Le regain partagé entre le bailleur, Louis Brossier, et ses preneurs : Corzé 1628

Le regain est « le nom donné à la seconde coupe des prairies naturelles » (Marchel Lachiver, Dictionnaire du monde rural) – Mais ce dictionnaire, ainsi que les dictionnaires anciens, restent muets pour « pourchef » et « valloche »

Je descends des Brossier de Corzé à travers mon ascendance Perthué. J’ai trouvé autrefois beaucoup d’actes notariés les concernant, et je vais vérifier à travers tout mon ordinateur que j’ai bien tout retranscrit. 

Donc voici un acte concernant aussi un Louis Brossier, mais ici il est dit vivre à la Tenebrière et non à Cheman, comme le mien, et je me demande si ce Louis Brossier est un autre que le mien ou bien si c’est lui lors de son premier mariage. J’ai fait en vain depuis longtemps le registre paroissial de Corzé.

Voici les 2 métairies que j’ai entourées d’un rond rouge pour lisibilité. Vous allez découvrir plusieurs km entre les 2 métairies, mais cependant toujours à Corzé.

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E28 – Voici sa retranscription  rapide mais exacte :

« Le  31 juillet 1628 après midy, par devant nous Christofle Davy notaire royal à Baugé et Carouge furent présents establis et soubzmis chacuns de Louis Brossier métayer d’une part, et Estienne Letessier et Estienne Raveneau le jeune vignerons demeurants en la paroisse de Corzé d’autre part, lesquels ont fait et font par ces présentes la cession qui s’ensuit, c’est à savoir que ledit Brossier a cédé et retrocédé et par ces présentes cède et rétrocède auxdits Letessier et Raveneau stipulant et acceptant, le marché d’une pièce appelée le pré Galleon dépendant du lieu et mestairie de la Tenebrière que ledit Brossier tient à tiltre de ferme de Jehan Guitière fermier dudit lieu pour les mesmes causes portées par le bail dudit Brossier ; est faire ladite cession pour en payer par chacuns ans par lesdits Letessier et Raveneau et chacun d’eux seul et pour le tout audit Brossier au jour et feste de Toussaint la somme de 26 livres tz, le premier terme et payement commenczant au jour et feste de Toussaint prochaine et à continuer etc sans que lesdits Raveneau et Letessier puissent prétendre aulcune chose au bois estant autour de ladite pièce ensemble au regain qui pourrait y avoir après avoir fauché le pourchef, lequel pourchef lesdits Brossier Letessier et Raveneau partageront ensemblement à la valloche ce qui a esté stipulé et accepté

2 réponses sur “Le regain partagé entre le bailleur, Louis Brossier, et ses preneurs : Corzé 1628

  1. « Valloche ».?
    En Anjou,Veilloche,(veillotte),tas de foin rassemblé en meule après la fauche.
    Meule de foin laissée temporairement dans un pré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.