Jacques Quentin engage une terre située à Azé, 1612

encore un engagement de biens immeubles.

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E121 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le vendredi 18 mai 1612 avant midy, devant nous Jullien Deille notaire royal Angers furent présents establis et deuement soubzmis honorables hommes Me Jacques Quentin marchand demeurant à Château-Gontier, lequel confesse avoir ce jourd’huy vendu quicté ceddé et transporté et par ces présentes vend quite cèdde et transporte dès maintenant et à présent à tousjoursmais perpétuellement par héritage et promet garantir de tous troubles decharge d’hypothècques évictions et empeschements quelconques
aulx dames mère soeurs et religieuses de Saint Julien du Buron lès Château-Gontier absentes Me Mathurin Poirier prêtre leur receveur et procureur spécial quant à ce par procuration passée par Girard notaire royal audit Château-Gontier le 15 de ce mois la copie de laquelle est demeurée cy attachée pour y avoir recours, stipulant et acceptant et lequel en vertu de sondit procure a achapté et achapte pour elles et leurs successeures audit couvent
scavoir est le lieu domaine de la Minutraye situé en la paroisse d’Azé près Château-Gontier dans lequel est à présent demeurant François Raigneau mesetayer, composé de maison grange pressouer, rues yssyes jardrins terres prés vignes et généralement tout ce qui en dépend et qu’il appartient audit vendeur à tiltre d’acquest qu’il a en fait de dame Anne d’Espinaye dame de Bordeaulx par contrat passé par Jonault et Euldes tabellions royaulx à Vire pais de Normandie le 18 novembre 1609 et qu’il est exploité à présent par ledit Raigneau suivant le marché à luy fait par devant Martin notaire le 1er décembre 1609 que lesdites achapteresses entretiendront ledit temps en a présentement mis copie ès mains dudit Poirier, sans dudit lieu faire aulcune réservation, es fiefs et seigneuries de Champ Bourdays, Juigrains et For… aulx charges cens rentes et debvoirs qui en sont deus que les parties adverties de l’ordonnance royale ont dit et vérifié ne pouvoir autrement exprimer que lesdites achapteresses paieront et acquiteront pour l’advenir quite du passé
transportant etc et est faite ladite vendition cession et transport pour le prix et somme de 2 200 livres tournois desquelles ledit Poirier des deniers des dites dames religieuses comme il a dit a présentement paié audit vendeur la somme de 1 350 livres qu’il a en notre présence receu en pièces de 16 sols et autre monnaye courante suivant l’adit et dont en quite
et le surplus montant 850 livres ledit Poirier en vertu de sadite procure a obligé et oblige lesdites dames mère et religieuses en faire payement audit Quentin en la ville dudit Château-Gontier dans la feste de Pasques prochainement venant avecq l’interest d’icelle au denier seize de ce jour jusques à plein payement sans que ladite promesse puisse empescher ne retarder ledit paiement dudit principal le dit terme escheu et outre à ce faire demeurent obligées lesdites choses vendues
sans comprendre en ces présentes les bestiaulx que ledit vendeur se réserve pour en disposer
et quant aulx cuves et ustenciles du pressouer y demeureront
o condition de grâce accordée par ledit procureur audit nom audit vendeur de pouvoir recourcer et rémérer lesdites choses vendues d’huy en 5 ans prochains venant en payant et refondant par ung seul et entier payement pareille somme de 2 200 livres loyaulx cousts frais et mises raisonnables et pendant ladite grâce paiera le vendeur les réparations et augmentations que bon luy semblera sans que toutefois il puisse en prétendre aulcun restitution ains demeureront comprinses en ces présentes
à laquelle vendition cession transport et garantaige et ce que dit est tenir etc dommages etc obligent lesdites parties scavoir ledit vendeur soy ses hoirs etc ledit Poirier audit nom tant les biens et choses de sadite procure que les choses acquises à prendre vendre etc renonçant etc foy jugement et condemnation etc
fait et passé audit Angers maison de nous notaire enp résence de Me Pierre Desmazières et Hierosme Sourdrille et René Decrespy praticiens demeurant Angers tesmoings

Cette vue est la propriété des Archives Départementales du Maine-et-Loire. Cliquez pour agrandir.

PJ : la procuration passée devant Girard à Château-Gontier

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog. Tout commentaire ou copie partielle de cet article sur autre blog ou forum ou site va à l’encontre du droit d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.