Contrat de mariage de Jacques Pancelot et Marie Rigault, Querré 1665

Cet acte est passé devant mon ancêtre André Chevalier, notaire royal de la court de Saint Laurent des Mortiers. Il résidait à Champigné, et l’acte est passé à Querré dans la maison du père de la future.
A votre demande, j’ai créé une page qui tente de recenser les notaires de la court royale de Saint-Laurent-des-Mortiers, et concernant André Chevalier, j’avais aussi trouvé aux Archives du Maine et Loire, l’enquête de moralité pour obtenir son office en 1671

Voyez aussi mon étude de la famille PANCELOT dont je descends.
Je ne descends pas du couple dont il est question ici, mais d’André Chevalier dont la belle-mère Esther Pancelot était la soeur du père du futur, donc André Chevalier était cousin par alliance du futur époux.

L’acte qui suit est extrait des Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E7 – Voici la retranscription de l’acte : Le 1er juin 1665 avant midy, par devant nous André Chevallier royal de Saint Laurent des Mortiers résidant à Champigné, furent présents establis et duement soubzmis honorable homme Jacques Pancelot sieur du Clox demeurant au lieu de Sollibelle paroisse de Marigné, fils de défunt honorable homme Jacques Pancelot sieur dudit Clox et honorable femme femme Jeanne Gaultier d’une part,
et honorable fille Marie Rigault fille de Me Pierre notaire et de défunte honorable femme Renée Buscher, demeurant au bourg de Querré d’autre part
lesquels traitant et accordant le mariage futur desdits Jacques Pancelot et de ladite Rigault ont esté d’accord des conventions matrimoniales promesses et obligations qui s’ensuivent
c’est à savoir qu’ils se sont de l’advis, présence et consentement savoir ledit Pancelot de sadite mère et ladite Rigault de sondit père et de leurs autres plus proches parents et amis ci après nommés et soubsignés promis et promettent mariage et iceluy solempniser en face de notre mère saint église catholique catholique apostoliqie et romaine si tost que l’un en sera requis par l’autre tout empeschement légitime cessant
en faveur duquel mariage ledit Rigault a donné et donne à ladite Rigault future espouse en advancement de droits successifs paternel à eschoir et maternels eschus la somme de 1 000 livres tournois par une part et pour la somme de 1 200 livres d’héritages suivant l’estimation qui en sera faite par deux experts en présence de quelqu’un des plus proches partents desdits futurs conjoints
à la charge de tenir lesdits héritages des fiefs et seigneuries sont elles relèvent en payer les rentes charges et debvoirs pour l’advenir et les entretenir en bon estat ainsy qu’il leur sera baillé,
ladite somme de 1 000 livres payable par ledit Rigault auxdits futurs conjoints dans le jour et feste de la Toussaint prochaine
de laquelle somme il y en aura la somme de 300 livres qui entrera en la communaulté et y demeurera de meuble comun, et le surplus montant la somme de 700 livres demeurera à ladite furure espouse et aux siens en ses estocs et lignées de nature de propres immeubles patrimoine et matrimoine et comme telle lors que lesdits futurs espoux l’auront receue, ce que ladite Gaultier mère dudit futur espoux consent, promettant iceux futurs espoux (manifestement erreur ici du notaire pour « iceluy futur espoux ») et ladite Gaultier sa mère solidairement l’un pour l’autre et pour le tout sans division etc renonçant au bénéfice de division etc l’employer en achapts d’héritages de la valeur d’icelle qu’ils garantiront en pyas d’Anjou pour et au nom de ladite future espouse et des siens comme dit est, et sortir ladite nature de proppre et à faulte dudit emploi en ont dès à présent ledit futur espoux et ladite Gaultier sa mère solidairement ainsi que dit est créé et constitué à icelle future espouse ses hoirs rente à raison du denier vingt qui aura cours du jour de la dissolution dudit mariage ou communaulté, ladite rente racheptable par ledit futur espoux et sadite mère ou leurs hoirs un an après la dissolution payant le sort principal et arrérages à un seul payement sans que ladite somme stipulée propre l’acquest qui en sera fait ne l’action pour l’avoir et demander puisse entrer ni tomber en ladite communaulté pour quelques causes que ce soit, mais demeurera toujours propre de ladite future espouse et des siens ainsy que lesdits héritages
et à l’esgard dudit futur espoux luy a ladite Gaultier sa mère aussy donné et donne par ces présentes en advancement de droit successif paternel escheu et maternel à eschoir ledit lieu de Sollibelle où ils sont demeurant ainsy que ledit défunt Pancelot et ladite Gaultier l’ont acquis du sieur de Villamont conformément au contrat qui en a esté fait, assuré valoir la somme de six vingt livres de rente (120 livres) annuelle et là où il ne se trouverait pas valoir ladite somme de six vingt livres promet icelle Gaultier luy faire valoir ladite somme, le tout au choix de ladite future Gaultier,
et pour la somme de 300 livres de bestiaux à commencer la jouissance dudit lieu le jour des épousailles fors que ladite Gaultier prendra le droit de colon seulement,
à la charge de payer les cens rentes et debvoirs deubz par lesdits héritages et aussy les entretenir en bon estat
lesquels héritages demeureront aussi audit futur espoux et aux siens en ses estoc et lignée de nature de propre immeuble patrimoine et matrimoins fors la somme de 300 livres censée de meubles communs entrera en ladite communaulté
et outre en faveur dudit mariage ladite Gaultier nourrira lesdits futurs conjoints jusques au jour de Toussaint prochain sans en rien demander et donne à sondit fils la propriété de ses autres immeubles s’en réservant l’usufruit
à laquelle communaulté lesdits futurs conjoints entreront du jour de leur bénédiction nuptiale nonobstant cette coustume y dérogeant en ce regard en en répudiant par ladite future espouse ou ses hoirs qu’ils pourront faire elle ou sesdits hoirs reprendront franchement et quittement lesdits héritages ladite somme stipulée propre, mesme celle mobilisée, ses habits, baques et joyaux linges et autres choses servant à sa personne avec tous ce qui se justifiera y avoir esté par elle porté et luy sera advenu de succession donation ou autrement et une chambre garnie de la valeur de 150 livres sans que pour ce elle ou sesdits hoirs soient tenus d’aucune debte d’icelle communaulté encore bien qu’elle y ait parlé et y fust solidairement obligée dont elle et sesdits hoirs seront acquités sur les biens dudit futur espoux et de ladite Gaultier sa mère solidairement,
n’entreront en ladite communaulté les debtes passives des futurs conjoints mais en seront acquités par et sur les biens de celuy qui les aura créées ou de l’estoc duquel elles se trouveront deues, mesme sera ledit futur espoux acquité par sadite mère de celles qu’il aura contractées jusqu’au jour de la bénédiction nuptiale,
en cas de vendition ou aliénation des propres des futurs conjoints pendant ladite communaulté en seront respectivement récompensés et raplacés sur les biens d’icelle, ladite future espouse premièrement, et où ils ne suffiraient à l’égard de ladite future espouse aura et prendra remplacement et récompense sur les biens propres dudit futur espoux et de ladite Gaultier sa mère qui y demeurant dès ce jour affectés et obligés quoi que ladite future espouse eust parlé en ladite vendition ou aliénation
aura ladite future espouse douaire suivant la coustume sur tous les biens dudit futur espoux cas advenant sans que ledit douaire puisse estre diminué à raison desdites venditions et raplacements
seront lesdits futurs conjoints habillés d’habits nuptiaux par leurs dits père et mère selon leur condition, mesme le trousseau à chacun desdits futurs espoux,
ce qui adviendra aux futurs conjoints de succession, donnaison ou autrement leur tiendra à chacun d’eux respectivement de nature de propre
à l’égard de l’argent monnaye cédules obligations jugements ou contrats de constitutions en sera fait emploi pour sortir de ladite nature de propre à faulte de ce en auront raplacement sur lesdits bien de communaulté et de ladite Gaultier comme dit est
par ce que les parties ont le tout ainsi voulu consenti stipulé accepté et à ce tenir obligent lesdites parties respectivement leurs hoirs etc renonçant etc dont etc
fait et passé audit Querré maison dudit sieur Rigault en présence de Pierre Pancelot frère dudit futur, François Trioche sieur de Tourneville son oncle, honorable homme Georges Lemotheux sieur du Fresne, Pierre Lemotheux sieur de la Papinière, René Lemotheux sieur de la Lizinière, Louis Rassin Me Jean Cohon curé de Saint Denis d’Anjou y demeurant, Pierre Hamon sieur de la Raudière, René Hamon sieur du Parc tous proches parents dudit futur espoux, Me Jean Rigault oncle de ladite future espouse, Louis Buscher, Pierre Rigault aussi ses oncles, Urbain Treffouil, Ancelme Buscher sieur du Lattay, Philipe et Jacques Gaudin, et François Pelerin demeurant à Mellay tous proches parents de ladite future espouse, et encore Me Jean Gareau prêtre demeurant audit Champigné, et Mathurin Placé aussi prêtre demeurant audit Querré, Jean Gaudin conseiller du roy contrôleur au grenier à sel de Château-Gontier, Me Jacques Buscher advocat audit lieu proches parents de ladite future espouse

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog. Tout commentaire ou copie partielle de cet article sur autre blog ou forum ou site va à l’encontre du droit d’auteur.

2 réponses sur “Contrat de mariage de Jacques Pancelot et Marie Rigault, Querré 1665

  1. J’ai relevé dans vos retranscriptions d’actes notariés, pour compléter le dossier sur les notaires de la court de St Laurent des Mortiers :
    SISSAULT 27 Janvier 1626 AD 49 Série 5E5 Augmentation de dot Guillaume Guillot Notaire
    HARDOUIN LEROYER 12 février 1616 AD 49 Série 5E121 Jullien Deille Notaire
    CHRISTOFLE BERNIER 31 mars 1601 à Ménil contrat de mariage AD 49 Série 1B160
    PASCAL JOUBERT 15 octobre 1657 à Morannes AD 49 Série 5E5 Acquisition François Crosnier Notaire
    NEPVEU et DEAN 6 avril 1595 Vente AD 49 Série 5E7 Jehan Chuppé Notaire
    BROUARD 16 mai 1620 Succession AD 49 Série 5E5 Nicolas Leconte Notaire
    Merci ! Cette court nous faisait rêver dans notre enfance ! Des prénoms, des noms , des actes … Nos rêves prennent corps .

  2. Hallo,
    leider kann ich nicht so viel Französisch, um meine Fragen zu formulieren. Ich versuche es auf Deutsch. Ich bin über geneal-forum zu diesem Blog gelangt bei der Anfrage zu Anselme Buscher. Gibt es nach Deinen Erkenntnissen eine Verbindung, er war ja wohl königlicher Notar.
    Meine Vorfahren hießen Buscher, die gleiche Schreibweise wie bei Anselme, und wir konnten bis zu Tobias Buscher, der sich in Dirmstein, Pfalz, niedergelassen hat zurückverfolgen.
    Wenn Anselme Bushcer 1681 als Pächter auftritt, woher kam er? In meiner Familie ist überliefert, die Buschers seien französische oder wallonische Hugenotten ewesen.
    Gibt es ein Familienwappen? Eventuell ein Eichhörnchen?
    Buscher, Bechtheim (Deutschland, Pfalz, heute Weingut), katholisch, führten ein Eichhörnchen mit Nuß in den Pfoten. Die im ehemaligen Kloster Otterberg angesiedelten reformierten Wallonen (Hugenotten) führten 3 Eichhörnchen im neuen Gemeindewappen.
    Busscher (de) ou de Buschere, Bruges, Ipperburg/Ippenbürgen (Brüssel) : auch ein Eichhörchen (ohne Muß). Gibt es ein solches oder ähnliches Wappen in Frankreich?
    Im Stammbaum fand ich auch eine Charlotte Buscher, ebenfalls deutsche Schreibweise. Mein Vorname ist auch Charlotte, meine Großmutter Ida war eine geborene Buscher.
    Meine beiden Urgroßonkel, Prof. Clemens Buscher (Düsseldorf, 1855-1916) und Prof. Thomas Buscher (München, 1860-1937) waren beide Bildhauer.
    Eine andere Überlieferungsvariante ist, dass die Buschers in Verwandtschaaft waren zu Francois Boucher, Maler am Hof Ludwig XV, dessen Vater in Paris Kupferstecher war.
    Viele Fragen, vielleicht haben Sie einige Antworten?

    Beste Grüße
    Charlotte

      Antwort und Übersetzung von Odile :

    Hallo,
    leider kann ich nicht so viel Französisch, um meine Fragen zu formulieren. Ich versuche es auf Deutsch. Ich bin über geneal-forum zu diesem Blog gelangt bei der Anfrage zu Anselme Buscher. Gibt es nach Deinen Erkenntnissen eine Verbindung, er war ja wohl königlicher Notar.

      Malheureusement je ne connais pas suffisamment de langue françoise pour formuler mes questions. J’essaie en Allemand. Je suis parvenue par un forum de généalogie à votre blog, sur la question d’Anselme Buscher. Y-a-t-il à ta connaissance un lien, il était notaire royal.

    Meine Vorfahren hießen Buscher, die gleiche Schreibweise wie bei Anselme, und wir konnten bis zu Tobias Buscher, der sich in Dirmstein, Pfalz, niedergelassen hat zurückverfolgen.

      Mes ascendants s’appellent Buscher, avec la même orthographe qu’Anselm, et nous remontons jusqu’à Tobias Buscher, qui vivait à Dirmstein.

    Wenn Anselme Bushcer 1681 als Pächter auftritt, woher kam er? In meiner Familie ist überliefert, die Buschers seien französische oder wallonische Hugenotten ewesen.

      Lorsque Anselme Buscher 1681 devient fermier, d’où vient-il ? Dans ma famille on raconte que les Buscher seraient Français ou huguenots d’origine Wallonne.

    Gibt es ein Familienwappen? Eventuell ein Eichhörnchen?

      Existe-t-il des armoiries de la famille. Eventuellement un écureuil ?

    Buscher, Bechtheim (Deutschland, Pfalz, heute Weingut), katholisch, führten ein Eichhörnchen mit Nuß in den Pfoten. Die im ehemaligen Kloster Otterberg angesiedelten reformierten Wallonen (Hugenotten) führten 3 Eichhörnchen im neuen Gemeindewappen.
    Busscher (de) ou de Buschere, Bruges, Ipperburg/Ippenbürgen (Brüssel) : auch ein Eichhörchen (ohne Muß). Gibt es ein solches oder ähnliches Wappen in Frankreich?
    Im Stammbaum fand ich auch eine Charlotte Buscher, ebenfalls deutsche Schreibweise. Mein Vorname ist auch Charlotte, meine Großmutter Ida war eine geborene Buscher.
    Meine beiden Urgroßonkel, Prof. Clemens Buscher (Düsseldorf, 1855-1916) und Prof. Thomas Buscher (München, 1860-1937) waren beide Bildhauer.

      Mes grands oncles étaient sculpteurs

    Eine andere Überlieferungsvariante ist, dass die Buschers in Verwandtschaaft waren zu Francois Boucher, Maler am Hof Ludwig XV, dessen Vater in Paris Kupferstecher war.
    Selon une autre variante, Buscher viendrait de François Boucher, peintre à la cour de Louis XV
    Viele Fragen, vielleicht haben Sie einige Antworten?
    Beaucoup de questions, et sans doute avez vous quelques réponses.

    Beste Grüße
    Charlotte

    Von Odile :
    Hallo Charlotte
    Vielen Dank für Ihre Frage !
    Merci pour vos questions.
    Leider, mein Arbeit über die Familie von Anselme Buscher ist vollständing, wie Sie es lesen können hier :
    http://www.odile-halbert.com/Famille/Bucher.pdf
    Familien Name Buscher kann man schon 450 mal finden in Frankreich vor 1600
    Früher, das Wort Bucher war Buscher geschreibt. Und das Word hat mit Holz zu tun, wie es man in Kamin früher gebraucht hat. Und Bucher heisst wo mann Holzkamin steckt.
    Ich meine dass alle andere Hypothèse nicht stimmen.
    Übrigends haben Sie kein Datum gegeben, besonders für Tobias. Wenn er aus Frankreich kommt müssen Sie andere Buscher Familier finden denn Anselme Buscher Familie ist woll studiert und kein Tobias in dieser Familie.
    Ich wünsche Ihnen viel Spass an weiterer Arbeite über Ihre Buscher
    Viel Gruss
    Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *