Pierre Doisseau marchand drappier à Angers vend une maison de ses défunts parents, Angers 1518

Suite à tout ce que je vous mettais ces jours-ci sur les DOISSEAU, j’ai encore des actes pour compléter, et je les mets tous à suivre ces jours-ci, puis je referai la synthèse. Attention, ce que je vous mets est très ancien, début 16ème siècle. L’acte qui suit a l’avantage de donner la signature de Pierre Doyssaut (c’est ainsi qu’il signe) celui qui est marchand drappier à Angers, car il y a plusieurs Pierre Doisseau et je tente de les classer. Mieux, il vend une maison qui jouxte une maison qui était à feu Guillaume Doisseau, autrement dit, les Doisseau étaient là depuis plus longtemps, et ce Guillaume est sans doute un oncle ou autre proche parent.

Acte des Archives du Maine-et-Loire 5E121 – Voici ma retranscription rapide mais efficace  :

Le 16 juin 1518 (Huot notaire Angers) en notre cour royale à Angers personnellement estably Pierre Doesseau marchand drappier demourant à Angers soubzmectant confesse avoir aujourd’huy vendu et octroié et encores vend octroie dès maintenant et à présent à toujoursmais perpétuellement par héritaige à vénérable et discret maistre Louys Lepaige licencié en droit canon chanoine des églises de St (effacé) et sainct Maurile de ceste ville d’Angers qui a achapté pour luy ses hoirs etc une petite maison sise et située en la rue st Noe et petit prêtre de ceste ville d’Angers, tout ainsi que ladite maison se poursuit et comporte et que ledit vendeur l’a eue par partaige [s’il y a eu partage c’est bien qu’il a au moins un frère ou une soeur] de par le décès de ses feuz père et mère, joignant d’un costé et aboutant d’un à la maison qui fut Guillaume Doesseau et d’autre costé à la rue du petit prêtre et aboutant de l’autre bout au pavé de ladite rue st Noe, ou fié du roy duc d’Anjou et aux debvoirs anciens et acoustumés non excédant 2 deniers de debvoir paiable au jour acoustumé, et chargé vers le chapelain de la chapelenie du poupier ? desservie en ladite église de st Maurille de la somme de 30 sols de rente paiable aux jours (effacé) pour tous debvoirs et charges …, et est faite ceste présente vendition pour le prix et somme de 150 livres tournois paiés solvés et nombrés contant en notre présence et veue de nous notaire par ledit achacteur audit vendeur qui les a euz et receuz (f°2) en 55 escuz soleil 20 esuz couronne et demy escu soleil le tout bons et de poids montant ladite somme de 150 livres tournois, dont ledit vendeur s’en est tenu par devant nous à bien paié et contant et en a quicté et quicte ledit achacteur ; et sera tenu en oultre ledit achacteur paier audit chapelain du Pouppil ? 3 années échues d’arrérages à ceste feste de la st Jehan prochain venant à raison de 30 sols tz par an  …

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.