Dispense matrimoniale du 4 au 4e degré de consanguinité par Jacques Crannier entre René Ruau 27 ans, et Marguerite Faucillon 22 ans, Le Lion-d’Angers 1753

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série G624 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 2 février 1753 en vertu de la commission à nous adressée par monsieur Haudubois de la Chalinière vicaire général de monseigneur l’évêque d’Angers en date du 22 janvier 1753 signé Haudubois de la Chalinière et plus bas, Péan, pour informer de l’empêchement qui se trouve au mariage qu’on désir de contracter René Ruau et Marguerite Faucillon tous deux de la paroisse du Lion d’Angers, des raisons qu’ils ont de demander dispense dudit empêchement, de l’âeg desdites parties, et du bien précisément qu’elles peuvent avoir, ont comparu devant nous commissaire soussigné lesdites parties savoir ledit René Ruau âgé de 27 ans et ladite Marguerite Faucillon âgée de 22 ans accompagnés de Charles Ruau son père, Alexis Quettier procureur de fabrique de cette paroisse, René Crannier oncle maternel de ladite Faucillon, Gilles Moreau syndic de cette paroisse y demeurant parents et voisins qui ont dit bien connoitre lesdites parties et serment pris séparément des uns et des autres de nous déclarer la vérité sur les faits dont ils seront enquis, sur le raport qu’ils nous ont fait, et les éclaircissements qu’ils nous ont donné, nous avons dressé l’arbre généalogique qui suit de l’autre part

Jacques Crannier souche commune
Jacques Crannier 1 Jeanne Crannier épouse de Pierre Jolli
Jacques Crannier 2 Françoise Jolli épouse de Charles Ruau
Marguerite Crannier épouse de Faucillon 3 Charles Ruau
Marguerite Faucillon 4 René Ruau

ainsi nous avons trouvé qu’il y a un empechement de consanguinité du 4 au 4e degré entre ledit René Ruau, et Marguerite Faucillon
à l’égard des causes ou raisons qu’ils ont pour demander la dispense dudit empêchement, ils nous ont déclaré que depuis longtemps ils se seroient recherchés en mariage sans scavoir qu’ils étoient parents au dégré prohiné, et qu’en conséquence ils auroient été publiés deux fois, et même auroient passé outre audit mariage s’ils n’avoient été averti par un de leurs parents dudit empechement, qui se trouveroit même si l’un et l’autre cherchoient une autre alliance, d’autant que presque tous les habitans du Lion son parents, que ledit René Ruau ayant pris une closerie et ayant les ustenciles propres pour faire ladite closerie ladite Marguerite Faucillon y trouve son avantage, le dit Ruau ayant sa mère très infirme et même presque privée de la veue, auroit besoin pour la gouverner d’une personne remplie d’affection comme est ladite Faucillon, et d’autant que leur bien ne se monte du côté dudit Ruau qu’à la somme de 60 livres, en meubles et habits, sans aucun bien de fond et ladite Faucillon de la somme de 10 écus sans pareillement aucun bien de fond, ils se trouvent hors d’état d’envoyer en cour de Rome pour obtenir la dispense dudit empechement, ce qui nous été certifié par lesdits témoins cy dessus nommés, et qui ont déclaré ne scavoir signer fors les soussignés

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog.

27 réponses sur “Dispense matrimoniale du 4 au 4e degré de consanguinité par Jacques Crannier entre René Ruau 27 ans, et Marguerite Faucillon 22 ans, Le Lion-d’Angers 1753

  1. Bonsoir

    Jacques Crannier souche commune
    Jacques Crannier 1 Jeanne Crannier épouse de Pierre Jolli
    Jacques Crannier 2 Françoise Jolli épouse de Charles Ruau
    Marguerite Crannier épouse de Faucillon 3 Charles Ruau
    Marguerite Faucillon 4 René Ruau

    Je dirais que:
    1 – Jeanne Crannier est l’épouse de Mathurin Jolli
    Mariage le 12/10/1647 le Lion
    2 – sa fille Françoise Jolli est l’épouse de Pierre Ruau
    Mariage le 25/02/1683 le Lion
    3 – ils ont bien un fils Charles Ruau

    Merci pour cet acte qui me donne le prénom du père de mon ancêtre Jeanne Crannier épouse Jolly fille de Jacques Crannier

    Ce lien :

    http://www.odile-halbert.com/wordpress/?p=25162

    indique qu’un Jacques Crannier hérite sur le Lion en 1640

    Je dois approfondir
    Bonne Soirée
    Stéphane

      Note d’Odile :

    Je regarde demain votre dernière question.
    Je suis télé le soir et ordi le matin.
    Odile

  2. Bonjour

    pour la deuxieme branche (Faucillon)

    Marguerite Crannier est la :
    -fille de Jacques Crannier et de Claude Gislard
    -petite fille de Jean Crannier et de Claude Le Tessier
    -arrière petite fille d’un certain Jacques Crannier

    au final je ne retiens que Jeanne Crannier épouse Joly est la soeur de Jean Crannier époux Le Tessier, quand on voit le nombre d’erreur dans les 2 Branches, je retiens le prénom de Jacques Crannier, leur père, comme simple hypothèse

    Merci
    Stéphane

      Note d’Odile :

    Je pense comme vous, à savoir que cet appel que l’on faisait à la mémoire orale des familles était susceptible de beaucoup d’erreurs, et il faut prendre ces documents avec précaution.
    Néanmoins, je vais en mettre encore quelques uns, et je me souviens en avoir déjà mis beaucoup.
    On ne sait jamais, une piste peut se révéler à certains, après toutes les vérifications d’usage
    Odile
    BON WE et bons cimetières…. fleuris

  3. -Soyons prudents avec la mémoire orale…

    « Le souvenir est un poète,n’en fais pas un historien »

    (Paul Géraldy.)

      Note d’Odile :

    J’ai beaucoup d’observations personnelles.
    Ainsi, puisque c’est la saison des cimetières.
    J’ai été élevée dans la tradition des visites des tombes par mes 2 parents.
    Et ma maman s’arrêtait toujours pour une petite prière, accompagnée d’une brève explication « ceci est mon arrière grand père » etc…
    L’une des tombes dites « arrière grand père » était un certain Jacques.
    Et lorsque j’ai commencé les recherches généalogiques, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que l’arrière grand père en question n’était que le frère de mon vrai arrière grand père, lequel malheureux arrière grand père mourut à l’Hôpital de Nantes à 24 ans d’un accident, laissant sa jeune épouse enceinte.
    Et le frère, prénommé Jacques celui là, épousa la veuve, et eut aussi la bonne idée de ne pas lui faire d’enfants, de sorte que dans la mémoire familiale, le petit, qui n’avait pas connu son père et pour cause, n’avait connu que le père nourricier, à savoir Jacques, en fait son oncle, qu’il appelait sans doute « papa ».
    Ma maman, lorque j’eu la mauvaise idée de lui raconter ma trouvaille archivistique, n’a jamais cru à mon récit, restant sur sa tradition orale bien enracinée.
    Odile

  4. Bonjour à tous
    Je viens de trouver une autre dispense concernant la même famille, et promis je la mets sur le blog avant ce soir, car la filiation diffère, et c’est non pas Jacques mais Jean Crannier qui est le père de Jeanne épouse de Mathurin Jolly
    à tout à l’heure
    Bonne journée
    Odile

  5. Bonjour

    je pense que vous avez dénoué le problème, je descend de
    – Anne Crasnier née au lion le 16/05/1617 épouse Bedouet (par 2 de leurs enfants)
    http://www.odile-halbert.com/wordpress/?p=25872 l’épouse de Jacques Remoué est Magdelaine Bedouet en non marie. (les Bedouet font partie des héritiers de la famille Mathurin & Perrine Bellanger de M/Maine)

    -Jeanne Crasnier née au Lion le 19/09/1621 épouse Joly(par leur fille Jeanne)

    -Claude Le Tessier (par son 1er mariage) épouse de Jean Crasnier né vers 1630

    -je rajouterai Perrine Crasnier épouse Prezelin

    leurs parents seraient Jean Crasnier et Jacquine Goupil domiciliés à la Golonnière du Lion

    je vais ré-étudié les naissances de ceux ci pour y voir plus clair

    Merci

    Je profite de ce commentaire, le frère de Marin Blouin doit être Pierre Blouin(celui qui épousera Jeanne Boivin et dont la descendance héritera de la famille Mathurin & Perrine Bellanger de M/Maine). ce Couple a eut une fille Marie Blouin qui épousa Mathurin Lemesle, ces derniers ont eut un fils François Lemesle qui épousa Jeanne Riffier et Jeanne Thibault

    Bonne Journée
    Stéphane

  6. Bonsoir Odile, bonsoir Stéphane

    Pour ma part, je pense que Perrine Crasnier épouse Prezelin n’est pas la soeur Anne Crasnier (épouse Bedouet), de Jean Crasnier (époux le Tessier) et de Jeanne Crasnier épouse Joly qui sont des enfants d’un certains Jean Crasnier.

    En effet, au décès de Mathurine Crasnier épouse de Pierre Ronflé le 07/03/1671 à Montreuil sur Maine sont présents : Pierre Prezelin son beau-frère, Louis et Pierre Crasnier ses frères. Au mariage de René Thibault fils de Michel Thibault et de Renée Crasnier le 26/10/1677 à Montreuil sur Maine est présent Pierre Ronflé, oncle de l’époux. Nous avons donc une fratrie :
    – Renée Crasnier (x Michel THIBAULT entre 1645 et 1651)
    – Mathurine Crasnier (x Pierre RONFLE avant 1643)
    – Perrine Crasnier (x Pierre PREZELIN sans doute ceux mariés le 27/02/1642 au Lion malgré l’erreur de prénom pour la mariée, mariage non filiatif)
    – Louis Crasnier
    – Pierre Crasnier

    On trouve également à Montreuil sur Maine le 25/11/1652 le décès d’un Jacques Crasnier paroissien du Lion d’Angers mais qui réside chez sa fille à la Prézelinière depuis 4 à 5 semaines. Or Renée Crasnier épouse de Michel Thibault demeure à la Prézelinière à cette époque.

    Au vu des parrains et marraines des époux Prézelin/Crasnier, il semble toutefois y avoir un lien de parenté avec notamment Anne Crasnier épouse Bedouet. Peut-être des cousines ?
    Jean et Jacques Crasnier de la génération du dessus pourraient alors être frères d’où une éventuelle confusion des prénoms (je vous l’accorde, ce sont des hypothèses qui n’en sont encore qu’au stade de la piste de recherche)

    J’essaie à présent de retrouver la trace de Pierre et de Louis Crasnier.
    Bonne soirée.

    Marie-Laure

      Note d’Odile :

    Bonjour Marie-laure
    Merci de votre commentaire.
    Je crois savoir que dans les semaines qui suivent, Stéphane de son côté revoit à fonds tous ses innombrables Crannier.
    Et de mon côté j’ai entrepris le relevé exhaustif des plus anciens baptêmes de Brain, car autrefois j’avais relevé quelques notes mais pas entrepris à fonds.
    Bien m’en a pris, car j’ai trouvé autre chose ce jour.
    J’en ai environ pour un mois au moins, car l’encre est surtout parfois absente, et je m’efforce de chercher.
    Bien à vous
    Odile

  7. Bonsoir

    je suis arrivé à la même conclusion, suite à ce que j’ai trouvé sur Brain sur Longuenée

    dans les parrain et marraine des enfants de Pierre Prezelin et Perrine Crasnier, on retrouve:

    -Mathurine Crasnier et Pierre Ronfle
    -Claude Le Tessier et Jean Crannier
    -Jeanne Crasnier
    -Jean Bedouet
    -Pierre Crasnier
    -Renée Ronflé (sans doute la fille couple Ronflé Crasnier)

    dans les parrain et marraine des enfants de Jean Crasnier et de Claude Letexier, on retrouve:
    Pierre Prezelin
    Pierre Crasnier de Thorigné
    Jean Bedouet

    dans les parrain et marraine des enfants de Jean Bedouet et de Anne Crasnier , on retrouve:
    Pierre Prezelin
    Marie Crasnier
    Perrine Crasnier
    Jeanne Crasnier

    dans les parrain et marraine des enfants de Michel Thibault et de renée Crasnier , on retrouve:
    Perrine Crasnier épouse de Pierre Prezelin
    Mathurine Crasnier épouse de Pierre Ronflé

    dans les parrain et marraine des enfants de Pierre Ronflé et de Mathurine Crasnier , on retrouve:
    Renée Crasnier
    Perrine Crasnier

    dans les parrain et marraine des enfants de Mathurin Joly et de Jeanne Crasnier , on retrouve:
    Jean Delestre
    Jean Bedouet
    Jeanne Bedouet

    dans les parrain et marraine des enfants de Etienne Delestre et de Marie Crasnier CM Filiatif René Billard 1633, on retrouve:
    Perrine Crasnier
    Jeanne et Anne Crasnier
    Pierre Prezelin
    Julienne Crasnier
    Pierre Crasnier
    Anne Gernigon (fille de Pierre Gernigon et de Anne Lévesque petite fille de François Levesque te de Jeanne Crasnier)

    vous parler sans doute de:
    – Louis Crasnier et de Perrine Caffier mariés avant 1665 nais. des enfants en 1665 et 1667
    – Pierre Crasnier et de Renée Prezelin mariés en 1658 à M/M nais. des enfants en 1665 et 1667

    dans les parrain et marraine des enfants de Pierre Crasnier et de Renée Prezelin , on retrouve:
    Renée Crasnier
    Pierre Ronflé

    dans les parrain et marraine des enfants de Louis crasnier et de Perrine Caffier , on retrouve:
    Mathurine Crasnier
    Renée Crasnier

    Jean Gallon époux de Guillemine Crasnier du lion ont également des attaches à Brain

    Jean Crasnier et Guillemine Briand idem que le couple précédent (ils ont un fils Jacques en vit en 1640)
    http://www.odile-halbert.com/wordpress/?p=25162

    Pierre Crasnier et Perrine Jouon ont eut des enfants sur Brain
    http://www.odile-halbert.com/wordpress/?p=25886

    La Solution est sans doute à Brain sur Longuenée
    Bonne soirée
    Stéphane

      Note d’Odile :

    Je suis plus lente que vous !
    Pour y voir clair, j’ai entrepris la copie des B et des S les plus anciens (avant 1600 etc…) de Brain
    Est-ce utile que je continue ?
    Parce que je recopie tout ce que je lis et on voit aussi quand les Crannier en parrainent d’autres etc…
    Odile

  8. Bonjour

    Jean Crasnier et Jacquine Goupil se sont sans doute mariée à Brain en 1608
    Jacquine et Marie Crasnier sont nées à Brain en 1609 et 1610

    Jacquine Goupil est sans doute née à Brain en 1592 fille de Pierre Goupil et de Hélit Poirier

    Aujourd’hui, Perrine, Renée, Mathurine, Pierre et Louis Crasnier sont dans mon arbre fils de X Crasnier et frère de Jean Crasnier (époux Goupil)

    pour le couple Crasnier Goupil, il nous reste comme enfants Marie Anne Jeanne Jean et François Crasnier

    Je suis perplexe, pourquoi allez mettre des cousins et cousines comme parrain et marraine quand on à des frères et soeurs

    autre hypothèse x n’est pas le frère mais le fils d’un 1er mariage de Jean Crasnier, Jean Crasnier marié vers 1608 le x en question vers 1620

    à voir??
    Stéphane

  9. Bonjour

    les parrains et marraine cités dans mon 1er commentaire , le sont pour des baptèmes sur le Lion et Montreuil sur Maine (et donc que j’avais, ce n’est donc pas de la rapidité mais la reprise de mes fiches famililes)

    Pour Brain, à ce jour, j’ai fait un 1er passage pour m’apercevoir qu’il y avait un lien entre toute ces familles

    Maintenant il faut que je fasse un passage plus approfondi avec un relevé des différentes naissances(dans un 1er temps entre 1590 et 1630), ce qui me prendra au moins une à 2 semaines

    Stéphane

      Note d’Odile :

    Est-ce que je continue mon relevé exhaustif ou non ?
    Odile

  10. Bonsoir,

    Peut-être avez vous raison Stéphane. Par contre, je pense que le X s’appelle vraiment Jacques (d’après son acte de décès de 1652) et il pourrait être né vers 1590/1595.

    Sa fille Renée est née vers 1615 (d’après son acte de décès en 1683 qui la donne âgée d’environ 68 ans), son autre fille Mathurine est née vers 1621 (d’après son acte de décès de 1671 qui la donne âgée d’environ 50 ans), son autre fille Perrine s’étant mariée en 1642, elle est aussi sans doute née vers 1615/1621.
    En revanche, il se pourrait bien que Pierre et Louis soient nés d’un deuxième lit car ils semblent être plus jeunes s’étant mariés respectivement en 1658 et vers 1663. A noter que l’on trouve le 15/02/1665 à Montreuil sur Maine le mariage d’une Jeanne Crasnier fille de + Jacques Crasnier et de + Renée Marée avec Martin Marion. Or ce dernier est parrain de Jacquine Crasnier fille de Pierre Crasnier et de Renée Prezelin. Peut-être une autre soeur ?

    Votre remarque sur les parrains et marraine est tout à fait juste et je ne comprends pas non plus pourquoi Perrine Crasnier (épouse Prezelin) a systématiquement pris en priorité les enfants de Jean Crasnier et de Jacquine Goupil comme parrains et marraines de ses enfants plutôt que ses propres frères et soeurs.
    J’ai été voir du côté de Brain, mais je n’ai trouvé aucun Jacques Crasnier faisant des enfants à cette époque là. J’ai également cherché à Thorigné et au Lion, mais rien de probant jusqu’à présent.

    Bonne soirée.
    Marie-Laure

  11. Bonjour à tous
    je vous mets ce soir les années 1587-1597 des B de Brain sur Longuenée, puis la décénnie suivante dimanche prochain au soir.
    Ils sont riches d’enseignements.
    Ainsi le 14 juin 1596 « fut batizé Franzoys Gouppil fils de Pierre Gouppil et Hélie Perier parrains Franzoys Levesque et Pierre Gouppil marraine Jehanne Crannier fille de Pierre Crannier – vue 21 »
    ce qui atteste que les liens entre les Goupil et les Crannier, qu’ils soient famille ou bien voisinage, sont plus anciens que le mariage vers 1614 Goupil x Crannier.
    à bientôt
    bonnes fêtes de Toussaint à tous
    Odile

  12. Bonsoir à tous,

    Les baptêmes de Brain sur Longuenée vont certainement être riches d’informations intéressantes.

    De mon côté, j’ai trouvé le baptême de Jeanne Crasnier fille de Jacques Crasnier et de Renée Marais le 18/12/1635 au Lion d’Angers. Apparemment il n’y a pas d’autres enfants de ce couple avant cette date au Lion.
    A noter les parrains et marraines de ses enfants avec Martin Marion :
    – 1666 Jeanne : p. Pierre Prezelin ; m. Mathurine Crasnier
    – 1668 Pierre : p. Pierre Crasnier
    – 1670 Renée : m. Renée Ronflé (sans doute fille de Mathurine Crasnier)
    – 1675 Renée : p. René Thibault (sans doute fils de Renée Crasnier)

    J’ai également trouvé au Lion d’Angers un autre enfant de Jean Crasnier et de Jacquine Goupil, né beaucoup plus tard que les autres :
    – François, né le 26/08/1635 au Lion (la Gaulonière)

    Bonne soirée.
    Marie-Laure

      Note d’Odile :

    J’ai mis enligne les années 1587-1597, qui sont une première livraison, la décennie suivante viendra dimanche soir.
    Mais j’ai aussi repiqué toutes les données CRANNIER de cette décennie dans mon fichier CRANNIER sous ma rubirque NON RATTACHES et BRAIN

      Voir mes relevés CRANNIER
      Voir BRAIN décennie 1587-1597

    Il va sans dire que j’ai parfois eu du mal à déchiffrer car l’encre manquait parfois etc… et que mon relevé est perfectible ainsi que lissable pour le tri alpha, vos suggestions seront les bienvenues.

    Je suis motivée pour continuer car cette décennie contient un B exceptionnel pour moi, à savoir le G de Maurice Faucillon fils de Joachim, si ce n’est que j’ai alors un SCHMILBLICK car la mère diffère de celle du mariage de Maurice, pourtant avec 2 tels prénoms et la date pas de doute c’est bien mon Maurice. Mais je verrai ce problème après avoir fini nos CRANNIER.
    Bonnes fêtes.
    Odile
    PS Je suis désolée Marie-Laure de ne pas aller plus vite car j’ai bien compris que vous aviez quelques jours de liberté, mais je travaille moi aussi avec ma méthode, longue et minutieuse, et perfectible bien entedu car l’encre manquait parfois.
    Vous verrez que dans mon document CRANNIER j’ai aussi repiqué tous les parrainages avec ce patronyme, et il y en a bcq

  13. Bonjour

    S je suis votre raisonnement, Marie Laure, le père de Renée, Perrine et Mathurine Crasnier se nomme Jacques. Ils est dcd à Montreuil, mais il vivait au lion peu de temps avant ce dc.
    Si on reprend les P et M du couple Jeanne Crasnier / Marion , on retrouve les couples Prezelin Thibault et Ronflé. son mariage est filiatif, Jeanne Crasnier est la fille de Jacques Crasnier et de Renée Marais, celle ci est née au Lion en 1635.

    Donc la conclusion ou l’hypothèse la + Probable, que vous ne citée pas d’ailleurs, est que ces 2 Jacques Crasnier ne sont qu’une seule personne.

    Renée Marais est elle la mère des 6 enfants, (les 5 autres enfants Perrine Renée Mathurine Pierre et Louis seraient nés autre part)

    Si on va plus loin, en 1640, un Jacques Crasnier vivait au Lion

    Voir acte suivant: http://www.odile-halbert.com/wordpress/?p=25162

    fils de Jean Crasnier et de Guillemine Briand et petit fils de x Briand et de Jacquine Brillet

    le Couple Crasnier Briand a eut 1 enfant sur Brain
    la soeur de Guillemine Briand, Françoise (épouse Aubert) a eut également des enfants sur Brain

    Ce Jacques Crasnier, qui a un enfant en 1635 est sans doute le même qui vit au Lion en 1640

    Guillemine Crasnier (épouse Heurtebise) la soeur de Jacques a eut un enfant sur Gené

    René Crasnier leur frère de Challain son mariage n’est pas filiatif 1625

    Jean Crasnier époux Briand x vers 1590 (père des 3 précédents Jacques Guillemine et René)
    peut il être l’époux de Jacquine Goupil x vers 1608

    Autres Remarques:
    Seul le couple Prezelin Crasnier met comme P & M les enfants du couple Crasnier / Goupil
    les couples Ronflé, Thibault & Pierre et Louis Crasnier ne le font pas

    Par contre, à l’inverse, les enfants du couple Crasnier Goupil mettent facilement Pierre Prezelin/Perrine Crasnier comme Parrain et Marriane
    Vrai chez Marie (épouse Delestre), Anne(épouse Bedouet) et Jean Crasnier (époux Letessier et Delestre) et sans doute vrai chez François Crasnier (époux Moreau) ou on voit une Mathurine Prezelin marraine en 1666 au Lion

    Beaucoup d’interrogation, pas beaucoup de réponse

    Merci Odile pour votre relevé des Baptèmes de Brain, j’ai beaucoup d’ancêtre sur celui ci.

    Stéphane

      Bonjour Stéphane

    Je poursuis le relevé, suis rendue en 1600 en descendant bien entendu.
    Comme je note tout on peut voir qui parraine ou non qui est épouse d’untel et parfois même fils ou fille d’untel.
    Odile

  14. Pour mémoire

    En 1644, voir travail de Mme Halbert, sur le Rôle de la Taille du Lion d’Angers, il n’y a qu’un seul Jacques Crasnier sur la Commune du Lion , Laboureur au le Chastelier

    Bon week end
    Stéphane

  15. Bonjour à tous.

    Vous aviez bien résumé mon hypothèse de travail Stéphane mais je me pose encore plus de question après avoir été revoir le rôle de taille du Lion d’Angers.

    Il n’y a effectivement qu’un Jacques Crasnier en 1644 au Lion qui semble bien être celui marié avec Renée Marais et le père de Jeanne Crasnier mariée par la suite avec Martin Marion. Pour info, Renée Marais est décédée le 28/02/1650 au Lion. Je ne suis pas certaine qu’elle soit la mère de Renée, Mathurine, Perrine, ni même celle de Pierre et Louis ; en revanche je pense qu’il est fort probable que ce Jacques Crasnier soit leur père.

    Mais en regardant de plus près le rôle de taille je m’interroge. On trouve Pierre Prezelin et sa belle-mère à la Gollonière (qui paye 63 livres). Comment doit-on comprendre ici le terme de « belle-mère »?
    – Est-ce la seconde femme du père de Pierre Prezelin ? Je ne sais pas si Lézin Prezelin, père de Pierre Prézelin, s’est marié plusieurs fois

    ou

    – Est-ce qu’il s’agit de la mère de la femme de Pierre Prezelin ? Le Pierre Prezelin qui réside à la Golonnière à cette époque est celui marié avec Perrine Crasnier. Il me semblait que la Golonière était plutôt occupée par des Crasnier (Jean Crasnier époux de Jacquine Goupil y décède le 07/12/1642). Si on considère cette possibilité, celà voudrait dire que le père de Perrine Crasnier est décédé avant 1644, ce qui ne coïncide pas avec Jacques Crasnier (mort en 1652) mais plutôt avec Jean Crasnier (mort en 1642). Bref, j’avoue être un peu perdue !

    Pour info toujours : Guillemine Briant veuve de Jean Crasnier est décédée le 28/05/1614 au Lion d’Angers.

    Bonne journée.
    Marie-Laure

      Note d’Odile :

    Autrefois, le terme de belle-mère s’appliquait uniquement aux 2èmes épouses de l’homme remarié.
    Et j’ai vérifié dans le Dictionnaire du Moyen Français (1330-1500) sur http://www.atilf.fr/dmf

    BELLE-MERE, subst. fém. « Femme du père par rapport aux enfants d’un précédent lit »

    Odile

  16. Marie Laure

    Pierre Prezelin est le fils de Lezin Prezelin dcd en 1639 au Lion et de Jeanne Huau, cette dernière est dcd apres 1637 naissance de leur dernier enfant

    En 1644, Pierre Prezelin n’est pas l’époux de Perrine Crasnier ?, ils se sont mariées semble t’il vers 1646

    Je descends également de Michel Thibault par sa 1ère femme Jeanne Boivin
    descendante de Jacquine Brillet et de son 2nd époux Jean Boivin
    Renée Crasnier sa 2ème épouse (votre ancêtre) est la
    descendante de Jacquine Brillet et de 1er époux X Briand

    Merci pour les dc de Guillemine Briand et de Renée Marais

    Stéphane

  17. Bonsoir,

    Pierre Prézelin ne s’est-il pas marié avec Perrine Crasnierle 27/02/1642 au Lion d’Angers ? (Il y a certe une erreur de prénom mais cela semble quand même coïncider.)
    (premier enfant : Pierre né le 14/01/1643). Il se sont donc de toutes façons mariés avant 1643.

    Si je résume le problème :
    – soit Lézin Prézelin s’est remarié suite au décès de Jeanne Huau entre 1637 et 1639 mais rien n’indique que Jeanne Huau soit morte dans cette période.
    – soit la « belle-mère » en question n’est pas celle de Pierre Prezelin, mais celle de sa femme, et là, je ne vois vraiment pas comment c’est possible
    – soit il y a une erreur et Perrine Crasnier n’est pas la fille de Jacques mais celle de Jean et de Jacquine Goupil, ce que contredit les liens de parenté donné par l’acte de décès de Mathurine Crasnier (épouse de Pierre Ronflé en 1671) mais que semble corroborer les parrains et marraines du couple Prezelin/Crasnier
    – soit il y a deux couples Pierre PrezelinxPerrine Crasnier (après tout pourquoi pas !), l’une des Perrine étant fille de Jean et l’autre étant fille de Jacques. Je vous l’accorde, c’est un peu tiré par les cheveux !

    Je descends deux fois de Jacquine Brillet : une fois par Pierre Boivin époux de Jeanne Bruneau, fils de Jean Boivin et une autre fois par Guillemine Briant épouse de Jean Crasnier.

    Je continue mes recherches. Si je trouve d’autres éléments, je vous les communique. Je cherche notamment le décès de Perrine Crasnier épouse de Pierre Prézelin qui pourrait nous donner des indications.
    A ce propos, j’ai une autre question. Quand on regarde le mariage de Pierre Prezelin fils de Pierre Prezelin et de Perrine Crasnier en novembre 1676 à Montreuil sur Maine, la mère de l’époux est dite défunte. Par contre quand on regarde le mariage de Lézin Prézelin fils de Pierre Prezelin et de Perrine Crasnier en 1677 à Thorigné, elle est dite présente. Quelqu’un a une idée ?

    Bonne soirée.
    Marie-Laure

  18. Bonjour

    La solution du couple homonyme m’était déjà apparut, mais que j’avais au final rejeté (2 Pierre Prezelin distincts: et oui c’est du côté Prezelin que j’avais ce doute)
    J’ai un Ancêtre François Prezelin qui avait un frère vivant en 1692 et qui a résidé a une periode de sa vie à Montreuil sur Maine (il faut que je retrouve cette periode), Mon ancêtre François Prezelin est né vers 1625

    de plus Pierre Prezelin et Perrine Crasnier ont eut 2 filles en 1647, une au lion en Avril l’autre en decembre à St Martin du Bois? 8 mois d’écart, bon la seconde est sans doute un prématuré, baptisé par infirmité

    le parrain de cette dernière était Pierre Ronflé, la marraine Mathurine Prezelin, Bizarre pour moi Pierre Prezelin fils de Lézin Prezelin n’a pas de soeur de ce nom à Priori?

    Toujours sur St Martin du Bois, naissance de Pierre Prezelin en 1649, c’est celui ci qui épouse Jeanne Boivin en 1676 à M/M, mais ce Pierre Prezelin aura un petit frère du même nom Pierre Prezelin né à Thorigné en 1663 (qui ne peut pas épousé Jeanne Boivin en 1676). Cela arrive famille Gaumer de C/B qui était adepte de ce genre de chose (donner plusieurs fois le même prénom) idem pour Jacquine en 1647 au Lion et 1667 à Thorigné, celle de 1647 épouse sans doute Maurice Thibault vers 1666

    Si cela peut vous aider, un Pierre Prezelin Veuf épouse le 04/05/1673 à M/M Jeanne Garreau née en 1629 à M/M, à ce mariage le fils de l’époux est présent Pierre Prezelin
    Il est possible que ce Pierre Prezelin soit vf de Perrine Crasnier?

    pour le mariage de Perrine Prezelin le 10/11/1676 à Thorigné avec Julien Bedouet, Perrine Crasnier n’est pas dite dcd? alors que pour l’époux il est bien indiqué que ces parents sont dcd

    Le fait que Perrine Crasnier soit appelé Jeanne sur ce mariage m’interpelle, car j’avais supprimé cette filliation avec ces parents Jean Crasnier et Jacquine Goupil, car je pensais que notre Perrine Crasnier qui avait eut des enfants jusqu’en 1663 devait être née vers 1620, celle de 1614 ne peut pas être mère en 1663, sur les naissances il y a 2 Jeanne Consécutives 1620 & 1621, l’une d’elles est peut être notre Perrine

    Mais si on revient à l’hypothèse de 2 Perrine Crasnier distinctives, Pierre Prezelin perd son père en 1639, il doit doit donc fonder sa famille, il épouse une femme de 4 ans son ainé, et il se remarie plus tard avec une autre Perrine Crasnier qui elle pourra avoir des enfant jusqu’en 1663

    Je crois que je viens de vous embrouiller une bonne fois!!
    Cette famille a décidé de nous rendre la tâche plus difficile, élucider ce mystère est d’autant plus interressant

    Je descends de Jean Prezelin leur fils
    Pour Jacquine Brillet j’ai 4 n° Sosa, via Françoise Briand et Jean et Pierre Boivin, ces enfants

    Stéphane

      Note d’Odile :

    J’ai de mon côté à Montreuil

    François PREZELIN °ca 1612 †Montreuil-sur-Maine 8.1.1689 x /1648 Perrine SEJOURNÉ °ca 1624 †Montreuil-sur-Maine 31.1.1674
    1-Marie PREZELIN °Montreuil-sur-Maine 4.3.1648 Filleule de Perrine Sejourné x Montreuil-sur-Maine 4.5.1669 François SUREAU Dont postérité suivra
    2-René PREZELIN x Montreuil-sur-Maine 29.8.1673 Perrine LERIDON Dont postérité suivra
    3-Pierre PREZELIN °Montreuil-sur-Maine 28.2.1651 Filleul de Pierre Bordier & Jeanne Rigault. Charon en 1681 x Montreuil-sur-Maine 19.1.1677 Marguerite MARION Dont postérité suivra
    4-Perrine PREZELIN °Montreuil-sur-Maine 4.4.1653 †idem 6.12.1709 Filleule de Mathurin Séjourné & de Per-rine Bordier x Montreuil-sur-Maine 26.11.1675 Maurice SUREAU (du x2) °Montreuil-sur-Maine 17.11.1651 Fils de René & Nicole Bouvet. Dont postérité, voir généalogie SUREAU
    5-François PREZELIN °Montreuil-sur-Maine 23.9.1655 Filleul de Jean Menard prêtre & de Mathurine Housin femme de Maurice Beaumont x Pruillé 2.6.1682 Marie MOUCHET
    6-Jean PREZELIN °Montreuil-sur-Maine 24.4.1665 Filleul de Jean Séjourné & d’Anne Sejourné

    Si vous avez des compléments, merci de me faire signe
    Odile
    PS suis rendue en 1605 sur Brain, je continue… Si vous voulez 1587-1605 demandez les moi, je vous enverrai cette version provisoire.

  19. Bonsoir (ou sans doute Bonjour)

    J’avais écarté cette hypothèse un peu vite car j’avais toutes les cartes en main, je viens de reprendre mes fiches dans les classeurs de :
    _Montreuil sur Maine
    _Chambellay et St Martin du Bois
    _Thorigné d’Anjou, Champteussé sur Baconne, Sceaux d’Anjou, Chenille Changé et Ecuillé
    _Le Lion d’Angers

    Tout est Clair

    il y a bien 2 couples distincts

    Pierre Crasnier fils de Lézin et Perrine Crasnier fille de Jean
    marié en 1642 (merci à Marie Laure je n’avais pas cette date ni les 2 1ère naissance)

    -Baptème de Pierre Prezelin le 24/01/1643 au Lion
    -Baptème de Lézin Prezelin le 18/09/1644 au Lion et dcd à Thorigné le 29/08/1712 épouse à Thorigné Catherine Blanchet le 16/02/1677
    -Baptème de Jacquine Prezelin le 11/04/1647 au Lion et dcd au Lion le 15/12/1669 épousera en 1666 Maurice Thibault
    -Baptème de Jean Prezelin le 17/04/1650 au Lion et dcd à Thorigné le 30/09/1723 épouse à Thorigné Mathurine Ruau le 23/11/1684
    -Baptème de Perrine Prezelin le 16/06/1653 au Lion et dcd à C/Baconne le 10/09/1728 épouse à Thorigné Julien Bedouet le 20/11/1676
    -Baptème de Marguerite Prezelin vers 1655 à Thorigné et dcd à Ecuillé le 17/03/1701 épouse Jean Delhommeau
    -Baptème de Jacquine Prezelin le 06/02/1657 à Thorigné
    -Baptème de Pierre Prezelin le 18/06/1663 à Thorigné

    Perrine = Jeanne Crasnier 25/06/1620 au Lion 43ans en 1663

    Perrine Crasnier est dcd apres 1684, sans doute pendant les années manquantes, donc vers 1691 à Thorigné
    Je descends donc de ce couple par Jean Prezelin

    L’autre

    Pierre Prezelin (a vérifier fils de Nicolas Prezelin) et Perrine Crasnier fille de Jacques

    -Baptème de Mathurine Prezelin le 14/12/1647 à SMB
    -Baptème de Pierre Prezelin le 17/01/1649 à SMB et dcd au Lion le 14/05/1694 épouse Jeanne Boivin à M/M le 26/11/1676
    -Baptème de Mathurine Prezelin le 02/11/1654 à Chambellay et dcd apres 1695 épouse au Lion le 14/07/1678 René Thibault et toujours au Lion le 08/02/1695 René Moreau
    -Baptème de René Prezelin le 29/09/1661 à M/M et dcd apres 1700 épouse au Lion le 03/07/1691 Jacquine Thibault (le meilleur pour la fin cette dernière est la fille de …. Maurice Thibault et de feu Jacquine Prezelin qui interdit tout lien de famille entre ces Prezelin et Crasnier)

    Cette Perrine Crasnier est dcd avant 1676 voir avant 1673

    Je descends de François Prezelin frère de ce Pierre

    Je pense que l’énigme est résolu

    Stéphane

  20. Ce Pierre Prezelin qui s’amuse de nous,

    Odile

    Je Pense qu’il est aussi proche de vous que de moi,

    ses frères et soeurs par hypothèse:
    _Jacquine Prezelin baptisée à Chemazé le 02/09/1615
    _Mathurin Prezelin époux Brisset mariage filiatif 04/02/1645 à la Chapelle sur Oudon
    _Renée Prezelin épouse Trillot mariage filiatif 23/11/1651 à la Jaillette (votre ançêtre)
    _François Prezelin époux Perrault mariage filiatif 24/11/1653 à Chambellay (mon ançêtre)
    _Michel Prezelin époux Jouin mariage filiatif 04/11/1664 à Soeurdres
    _sans doute également une Mathurine

    tous enfants de Nicolas Prezelin et de Renée Chrétien mariage non filiatif à Chemazé 08/11/1614

    Renée Chrétien est dcd avant 1645 (mariage de Mathurin Prezelin)
    Nicolas Prezelin est dcd entre 1651 (mariage de Renée) et (1653 mariage de François)

    Forte probabilité qu’il soit dcd à SMB le 09/01/1652 (entre les 2 mariages)

    Renée Chrétien est sans doute la fille de Etienne Chrétien et de Jacquine Bouvet tous les 2 dcd le 23/04/1616 à Chemazé

    Nicolas Prezelin vf Chrétien a sans doute épousé Perrine Beaumond: 3 naissances à SMB 1643-1645-1646

    Elements:
    _François Prezelin est parrain de Pierre Prezelin en 1649 à SMB
    _Un Pierre Prezelin est présent au mariage de François Prezelin en 1653 comme frère ainé
    _Mathurine Perrault(probable épouse de François Prezelin depuis 1 an) est marraine de Mathurine Prezelin en 1654 à Chambellay
    _Un Pierre Prezelin est parrain de Françoise Trillot à la Jaillette en 1657
    _Un Pierre Prezelin est présent au mariage de Michel Prezelin en 1664 à Soeurdres, il est dit frère époux
    _Un pierre Prezelin oncle de Montreuil sur Maine Laboureur est présent au mariage de Jean Prezelin fils de François Prezelin en 1692 à Champteussé
    _Pierre Prezelin époux Crasnier est toujours en vie en 1695 au mariage de sa fille Mathurine Prezelin avec René Moreau

    Stéphane

      Note d’Odile :

    Merci
    D’autant qu’au même instant, Marie-Laure me fait aussi une réponse.
    Je vais cependant avant d’aller voir toutes ces infos continuer ce que j’ai commencé, à savoir Brain sur Longuenée, et je livre ce soir 1587-1609 puis dimanche en 8 la fin de ce volume, à savoir jusqu’en 1618
    Odile

  21. Bonjour à tous

    J’en était aussi arrivée à cette conclusion.
    Pour info :
    Pierre Prezelin (père de Mathurine, Pierre, Mathurine et René) est décédé le 25/01/1697 au Lion d’Angers (Boisbenest) à l’age de 70 ans.
    Son fils Pierre (x Jeanne Boivin) y était aussi décédé le 15/05/1694 à l’age de 45 ans.

    Votre François Prezelin est-il celui marié avec Mathurine Perrault le 24/11/1653 à Chambellay ? Dans ce cas, Pierre et François seraient les enfants de Nicolas Prezelin et Renée Chretien. Ils sont apparemment originaires de la paroisse de St Martin du Bois (baptêmes lacunaires pour la période)
    Je pense que le François Prezelin décédé le 12/01/1689 est plus facilement l’époux de Perrine Séjourné que celui de Mathurine Perrault, car à leur mariage à Chambellay est présent Pierre Prezelin, frère aîné de l’époux. D’après son acte de décès Pierre est né vers 1627. François est donc né après, or, celui décédé en 1689 est dit avoir 77 ans, ce qui le fait naître vers 1612. A propos du couple François PrezlinxPerrine Séjourné, l’épouse semble avoir un lien avec Mathurin Séjourné (époux de Perrine Priet), Anne Séjourné (épouse de Jean Lemanceau) et Jean Séjourné époux de Françoise Collet.

    Cordialement.
    Marie-Laure CHAUVIN

      Note d’Odile :

    Je descends pour ma part de :
    François PREZELIN °ca 1612 †Montreuil-sur-Maine 8.1.1689 x /1648 Perrine SEJOURNÉ °ca 1624 †Montreuil-sur-Maine 31.1.1674
    et si je vous comprends bien il existe un autre François Prezelin époux Perrault ?
    Odile

  22. François Prezelin fils de Nicolas Prezelin et de Renée Chretien
    épouse Mathurine Perrault le 24/11/1653 à Chambellay
    Ils ont au moins trois enfants nés à Chenillé-Changé :
    – René, né le 02/11/1656
    – Marguerite née le 20/03/1658 à Chenillé-Changé qui épouse Jean Bouis le 21/10/1681 à Montreuil s/ M. (elle est alors dite paroissienne de Montreuil sur Maine)
    – Pierre né le 31/05/1660

    Mathurine Perrault décède le 14/01/1680 à Champteussé sur Baconne.
    François Prezelin est décédé après le 21/10/1681.

    Bonne soirée.
    Marie-Laure

  23. Bosoir à tous
    Concernant mon relevé des B de Brain sur Longuenée, j’ai mis en ligne les années 1587-1609, qui sont une seconde livraison, la décennie suivante viendra dimanche en 8 soir.
    J’ai aussi repiqué toutes les données CRANNIER de cette décennie dans mon fichier CRANNIER sous ma rubrique NON RATTACHES et BRAIN

      Voir mes relevés CRANNIER
      Voir BRAIN décennie 1587-1597

    Il va sans dire que j’ai parfois eu du mal à déchiffrer car l’encre manquait parfois etc… et que mon relevé est perfectible ainsi que lissable pour le tri alpha, vos suggestions seront les bienvenues.
    Odile

  24. Bonsoir,

    Merci Odile pour ce relevé, j’ai aussi beaucoup d’ancêtres à Brain.
    Merci Marie-Claude et Stéphane cela a été un week-end très riche d’informations pour moi.

    Je rajouterai 2 enfants de plus au couple Prezelin/perrault
    -jeanne née le 26 nov. 1664 à Champteussé
    -Jean né le 22 jan 1668 à Champt.

    Bonne soirée,

    Patrick

  25. Bonsoir

    Je vous remercie également

    J’ai beaucoup d’ancêtre sur cette commune: dont la famille Poirier qui a eut une grande descendance sur cette parroisse; en 1600, il n’y aucun Poirier, mais beaucoup de Perier.
    Oralement ce n’est pas la même chose! .
    Après une recherche sur internet il semble que Perier soit l’ancien nom du Poirier.

    Je savais que les nobles pouvaient changer de nom avec leurs terres
    Mais là, il semble que des familles ont changé de nom avec le nom d’un arbre

    Bonne Soirée
    Stéphane

    Pour info
    vous descendez d’un Marc Rouveray

    je ne sais pas si c’est un hasard,
    c’est un prénom assez rare pour vous donnez une piste
    un Marc Rouveray est né et dcd en 1674 et 1697 à C/B
    fils de René Rouveray et de Honorée Bedouet mariés en 1668 à C/B
    petits fils de René Rouveray et de Perrine Babin

      Note d’Odile :

    Pour les Perier, j’ai moi-même une lignée, mais à La Cornuaille, et elle fait aussi Poirier, car comme le donne le Dictionnaire du Moyen Français (1330-1500) sur http://www.atilf.fr/dmf

    POIRIER, subst. masc.
    [T-L : poirier ; GD : perier1 ; GDC : perier ; FEW VIII, 574a : pirum ; TLF XIII, 682b : poirier]
    « Arbre qui donne les poires, poirier »

    J’ai effectivement bcq de Perier lors de mon relevé de Brain. J’en suis à 1612, et je tiendrai donc parole pour dimanche prochain la fin de 1587-1618, puis je compte faire les sépultures.

    Pour les Rouvray, effectivement, ils sont peu nombreux, alors merci pour cette info.
    Odile

  26. Rebonjour Stéphane
    Je vous remercie pour votre intention Rouvrays, mais j’avais déjà ceci car j’avais fait Chanteussé sur Baconne il y a quelques années, et ce Marc Rouvrais ne m’avait pas échappé.
    L’ennui, c’est que je n’ai à ce jour réussi aucun lien, donc dans mon fichier en ligne vous trouviez cette famille en dessous de la mienne, et non rattéchée, je vous en donne ici le copier-cller.

    René ROUVRAYE (ns) x1 Honorée BEDOUET °ca 1641 †Champteussé-sur-Baconne 4.1.1676 x2 Champteus-sé-sur-Baconne 26.10.1681 (sans filiation) Marguerite BLOUIN °ca 1640 †Champteussé-sur-Baconne 25.3.1690 Belle-soeur de Jacques & Julien Bedouet
    1-Renée ROUVERAIS °Champteussé-sur-Baconne 29.5.1671 Filleule de Mathurin Thibault et de Renée Be-douet tous deux de Champteussé
    2-Marc ROUVRAYS °Champteussé-sur-Baconne 15.4.1674 †idem 10.6.1697 Filleul de René Couanne et de h. fille Marguerite Boreau. Neveu de Jacques Bedouet laboureur. Il est inhumé « en présence de René Rouvraye tailleur d’habits, son père, Jacques Bedouet laboureur son oncle, Julien et Pierre Bedouet la-boureurs ses cousins, tous de Champteussé »
    2-Renée ROUVRAYE °ca 1681 †Champteussé 9.5.1688
    3-Perrine ROUVRAYE (du x2)°Champteussé-sur-Baconne 2.9.1682 Filleule de Pierre Blouin cordonnier au Lion-d’Angers son oncle, & de Perrine Prezelin métayère à la Planche à Champteussé
    4-Mathurine ROUVRAYE °Champteussé-sur-Baconne 12.2.1685 Filleule de Julien Bedouet métayer & de Made-leine Boreau du Houx x1 Champteussé-sur-Baconne 7.7.1707 Jacques DENOUE Fils de Jacques & Ma-thurine Fresneau x2 Champteussé-sur-Baconne 11.2.1738 Jean TOUCHET °Cherré Fils de Pierre & Françoise Belesme
    5-Marie ROUVRAYE °Champteussé-sur-Baconne 16.5.1688 Filleule de René Blouin du Lion-d’Angers son on-cle, & de Perrine Deffaye de Thorigné

    Par contre, j’en profite pour vous souligner, que comme pour mon François Prezelin qui lui est lié, il s’agit du métier possédant une forge, et lorsque vous avez discuté PREZELIN ci-dessus, je suppose que vous étiez dans les métiers des cuttivateurs. Or, sauf rare exception, un fils d’agriculteur de devenait pas forgeur autrefois, car la forge nécssitait un long apprentissage, et surtout de pouvoir prendre la suite d’une forge déjà existante.
    Donc, pour mon François Prezelin, qui j’avais bien trouvé né vers 1612, il me faut une forge quelque partb !
    Odile

  27. E.2153.(Carton.)-4 pièces,papier.
    1692-1772.-CRASNIER.
    -Vente des meubles de Jacques Crasnier;-accord entre Michelle Crasnier,Michel Guillotin Du Bignon,lieutenant en la maîtrise particulière des eaux et forêts d’Anjou,er Marguerite Maugars,pour le partage de la succession de Michel Crasnier,ancien juge consul des Marchands.
    (Série E.Titres de famille.AD de Maine et Loire.C.Port.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.