Mathurin Faverie, procureur de Jeanne de Scépeaux, constitue une rente de 100 livres pour elle, Pouancé 1594

Le prêteur des 1 200 livres de principal est issu du Pouancéen, et même assez récemment, donc il connaît fort bien Faverie.
De son côté, Faverie semble bien avoir exercé d’autres fonctions que fermier de la baronnie de Pouancé, en particulier il gère ici les affaires de Jeanne de Scépeaux. Or, le fermier de la baronnie de Pouancé est alors un gros fermier, assez aisé. Si je le sais si bien, c’est que ce poste fut occupé durant des décennies par les Allaneau, dont j’ai analysée la fortune, aisée, mais alors totalement déclinante faute de successeurs ayant repris la fonction de fermier de la baronnie.

    Voir mes pages sur la baronnie de Pouancé
collection particulière, reproduction interdite
collection particulière, reproduction interdite

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E7 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 14 décembre 1594 après midy en la court du roy nostre sire à Angers endroit par devant nous Jehan Chuppé notaire d’icelle, personnellement estably honneste personne Mathurin Faverye marchand fermier de la baronnie de Pouancé et y demeurant paroisse de Saint Aubin de Pouancé au nom et comme procureur spécial de haulte et puissante dame Jehanne de Scépeaux dame douairière de Broon et propriétaire de Saint Michel du Boys, Challain et la Berardière comme il nous a fait apparoir par procuration spéciale passée soubz la cour dudit Pouancé par devant Poilièvre notaire d’icelle le 10 des présents mois et an, et laquelle sera insérée à la fin des présentes, soubzmectant ledit Faverie audit nom etc confesse avoir ce jourd’huy vendu créé et constitué et par ces présentes
à honorable homme Me Sébastien Valtère sieur de la Chesnaye advocat au siège présidial d’Angers et y demeurant paroisse Saint Maurille à ce présent stipulant et acceptant qui a achapté et achapte pour luy et Jehanne Cizé son espouse leurs hoirs etc
la somme de 100 livres tz de rente annuelle et perpétuelle rendable et poiable par chacun an par ledit Faverye audit nom ses hoirs et ayant cause en la ville d’Angers en la maison dudit Valtère ses hoirs et ayant cause à deux termes en l’an par moitié, le premier payement commenczant le 14 juin prochainement venant et à continuer à l’advenir par ledit Faverye audit nom ses hoirs et ayant cause par les demies années auxdits termes, à laquelle rente ledit Faverye audit nom a assis et assigné et par ces présentes assiet et assigne généralement et spécialement sur tous et chacuns les biens meubles et immeubles présents et advenir et sur chacune pièce spécialement le tout sans que la généralité et la spécialité puissent préjudicier déroger l’une à l’autre, o puissance d’en faire assiette par ledit achapteur en tel lieu dit place des biens de ladiet procuration que bon luy semblera et toutefois et quantes qu’il luy plaiera suivant la coustume, pour et moyennant la somme de 1 200 livres tz, laquelle somme lesdits achapteurs ont payée et baillée comptant audit Faverye audit nom en présence et à veue de nous en 100 escuz d’or sol 500 francs d’argent de 20 sols pièce et le surplus en quarts d’escuz testons et autre monnoye au poids et prix de l’ordonnance royale, dont et de laquelle somme ledit Faverye audit nom s’est tenu à comptant et bien payé et en a quitté et quitte lesdits achapteurs eulx leurs hoirs etc et a promis leur fournir quittance vallable de ladite dame de ladite somme de 1 200l ivres tz dedans quinzaine prochainement venant à peine etc ces présentes néantmoins etc
et est accordé entre les parties que ledit Faverye audit nom pourra admortir ladite rente quand bon luy semblera poyant et remboursant par un seul et entier payement ladit somme de 1 200 livres avecq les arréraiges si aulcuns son deubz jusque au jour dudit admortissement, à laquelle vendition et constitution de renet et tout ce que dessus est dit tenir faire et accomplir etc et les choses qui en assiette de ladite rente seront baillées garantir etc et aux dommages etc oblige ledit vendeur audit nom les biens de sadite procuration etc renonçant etc foy jugement et condemnation etc
fait et passé audit Angers en la maison desdits acquéreurs en présence de honnestes personnes Pierre Gaucher et Maitre Martineau Me apothicaire et Me Marthurin Chaudet praticien demeurant audit Angers paroissien de saint Maurille tesmoins

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog.

6 réponses sur “Mathurin Faverie, procureur de Jeanne de Scépeaux, constitue une rente de 100 livres pour elle, Pouancé 1594

  1. Cette carte postale me touche particulièrement car on y voit la maison où je suis née il y a 82 ans.
    A l’époque on naissait à la maison, il n’y avait pas de clinique.

  2. E.3939.(Carton.)-29 pièces,parchemin;39 pièces,papier.
    1372-1556.-SCEPEAUX(de) et d’ESPEAUX.
    -Vente par » Yvon de Ceppeaux,chevalier,un hébergement appelé le chasteau de Malemort… en la ville d’Angers en la rue de La Griffonnière »;-acquêt par Bertrand « Des Ceppeaux »d’une rente de dix boisseaux de seigle et d’une closerie près Beauchesne dans la paroisse de Ballotz;-échange entre Louis Lehaier et Jean de Scépeaux de terres et bois dans ladite paroisse;présentation par François de Scépeaux des chapelles de Sainte-Marguerite en l’église de Pommérieux et de Saint-Sébastien en son château de Vieilleville;contestation entre l’Hôtel-Dieu d’Angers et les héritiers de Guillemette de Montenay,veuve d’Yvon de Scépeaux,au sujet de la fondation par ladite dame de quatre anniversaires à desservir dans l’église de l’Hôtel-Dieu;-acquêt par Marguerite de La Jaille,femme de René d’Espeaux,de l’hôtel d’ Estanche à Angers;-don par François de Scépeaux de la terre et seigneurie de Vieilleville à Jean Du Mas,protonotaire du Saint-Siège apostolique.
    (Série E.Titres de famille AD du Maine et Loire.C.Port.)

  3. -La rue de Malemort,par corruption Malnaut et quelquefois Marmote,primitivement de La Griffonnière,XV-XVIe siècle. »La château de Malemort »formait au bas de la rue un vaste hébergement près d’un autre logis nommé La Caige.Yvon de Scépeaux le vendit en 1372 à Jean de Leys,chevalier,de qui il passa au prieur de La-Haye-aux-Bonshommes.
    (Description de la ville d’Angers.Péan de La Tuillerie.)

  4. E.3940.(Carton.)-6 pièces,parchemin;11 pièces,papier.
    1554-1568.-SCEPEAUX.(de)
    -Donation mutuelle entre François de Scépeaux,gouverneur de Metz,sieur de Vieilleville et de Saint-Michel-du-Bois,et Renée Leroux,sa femme;-lettres du roi Henri II portant pleins pouvoirs à François de Scépeaux,sieur de Vieilleville,pour prendre telle mesure de sûreté qu’il avisera contre toutes tentatives des ennemis dans le pays Messin et de Luxembourg pendant les opérations de l’armée royale (avec signature autographe d’Henri II);-lettres royaux confirmant l’union des terres et seigneuries de Lézigné,Baracé, Saint-Léonard,le port de Vieilleville;-fragments du carnet des dépenses de l’argentier du maréchal de Vielleville: »le 15e jour de juillet baillé à ung faulconnier qui a apporté ung tiercelet à monsieur,4 testons;à Monsieur pour jouer aux tarotz avec Monsieur de Senetaire,3 fleurins;à Carloys pour bailler à des prisonniers espagnols,16 écus;à maistre Damien pour reste de paiement de troys loups qu’il a achepté à Stasbourg pour Monsieur,3 écus »;lettre de Catherine de Médicis au maréchal,pour qu’il s’informe d’un achat de 7 à 800 matelas,fait à Troyes par un marchand de Saint-Nicolas nommé Antoine Go(avec signature autographe);-lettres du maréchal au prieur de l’Hôtel-Dieu d’Angers,au sujet de la procédure concernant le testament de Guillemette de Montenay ;-à Monsieur de Leffretière; il se trouvera le dimanche suivant à Durtal et met à la disposition de la ville d’Angers tout ce qu’il a(avec signatures autographes);-« département des compagnies de gendarmerie qui feront monstre tant en armes qu’en robbe »à Cognac(avec signature autographe de Montmorency,1565);-« advis de Monsieur le mareschal de Vieilleville et du sieur de Bassompierre,bailly de l’évesché de Metz,sur les demandes,responses,réplicques et dupplicques de M.le cardinal et du sieur de Salzède »(avec signature autographe de Bassompierre)-ordre du roi Charles IX au maréchal de Vielleville d’envoyer au roi Casimir un gentilhomme porteur de dépèches concernant l’arrestation du sieur de Lansac et les articles accordés au prince de Condé(avec signature autographe de Charles IX);-rapport fait au maréchal de Vieilleville de l’abandon par les capitaines Boucault,Cassault,Sarelaboue et Lherbette de la ville de Saint-Jean d’Angély et de sa prise par les troupes du prince de Condé.
    (Série E Titres de famille AD du Maine et Loire.C.Port.)

  5. E.3941.(Carton.)-21 pièces,paechemin;74 pièces,papier.
    1569-XVIIIe siècle.-SCEPEAUX.(de)
    -Acquêt par Marguerite de Scépeaux »d’une forge de fer »;-acquêt par François d’Espeaux du bois taillis des Besnardières dans la paroisse de Saint-Martin-du-Bois;-présentation par Guy de Scépeaux de la chapelle seigneuriale de son château de Chemillé;-par Marguerite de Scépeaux,comtesse de Durtal,de la cure de La Chapelle- Saint-Laud;-transaction entre Michel de Scépeaux,sieur de Challonge,et Pierre Delabarre,sieur du Buron,au sujet d’un banc et de droits honorifiques dans l’église de Châtelais;-partage entre Michel et Raphaêl de Scépeaux de la succession de Pierre de Scépeaux,leur père;-inventaire des papiers d’Esther Durand,veuve de Raphaël de Scépeaux;-procuration laissée par Joseph de Scépeaux,colonel et brigadier d’infanterie dans les troupes d’Espagne,à son départ por rejoindre son régiment;-présentation par René-Paul de Scépeaux de la chapelle du Bois-Blin,paroisse de La Boissière;-venre par René-Pierre-Louis de Scépeaux des terres de Challonge,Châtelais et La Boissière;-notes et extraits généalogiques du feudiste Audouys;etc.
    (Série E.Titres de famille.AD du Maine et Loire.C.Port.)

  6. Félicitations pour votre travail 🙂 superbes recherches. Et votre site très documenté est vraiment intéressant.

    Mickael

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.