VIVRE SANS EPAULES – astuces : dans les transports en commun

J’ai perdu mes épaules depuis des années. J’ai alors reçu d’un médecin de médecine physique le plus extraordinaire conseil : BATTEZ-VOUS ! Chaque jour je le remercie ! Je viens partager avec vous mes astuces pour me battre. J’ai un avantage culturel, car à mon époque on apprenait à coudre pour le bac : je modifie les vêtements, et même je les fais, etc… LISTE DE MES ASTUCES POUR VIVRE SANS EPAULES

  • Je partage mes astuces pour vivre épaules bloquées. Aujourd’hui, voici comment je fais dans les transports en commun.Auparavant permettez-moi de vous dresser un bref tableau des transports en commun de Nantes Métropole.
  • Nombreux trams
  • Nombreux « Busways à accordéon » très longs mais peu de places assises
  • Trés nombreux ronds-points, de toutes dimensions, même aussi petits qu’une roue de vélo.
  • Des moteurs puissants et des freins encore plus puissants
  • Et bien sûr, des inconscients qui coupent avec plaisir la voie, puisque les freins sont si puissants. Et avec l’ère des trotinettes électriques on verra encore pire.
  • Mais surtout, jamais personne ne cède sa place à une personne âgée. Que ce soit pour monter dans le véhicule où tout le monde vous bouscule pour monter avant vous, que dans le véhicule. Même quand une place se libère, tous foncent dessus avant vous, sans vous voir. Remarquez ils ne regardent que leur téléphone.
  • Il y a 18 ans, lorsque j’ai perdu mes épaules, j’ai été un moment dans la peur (le terme est faible) et je redoutais les transports en commun.
  • Puis j’ai rapidement surmonté ma peur, voici comment :
  • TOUJOURS SE POSITIONNER PERPENDICULAIREMENT AU CHAUFFEUR, REGARDANT LA RUE ET NON L’AVANT DU VEHICULE
  • ECARTER LES PIEDS et les mettre en éventail : PLUS ILS SONT ECARTÉS ET EN EVENTAIL MEILLEURE EST VOTRE STABILITÉ – 
  • EN CAS DE FOULE ET IMPOSSIBILITÉ DE TENIR UNE POIGNÉE, REPÉRER UN HOMME FORT ET SE METTRE DERRIERE LUI, et en cas de coup de freins puissants, vous tomberez sur lui
  • et surtout faire comme on vous apprend actuellement pour voyager dans l’espace : OUBLIEZ que vous avez laché prise, car il ne se passera rien de dommageable pour vous et les autres.

 

Mais au fait, je vous ai dit que personne ne laisse sa place aux personnes âgées. C’est faux, on m’a une fois cédée la place, et j’étais tellement ahurie que je me vois encore répétant d’immenses MERCI sans pouvoir cesser les MERCI. Et une autre fois, il m’est arrivé un moment merveilleux. Le busway bondé, non loin de moi, mon regard croise une autre personne aux cheveux blancs, aussi debout : un homme que je dirais « d’Afrique du Nord ». Il me regardait, je lui souris. Il entame la conversation « Vous aussi ! ». Jamais je n’oublierai cette exclamation, pleine d’un immense vécu. Il avait manifestement toujours pensé que son origine était la cause de sa station debout, et il voyait qu’une vieille était traitée de la même façon. Et je lui réponds « c’est toujours ainsi… » Jamais je n’ai oublié cet instant d »échange … voyez ma LISTE D’ASTUCES POUR VIVRE SANS EPAULES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *