupure (ils refaisaient à neuf la colonne d’arrivée d’eau). Une douche aussi c’est bien !!! et ne parlons pas de la machine à laver, alors j’ai beaucoup pensé à nos ancêtres, sans notre confort habituel.

PS. Je ne vais pas mieux : douleurs comme de myalgie, frissons de glaçon permanent, céphalées etc…

Histoire de l’industrie à Nantes après la Révolution

Selon A. Guépin, Histoire de Nantes, 1839 p 506

« L’industrie avait en général moins souffert que le commerce de nos orages politiques. En l’an XI, les mines de Nort et de Montrelais livrèrent 108, 125 hectolitres de charbon de terre. Les salines nous offrent, pour 1802, un produit de 44 à 48 mille tonneaux. La fabrication des clous, liée à nos relations d’outre-mer, avait été réduite de 80 mille quintaux métriques à 10 mille ; la fabrication des toiles n’occupait plus que 230 métiers, au lieu de 500, dans la ville de Nantes. La blanchisserie au chlore avait cessé ; 7 établissements s’étaient formés pour la filature mécanique du coton. Les corderies occupées pour le compte de la marine nationale n’avaient ni prospéré, ni déchu. La chapellerie ne fournissait plus qu’a la consommation locale. La concurrence des indiennes de fraude avait entièrement ruiné nos fabriques. La verrerie ne fabriquait plus que moitié de ses anciens produits ; les raffineries et les distilleries avaient subi l’influence d’une guerre maritime. Parmi les établissements de notre ville se trouvaient : une fabrique de pipes occupant 8 ouvriers, une autre de faïence, servi par 50 ; une manufacture de porcelaine qui en employait 40. Les diverses tourbières , exploitées par 4 mille 247 ouvriers, produisaient 3 millions 247 mille centaines de mottes, au prix de 0,10 le cent. La clouterie, à Nantes, occupait 240 ouvriers ; les fonderies, 30 ; les toiles peintes, 1300 ; la verrerie , 31 ; la raffinerie , 144. On comptait, à cette époque, pour tout le département, 14 pharmaciens , 13 architectes , 174 aubergistes , 213 boutiquiers , 241 bouchers, 52 charcutiers, 243 boulangers, 1 brasseur, 4 bouquinistes , 8 constructeurs de navires, 284 maîtres-charpentiers, 247cordonniers, 1 441 cabaretiers , 35 commissionnaires de marchandises , 10 droguistes, 1 entrepreneur de roulage, 8 fabricants de mouchoirs , 24 de cotonnades , 182 épiciers , 7 fabricants d’eau-de-vie , 9 de chandelles , 1 facteur d’instruments, 4 luthiers , 25 ferblantiers , 23 fariniers , autant de grainetiers, 4 imprimeurs-libraires,3 libraires, 12 limonadiers, 24 horlogers, deux manufactures de brosses , 6 d’indiennes, 2 marbriers , 86 marchands de bois à brûler, 41 de draps, 188 de vin en gros, 142 négociants, 124 médecins , 3 dentistes , 74 perruquiers, 4 poêliers , 84 propriétaires de bâteaux caboteurs, 42 quincailliers, 32 revendeurs, 37 rouliers, 75 tanneurs. Sans doute, le plus grand vice de ce tableau , ce n’est pas d’être incomplet, mais bien d’être fautif. Cependant, il serait à désirer que, pour chaque époque , ou pût en dresser de semblables ; ils donneraient matière à des rapprochements curieux, et jetteraient un jour tout nouveau sur la distribution des produits, partie de l’économie politique que jusqu’ici l’on n’a pas encore étudiée. Les prix de la main d’oeuvre en l’an XI , étaient de 2 fr. 50 pour les tailleurs de pierre , les charpentiers , les plombiers et les menuisiers ; de 2 fr. 25 pour les maçons et les marbriers ; ils variaient de 90 c. à 1 fr. 75 c. pour les manœuvres; les serruriers étaient payés 3 fr. , et les sculpteurs 5 et 6 fr. par jour. En général, 100 fr. placés en immeubles rapportaient, à cette époque, de 5 fr. à 5 fr. 55 c. pour les prairies, de 5 fr. 60 à 5 fr.80 c. pour les terres labourables , de 5 fr. 80 c. à 6 fr. 25 c. ,pour les vignes, de 8 fr. 33 c. à 10 fr. pour les maisons de ville. Prêtés , 100 fr. rapportaient sur billet de 9 a 10 fr. 50 c. ; sur hypothèque de 6 à 9 fr. ; à la grosse, pour les Antilles de 15 à 18 fr. »
Donc 75 tanneurs en Loire-Atlantique en 1800, mais il y en avait encore à Nantes, et c’est Guépin, dans son « Histoire de Nantes » qui nous offre cette vue de l’Erdre à Nantes avant la création du quai des Tanneurs :

Création du quai des Tanneurs

Son nom lui vient des tanneries qui y sont établies. En 1790 le quai des Tanneurs est commencé (Verger, Archives I, 23) – En 1792 on a commencé les deux extrémités d’un quai, dit le Quai-Neuf, qui, devant régner de ce côté de l’Erdre, contribuera peut-être à l’utile projet d’écarter ces tanneries dont les exhalations ne peuvent qu’être pernicieuses aux habitants des environs. (Nouvelles Etrennes Nantaises, Guimar, 1792) – En 1836 par sa délibération du 9 novembre 1835, le conseil municipal a décidé que le quai des Tanneurs, rive droite du canal, sera prolongé dans la partie comprise entre la rue Le Nôtre et la route de Rennes, en acquérant soit à l’amiable, soit par expropriation pour cause d’utilité publique, les portions de propriétés qui doivent entrer dans ce quai, En mairie de Nantes, le 13 avril 1836 (Le Breton, p. 1) – 1836 Des remblais sont jetés sur les deux quais de l’Erdre qui joignent le pont du Port-Communeau à l’entrée de la route de Rennes : on assure que le quai des Tanneurs ne tardera pas à être entièrement ouvert (Le Breton, 20 octobre 1836, p.1) – 1837 L’installation de l’Etablissement du Gaz sur le quai des Tanneurs avance rapidement (Le Breton, 30 juin 1837, p.1)
Née en 1938, j’ai beaucoup connu le quai des Tanneurs car les cars Drouin 7 y avaient leur départ pour Guérande, et on me confiant petite au chauffeur, et je restais bien sage derrière lui, ma petite valise sur moi, sans la lacher. J’ai aussi connu l’usine de Gaz, et j’ai toujours été totalement surprise d’une telle usine au coeur de la ville, mais rassurez-vous cette usine n’était là que dans mon enfance, et elle n’est plus là… mais tout de même comment a-t-on pu remplacer les tanneurs par l’usine à gaz au coeur de la ville, je me le demande toujours…

Les tanneurs de Nantes étaient liés à ceux de Clisson au 17ème siècle

Et j’en descends, et je viens ce jour, 8 novembre 2022, vous conter l’incroyable relation entre tanneurs de Nantes et Clisson.