Les hommes du 84° RI : popote chez Noiret en mars 1915

Cliquez sur le titre l’article pour accéder aux commentaires.

photo Leglaive « été 1915 Bailleulval la popote »

De gauche à droite (sans doute Vetter ?), Guillouard, Leglaive, la famille Noiret qui tient la popote, et un aide ou proche parent.

Mon grand-père Edouard Guillouard a déjeuné à Bailleulval chez Noiret, au moins une fois, comme il le cite dans son carnet de guerre :
21.02.1915 dimanche Bailleulval chez Dupin, popote chez Noiret, repos, Mr Leglaive rentre dans la journée

Et il le cite une deuxième fois un peu plus loin :
13.03.1915 samedi Cantonnement Bailleulval, Le Tailleur, Noiret

Les légendes des photos a été écrite seulement à la fin de la guerre lors de la mise dans des albums, et Leglaive se souvenait de l’été 1915.

Clément Noiret demeure à Bailleulval, est blessé le 6 mars, et c’est sans doute une viste au blessé qu’Edouard Guillouard fait le 13 mars. Voici la famille de Clément Noiret : épouse et enfants.

Photo Leglaive

La petite fille a alors 9 ans et se prénomme Marthe Fleurite Ambroisine, selon ce que le site des décès INSEE indique :

NOIRET Marthe Fleurite Ambroisine Naissance 14/06/1906 Bailleulval, Pas-de-Calais, Hauts-de-France, France
Décès 08/09/1989 Mairieux, Nord, Hauts-de-France, France
NOIRET Gislaine Marthe Marie Naissance 28/09/1923 Bailleulval, Pas-de-Calais, Hauts-de-France, France
Décès 27/08/2020 Dainville, Pas-de-Calais, Haut


Edouard Guillouard (carnet de guerre) Fernand Leglaive (appareil photo)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.