Anne Bonhommet, veuve jeune d’un boulanger, avec 8 enfants, fait fructifier son bien : Laval 1759 (suite)

Voici la seconde maison acquise par Anne Lebreton veuve Lebreton, boulanger à Laval, décédé après 10 ans de vie commune, non sans lui avoir fait 8 enfants.

Je vous disais hier combien cet inventaire m’avait interpellée !
Alors, revoyez bien comment chaque acquêt est noté par le notaire qui a dressé ce remarquable inventaire.

A chaque bien acquis par Anne Bonhommet, vous avez toute l’origine de propriété donnant même les partages des propriétaires précédents, et leur lot etc… Bref, vous avez ainsi à chaque maison une magnifique source de liens filiatifs.
C’est totalement INCROYABLE !
Et je reste stupéfaite et en admiration sur la manière dont Anne Bonhommet conservait ses archives !

Cet acte est aux Archives Départementales de la Mayenne, AD53-3E8-316 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Ceci est la suite de mon billet du jour précédent
Autre liasse de 22 pièces concernant la propriété d’une maison jardin et dépendances sise proche le four à tan susdite rue du Boulvard en partie exploitée par ledite demoiselle Benoist – Acte attesté de Me Jean Baugrand et Jean Trillon notaire à Laval le 24 avril 1660 par lequel Me Lancelot Dubreil a donné à Gervais Dubreil sieur de la Vallée son frère partie de ladite maison et dépendances, raporté Lehemand et Dubreil prêtre de la succession de Christofle Dubreil et Marguerite Duchesne sa femme leur père et mère – Partage en 3 lots des biens dépendant de la succession dudit Gervais Dubreil et de demoiselle Tugalle Morin sa femme, arrestés la choisie devant Me Jean Croissant notaire à Laval le 11 juillet 1674, et au premier lot écheu à René Chevallier et demoiselle Ollive Dubreil est compris partie de ladite maison, au 2ème lot écheu à Jacques Dubreil est aussy compris partie de la même maison et au 3ème lot est compris autant de ladite maison écheu à Mathurin Corquereau et Tugalle Dubreil sa femme – Acte atesté de Me Charles Heaulme notaire royal à Laval le 21 septembre 1687 par lequel ladite Tugalle Dubreil veuve Coquereau a vendu à René et Sébastien Chevalliers praticiens frères sa part en quoy elle était fondée en ladite maison et à elle escheue par les susdits partages atesté dudit Croissant à la (f°5) charge de payer à Marie Baude épouse d’Etienne Boisguérin la somme de 3 livres 6 sols 8 deniers – Acte atesté de Me Joseph Leray notaire royal à Saint Berthevin le 14 novembre 1732 par lequel Pierre Dubreil et cohéritiers en la succession dudi Jacques Dubreil ont vendu à Me Sébastien Chevallier notaire la part et portion en quoy ils estoient fondés dans ladite maison échu audit Jacques Dubreil par lesdits partages atestés dudit Croissant – Acte atesté de Me Charles Lasnier notaire audit Laval le 9 février 1736 par lequel Françoise Chevalier veuve Lecomte a vendu à René des Bouillons le tiers en quoy elle était fondée dans ladite maison comme héritière dudit René Chevalier et Dubreil sa femme ses père et mère, et à luy eschu, compris dans le 1er lot desdits partages atestés de Croissant cy-dessus datés – Acte atesté dudit sieur Lasnier le 9 février 1736 entre ladite demoiselle Chevalier et ledit des Bouillons – Acte atesté de Me Pierre Noury notaire de Laval le 10 juin 1738 par lequel Me Sébastien Chevalier notaire et demoiselle Marie Thuet son épouse ont vendu à ladite Bonhommet veuve Lebreton la part et portion à quoy ils étaient fondés en la susdite maison et dépendances, par les acquits atestés dudit Leray – (f°6) Partages des biens de la succession dudit sieur du Bouillon et demoiselle Marie Frinais son épouse atestés et choisis devant Me François Salmon notaire à Laval le 20 mai 1745, ou au 3ème lot écheu à demoiselle Anne Des Bouillons est compris la part et portion en quoi était fondé ledit sieur des Bouillons en la susdite maison et dépendances – Acte atesté de Me Julien Jegu notaire à Laval le 6 juin 1653 par lequel ladite demoiselle Anne Du Bouillons a vendu à ladite deffunte demoiselle Lebreton la part et poriton de ladite maison à elle échue par les partages atestés dudit sieur Salmon ou au pied est la quittance des ventes payées au duc de la Trémouille – Acte atesté de Me Letort notaire le 7 juin 1753 par lequel François Chapellière sergent curateur à la succession dudit Sébastien Chevalier a donné à rente à ladite demoiselle Bonhommet veuve Lebreton le tiers de ladite maison et dépendances dépendant de la succession abondonnée dudit sieur Chevallier à la charge d’en payer 7 livres 18 sols 3 deniers de rente à la même succession – Acte atesté de nous Letort le 10 mai 1754 portant amortissement fait par ladite deffunte demoiselle Lebreton aux créanciers de ladite succession abandonnée dudit sieur Chevallier de ladite rente – Acte atesté dudit Jagu le 30 mai 1754 portant règlement le compte de ladite demoiselle Dubouillons abandonnée pour raison (f°7) de la susdite vendition et acquisition –
Liasse contenant 6 pièces qui sont quittances de ladite rente
Liasse contenant 2 pièces qui sont obéissances rendues à la chastellenie de Laval
Liasse contenant 15 pièces qui sont quittances de la rente de 22 sols
(f°8) Liasse contenant les fermes de ladite maison consenties par ladite deffunte demoiselle Bonhommet à la demoiselle Duval

à suivre, car elle a fait beaucoup d’autres acquêts, y compris un acquêt de la famille Duchemin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *