Micheau Pellau engage un bois taillis, Cornillé (49) 1520

Vous avez sur mon site une famille Pelault dont je descends, mais je sais qu’au Canada, un chercheur s’intéresse à tous les Pelault 

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E121 – Voici sa retranscription  rapide mais exacte :

Le 10 avril 1520 après Pâques, en la cour du roy notre sire à Angers (Nicolas notaire Angers) personnellement estably Micheau Pellau demourant en la paroisse de Cornillé près Beaufort comme il dit soubzmectant etc confesse etc avoir aujourduy vendu et octroié et encores vend et octroie dès maintenant et à présent à toujoursmais perpétuellement par héritaige à Barnabes Regnault maistre boucher à Angers demourant en la paroisse de saint Pierre dudit Angers qui a achacté pour luy et Jehanne sa femme leurs hoirs etc une pièce de boys taillis contenant 3 quartiers ou environ assis en ladite paroisse de Cornillé joignant d’un cousté au chemin tendant de Lué à Beaufort et d’autre cousté à la terre de Pierre Bohic nommé Gohineau abouctant d’un bout à la terre du seigneur de la Pinochère Jehan de Corzé et d’autre bout à la terre dudit Pierre Bohic ; ou fyé du seigneur de hault Hommeau et tenu de là à 10 deniers tournois de cens rente ou debvoir paiables par chacun an au jour et fesete de Toussaint et ce pour tous debvoirs et charges quelconques ; transportant etc et est sfaite ceste présente vendition pour le prix et somme de 30 livres tournois dont et de laquelle somme ledit achacteur en a paié baillé et nombré content en notre présence et à veue de nous audit vendeur la somme de 20 livres tournois que ledit vendeur a euz et receuz en 6 escuz au marc du soulleil ung ducas et ung escu à l’aigle le tout d’or bons et de poids et le surplus en monnaie blanche dont ledit vendeur s’en est tenu par davan tnous à bien paié et contant et en a quicté et quicte ledit achacteur et le surplus de ladite somme qui est 10 livres tournois ledit achacteur a promis doint et sera tenu paier et bailler audit vendeur dedans la feste de la Penthecouste prochainement venant en ceste ville d’Angers et non ailleurs, et a promis ledit vendeur faire obliger René sa femme à ce présent contrat et iceluy luy faire avoir agréable et en rendre et bailler à ses despens lettre vallable de ratiffication audit achateur dedans la feste de Penthecouste prochainement venant à la peine de 10 livres tz de peine commise et appliquée en cas de deffaut audit achacteur, ces présentes néanmoins demeurant en leur force et vertu, o grâce et faculté donnée par ledit achacteur audit vendeur ou aians sa cause de recourcer rémérer et avoir lesdits 3 quartiers de boys ainsi vendus comme dit est du jourd’huy en 2 ans prochainement venant en reffondant et paiant par ledit vendeur audit achacteur ou aians sa cause ladite somme de 30 livres tz avecques les loyaulx cousts et mises, à laquelle vendition et tout ce que dessus est dit tenir et accomplir et à garantir etc et aux dommages etc obligent lesdites parties l’une vers l’autres etc renonçant etc foy jugement et condemnation etc présents ad ce Jehan Ranous varlet de boucher demourant à Angers, Charles Huot clerc ety Guyonnet Lesné esmoleux demeurant à Angers tesmoings, fait à Angers en la rue st Jehan Baptiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.