Mathurine Bodard n’est pas décédée à 106 ans, car l’âge n’était pas connu autrefois : Andigné 1670

Il ne vous a pas échappé que j’avais remis mon travail sur les Bodard car j’en ai dans mes ascendants, et comme certains d’entre vous le savent, quand je me remets au travail déjà fait au peigne fin, c’est plus que sérieux et minutieux.

Mais il vous a probablement échappé que j’avais publié il y a longtemps une étude sur l’interdiction autrefois par l’église de connaître son anniversaire, et j’avais intitulé : L’anniversaire de la naissance d’un individu est une fête récente : autrefois il était donc difficile de connaître son âge et celui de ses proches.

L’expemple le plus connu de cet âge inconnu car les dates anniversaires étaient inconnues, est celui de Jallot mort à 107 ans, qui avait certainement en fait 20 ans de moins environ.

Il ne vous a pas échapé que dans les actes de décès avant la Révolution, le plus souvent le prêtre écrivait « environ » car il savait très bien que l’âge était très approximatif, et à vue d’oeil en regardant la personne.

Voici le cas de Mathurine Bodard, qui a des enfants dès 1602 mais aussi son dernier en 1621. Pour moi, sachant que les anniversaires étaient autrefois inconnus, même de Louis XIV, l’âge est tout sauf exact, et Mathurine Bodard a dû se marier jeune donc être née vers 1584, donc elle a certainement 20 ans de moins à son décès que ce qui est écrit :

« Mathurine Bodard vivante veufve de deffunt René Letourneux demeurante à la Picoulière, âgée d’environ 106 ans, décéda hier au matin 23 de may 1670, inhumée par nous curé soussigné dans nôtre église où elle a fondé une messe d’anniversaire à jamais au service St Mathurin Xème dudit mois et pour ce elle a affecté un petit jardin aux Mostiers joignant d’ung costé au puy Guion d’autre bout et costé ledit Mostel des Gastines, dont les héritiers jouiront en baillant ledit jour et célébration de ladite messe audit jour et à faulte qu’ils ne payront lesdites sommes curé et prêtres en jouiront en faisant ledit service, dont l’acte a esté passé par Me Mathurin Jaslot notaire au bourg de La Chapelle-sur-Oudon »

Mathurine Bodard est inhumée « âgée de 106 ans », et cet âge semble peu crédible car elle aurait eu son fils dernier enfant à l’âge de 57 ans !  Je maintiens qu’elle avait certainement 20 ans de moins environ. Et je vous engage à relire attentivement tout ce que j’ai expliqué autrefois concernant l’interdiction faite par l’église autrefois de connaître son anniversaire, c’est à dire sa date de naissance, car seule la naissance du Christ était célébrée, aucun humain.

 

 

 

2 réponses sur “Mathurine Bodard n’est pas décédée à 106 ans, car l’âge n’était pas connu autrefois : Andigné 1670

  1. Je vous lis avec beaucoup d’interêt parce que la généalogie de mon épouse semble croiser certains de vos articles (cf Curatelle MARION).
    Je me permets toutefois une remarque sur l’âge de Mathurine BODARD : vous dites qu’elle a des enfants dès 1602, et qu’elle devrait donc être née vers 1590-1595. Même à cette époque, les femmes de 7 à 12 ans n’étaient pas mariées, et avaient encore moins des enfants.

    1. Oui, pour moi elle aurait eu 20 ans de moins donc au lieu d’être née en 1564 il faut estimer la naissance vers 1584 et j’ai écrit un peu vite et mon calcul mental était en panne.
      Je me permets de rectifier l’article
      Merci
      Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.