Comptes de Marin Cerizay avec Guillaume Esnault l’un de ses métayers, Le Lion d’Angers 1593

Marin Cerizay faisait souvent les comptes devant notaire, et vous en avez déjà sur ce blog. En outre l’acte qui suit donne toute une liste de références et dates d’autres actes du même type avec le même métayer.
Ces comptes sont très précieux pour analyser les coûts d’entretien d’une métairie (bestiaux etc….).
Par ailleurs la métairie citée ici porte un nom amusant : Le Petit Grosbois.

Cet acte est aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, 5E1 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 26 mars 1593 avant midy en la cour du roy notre sire Angers endroit par davant nous François Revers notaire de ladite cour personnellement estably honorable homme Marc Cerizay sieur du Pont Sameau et du lieu et mestairie du Petit Grosbois sise en la paroisse du Lion d’Angers demeurant en la paroisse de sainte Croix de ceste dite ville d’une part, et Guillaume Esnault demeurant en ladite mestairie d’aultre, soubzmectant respectivement lesdites parties elles leurs hoirs etc confessent avoir ce jourd’huy conté entre eulx des choses cy après scavoir est de la somme de 11 escuz sol faisant moitié de la somme de 22 escuz receue par ledit Esnault pour 2 boeufs de ladite mestairie qu’il a vendus en l’année dernière à Jacques Esnault son frère, de la somme de 1 escu et demy pour la vendition d’ung porc dudit lieu faite audit Esnault par le serviteur dudit sieur du Pont Sauveau et de la somme de 9 escuz ung tiers à cause du prest fait par ledit sieur du Pont Sameau par plusieurs et diverses fois audit Esnault ainsi qu’il a recogneu et confessé par davant nous et dont il s’est tenu à content, de la somme de 75 sols faisant moitié de 2 escuz et demy paiés par ledit Esnault à (blanc) Guyot pour le paisnaige d’une pièce de terre contenant 7 journaulx dépendant du lieu du Fanerin ? pour ladite année dernière, et de la somme de 100 sols pour la moitié de 3 tours de foing que ledit Esnault dit avoir meue de son lieu de la Cherpenterie en ladite mestairie du Petit Grosbois ladite année dernière pour la nourriture des bestiaulx dudit lieu, par lequel compte ledit Esnault s’est trouvé est et demeure tenu redevable vers ledit sieur du Pont Sameau de la somme de 18e scuz sol deux tiers 15 sols tournois vallant la somme de 56 livres 15 sols tournois laquelle somme de 56 livres 15 sols tournois ledit Esnault a promis est et demeure tenu paier et bailler audit sieur du Pont Sameau dedans le jour et feste de Toussaint prochaine, et au moyen de ce que dessus et paiement par ledit Esnault de ladite somme de 56 livres 15 sols audit sieur du Pont Sameau lesdites parties demeurent quites et se sont respectivement quitées l’une l’autre des choses cy dessus comptées sans préjudice d’aultres sommes de deniers deues audit sieur du Pont Sameau par aultres obligations et comptes précédents passés par davant nous les 18 mars 1588, 23 mai et 13 juin 1588 et 25 avril et 2 novembre 1591 et aultre obligation passée par davant Lepelletier aussi notaire royal en ceste dite ville le 12 mars 1592, lequelles obligations ledit sieur du Pont Sameau a entre ses mains et sont demeurées en leur force et vertu, et aussi sans préjudice de 16 livres de beurre net deues par ledit Esnault audit sieur du Pont Sameau de l’année dernière de ladite mestairie, et aultres charges portées par le bail de mestairiaige, desquelles choses cy dessus lesdits parties sont demeurées à ung et d’accord et les ont respectivement stipulées et acceptées, auquel compt et tout ce que dessus est dit tenir etc obligent lesdites parties respectivement elles leur hoirs etc et mesme ledit Esnault au paiement de ladite somme de 56 livres 15 sols tz audit terme et ainsi que dit est ses biens etc renonçant etc foy jugement et condempnation etc fait et passé Angers maison dudit sieur du Pont Sameau en présence de Me Georges Athuret sieur des Mazeaulx Loys Allaman et Anthoine Joubert praticiens demeurant audit Angers tesmoins, ledit Esnault a dit ne savoir signer

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog

4 réponses sur “Comptes de Marin Cerizay avec Guillaume Esnault l’un de ses métayers, Le Lion d’Angers 1593

  1. E.2409.(Carton.)-8 pièces,papier.
    1578-1775.-ESNAULT.
    -Acquêt par Pierre Esnault de vignes au Pont-Fouchard;-par Michel Esnault de la part de Jean Rivière,son associé dans son commerce de draps de laine;-contrat de mariage de Henri de Cheverue avec Perrine Esnault;-testament de Jacques Esnault tailleur d’habits,et de Françoise Labelle,sa femme;-déclaration rendue aux assises de Cheviré -le-Rouge par René Esnault avocat,pour terres et rentes à Aupignelle et à La Salmonnière.
    (Série E.Titres de famille.AD de Maine et Loire.C.Port.)

    _

  2. Bonjour à tous

    une amie me pose en privé la question de la différence (ou non) entre le closier et le métayer.
    J’avais autrefois écrit sur mon site une page distinguant tous les termes, et je viens de la relire, elle est toujours valable.
    Je peux même préciser que vous avez sur mon blog quantité de baux à moitié, les uns concernant une closerie les autres une métairie, et vous avez aussi des ventes de chacun des 2 types de ces exploitations agricoles.
    Les ventes montrent que la closerie est en moyenne la moitié d’une métairie, et qu’une métairie n’est jamais exploité par un homme seul car trop de surface pour ses 2 bras, donc il a soit des proches, soit des serviteurs et surtout une paire de boeufs, que le closier n’a pas les moyens d’avoir.
    En outre vous pouvez regarder sur mon site les rôles d’impôts que j’y ai mis, et vous verrez l’immense différence d’imposition.

    Bien à vous
    Odile

  3. Merci Odile de vos précisions et de ce pas (ou plutôt au retour de randonnée dans notre campagne ensoleillée) je vais consulter vos pages !

    Encore une réelle reconnaissance pour votre mise à disposition de ce travail passionnant !

  4. J’ai découvert le rôle du sel de Montreuil-sur-Maine ; j’y ai trouvé des patronymes connus et j’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre mise en ligne sur le faux-saunage (j’avais étudié ce problème avec mes élèves de CM2 dans un roman « Yvon enfant de 1789) et j’ai relevé à Laval le nom de personnes décédées en prison suite au crime de faux-saunage.

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *