Charles Bourré, seigneur du Plessis-Bourré et de Jarzé, a engagé Launay des Rues, Soulaire-et-Bourg 1531

décidément, Charles Bourré, seigneur du Plessis-Bourré et de Jarzé, a engagé plusieurs métairies ! Nous en avons vu une il y a quelques jours ici, et les affaires sont traitées par François de Fondettes son gestionnaire de biens.
Ce type d’acte est en fait un engagement de biens, ici la métairie de Launay des Rues, et le bien est rebaillé à ferme durant le délais de grâce.

Le Plessis-Bourré - collection personnelle, reproduction interdite
Le Plessis-Bourré - collection personnelle, reproduction interdite

L’acte qui suit est extrait des Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E121 – Voici la retranscription de l’acte : Le 1er avril 1530 avant Pasques (calendrier Julien, donc 1er avril 1531 nouveau style), en la cour du roy notre sire à Angers en droict par devant nous (Jean Huot notaire Angers) personnellement establys honorables hommes et saiges maistre François de Fondettes licencié ès loix demourant à Angers d’une part
et maistre Pierre Fournier aussi licencié ès loix demourant à Angers d’autre part
soubzmectans etc confessent avoir aujourd’huy fait et font entre eulx les marchés pactions et conventions des baillée et prise à ferme telz et en la forme et manière qui s’ensuit
c’est à savoir que ledit Fournier a baillé et baille par ces présentes audit de Fondettes qui a promis et accepté à tiltre et par manière de ferme et non autrement le lieu dommaine seigneurie mestairie et appartenances de Launay des Rues ainsi qu’il se poursuit et comporte assise en la paroisse de Bourg et ès environs vendu audit Fournier par le seigneur de Jarzé et du Plessis Bourré
à commencer ladite ferme du dernier jour de décembre dernier passé et finissant à semblable jour audit mois de décembre prochainement venant
pour par ledit de Fondettes durant le temps de ladite ferme jouir et user desdites choses baillées et appartenances de Launay des Rues comme ung bon père de famille
et en prendre et recueillir les fruits et revenuz
à la fin d’icelle ferme rendre lesdites choses en bonne et suffisante réparation comme elles sont de présent
et les acquiter par iceluy fermier de toutes charges qui en pourroient estre deues
et davantaige pour et par icelle ferme ledit de Fondettes a promis doibt et est tenu poyer audit Fournier la somme de 36 livres tournois par les quartes parties et portions de ladite année de ferme le premier paiement d’icelle ferme commenczant le dernier mars dernier passé et à continuer lesdits paiements à la fin de chacune quarte
et s’est ledit de Fondettes tenu à content dudit Fournier des fruits et revenus desdites lieu et appartenances de Launay échus depuis ledit dernier décembre dernier passé jusques à huy par ce qu’il a promis à sa charge de s’en adresser à iceluy ou iceulx qui depuis ledit dernier jour de mars ont exploité ladite mestairie dont audit Fournier ledit de Fondettes ne pourra rien demander
aussi dit et accordé que si durant le temps de ladite ferme ledit lieu et appartenances de Launay estoit rescoucé par vertu de grâce ou retiré par vertu de retrait ledit Fournier après lesdites rescousse ou retrait ne sera plus tenu garantir ladite ferme néanmoins ledit de Fondettes sera tenu poyer ladite ferme à la raison du temps qui en sera échu
auxquelles baillée et prise à ferme observer etc et à garantir par ledit Fournier etc et à payer ladite ferme et autres choses dessusdites par ledit de Fondettes etc obligent eux chacun en tant et pour tant que luy touche etc mesmement ledit de Fondettes à payer ladite ferme ses biens et choses à prendre vendre etc renonçant etc foy jugement et condempnaiton etc
présents ad ce messire Pierre Letheron prêtre et René Collas clerc demourans audit Angers temoings
ce fut fait et passé audit Angers

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog. Tout commentaire ou copie partielle de cet article sur autre blog ou forum ou site va à l’encontre du droit d’auteur.

2 réponses sur “Charles Bourré, seigneur du Plessis-Bourré et de Jarzé, a engagé Launay des Rues, Soulaire-et-Bourg 1531

  1. E.1794.(Carton.)-38 pièces,parchemin;13 pièces,papier;sceaux ou cachets.
    1496- XVIIIe siècle.-BOURRE.
    -Lettres royaux portant mandat pour René Bourré,sieur de Jarzé,gentilhomme de l’hôtel du Roi,d’une somme de mille livres parisis »en faveur des bons et agréables services,qu’il nous a cy devant faitz à l’entour de nostre personne et au fait de nos guerres,mesmement durant le voiaige par nous fait pour la conqueste de nostre Royaume de Sicille,où il nous a suyvy à grans frais et dispenses »( avec signature autographe du Roi Charles VIII );- reconnaissance par René Bourré d’une somme de 73 écus d’or,par lui dus à Claude Bonvallet,marchand joaillier de Paris » pour vente d’une chaine d’or,d’un ruby en table,enchassé en ung anel d’or et compte faict entre eulx de reste d’autre marchandise »-présentation par Charles Bourré de la chapelle desservie en son château de Vaux,de Saint- Gilles en Bierné,de Sainte- Anne en Jarzé;-fondation par Anne Bourré d’un service et d’une procession annuelle en l’église Saint- Michel-du- Tertre et de messes en l’église des Cordeliers d’Angers;- partage entre François Bourré,seigneur de Jarzé et du Plessis- Bourré,et Jean Bourré,protonotaire du Saint- Siège apostolique,de la succession d’Anne Bourré,leur tante,dame de Marans et de Corzé;- exemption de ban et d’arrière- ban pour Jean Bourré;-traite sur le duc de Mercoeur,délivrée à Mathias de Roussillon,sieur du Plaisir,contrôleur général des guerres en Bretagne,par René de Bourré,d’une somme de 120 écus et demi »qu’il nous a prestez pendant qu’estions malade à cause de la blesseure que receusmes,lorsque nostre régiment fut dernièrement défaict près Clisson,et aussi qu’il a paié en nostre acquit plusieurs marchands de Nantes,pour armes et autres marchandises,dont nous avions besoing pour remettre sus le dict régiment »-certificat délivré par le duc de Mercoeur au sieur Du Plaisir,portant refus de paiement »n’ayant le trésorier des Estats aucuns deniers,et estoit encore débiteur de ce qu’il avoit emprunsté por faire la monstre du dit régiment »( avec signature autographe et cachet aux armes du duc de Mercoeur);-note et extraits d’actes authentiques par le feudiste Audouys.

  2. E.1793.(Carton.)-25 pièces,parchemin;5 pièces,papier.
    1464-1503.-BOURRE.
    Seigneur du Plessis-Bourré,de Jarzé,de Cheviré-le-Rouge,de Corzé.-Sommation à Charles de Sainte-Maure d’exécuter le contrat de la vente qu’il a faite à Jehan Bourré des seigneuries du Plessis-de-Vent et d’Ecuillé;-acquêt par le même d’un hôtel sis à Tours dans la rue de la Sellerie derrière les Augustins;-présentation des chapelles de Saint-Julien en Longué,de Montplacé en Jarzé;-patentes du roi Louis XI portant bail et inféodation perpétuelle au profit de Jean Bourré,conseiller maître des Comptes et trésorier de France,de maisons à Angers,de la vicomté de Sorges,du fief de Querqueuil et des bois d’Avrillé,en considération des bons ,très grands,loyaux,agréables et continuels services,qu’il nous a par cy devant faitz dès son jeune âge,par l’espace de trente-huit ans,ou environ,tant en notre pays de Dauphiné,que devant que y allassons,lors nous estant dauphin,ès pays de Flandreset de Brébant,que depuis nostre advènement à la couronne,à la conduicte et direction des plus grands faitz et affaires de nous et de nostre Royaume,en grand soing,cure et diligence,sans varier,ne abandonner,quelque temps qu’il aye couru..ainsy que recognoisons estre raisonnablement tenus et luy et les siens toujours eslever,augmenter et accroistre en biens,honneurs et chevance,à ce qu’il cède en exemple à tous nos autres serviteurs,qui feront le semblable »;-lettres d’exemption du ban et arrière ban de l’armée de Flandre pour Jean Bourré »ayant ordre de demourer ès marches du Pays d’Anjou et de Touraine et mesmement à Amboise,en la compagnie du Dauphin de Viennoys; »-fondation du chapitre de Jarzé par Jehan Bourré,seigneur du Plessis-Bourré,de Jarzé et de Longué;-présentation des titulaires au cinq préhendes et aux deux chapellenies.
    (Série E.Titres de famille AD de Maine et Loire.C.Port.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *