Françoise Turbon veuve de Charles Rouvrais baille une maison à Grez-Neuville, 1687

Ceci signifie qu’elle a au moins 2 maisons, une qu’elle habite l’autre qu’elle loue à un tissier nommé Guesné.

Je suis toujours à la recherche des origines de Marc Rouvrais, en vain à ce jour !

Vous allez découvrir au pied de cet acte une locution divine, et non l’habituel vin de marché ! Il s’agit du denier à Dieu.

Cet acte est aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, 5E7 ATTENTION la cote est curieuse et je n’en suis pas certaine car ma vue a été prise il y a longtemps – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 11 août 1687 par devant nous Gilles Bertrie notaire soubz la cour et chastelenie de Grez sur Maine, y résidant, furent présents establys et soubzmis h. femme Françoise Turbon veufve de deffunt Charles Rouvraye demeurant audit Grez paroisse de Neufville bailleresse d’une part, et honorable homme Louis Guesné marchand tissier et Marguerite Coustard sa femme de luy duement et suffisamment authorisée par devant nous quant à ce, demeurant audit Grez dite paroisse de Neufville preneurs d’autre, lesquelles parties ont fait et font entre eux le bail à titre de ferme conventions et obligations suivantes c’est à savoir que ladite Turbon a baillé et par ces présentes baille auxdits Guesné et femme audit tiltre pour le temps et espace de 5 années entières parfaites et consécutives sans intervalles qui commenceront au jour et feste de Toussaint prochaine et finiront à pareil ledit temps fini et révolu savoir est une chambre de maison une antichambre un petit cellier joignant lesdites chambres dans l’une desquelles chambre il y a cheminée, avecq l’usage dans une cour du puiz en despendant le tout situé audit Grez dite paroisse, que lesdits preneurs ont dit bien cognoistre, sans aucune réservation en faire, à la charge par lesdits preneurs de tenir et entretenir lesdites chambres et cellier de réparations ordinaires de terrasse seulement, et les coings de porte et fenestre, et les rendre bien et duement faites à la fin dudit bail, tout ainsi qu’elles luy seront faites ou fait faire au commencement dudit bail, dans lequel temps ladite bailleresse promet et s’oblige les faire faire et mettre en bon estat au commencement dudit bail, outre les charges cy dessus pour en payer et bailler par ledits preneurs à ladite bailleresse par chacunes desdites années au terme de Toussaint la somme de 6 livres tz le premier terme et payement commençant au jour et feste de Toussaint prochaine en un an et ainsi à continuer d’an en an, et de terme en terme, jusques à la fin dudit bail, ne pourront lesdits preneurs céder ny transporter le présent bail à autre sans le consentement de ladite bailleresse à laquelle ils fourniront copie des présentes dans un mois prochain le tout à leur frais et est ce que les parties ont le tout voulu consenty stipulé et accepté à ce tenir etc s’obligent etc renonçant etc dont etc fait et passé au bourg dudit Grez maison de nous notaire en présence de honorables personnes André Fresneau marchand tanneur et René Michel cordonnier demeurant audit Grez tesmoings, lesdites parties ont déclaré ne savoir signer, et accordé entre les parties que lesdits preneurs bailleront au jour et feste de Toussaint prochaine 2 aulnes de toile de réparon pour le denier à Dieu du présent marché

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog

7 réponses sur “Françoise Turbon veuve de Charles Rouvrais baille une maison à Grez-Neuville, 1687

  1. Bonjour Odile , merci pour cet acte .
    Peut être une piste ,en effet, du fait du métier de forgeur exercé par Marc Rouvrais .
    AD 49 Registre de Gez Neuville -BMS 1633 – 1685- p 462
    En bas à droite
    « Le quatrième jour de mars au dit an 1680 a été enterré dans le petit cimetière de Ceans Charles Rouvraye vivant forgeur, âgé de 35 ans ou environ »
    Un frère , un cousin ? je vais continuer à feuilleter le registre…

      Note d’Odile :

    Bonjour Elisabeth
    oui, je ne suis pas encore parvenue, mais merci de m’aider, puisque nous cousinons par eux.
    Joyeux Noël
    Odile

  2. Bonjour

    Il me semble que ces Rouveray se rattachent aux miens, ce Charles Rouveray est baptisé à Thorigné d’Anjou le 15/05/1643 fils de Charles Rouveray également dcd à Grez Neuville le 11/05/1679 et de Perrine Thomas (autres enfants issues de ce couple Renée 27/01/1640, Jeanne 14/02/1642, & Pierre 10/04/1646 tous à TA). Dans mon arbre Charles Rouveray (père) est le frère de mon ancêtre Laurent Rouveray de Sceaux d’Anjou. Je vais regarder de plus prêt ce qui m’a donné ce lien (de mémoire je dirais un acte religieux indiquant cousin ou neveu). A première vue pas de lien avec Marc Rouveray.
    Je vous recontacte, une fois celui ci retrouvé,

    En attendant, bon noël à vous et vos lecteurs
    Stéphane

      Note d’Odile :

    Bonjour Stéphane
    Bonne chance à vous, je vous envoie les vues de l’acte ci-dessus.
    et surtout un joyeux Noël à vous
    Odile

  3. Bonsoir,

    Charles Rouvrais X Perrine Allard
    -Charles né le 24 aout 1632 Thorigné

    Charles Rouvrais X Perrine Thomas
    -Charles né le 15 mai 1643 Thorigné, marié 9 fev 1668 grez avec Turbon Francoise.

    Joyeux Noêl !

  4. Bonnes fêtes de Noêl.
    J’ai un document de 1564 qui mentionne un François et un Robert Trifoueil et un René Procureur de la Fabrique de Cherré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.