Succession de François Ménage, Angers, 1640 remise des titres aux héritiers par son exécuteur testamentaire

La succession des prêtres est toujours intéressante pour la famille. Ici, les héritiers sont venus à Angers du pays de Maine, pour se faire remettre les titres par l’exécuteur testamentaire (AD49-5E5). Je suppose qu’ensuite ils ont fait des partages chez eux, dans le Maine.

Voici la retranscription de cet acte : Le lundy 3 septembre 1640 après midy, devant nous Nicolas Leconte notaire royal à Angers, ont esté présents
Jacques Mesnage fils et procureur d’Estienne Mesnage demeurant en la paroisse de St Aubin du Desert pais du Mayne,
Me Jean Secretain notaire de Sillé le Guillaume demeurant en la paroisse de St Germain de Coulamer,
Sébastien Gesbert marchand tant en son privé nom que comme ayant les droits de Jean Rolland mary de Jullienne Mesnage
et outre comme procureur spécial de Françoise Gesbert sa sœur et de Jean et Jullien les Rouillers demeurant en la paroisse de Courcité
et François Baron aussy marchand demeurant en la paroisse de Villepay
et Ambrois Yvard marchand gendre et procureur de Jullien Aubry et d’Estiennette Gesbert sa femme demeurant en la paroisse de Chapelle le tout pais et dusché du Mans,
tous es quallités qu’ils proceddent en partye héritiers de deffunt Me François Mesnage prêtre vivant psaultier en l’église St Maurille de ceste ville (psautier : Recueil des pseaumes composés par David, ou qui lui sont attribués communément. (Dict. Académie française, 4th Edition, 1762). J’en conclue qu’il s’agit ici d’une charge quelconque, ou bien de chanter les Psaumes)
lesquels tant pour eux que pour les autres héritiers dudit deffunct Mesnage et chacun desdits noms eux et chacun d’eux seul et sans division, ont volontairement confessé avoir eu receu et retiré de vénérable et discret Me Mathurin Fromentier aussy prêtre chappelain en ladite église St Maurille demeurant en la paroisse Sr Denis lors exécuteur testamentaire dudit deffunct Mesnage qui les a présentement baillé et mis entre mains les pièces ci-après qui sont mentionnées en l’inventaire fait par Mr le juge prévost de ceste ville le (blanc) avril dernier
Suit une longue liste de pièces, en majorité en parchemin, mais dont ni titre ni date ne sont explicités, donc cette liste ne présente qu’un intérêt nul.
Et toutes lesquelles pièces lesdits establis se sont contentés et quittent et acquittent ledit Fromentier exécuteur testamentaire

Cette carte postale est issue de collections privées qui sont publiées sur mon site.
Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog et non aller en discuter dans mon dos sur un forum ou autre blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *