Foy et hommage rendus par Jean d’Acigné, baron de Montjean, au roi, au château d’Angers, 1540

où bien entendu le roi est absent, et personne n’est là pour le représenter dans cette fonction. D’où cette forme de procès verbal dressé par notaire, attestant que foy et hommage voulaient être rendus au roi.
Je vous signale que cela fait plusieurs cas que je vous ai mis de ce type d’acte, et il vous suffit d’aller dans la catégorie ci-dessous, ou de trouver ci-contre la catégorie dans la fenêtre qui ouvre le menu déroulant des catégories de ce blog.

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E121 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 14 janvier 1539 (avant Pasques donc le 14 janvier 1540 n.s.) : A tous ceulx qui ces présentes lettres verront la garde du scel estably pour le roy notre sire aux contratz royaulx d’Angers salut (Huot notaire Angers) scavoir faisons que aujourd’huy 14 janvier 1539 par davant et en la compaignye de Jehan Huot notaire juré desdits contractz et en présence des tesmoings cy après nommés honorable homme et saige maistre Guillaume Leconte licencié ès loix advocat à Angers au nom et comme procureur spécial quant au contenu cy après de hault et puissant Jehan sire d’Assigné chevalier de l’ordre, gentilhomme de la chambre du roy, baron de Montejehan, Combourg et Couetiven, viconte de la Bellière, de Loyac de Tonquedec et de Dignan, et haulte et puissante dame Anne de Montejehan sa compaigne et espouze, ainsi que ledit Leconte a fait apparoir auxdits notaire et tesmoings par lettres de procuration passées en la cour de Montejehan le 10 du présent mois de janvier signées Perrigault et Bretault et scellées sur simple queue de cyre verte,
s’est transporté au chastel d’Angers espérant y trouver le roy notre sire ou autre personne capable pour recepvoir les foy et hommage lige à luy deus au regard du chastel d’Angers et duché d’Anjou par lesdis d’Assigné et son espouze pour raison de ladite baronnie terre et seigneurie de Montejehan ses appartenances et dépendances, en tant et pour tant qu’il y en a tenu dudit chastel d’Angers et duché d’Anjou,
ouquel chastel ledit Leconte a trouvé ung nomme René Marans serviteur de noble et puissant messire René de la Faucille chevalier seigneur dudit lieu, lieutenant du capitaine dudit chastel, et demourant en iceluy, auquel Marans présents lesdits notaire et tesmoings ledit Leconte audit nom a demandé si le roy notre sire estoit en iceluy chastel ou autre personne capable pour recepvoir lesdits foy et hommage
a quoy ledit Marans a respondu qu’il n’y avoit en iceluy chastel personne capable pour recepvoir lesdits foy et hommage lesquels ledit Leconte audit nom a offert faire et prester les serments de fidélité deuz et accoustumés et déclarer les sertes debvoirs et obéissancs féodales anciens et accoustumés par devant personne capable pour icelles recepvoir et davantage a ledit Leconte vériffié et affirmé par serment en l’âme dudit seigneur d’Assigné qu’il estoit à présent détenu de maladye et tellement qu’il ne pouvoit soy transporter audit chastel pour faire et offrir lesdits foy et hommage sans danger et inconvénient de sa personne,
et estoient à ce présents discrete personne maistre Pierre de La Faucille prêtre et honorable homem maistre Pierre Gaillard bachelier ès loix demourant à Angers tesmoings
dont et desquelles choses dessus dites et de chacune d’icelles ledit Leconte audit nom a demander et requis audit Huot présents lesdits tesmoings ce présent acte et instrument ung ou plusieurs qu’il luy a octroyé pour servir et valoir audit seigneur d’Assigné et sadite espouse en temps et lieu ce que de raison et nous garde dudit scel

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog. Tout commentaire ou copie partielle de cet article sur autre blog ou forum ou site va à l’encontre du droit d’auteur.

Une réponse sur “Foy et hommage rendus par Jean d’Acigné, baron de Montjean, au roi, au château d’Angers, 1540

  1. E.3424.(Carton.)-34 pièces,parchemin;14 pièces,papier;13 sceaux frustes.
    1410-XVIIIe siècle.-MONTJEAN (de ).
    -Acquêt par Renauld de Montjean de la terre de Lenay,près Montreuil-Bellay;-mandement par Renault de Montjean,bailli royal de Touraine,à tous sergents du ressort,de contraindre,en vertu des lettres royaux obtenues par le duc d’Anjou, »tous ceulx,tant gens d’église,comme autres,qui ont eu au temps passé,ont de présent et puent avoir plus prompt reffuge,en cas de péril de nécessité et de guerre,au lieu de Mirebeau,que ailleurs,à faire guet et garde audit chastel et ville »;-don par Hardouin de Maillé d’une rente de 20 livres à sa nièce Marguerite de Montjean pour son entretien en l’abbaye de Beaumont-lès-Tours;ratification par Thibault de Beaumont de l’accord passé par son procureur avec Louis de Montjean au sujet de la terre de Vern en Anjou;-présentation par Louis de Montjean des chapelles Sainte-Anne et Sainte -Catherine en l’église de Montjean;-de La Fontaine-Saint-Martin en l’église de La Pommeraye;-de La Grande Foresterie en l’église de Bécon.-par René de Montjean de la chapellenie de Poinet en l’église de Beaupréau;-accord entre Claude de Villeblanche,sieur de Brou,et René de Montjean au sujet d’une rente contestée de 110 écus d’or;- monitoire adressé par l’archidiacre et l’official de Nantes et les chanoines commissaires,en vertu des bulles spéciales du pape,à tous abbés,curés,vicaires et tabellions ecclésiastiques,pour obtenir révélation et preuves des pratiques et violences tentées par Jean de Laval,contre Anne de Montjean,veuve de Jean d’Acigné;-vente par ladite dame des moulins, chaussées et pêcheries de Montjean;-fragments de généalogies;-notes et extraits historiques par Pétrineau des Noulis et le feudiste Audouys;-notice sur le maréchal René de Montjean par Pocquet de Livonnière.
    (Série E. Titres de famille.AD du Maine et Loire C. Port.)

Répondre à Marie Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.