Cession de rente à Jacques Ganches, Angers 1568

ils sont nombreux à vendre, donc manifestement ils ont hérité ensemble de cette rente.

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E5 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 29 janvier 1567 (avant Pâques, donc le 29 janvier 1568 n.s.) en la cour du roy notre sire à Angers endroit par davant nous (Hardy notaire Angers) personnellement estably Pierre Bouju et Jehanne Langloys sa femme de luy suffisamment authorisée par devant nous quant à ce qui s’ensuit demeurants au lieu de la Joière paroisse de La Poueze, Jehanne Sarget veufve de feu Jehan Daillon Michel Lenffant Jehan Boyard et Martin Sarget tous demeurant en la paroisse de Saint Samson lez Angers soubzmectant chacun d’eulx seul et pour le tout sans division etc confessent avoir vendu quité cédé délaissé et transporté et encores vendent quitent cèdent délaissent et transportent perpétuellement par héritage
à Jacques Ganches demeurant en ceste ville d’Angers à ce présent et acceptant pour luy ses hoirs la somme de 100 sols de rente foncière annuelle et perpétuelle que lesdits vendeurs ont droit d’avoir et prendre et s’en faire payer par Hardouyn Ganches apothicaire audit Angers sur et à cause et pour raison d’un jardin et appartenances d’iceluy clos à murailles sans aultrement spéficier et comme ladite baillée à rente acquise par lesdits vendeurs dès le 18 de ce mois et comme plus amplement apert par ladite baillée à rente aux termes de Nouel
transportant etc et est faite ladite vendition cession et transport pour le prix et somme de 108 livres tournois sur laquelle somme lesdits vendeurs ont confessé avoir et receu auparavant ce jour dudit achapteur la somme de 60 livres tournois et la somme de 50 livrse tz que ledit achapteur a payé contant en présence et à veue de nous auxdits vendeurs qui l’ont eue et receue en présence et à veude de nous en or et monnaye de présent ayant cours pour le reste et parfait payement de ladite somme de 110 livres dont etc
à laquelle vendition et ce que dessus est dit tenir etc garantir etc dommages etc obligent lesdits vendeurs et chacun d’eulx seul et pour le tout sans division renonçant et par especial au bénéfice de division d’ordre et de discussion et encores ladite Langloys au droit velleyen deuement advertye etc foy jugement et condemnation etc
fait et donné audit Angers par devant nous Michel Hardy en présence de Serges Gorgeau demeurant audit Angers et Estienne Gousseau demeurant en la paroisse de saint Samson les Angers tesmoings

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog.

2 réponses sur “Cession de rente à Jacques Ganches, Angers 1568

  1. E.2562.(Carton.)-1 pièce,parchemin;2 pièces,papier.
    1605-1625.-GANCHES.
    -Acquêt par Pierre Ganches,marchand,de la closerie de La Demoisellerie en Saint-Samson d’Angers;-hommages rendus à La Haye-Joulain par Hiérosme Ganches pour sa terre de La Fourerie.
    (Serie E.Titres de famille.AD du Maine et Loire.C.Port.)

  2. E.3007.(Carton.)-1 pièce,parchemin;4 pièces,papier.
    1498-1752.-LANGLOIS.
    -Lettres de libre exercice délivrées à Mathurin Langlois par Jean Peluon, »par la haulte et divine clémence,Roy triomphant de la basoche d’Angiers:comme despiecza par meure délibéracion des gens de nostre conseil eussions ordonné tous ceulx,qui de la plume font mestier,estre convoquez en nostre dit conseil pour nous faire hommage une fois en leur vie et payer le treheu qui nous est deu…sur les peines par nous induictes…Mathurin Langlois s’est comparu en nostre dit grant conseil lors tenant ès-halles… voluntairement a payé son profficial et joyeulx advènement tauxé à la somme de 27 sols 6 deniers tournois;…lequel avons reçeu de nostre benigvolance à homme et vassal,et luy avons permis pour l’advenir joyr par tout nostre dit royaulme des droitz,honneurs,proufitz,franchises et libertez basochiaulx »;-présentation par René-Thomas et Jacques Langlois de la chapelle des Trois-Echelles en l’église Saint-Jullien d’Angers;-apposition de scellés sur la succession de Jullien Langlois;-acte d’émancipation de Marguerite et Pierre Langlois,ses enfants;-acquêt par Nicolas Langlois de terres à Vaudelenay.
    (Série E.Titres de famille . AD du Maine et Loire.C.Port.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.