Contrat de mariage de Sébastien Menard et Mathurine Letessier, Le Lion d’Angers 1643

Cet acte, outre les filiations, atteste une famille de métayers aisés car ils ont assez d’argent à apporter en mariage : 450 livres
Je vous ai surgraissé les liens.

Mais, le notaire Billard semble bien confondre totalement sans ses actes les biens de la communauté, et les biens propres, car il fait de curieuses phrases, et cela n’est pas le première fois que je le surprends ainsi mélanger l’origine des fonds.
En fait il s’agit d’un notaire seigneurial et non d’un notaire royale, et il est probable que sa formation ait été moins poussée que celle de des notaires royaux d’Angers. En effet il commence par écrire que les 450 livres sont apportées dans la communauté, ce qui est une erreur de sa part, car il n’y en aura qu’une partie dans la communauté. Enfin, il a vraiement des formules curieuses pour cela.

  • MEA CULPA : j’ai fait une erreur de prénom dans mon relevé des Baptêmes de Montreuil sur Maine, le 14 février 1606 il faut lire « Guy filz de Maurisse Beaumond et de Guyionne Menard parain Françoys Menard maraine Jehanne Beaumond » et non Simone Menard.
  • J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E36 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

    Le 19 novembre 1643 avant midy par devant nous René Billard notaire de la chastellenye du Lion d’Angers furent présents en leur personnes establiz et deument soubzmis soubz ladite cour chacuns de Sébastien Menard laboureur fils de deffunts Ollivier Menard et Marye Prezelin vivants ses père et mère demeurant au lieu de la Courbière paroisse dudit Lyon d’une part
    et Mathurine Letessier veuve feu Jehan Godes demeurant au lieu du Petit Courgeon dite paroisse du Lyon d’autre part
    lesquels en présence et du consentement savoir ledit Menard de Guillaume Biet son beau frère, et de René Menard son frère, et de François Menard son oncle, et de Me Jehan Menard prêtre son cousin germain et autres ses parents

      ce lien permet de conclure que Olivier Menard époux Prezelin est frère de François époux Drouet.
      Pourtant, cet Olivier était par trop discret dans les parrainages des enfants de François Menard et Jeanne Drouet, et réciproquement je ne trouve d’Olivier que le baptême de Robert Menard en 1596 sans parrainages de François Menard.

    et ladite Letessier de Pierre Letessier et de Mathurin Boyvin ses père et mère et autres ses parents
    se sont lesdits Sébastien Menard et ladite Letessier promis et par ces présentes promettent prendre par mariage l’un l’autre et iceluy solemniser en face de sainte église catholique apostolique et romaine toutefois et quantes et à la première semonce qui sera faite par l’un à l’autre pourveu qu’il ne se trouve cause et empeschement légitime
    et à l… et augmentation dudit mariage ledit Menard a promis et promet apporter en deniers et meubles la somme de 450 livres tz laquelle somme sera censée et réputée propre patrimoine et matrimoine dudit Menard laquelle somme tant en deniers que meubles ledit Menard demeure tenu apporter à leur future communauté dedans ung mois après leur bénédiction nuptiale
    et ladite Letessier demeure pareillement tenue aporter à leur dite future communauté tous et chacuns ses biens meubles et immeubles tant sur ledit lieu du Petit Courgeon que ailleurs toutefois et quantes
    desquels en sera fait inventaire et appréciation dedans 8 jours après ladite bénédiction nuptiale, le prix desquels sera aussi censé et réputé le propre patrimoine et matrimoine de ladite future espouse à elle ses hoirs et aians cause et en ses estocs et lignées préallablement prins sur tous les biens dudit futur espoux
    et a ledit futur espoux assigné et assigne douaire coustumier à ladite future espouse cas de douaire advenant
    et par ces mesmes présentes lesdits futurs espoux ont deschargé et deschargent ledit Letessier père de ladite future espouse du bail de ferme clauses et conditions qu’il avoir prins du lieu du Petit Courgeon et promettent l’en acquitter vers la dame abesse du Ronceray dame dudit lieu, tant en princial dudit bail que autres charges d’iceluy ce que ledit Letessier a stipullé et accepté et en est demeuré d’accord
    dont et auxdites promesses de mariage accords et conventions lesdites parties en sont demeurés d’accord à ce tenir etc obligent lesdites parties respectivement etc renonçant etc foy jugement et condemnation etc
    fait et passé audit Lyon à nostre tablier présents noble homme Pierre Testart sieur de Lauberdière conseiller et esleu pour le roy Angers et y demeurant paroisse de st Maurille et Me Pierre Boyvin prêtre demeurant audit Lyon et autres parents desdites partyes lesquels ont dit ne savoir signer

    Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog.

    4 réponses sur “Contrat de mariage de Sébastien Menard et Mathurine Letessier, Le Lion d’Angers 1643

    1. Bonjour

      Forte probabilité que Jacquette (Jacquine) Cadot soit la mère de Olivier et François Ménard. Elle est dcd à Montreuil sur Maine le 13/03/1608. Elle est Vve de Guy Ménard Métayer à la Chouannière
      Il faut se rappeler que François Ménard leur fils est Métayer à la Chouannière

      Guyonne Ménard est la soeur de François Métayer à la Chouannière et de Olivier Métayer à la Courtière, le mari de celle ci Maurice Beaumont Métayer à la Morinière est le parrain en 1604 au Lion d’un enfant de Olivier. Guyonne porte le nom de son père Guy

      Par Hypothèse, Jean Ménard Metayer au Perier époux de Renée Aubert, vient Compléter la famille

      Famille de Metayer

      Je descend évidemment de ces 4 familles

      Cordialement
      Stéphane

        Note d’Odile :

      Merci pour le décès de Jacquine, qui ne m’était connue que par le prénom à ce jour, mais marraine et probable grand mère. J’étais aussi pour Guy probable grand père. Mais je les laisse dans le § des probables en expliquant pourquoi la probabilité, car tant que je n’ai pas plus de preuves certaines, je ne mets par en certitude.
      Même chose pour mettre Guyonne soeur de François, je suis bien d’accord que c’est probable, mais je n’ai pas assez de preuves.

      En fait, dans mes fiches familles je préfère m’en tenir à la notion de probabilités et je ne mets la filiation que lorsqu’il y a une preuve certaine.
      Odile

    2. Bonjour,

      J’ai deux autres actes de naissances du couple Olivier Menars /Marie Prezelin, sans parrainage avec Francois Menard.

      Enfant le 9/8/1604
      Renée le 5/9/1613
      Au Lion.
      Patrick

        Note d’Odile :

      Merci
      Cela fait de biens grands espaces entre enfants
      Pourquoi n’avez vous pas les parrainages ?
      Je vais aller voir les actes en ligne demain matin, car je suis en ce moment sur un autre acte et mon cerveau ne fait plus plusieurs choses à la fois.
      Il vieillit et les actes ont mal vieilli eux aussi est certains sont parfois peu lisibles.
      Odile

    3. Pour l’enfant né le 9 aout 1604
      Parrain, en blanc… métayer de la moriniere, marraine, en blanc… sœur de la dite Praizelin.

      Et de Renée née le 5 sep 1613
      Parrain René Despres, marraine Renée Castille femme de Pierre de Villiers.
      Patrick-

    4. Bonjour

      Pour info
      Guy Ménard esd dcd à Montreuil sur Maine le 27/04/1601

      Le métayer de la Morinière, dont parle Patrick, est Maurice Beaumont époux de Guyonne Ménard

      Stéphane

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *