Robert de Montalais, et son père, engagent la métairie de la Planche à Champteussé sur Baconne, 1547

ceci est encore un engagement de plus chez les nobles, car je vous en ai déjà mis beaucoup ici à cette époque, comme si ils avaient des besoins de liquidités, voire des dettes.

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E121 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 23 novembre 1547 en la cour du roy notre sire Angers (Huot notaire Angers) personnellement estably noble et puissant Robert de Montallays sieur de Daon et de Louvaines tant en son nom privé que pour et au n om et comme procureur stipulant et se faisant fort de noble et puissant messire Mathurin de Montallais chevalier seigneur de Chambellé son père, soubzmectant ledit estably esdits noms et qualités et en chacun d’iceulx seul et pour le tout sans division de personne ne de biens confesse avoir esdits noms et qualités et en chacun d’iceulx seul et pour le tout sans division de personne ne de biens vendu quité ceddé délaissé et transport et encores vend etc perpétuellement par héritage
à honneste personne Thomas Auger marchand apothicaire demourant à angers à ce présent stipulant et acceptant qui a achapté pour luy ses hoirs etc le lieu domaine mestayrie et appartenances de la Planche située et assise en la paroisse de Champteussé avecques les bestes et bestial auxdits Montallais appartenant estant en iceluy lieu, ainsi que ledit lieu se poursuit et comporte avecques toutes et chacunes ses appartenances et dépendances et comme il a accoustumé d’estre tenu et exploité sans aucunes choses en réserver, lequel lieu ledit vendeur esdits noms a vendu au fief et seigneurie de Vernée sur lequel il a retenu droit de fief et seigneurie à 12 deniers tz de cens ou debvoir par chacun an à la recepte dudit lieu au jour de l’Angevine pour toutes charges, transportant etc et est faite ceste présente vendition delays quitance et transport pour le prix et somme de 1 600 double ducatz et 9 escuz soleil le tout d’or et de poids payés et baillés comptés et nombrés content en notre présence et à veue e nous par ledit achacteur audit vendeur esdits noms qui les a euz pris et receus dont etc
en laquelle vendition faisant ledit achacteur a donné et donne audit vendeur a ledit achacteur donné et donné audit vendeur esdits noms grâce et faculté de pouvoir par iceluy vendeur ses hoirs rescourcer et rémérer lesdites choses vendues et transportées comme dit est jusques d’huy en deux ans prochainement venant en payant et rfondant par ledit vendeur ses hoirs etc audit achacteur ses hoirs etc pareille somme de 10 double ducats et 9 escuz sol avecques tous autres loyaulx cousts et mises, et a esté convenu et accordé entre lesdites partyes que au cas que lesdites choses vendues soient rescoussées en vertu de ladite grâce ou autrement que ledit achacteur sera tenu rendre le bestial dudit lieu au prix et valleur qu’il sera prisé et inventorié par le mestayer dudit lieu et ledit achacteur dedans la feste de Noel prochainement venant, et a promis et demeure tenu ledit estably vendeur faire ratiffier et avoir agréable le contenu de ces présentes audit seigneur de Chambellé son père et le faire obliger au garantage desdites choses vendues et en bailler à ses despens lettres vallables de ratiffication et obligation en forme audit achacteur dedans la feste de Nouel prochainement venant à la peine de 50 escuz sol de peine commise applicable et payable par ledit vendeur audit achacteur et par iceluy achacteur stipulé et accepté en cas de deffault ces présentes néantmoins etc auxquelles choses dessus dites tenir etc et à garantir etc et aux dommages etc oblige ledit vendeur esdits noms et qualités et en chacun d’iceulx seul et pour le tout sans division de personne ne de biens etc renonçant etc et par especial aux bénéfices de division e de discussion d’ordre de priorité et postériorité et du tout etc foy jugement et condempnation etc présents à ce honneste personne maistre René Brochard et Estienne regnard serviteur dudit vendeur tesmoings, fait et passé audit Angers les jours et an susdits

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog.

3 réponses sur “Robert de Montalais, et son père, engagent la métairie de la Planche à Champteussé sur Baconne, 1547

  1. Bonjour, comment peut-on vous commander votre ouvrage l’Allée de la Hée des Hiret. A quelle adresse doit-on envoyer le règlement, merci, bien cordialement, Thierry

      Réponse d’Odile :

    Chèque de 20 euros
    à
    Odile HALBERT
    bâtiment les Acacias
    19 rue du Génétay
    44230 Saint Sébastien sur Loire

  2. Vu dans H 255 aux ADML les De Montalais rendaient aveu en 1457 au prieur de Champigné pour des pocessions dans cette paroisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.