Inventaire après décès d’Etienne Papiau et Thomasse Hamon, closiers à Redon : Angers 1595

adorable inventaire, qui donne, entre autres un filet appelé « ray » pour prendre les oiseaux, mais des meubles plus que fatigués !
par contre de l’argent liquide et assez de linge.
On devine qu’ils étaient closiers à moitié puisque la moitié des animaux appartient au bailleur le seigneur de Redon. Et nous sommes dans une closerie, donc pas de boeufs, car les closeries plus petites que les métairies n’avaient pas les moyens, et j’observe des boeufs de labour uniquement dans les métairies.

Cet acte est aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, 5E7 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 19 juin 1595 inventaire et prisaige des biens meubles demeurés de la communauté de deffunt Estienne Papiau et Thomasse Hamon clousier au lieu de Redon en la paroisse st Augustin, ladite Hamon à présent femme de Loys Huet aussi laboureur, fait par nous François Revers notaire royal Angers en présence et requeste desdits Huet et Hamon et de Gabriel Papiau oncle paternel et curateur ordonné par justice à la personne et biens de Marye et Estienne les Papiaux enfants mineurs desdits defunt Estienne Papiau et Hamon, suivant l’acte de provision de curatelle et permission de monsieur le lieutenant de la prévosté de ceste ville d’Angers en dabte du jour d’hier, auquel inventaire nous sommes transportés en la maison de noble homme Me Pierre Leloyer conseiller au siège présidial d’Angers demeurant audit lieu de Redon en la maison duquel ledit deffunt Papiau et Hamon avoyent mis partie de leurs meubles en garde pour les conserver à raison des guerres, avons vacqué comme s’ensuit :
Du 20 octobre 1594, ung coffre moyen de noyer fermant à clef 1 écu ung tiers
dedans lequel coffre avons trouvé 7 draps de toile neufve de brin en réparon de 9 aulnes le couple prisés 50 sols pièce soit 17 livres 10 sols
Item ung aultre petit coffre de chesne fermant à clef 60 sols
auquel petit coffre avons trouvé 4 draps de toile commune prisé chacun drap 40 sols soit 8 livres
Item 8 aultres vieux draps presque my usés prisés pièce 20 sols soit 8 livres
Item 16 serviettes prisées 5 sols pièce soit 4 livres
Item 6 nappes de toile commune presques my usées prisée chacune 10 sols soit 60 sols
Item une pièce de toile de gros lin contenant 10 aulnes prisée chacune aulne 12 sols 6 deniers soit 6 livres 5 sols
Item ung aultre petit coffre de chesne aussi fermant à clef prisé 20 sols
auquel coffre avons trouvé 2 rolleaux à poupée de lin pesant ensemble 16 livres prisées chacune livre 7 sols 6 deniers soit 7 livres
Et au mesme instant nous sommes transportés audit lieu de Redon en la maison où décéda ledit deffunt Papiau en laquelle avons trouvé les meubles que s’ensuit :
6 pics à bescher dont y en a 2 bons et 4 presques usés et rompus 60 sols
Item une forge et ung marteau à fau à faucher une petit coign et 6 petits allégnoirs de fer le tout de peu de valeur 30 sols
Item 2 vieilles besches 20 sols
Item 2 petites anches 2 petites fourches de fer et une paillet ferré le tout 35 sols
Item 2 vieulx afeaulx à mortaise, 2 faubeux ? l’un encore bon et l’autre de peu de valeur, une esse de tonneau, 2 petits davys et ung chien à relever tonneau, ung couteau à 2 manches et une esgohine le tout fort vieil 25 sols

davy : instrument de tonnellerie, qui sert à faire entrer les derniers cerceaux sur le peigne des futailles (Lachiver, dictionnaire du monde rural)

Item 2 hacheraulx une hache ung voulge une petite dollouèer à tailler fond de tonneau, une aultre vieille dollouère à tailler lesec au pressouer une ceaucière ? avec ung vieil fer le tout fort vieil et usé 4 livres 5 sols
Item 2 petits landiers de fer avecq chacun 2 routissouères et 2 petites broches de fer 50 sols
Item 2 brocs de fer, 2 petites pioches et 3 vieulx sayes avecq 2 armeures fors vieulx et usés 32 sols 6 deniers
Item 3 serpes à tailler, ung vieil trippié, ung cerceau, 3 vieulx rasteaulx de fer, 2 vieilles faulx rompus et usés 27 sols 6 deniers
Item 2 vieulx chaudrons d’airain ung vieil chaudron d’airain 30 sols
Item ung aultre vieil chaudron presque tout usé et piècé 10 sols
Item une petite liece de fer 30 sols
Item 6 draps de toile de brin en réparon presque neufs de 9 aulnes le couple prisés pièce l’un portant l’autre 40 sols, soit 12 livres
Item 14 aultres vieulx draps les uns mi usés les autres presque mi usés de pareille toile que les dessus dits 14 livres
Item demie douzaine de chemises à usaige dudit deffunt dont y en a une presque neufve et les aultres presque mi usées 60 sols
Item 17 serviettes presque neufves 4 livres 5 sols
Item demie douzaine de vieilles serviettes presques usées 18 sols
Item une banquetouère de toile de brin merquée de fil, de 3 aulnes de long presque mi usée 22 sols 6 deniers
Item 6 nappes de grosse toile dont y en a une presque neufve et les aultres presque mi usées 60 sols
Item une poisle d’airain tenant 3 seilles et demie d’eau plusque mi usée 1 écu 50 sols
Item une aultre poisle d’airain moyenne presque usée et appiécée 40 sols
Item une aultre petite poisle d’airain aussi plus que mi usée 20 sols
Item une petite poisle à queue 10 sols
Item une aultre poisle à queue presque usée 7 sols 6 deniers
Item 2 petits poislons presque usés 10 sols
Item ung petit chandelier de cuivre 5 sols
Item ung vieil chaudron d’airain 30 sols
Item ung aultre vieil chaudron d’airain presque tout usé et piècé 10 sols
Item une grande vieille marmite garnie de son anse 15 sols
Item une petite vieille marmite 8 sols
Item ung pot de fer 7 sols
Item 44 livres de vaisselle d’estain tant plates que creuses le tout fort vieille prisée 4 sols la livres, doit 15 livres 18 sols
Item un vieil charlit à quenouilles carrées et moulées en noyer fort usé et mangé de vers 40 sols
Item audit charlit nous avons trouvé 2 couettes la milleine prisée avecq 2 oreillers et traverlit 15 livres
Item une courtine avecq sa frange et 4 rideaux le tout mi usé 6 livres
Item une petite couette avecq son traverslit 60 sols
Item une aultre couette une courtine et ung traverlit 9 livres
Item ung vieil charlit de chêne à quenouilles carrées fort usé et rompu et sans quarrée 15 sols
Item une petite couette et ung petit traverslit 110 sols
Item ung vieil coffre de chêne fermant à clef défoncé 30 sols
Item ung cieil marchepied à panneaulx fermant à clef 30 sols
Item ung vieil buffet à 2 armoyres et 2 liettes fermant l’une des armoyres à clef, fort vieil et rompu, de bois de chesne, 30 sols
Item une chaire à coffre de bois de chesne ayant 2 médailles au doussier 20 sols
Item une petite table, une petite chaire, ung escabeau le tout de chêne 20 sols
Item ung petit vieil coffre de chesne sans clef à la clavure et une chaire rompue 15 sols
Item une huge de chesne fermant à clef 40 sols
Item une vieille huge de chesne avec sa serrure sans clef ni muraillon 18 sols
Item une aultre huge aussi de chêne vieille et usée sans clef ni clavure 12 sols
Item une petite chemise de drap bure à usage dudit deffunt presque neufve 45 sols
Item ung caraquin de drap bure audit usage, doublé de soye gaze, presque mi usé, ung hault de chausse de drap blanchi, une petite vieille chemise de rollet blanc presque tout usé et rompu, ung vieil bas de chausse de drap blanc aussi presque tout usé 60 sols
Item ung pourpouint et 2 petites robes de toile audit usage le tout fort usé 25 sols
Item 36 livres de chanvre teillé prisé 2 sols 3 deniers la livres soit 4 livres 10 sols
Item 24 livres de lin brayé de peu de valeur prisé 15 deniers la livre soit 30 sols
Item ung crochet à peser 20 sols
Item 5 mères vaches ung veau de l’année présente et une ase de trin ensemble 33 escuz ung tiers dont en appartient la moitié au seigneur dudit lieu de Redon, et l’autre moitié qui sont 16 escuz 2 tiers auxdits Huet et Hamon sa femme soit 10 livres
Item 4 porcs prisés prisés l’un portant l’autre 4 écus 10 sols soit 16 escuz deux tiers dont en appartient pareillement la moitié audit seigneur de Redon et l’autre moitié qui sont 8 écus ung tiers auxdits Huet et Hamon et sa femme et à leurs mineurs, soit 25 livres

Du 22 desdits mois et an :
Item 6 septiers et demi de bled seigle méteil mesure des Ponts de Cé à 2 écus deux tiers le septier soit 52 livres
Item 18 boisseaux de froment dite mesure à 16 sols 8 deniers le boisseau à raison de 10 livres le septier soit 15 livres
Item 7 boisseaulx d’orge, 3 boisseaux d’avoine grosse à 10 sols le boisseau soit 100 sols
Item 6 boisseaux de febves à 10 sols le boisseau soit 60 sols
Item 3 boisseaux et demi de poix à 15 sols le boisseau seulement parce que esmaige dessous ? soit 52 sols
Item 2 pippes de vin blanc nouvel à 12 escuz la pippe soit 72 livres
Item une palle de fer à enfourner le pain au four soit 15 sols
Item une serpe à bucher, deux vieilles palles d’esvyer presque toutes usées et une vieille veille à barrer tonneaulx le tout 12 sols 6 deniers
Item 38 aulnes de toile neufve dont y en a partie de brin en réparon et l’autre plus grosse prisées l’une portant l’autre 17 sols soit 19 livres
Item ung filet appellé ray à prendre petits oiseaux 20 sols
Item 22 livres de beurre à 3 sols la livre soit 66 sols
Item à esté trouvé en argent et monnaye la somme de 149 écuz 17 sols 6 deniers vallant 527 livres 17 sols 6 deniers
Somme toute que se monte le prisage des meubles cy dessus et en demeure la somme de 987 livres 9 sols 6 deniers laquelle appartient pour une moitié auxdits Louis Huet et Thomasse Hamon sa femme à cause d’elle et auxdits Marie et Estienne les Papiaux l’autre moitié, et laquelle somme de 148 escuz sol 17 sols 6 deniers ensemble tous les meubles a esté partaigés entre lesdits Louis Huet et Hamon sa femme pour une moitié et lesdits mineurs pour l’autre moitié, fait clox et arresté le présent inventaire par devan tnous François Revers notaire royal susdit en présence et requeste desdits Gabriel Papiau curateur susdit et desdits Huet et Hamon sa femme aussi de Pierre ? Papiau frère dudit curateur et oncle paternel desdits mineurs le 29 juin 1595 en présence de Jehan Porcher et René Allaneau praticiens demeurant audit Angers tesmoings

Odile Halbert – Lorsque vous mettez mes travaux sur un autre site ou base de données, vous enrichissez leurs propriétaires en leur donnant toujours plus de valeur marchande dans mon dos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *