Anne Bonhommet, veuve jeune d’un boulanger, avec 8 enfants, fait fructifier son bien : Laval 1759 (suite)

Cet acte est aux Archives Départementales de la Mayenne, AD53-3E8-316 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Ceci est la suite de mon billet du jour précédent
Autre liasse concernant la propriété du lieu et closerie de la Métairie au village du même nom paroisse de Changé : Contrats d’acquets – Copie de partage en 6 lots des biens dépendants de la succession de Pierre Godais sieur de la Maillarderie et de la démission de demoiselle Marguerite Prodhomme sa veuve arrestés devant Me François Moulinais notaire à Laval le 21 février 1683 où au 5ème lot sont compris ledit lieu échu à Michel et Jean Godais frères – Acte atesté de Me Michel Heaulme notaire à Laval le 13 janvier 1694 par leque ledit Michel Godais a donné à rente à Yves Moride et demoiselle Françoise Godais sa femme les héritages à luy échus par les partages en son 5ème lot et ce en quoi il est fondé comme héritier dudit Jena Godais son frère, le tout situé au village de la Métairie – Acte attesté de Pellerin notaire à Laval le 3 octobre 1696 par lequel François Langlois et Renée Godais sa femme ont donné à rente à Yves Moride leur part des héritages situés au lieu de la Métairie (f°12) – Acte atesté dudit Heaulme notaire à Laval le 13 mai 1713 par lequel demoiselle Marie Noury veuve Julien Buchet a donné à rente audit sieur Moride et femme une pièce de terre au pré Lanon situé aux environs du village de la Métairie échu à ladite Noury de la succession de demoiselle Suzanne Gasnier sa mère – Partages des biens de la succession de ladite demoiselle Françoise Godais et de ceux de la démission dudit Yves Moride arrestés et choisis devant Me Louis Rozière notaire à Laval le 2 août 1728 où au 4ème lot échu à Louis Loiron et demoiselle Marie Moride son épouse compris ledit lieu et closerie de la métairie audit Changé – Acte atesté de Me René Trois notaire à Laval le 30 janvier 1733 par lequel lesdits Loirou et Moride sa femme ont vendu à ladite demoiselle Bonhommet veuve Breton ledit lieu et closerie de la Métairie tel qu’il leur est echu par les susdits partages atestés dudit Rozière, à la suite sont quittances atestées dudit sieur Nois le 3 février suivant – (f°13) Acte atesté de Me Trois notaire à Laval le 2 novembre 1733 par lequel Jean Angot et Marie Gasnerie a femme ont donné à ladite demoiselle Bonhommet veuve Breton un apentis un grenier de plus, un champ nomma la Mardette du Milieu, et un tiers de la pièce de la Mardelle des Rafolles contenant un journal et une portion du cloteau Marchais contenant 3 cordes et demi, le tout au village et environs de la Métairie et du Ragollereau dit Changé, à la charge d’en payer 30 livres de rente foncière en déduction de laquelle a ét épayé 8 livres – Acte attesté dudit Trois le 12 novembre 1733 par lequel Guillaume Guerin, et Jean Guerin, héritiers de Florant Guérin et Françoise Gasnerie sa femme ont vendu à ladite demoiselle Bohommé tous les héritages – Acte sous seing privé entre ledit Loirou et ladite defunte veuve Breton – Acte attesté de Me Sébastien Chevallier notaire à Laval le 22 septembre 1734 par lequel François Decré propriétaire d’une closerie au village des Ragolles … par le sieur Cochon des Buttes et la demoiselle Decré son épouse, et la dite deffunte demoisellle Bonhommet ont fait échange de quelques parties de terres dépendantes desdits lieux – (f°14) Acte atesté dudit sieur Chevalier ledit jour 22 septembre 1734 portant échange de terres fait entre Me Claude Belot commis greffier du siège de Laval, d’autre lieu de la closerie des Ragolles actuellement appartenant à Me François Salmon notaire audit laval et ladite demoiselle Belot son épouse, et ladite deffunte demoiselle veuve Breton – Acte atesté dudit Chevallier notaire le 25 avril 1739 portail égail de fief fait de la rente de 6 boisseaux chevallerets d’avoine et un sol 6 deniers en argent deu à la chastellenie de Saint Divin … sur ledit village de la Métairie et fresche du même nom où la contribution o icelle rente est réglée pour le lieu de la métairie à ladite demoiselle Bonhommet et un boisseau et demi d’avoirn et 3 deniers en argent – Acte atesté du Maurice Lancro notaire à Avenières le 22 mai 1740 portant quittance consenty par Guillaume Gasnerie au profit de ladite demoiselle Bonhommet de 250 livres pour amortisssement de 12 livres 10 sols de rente faisant moitié de la susdite de le 25 livres de rente à quoy avoit été pris à rente par ladite damoiselle Bonhommé des héritages dénomés sur l’acte atesté cy-dessus … – (f°15) Quittances … – Acte atesté dudit Lazure ? notaire à Laval le 23 novembre 1755 qui est quittance d’amortissement fait par ladite demoiselle Bonhommet veuve Lebreton à René Saulou et Julienne Angot sa femme de 3 livres 2 sols 6 deniers de rente partie de la susdite de 12 livres 10 sols due à Mathurin et Jean Angot frères demeurant actuellement paroisse d’Avenières – Autres quittances – (f°16) Liasse contenant les acquits des biens de la Métairie … – Liasse de baux faits par ladite demoiselle Bonhommet à François Ballue ? et Marie Huau sa femme du lieu de la Métairie … – Comparution de ladite demoiselle Bonhommet aux assises de la seigneurie de Chambon paroisse de Changé –

à suivre, car elle a fait beaucoup d’autres acquêts, y compris un acquêt de la famille Duchemin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *