Titres de la succession de Christophe Fouin sieur des Fuzeaux, 1711

Parfois, mais pas toujours, les inventaires après décès donnent la liste des titres, c’est à dire des tous les papiers de familles, et dettes passives et actives.
Ces listes de titres sont souvent précieuses. Elles suivent généralement un ordre bien défini : d’abord le contrat de mariage des parents et/ou leur succession, le contrat de mariage des défunts, ses acquets, puis ses dettes actives et passives.
Bien sûr, ces listes sont parfois frustrantes, puisqu’elles ne donnent pas les actes eux-mêmes, mais j’ai souvent eu ainsi des pistes les plus sérieuses, avec souvent le nom d’un notaire, qui parfois, et avec beaucoup de chance, est déposé aux Archives, car il avait eu le bonheur de nous conserver son fonds.
Bref, je vous suggère de ne jamais lésiner sur ce long et minutieux travail.

    Voir mes travaux sur les familles FOUIN

L’acte qui suit est extrait des Archives Départementales de la Mayenne série 3E74/27 – Voici la retranscription intégrale de la partie TITRES de cet inventaire, daté de 1711 : Succession de Christophe Fouin Sr des Fuzeaux en présence de nombreux créancier, sa seule héritière hors dons testamentaires est sa soeur Renée Fouin

    je saute sur les biens meubles qui viendront une autre fois, pour aller droit aux titres que j’ai relevés en notant le folio :

f°29§2 – avons continué à mettre en ordre les titres jusqu’à 7 h du soir

f°30§1 – le mercredi 28 poursuite de l’inventaire – Ct de mariage du †Sr des Fuzeaux et de Barbe de Lonlay Dvt Buhigné Nre royal à Houssay le 5.2.1685 par lequel ladite de Lonlay donne tout ce qu’il est permis selon la coutume

f°31§1 – sac de toile des provisions d’office de grenetier au grenier à sel de Craon de Chris-tophe Fouin Sr des Fuzeaux – anciennes provisions d’offices de président et grenetier dudit grenier à Me François et Pierre Chevallier – vente par René Repusseau curateur de l’enfant posthume de Delle Renée Marguerite Lanier la veuve de Pierre Chevallier, de l’office de grenetier tenu par Pierre Chevallier à Christophe Fouin Sr des Fuzeaux pour 5 350 livres Dvt Mathurin Duroger le 16.12.1686 – pièces concernant sa réception en l’office – quittance pour l’affranchissement de l’exemption des tailles ustenciles et autres privilèges de 2 sols pour livre – autres quittances concernant la charge de grenetier

    intéressant car nous donne le montant de l’office, qui est assez élevé

f°32§1 – instance entre ledit Repusseau et René Fouin au sujet du lieu de la Maisonneuve paroisse de La Chapelle

f°32§2 – transaction Dvt Jean Gilles Nre à Château-Gontier le 20.3.1680 entre la †dame de Lonlay et n.h. Jean Baptiste Bellier Sr de Placé, au sujet de l’inventaire des effets et meubles de la communauté qui était acquise entre ladite dame de Lonlay et †René Bellier son 1er mari duquel mariage est issu ledit Sr de Placé pour le règlement de son douaire, par laquelle ledit Sr de Placé lui a vendu 16 000 livres

f°33 §1 – une liasse contenant 14 pièces qui sont des contrats et titres concernant la propriété d’un jardin nommé Palinard paroisse StVénérand et des maisons en la ville de Laval aquises par †Mathurin Leroyer ayeul des Mondières dont est issu le †Sr des Fuzeaux au côté maternel

f°33 §2 – un sac étiqueté « anciens partages de Cevillé » dans lequel s’est trouvé 8 vieilles pièces qui sont d’anciens partages et contrats de mariages pour les de Cevillé et de fiefs et terres du même nom

    Voir mes travaux sur la famille de Cevillé

f°33 §3 – un paquet de 5 liasses de papiers concernant les contestations entre ledit †Sr de Fuzeaux, les Sr Fouin et Ragareu et autres parents touchant les successions de leurs auteurs, et de Perrine Chevallier ayeule dudit †Sr de Fuzeaux, qu’il acceptait sous bénéfice d’inventaire suivant les lettres du 30.9.1685, au nombre desquels parents sont aussi dans ladite instance Jullien Fournier et Marie Mondières sa femme

f°33 §4 – la 1ère desdites liasses contenant 23 pièces

f°33 §5 – la 2e liase contenant 8 pièces touchant le compte requit par ledit †Sr de Fuzeaux et la Delle Renée Fouin sa sœur de la gestion faite de leur curatelle par ladite Delle Chevallier et son testament devant Leroy Nre le 18.3.1685

f°33 §6 – la 3e liasse sont ventes des meubles de la communauté du †Pierre Mondières vivant Sr de Fuzeaux et de ladite Perrine Chevallier le 15.12.1662, et inventaire des meubles et effets restés après le décès de ladite †Delle Chevallier devant Me Mathurin Duroger Nre le 1.6.1685

f°33 §7 – la 4e liasse contenant 32 pièces

f°33 §8 – la 5e liasse contient 27 pièces qui sont toutes procédures et procès entre ledit Sr de Fuzeaux, Fournier, Fouin, Ragareau et autres, le tout reliées ensemble

f°34§1 – anciens cts de mariage Lefebvre, Mondières, Chevallier

f°34§2 – anciens partages concernant le lieu du Plessis Domin à La Chapelle

f°34§3 – vente de la métairie de la Flende à La Chapelle par Marie Toulon épouse de Gédéon de Roujou écuyer à Me Pierre Buchetprêtre Sr de la Paigerie pour 3 375 livres Dvt Chevalllerie Nre royal le 25.10.1618

f°34§4 – Ct concernant la maison et terre de Vilgrand à La Chapelle vendue par dame Re-née Nepveu et Gabriel de Quesquilin à Jacques Poupart Md pour 5 400 livres Dvt Dolbeau le 30.12.1654

F°34§5 – pièces concernant la métairie de la Motte Chesnau à Méral donnée à rente foncière par ledit Sr des Fuzeaux à Jean Goussé Nre et Marie Roze de Bazière pour 50 livres et 400 livres de bestiaux, avec promesse dudit Goussé d’amortir sous 3 ans ladite rente

f°35§1 – propriété du lieu de la Gadelière dont Jean Baptiste Blue Sr de Placé et Marie Le-febvre ? sa femme laissent audit Sr des Fuzeaux la pleine propriété Dvt Mathurin Duroger le 10.10.1704

f°35§2 – le soir venu, signatures

f°35§3 – le lendemain continuation

f°36§1 – sac étiqueté comptes entre le Sr des Fuzeaux et le Sr du Parc Saibouez

f°36§2 – acquet de 6 livres de rente sur un maison au bourg d’Athée

f°36§3 – rente de 50 livres due par le †des Fuzeaux à Sébastien Coquereau Sgr de Seillons pour 800 livres de principal

f°36§4 – rente créée par le †des Fuzeaux pour 2 000 livres Dvt Charles Guerin Nre le 8.5.1694

f°36§5 – procès pour affaires de famille entre le †des Fuzeaux et les Flouin

f°36§6 – sentence rendue au présidial d’Angers contre dame Anne De Boul veuve de Me Alexis de Quatrebarbes

f°36§7 – rentes diverses
f°37§1 – contrelettre
f°37§2 – baux
f°37§3 – quittances

f°37§4 – transaction Dvt Gilles Nre royal à Château-Gontier le 29.1.1689 entre Me Joseph Trochon controleur au grenier à sel de Pouancé, le †Des Fuzeaux se faisant fort de Pierre Ragareu, René et René Fouin, Perrine et Renée Fouin et de Paul Poupart qui se sont touvés redevables audit Trochon de 1 050 livres pour laquelle ledit Sr des Fuzeaux a créé 52 livres 10 s de rente – amortissement d’icelle

f°37§5 – compte
f°37§6 – rente de 8 livres créée par Jean Crosnier sur le jardin Paulinard près la ville de Laval à Perrine Chevallier veuve de Christophe Fouin Dvt Jean Arnoul Nre à Laval le 13.9.1668

f°38§1 – mémoires
f°38§2 – quittances des ventes de Villegrand au Sr Robert procureur du fief du bourg de Denazé,
f°38§3 – rente de 25 livres créée par Perrine Rousseau et les nommés Fouin à Me Ler prêtre à Château-Gontier – autre au profit des religieux de Laval
f°38§4 – mémoires et fin de journée
f°39§1 – le vendredi 30 continuation de l’inventaire,
suivent uniquement des baux et quittances….

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog et non aller en discuter dans mon dos sur un forum ou autre blog. Tout commentaire ou copie partielle de cet article sur autre blog ou forum ou site va à l’encontre du projet européen d’éthique des blogueurs, disponible sur le site du Parlement européen.

2 réponses sur “Titres de la succession de Christophe Fouin sieur des Fuzeaux, 1711

  1. J’ai déchiffré un inventaire après décès et j’ai été surprise du nombre de papiers (dettes actives et dettes passives) qui y sont insérés – Combien j’ai appris sur cette famille modeste.
    J’ai trouvé ce type d’archive passionnante et j’espère pouvoir encore en découvrir d’autres au gré de mes recherches.

  2. Les familles de marchands, souvent propriétaires d’un ou plusieurs domaines, possédaient de nombreux papiers qu’ils rangeaient méthodiquement par dossiers. Il arrive ainsi que les papiers oient inventoriés à part tellement ils sont nombreux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.