Exemple des innombrables erreurs dans l’état-civil : l’inhumation de Pierre Jean Amiaux à Ménéac 1829

Cliquez sur le titre de l’article pour le lire pleine page

L’état civil contient parfois des erreurs, et il ne faut jamais l’ignorer. J’affirme en avoir rencontré tant que je préconise de toujours tout revérifier et ne jamais prendre ce qu’il contient pour vrai.
En voici un exemple, à Ménéac :
Pierre Jean Amiaux est inhumé à Ménéac le 9 avril 1829 « Jacques Mounier, 42 ans, Mathurin Rouxel, 43 ans, cultivateurs au village de Lescouet, ont déclaré que Pierre Amiaux cultivateur 85 ans fils de feus Julien et Roberde Josse, veuf de Perrine Urvoy, beau-père dudit Mounier, natif de Merdrignac, est décédé au village de Lescouet »

Pierre Jean Amiaux n’est pas fils de Roberde Josse, comme sa sépulture le donne. SOn mariage avec Perrine Urvoy lui donne Roberde Moreul pour mère. Ce que confirment toutes les naissances suivantes :

François AMIAUX °Merdrignac 5.3.1715 †1783/ Fils de Claude AMIAUX et de sa 1er épouse Marie GEFFRAY. x Merdrignac 24.6.1739 Roberde MOREUL °Merdrignac 13.12.1722 †/1783 Fille de François et de Janne Gorge. Nièce de Pierre Moreul & de Roberde Gorge

1-Jeanne AMIAUX °Merdrignac 6.1.1741 †idem 11.8.1741 Filleule de Mathurin Moreul et de Jeanne Moreul. Inhumée « fille de François et de Roberde Moreul, âgée de 7 mois »

2-Julienne AMIAUX °Merdrignac 10.7.1742 †idem 22.11.1747 Filleule de Julien Geffray et de Janne Gorge. Inhumée « fille de François et Roberde Moreul, au village de Boderien, âgée de 5 ans, en présence des susdits père et mère, Guillaume Gatard, et Jeanne Gorge »

3-Jacquemine AMIAUX °Merdrignac 8.10.1745 †idem 10.7.1749 Filleule de René Glart et de Jacquemine Moreul, « B en présence de Roberde Gorge [grand-mère maternelle], André Nogues, Mathurine Surlaine ». Inhumée 10 jours avant sa sœur Louise « Yvonne Jacquemine (sic, le prénom Jacquemine a été barré) fille légitime de François et de Roberde Moreul, âgée de 5 ans, en présence dudit père, Georgine Latais, Perrine Vétil, Perronnelle Gicquel »

4-Louise AMIAUX °Merdrignac 3.9.1747 †idem 20.7.1749 Filleule de Charles Geffray et de Louise Vetil, ‘B en présence de Janne Goubin, Catherine Coesnot et Julien André ». Inhumée « fille de François et Roberde Moreul, âgée de 2 ans, en présence dudit père, Guillaume Gatard, François Glart, Jeanne Goubic »

5-Pierre-Jean AMIAUX °Merdrignac 6.1.1750 †Ménéac 9.4.1829 Filleul de Jan Michel et de Perrine Rouxel « B en présence de Catherine Coesbot, Guillemette Costart et Perrine Moreul » x Ménéac 13.2.1783 Perrine URVOY Dont postérité suivra

 

 

Pierre-Jean AMIAUX °Merdrignac 6.1.1750 †Ménéac 9.4.1829 Fils de François AMIAUX et de Roberde MOREUL x Ménéac 13 février 1783 Perrine URVOY °Ménéac 9.7.1745 †/1803 Fille de Préjean URVOY et de Préjeante LEMERCIER

1-Louise AMIAUX °Ménéac x Ménéac 16 pluviose XI (5 février 1803)Jean Marie LORIC °Laurenant (22) Meunier au moulin de Groutet, fils de François et Suzanne Lebigot. SP Ils ont 6 enfans tous décédés en très bas âge : Jean-François °†1803, Anonyme °†1803, Pierre-Marie °†1807, Agathe-Jeanne °†1810, Louise °1812 †1814, Jean-Marie-Louis °†1814

2-Perrine AMIAUX °Ménéac 21 mars 1786 « baptisé Perrine Amiaux fille de Pierre et Perrine Urvoy parrain François Gaudaire marraine Perrine Nogues » †Ménéac 8.1.1830 x Ménéac 20.2.1805 Jacques MOUNIER Dont postérité

 

Ménéac : lecture difficile, à l’aide

Cliquez sur le titre de l’article pour le lire pleine page

Mon relevé exhaustif de Ménéac se poursuit, malgré la mauvaise tenue du registre. Voici 2 actes pour lesquels je sollicite votre aide car je pense que j’ai mal lu lors de ma retranscription et en me relisant j’ai des doutes (je vous mets en rouge mes doutes).

1604.05.17 LEMOIGNE [j’ai bien l’impression que c’est LECORGNE, merci de me donner votre avis] Jacques « fils Jacques et Françoise Normand parrain Pierre Prodhomme Jean Riffel marraine Jacquette Esnaud vue 177/354 »

1604.03.05 PINEL Robert [j’ai bien l’impression que le prénom n’est pas Robert mais Yves ?, merci de me donner votre avis] « fils Robert et Roberde Moreul parrain Yves Moreul Jean Portier marraine Jeanne Moreul vue 175/354 »

 

2 baptêmes en 1 : Ménéac 1585

Cliquez sur le titre de l’article pour le lire pleine page

Mon relevé exhaustif de Ménéac se poursuit, malgré la mauvaise tenue du registre. Voici le recteur à l’oeuvre, et il aime tellement faire plusieurs baptêmes le même jour que voici jusqu’où il va pour les noter dans le registre. (Cliquez sur la vue pour l’agrandir)

C’est du 2 en 1, et voici de que j’ai fait :

1585.11.25 SYMON Roberde « fille François et Michelle Oreal parrain Robert Tual marraine Jeanne Couesbot et Julienne Symon »
1585.11.25 TUAL Julienne « fille de Alain et Jeanne Vetil parrain Julien Gascoign marraine Perrine Regnault et Jacquemyne Charetier »

 

 

Impossible de savoir le patronyme du père de ces 3 enfants : Ménéac 1590

Cliquez sur le titre de l’article pour le lire pleine page

Mon relevé exhaustif de Ménéac se poursuit, malgré la mauvaise tenue du registre. Voici 3 baptêmes d’une même fratrie, mais le patronyme paternel est pour le moins variable, sans parler de celui de la mère qui ressemble même une fois à Oreal alors qu’elle est manifestement Areart à ce qu’il semble. Cliquez toujours sur mes images pour les agrandir.

1586.04.12 ELIX Ermyne « fille Robert et Jeanne Areart parrain Alain Guiho marraine Ermyne Guillemot et Guillemette Oreal »
1588.11.22 … Julienne « fille Robert et Jeanne Areal parrain Julien Collin marraine Jeanne Dommeron et (blanc) »
1592.10.12 OREAL Françoise « fille Robert et Jeanne Areal parrain François Lespec marraine Jacquette Terrien et Catherine Pinczon »

 

 

Beaucoup de distractions et blancs dans les actes de baptême : Ménéac 1587

Je poursuis ma retranscription des baptêmes de Ménéac, mais je suis effondrée par la qualité de ce registre, et surtout par le sérieux des prêtres. Je vous mets demain une très longue et fort triste analyse, qui me laisse très ahurie de ce que je découvre. J’ai dû lire plusieurs travaux sur les prêtres en Bretagne à cette époque etc… tant je tombais de haut, habituée à des registres mieux tenus. Donc demain je vous livre une analyse sanglante.

En attendant ma très longue analyse demain, voici un petit avant-gout. Ici, le prêtre prend tellement le prénom du parrain qu’il attrape du même coup son patronyme. Je précise que vous avez un tilt sur ce patronyme pour le N, ce qui est tout à fait autorisé et lisible. Enfin, vous voyez qu’il se reprend ensuite et que nous avons le patroyme du père, alors que dans l’immense majorité de ces baptêmes jamais le patronyme du père n’est repris dans la mention « fils » uniquement suivie du seul prénom du père;

1587.08.26  « Jean Durant fils Thomas Destaye et Jacquette Trillart parrain Jehan Durant Yvon … marraine Renée Trillart »

 

Pierre Urvoy, né à Ménéac le 28 décembre 1603, ne peut pas être l’époux de Perrine Pirio

Cliquez sur le titre de l’article pour le lire pleine page

Mon relevé exhaustif des années 1600-1625 de Ménéac, que je vais prochainement mettre en ligne, donne :

Pierre URVOY †Ménéac 9 juin 1650 x /1615 Perrine PIRIO

1-Jean URVOY °Ménéac 3 décembre 1615 « baptisé Jean Urvoy fils Pierre et Perrine Pirio parrain dom Jean Leduc Michel Jouhier marraine Roberde Urien ? »

2-François URVOY °Ménéac 23 octobre 1617 « baptisé François Urvoy fils Pierre et Perrine Pirio parrain François Pirio marraine Olive Guillemot [qui a épousé Jean Ponnic avant 1613] »

3-André URVOY °Ménéac 23 mars 1624 « baptisé André Urvoy fils de Pierre et Perrine Pirio, parrain Gilles Baudouain, marraine Andrée Lemercier » †Ménéac Ville-ès-Feuves 24 octobre 1680 x1 Geffline GASTEL [les sépultures des années 1647-1650 sont des pages très mangées par les souris, donc beaucoup d’actes manquants] x2 Ménéac 28 février 1650 Jacquemine EILLART Dont postérité suivra

4-Olive URVOY °Ménéac 25 octobre 1627 « baptisé Olive fille de Pierre et Perrine Pirio, parrain Olivier Eilard marraine Jeanne Lucas » †Ménéac 16 avril 1698 x Ménéac 9 février 1656 « mariage Mathurin Barbe et Ollive Urvoy en présence de dom Jean Urvoy, Pierre Oreal, Julien Lemercier, François Eillart, Olivier Gicquel »  Mathurin BARBÉ dont Pierre °1657 et Jeanne °1660

le Pierre URVOY né en décembre 1603 ne peut pas avoir eu un enfant en 1615 de Perrine PIRIO, car voici ce que ceux qui font du POINT par POINT donnent fautivement comme ascendants de l’époux de Perrine Pirio :

Thomas URVOY °ca 1561 †Ménéac 14 mars 1640 x ca 1587 Perrine POSNIC °ca 1565 †Ménéac décembre 1611

1-Julien URVOY 1589-1609

2-Guillaume URVOY °Ménéac 15 août 1599 †1670

3-Pierre URVOY °Ménéac 28 décembre 1603 [qui ne peut pas être celui qui épouse Perrine Pirio car un enfant en 1615]