Moulins à eau de Mayenne, cartes postales

Ces moulins ont parfois des dimensions impressionnantes, mais on peut aussi découvrir de modestes moulins, et de jolies roues.

Collections privées – Reproduction interdite, y compris sur autre lieu d’Internet comme blog ou site

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Brécé – Chailland

Château-Gontier – Couesmes

Entrammes – Laval

Mayenne

Oisseau – Rochefort-sur-Mayenne

Saulges

Saulges – Saint-Aignan-sur-Roë


Saint-Aubin-Fosse-Louvain

Saint-Mars-sur-Colmont

Collections privées – Reproduction interdite, y compris sur autre lieu d’Internet comme blog ou site
Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet seule une citation ou un lien sont autorisés.

5 réponses sur “Moulins à eau de Mayenne, cartes postales

  1. Ces beaux et bien utiles moulins qui en domptant l’énergie hydraulique on fait progresser l’industrie sans pollution.(Cependant la roue à aubes fait un vacarme assourdissant , quelque peu effrayant et selon un des actes d’Archives cité antérieurement par une autre personne = mort horrible d’un meunier tombé dans ce chenal…)

  2. Bonjour, il semblerait que vos ancêtres bellier aient succédé aux miens au moulin de la guiardiere a st aignan.
    Jean clément x Anne chevalier en 1741 meunière de la guiardiere
    Il a 30 a et elle 66 ! Elle lui apprend (?) le métier avant de disparaître en 1746.
    Jean clément se remarie il est tjs meunier au même moulin en 1747 puis déménage à carcraon ou il se marrie deux nouvelles fois. Il finit sa vie sieur de la joliveterie en domalain.
    Merci pour toutes vos informations si précieuses sur cette région
    Cordialement
    O Moreau

  3. Bonsoir. Pensez-vous qu’il puisse exister encore des traces de la présence de moulins à eau sur des petits cours d’eau du sud Mayenne comme l’Oudon, La Mée, la Peleterie ou le Semnon ?
    Les moulins figurant sur ces vieilles cartes existent-ils encore ?
    merci pour ces informations

    1. Bonjour
      Je connais mieux le moulin à foulon de Gaumier sur la Sèvre car j’habite plus près et j’ai vieilli et ne me déplace plus en Anjou depuis quelques années. Par contre, je suis en train de trier beaucoup de vieux papiers, et j’ai encore (il faut que je remette la main dessus) le dossier d’une amie chère, décédée il y a plusieurs années, qui avait étudié les moulins d’Anjou. En outre, je sais qu’au service du Patrimoine à Angers il y a eu (maintenant en retraite) un spécialiste de l’étude de tous les moulins. Il a dû y laisser beaucoup de publications.
      Utilisez vous dans vos recherches les site du Patrimoine http://www2.culture.gouv.fr/culture/inventai/patrimoine/
      Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *