René Haligon vend une charte et une charue, La Membrolle 1664

Je descends d’une famille HALIGON, hélas impossible à remonter car à Saint Clément de la Place, commune où les registres font défaut.
Voici les miens, au cas où vous les rencontreriez ailleurs :

    Jean HALIGON +/1690 x ca 1664 Nicole HOBÉ °ca 1630 †St Clément de la Place 20 février 1701
    1-Jean HALIGON Présent en 1699 au mariage de René Poiroux comme frère de Renée Haligon
    2-Perrine HALIGON °1664/1667 +St-Clément-P 31.3.1724 x StClément-P 18.7.1690 Louis LELIEVRE
    3-Jeanne HALIGON °La Meignanne 16 janvier 1668 †bas âge (selon note en marge du B). Filleule de Jacques Haligon, et de Perrine Haligon épouse de François Gasté
    4-Pierre HALIGON °La Meignanne 15 novembre 1669 †bas âge (selon note en marge du B). Filleul de h. h. Pierre Esnault Md épicier à Angers, et de Estiennette Haligon sœur dudit Haligon
    5-René HALIGON °La Meignanne 27 février 1671 Filleul de René Hobé [sans doute un oncle, que j’ai cherché en vain] et de Antoinette Allard tous de la Meignanne
    6-Renée HALIGON °La Meignanne 26 février 1673 †StClément-de-la-Place 9.12.1729 Filleule de Jacques Haligon de la paroisse d’Avrillé, et de Renée Bommier de la Meignanne x StJean-des-Marais (49) 30 juin 1699 René POIROUX ° StClément-de-la-Place 25.12.1671 +idem 23.10.1719 fils de Jean et Marie ABELLARD. Closier à la Moulinais Dont je descends, voir généalogie POIROUX
    7-Urbanne HALIGON marraine à StClément-de-la-Place le 3 juillet 1706 de Renée Poiroux fille de René et de René Haligon et dite « Urbane Haligon tante Dt à St Jean des Marais »

Cet acte est aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, 5E5 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 9 février 1664 avant midy, par devant nous François Crosnier Nre royal à Angers furent présents establis et deuement soubzmis René Halligon cy davant mestayer du lieu et mesetairie de l’Espine demeurant en la paroisse de La Membrolle d’une art, et Jacques Payneau escuyer sieur de Jegon demeurant audit Angers paroisse st Maurille d’aultre part, lesquels ont fait entre eux ce qui suit, c’est à savoir que ledit Halligon a vendu et par ces présentes vend audit sieur de Jegon ce acceptant une charte garnye de ses roues, essieux de fer, clais et bars et liniers ? , une charue avec son soc et essieul aussi de fer et rouelles et génaralement tout ce qui dépend desdites charte et charue jusques aux couroies du bout sans en rien réserver, pour en diposer par ledit de Jegon comme il luy plaira, ce fait pour et moyennant la somme de 22 livres payée contant par ledit sieur de Jugon audit vendeur dont il s’est contenté et l’en aquite, ce que dessus a esté consenty stipulé et accepté et à ce tenir etc dommages obligent lesdites parties respectivement etc et mesme ledit vendeur à la garantie dedites choses vendues et à faulte ses biens et choses à prendre vendre etc fait et passé audit Angers en nostre estude Me René Moreau et René Gaudin demeurant audit Angers tesmoings

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog

Une réponse sur “René Haligon vend une charte et une charue, La Membrolle 1664

  1. E.3551.(Carton.)-3 pièces,parchemin;30 pièces,papier.
    1619-1750.-PAYNEAU.
    -Résignation par Louis Dugué,sieur de La Rivière,de son office
    de maître des Eaux et Forets d’Anjou au bénéfice de Pierre Payneau,sieur de La Boucherie;-présentation par Perrine Gallais,veuve de Pierre Payneau,de la chapelle de La Giraudière;-constitution par Paul Payneau,capitaine au régiment Duplessis-Praslin,Pierre Payneau,sieur de Pégon et consorts,d’une rente de 40 livres au profit de François Coustard;-contrat de mariage de Jacques Payneau et de Renée Eslys;-donation mutuelle entre Paul Payneau et Françoise Gaultier,sa femme;-partage de la succession de Jacques Payneau,sieur de Pégon,entre René Sourdrille,sieur de La Tremblaye,Charlotte Eslys,veuve de René Davy de Vaux et Jacques Audouin;-requête par Paul Payneau,sieur des Noues,afin d’obtenir décharge des taxes et de la capitation,en considération de ses services militaires et de ceux de son fils,François Payneau de L’Espinay;-inventaires,après décès,des meubles de François Payneau de La Giraudière;-et des meubles de Jacques Payneau,sieur des Noues;-mémoires pour Madeleine-Radegonde Moreau,veuve de François Payneau de La Giraudière,contre les créanciers d’Antoine Moreau,sieur du Puy-Cadoret;-partage entre Nicolas Blanchard,receveur des Tailles en l’Election d’Angers ,et Françoise Payneau,dame des Noues,des successions de Jacques Payneau et de Marthe Guitau.
    (Série E.Titres de famille.A D de Maine et Loire.C.Port.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.