Outre son métier de notaire royal, André Goullier complète ses revenus par celui de marchand fermier : La Rouaudière 1636

André Goullier est mon ancêtre, et j’avais trouvé son métier : notaire royal.
J’avais déjà, et ce à plusieurs reprises, identifié des notaires seigneuriaux, peu aisés et ayant peu de clientèle, qui complétaient leurs revenus par une autre activité, et le plus souvent en tant que marchand fermier, qui est en Anjou du moins, le gestionnaire de biens entre le propriétaire demeurant à plus de 40 km, par bail à ferme, et l’exploitant direct par bail à moitié.

Ici, je découvre assez étonnée, qu’un notaire royal, certes dans un petit bourg, la Selle Craonnaise, complète ses revenus. Manifestement les clients ne devaient pas se bousculer comme à Angers, et son revenu incomparable avec celui d’un notaire royal à Angers. Mais l’office de notaire royal lui, devait être comparable !!!

Acte des Archives de la Mayenne AD53-207J02 – f°54 chartrier de la Rouaudière (53)Voici ma retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :
« Le 28 janvier 1636 Me André Goullier notaire royal demeruant à Toucheminot paroisse de La Selle Craonnaise, fermier de la terre et seigneurie de la Vengealière et Ledais, au nom et comme procureur de Messire Guy de Vallory chevalier des deux ordres du roy, seigneur de Vallory, la Motte, la Chaire, la Pommeraye, la Petite Roe et la Vengeallière, comme appert par procuration cy-attachée passée par (blanc) notaire à la Chapelle Rainsouin au payx du Maine, lequel Goullier audit nom s’est advoué subject en nuepce de la seigneurie de céans à cause et pour raison dudit lieu de Ledais, situé en la paroisse de Congrier, dépendant de ladite terre de la Vengealière, duquel la déclaration s’ensuit : Une maison couverte d’ardoise composée d’une grange chambre et appentis aux costés et enclose desquels y a une cheminée, un jardin au derrière .. »

Une pensée sur “Outre son métier de notaire royal, André Goullier complète ses revenus par celui de marchand fermier : La Rouaudière 1636

  1. E.4099.(Carton.)-63 pièces,parchemin;53 pièces,papier.
    1492-XVIIIe siècle.-VALORY (de).
    -Offre de foi et hommage par Antoine de Valory à la seigneurie de La Grézille pour sa terre de La Galopinière en Ambillou;-acquêt par Guy de Valory de terres et maisons en la paroisse de Sougé-Le-Bruant;-partage de la succession de Madeleine de La Pommeraye entre Guy de Valory son fils,François de La Picquelaye et Renée de La Sigourdaye;-présentation par François de Valory de sa chapelle Saint-Cosme d’Ambillou;-testament de Marie de Valory,veuve de François Desnoês ;-rentes dues au marquis de Valory,pour ses terres de Lecé,La Barre et Lugré dans les paroisses de Varennes-sous-Montsoreau et de Brain-sur-Allonnes;par le prieur de Saint-Philbert-La-Pelouze;-par le chapelain du Saint-Sacrement;-par le chapelain de Saint-Armel en Saint-Pierre de Rest;-par le chapelain de Montoron en Varennes-sous-Montsoreau;-par le prieuré des Loges;-par le curé de Brain-sur-Allonnes;-par le prieuré de Vernoil-Le-Fourrier;-par le prieuré de Courléon;-par le chapelain de Saint-Jacques en Varennes-sous-Montsoreau;notes généalogiques par le feudiste Audouys etc.
    (Série E.Titres de famille AD de Maine et Loire.C.Port.) .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *