Ventes de maisons à Juvardeil, 1630

J’ai trouvé l’acte qui suit aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E5 – Voici ma retranscription : Le 8 novembre 1630 avant midy, par devant nous Nicolas Leconte notaire royal à Angers personnellement estably Me Nicolas Pasqueraye sieur de la Voronnière adjoint aux enquestes de la sénéchaussée et siège présidial de ceste ville y demeurant paroisse de St Maurille soubzmettant etc confesse avoir vendu vend quitte cèdde délaisse et transporte et promet garantir de tout troubles et empeschements quelconques
à noble homme René Minée sieur de la Boussonnière greffier en l’élection de ceste ville aussy y demeurant dite paroisse St Maurille présent, lequel a achapté pour luy ses hoirs et ayant cause
scavoir est un grand corps de logis en forme de pavillon couvert d’ardoise composé d’une grande et petite salle basse chambres et estude à costé despends et cuisine chambres haultes et greniers et superficie au dessus avec la cour grange pressouer celier escurye et jardin et une pièce de terre appellée l’Artinerye contenant 6 ou 7 boisselées de terre ou environ, le tout en un tenant et joignant d’un costé le chemin tendant de Chasteauneuf à Champigné, d’autre costé les terres de (blanc) aboutant d’un bout d’autre bout au prieuré de Juvardeil et au chemin chacun par son endroit
Item un autre corps de logis dans lequel se tient à présent Hierosme Roberdeau sieur de la Noe avec une cour et un celier appelé la Jaminerye le tout en un tenant joignant d’un costé le chemin cy dessus d’autre costé et aboutant d’un bout le grand logis et jardin cy dessus et d’autre bout la maison et appartenances de feu Robert Vavrin
Item 2 vieilles maisons et grange avec une grand cour le tout en un tenant clos de muraille joignant d’un costé ledit chemin cy dessus d’autre costé la cour de la maison appartenances au sieur de la Cuche aboutté d’un bout le chemin tendant du bourg de Juvardeil audit Châteauneuf, et d’autre bout au chemin tendant du cimetière dudit Juvardeil à aller à la Croix de Vollier
Item une pièce de terre appellée le Sable contenant 17 ou 18 boisselées de terre ou environ joignant d’un costé la terre dudit défunt Vavrin d’autre costé la terre de ladite veufve Cesarde aboutté le chemin tendant de Juvardeil à Champigné d’autre le chemin tendant dudit Juvardeil à la Bodinière
Item une autre pièce de terre appellée la Chicoysnelle contenant 14 à 15 boisselée de terre ou environ joignant d’un costé la terre de (blanc) d’autre costé et d’un bout la terre de la dame de la Vallée Gandon et d’autre bout ledit chemin tendant dudit Juvardeil audit lieu de la Bodinière
Item un clos de vigne appelé le Boisrollant contenant 4 quartiers ou environ joignant des 2 costés la terre dépendant dudit lieu de Boistollant appartenant au sieur de la Martinière Girault d’un bout le chemin tendant dudit lieu de Boisrollant à la mestairie de la Vallée et d’autre bout le chemin pour aller dudit lieu de la Vallée à l’Hommeau Cosnille
le tout sis en la paroisse dudit Juvardeil et tout ainsi que lesdites choses se poursuivent et comportent avec leurs appartenances et dépendances sans aucune réservation en faire et comme ledit vendeur les a eues par retrait lignager exécuté au siège présidial de ceste ville sur Me Jan Pasqueraye advocat au siège
tenues lesdites choses scavoir ledit grand corps de logis cour et jardin escurye grange ou est le pressouer et celier de la seigneurie de Juvardeil et du prieuré dudit lieu, la pièce de terre de l’Artimerye du fief de la Buronnière,le logis auquel se tient ledit Roberdeau cour et celier y joignant avec la pièce de terre des Sables du fief et seigneurie de Lande, lesdites vieilles maisons granges et cour du fief et seigneurie dont elles relèvevent, ladite pièce de terre des Chicoysnelles du fief dudit Juvardeil et ledit clos de vigne du fief des Vues appartenant audit sieur de la Martinière Girault, aux cens rentes charges et debvoirs anciens et acoustumés que les parties adverties de l’ordonnance royale n’ont pu exprimer de ce faire interpellées, lesquels debvoirs ledit acquéreur payera et acquitera pour l’advenir mesmes depuis le décret fait desdits héritages
transportant etc ceste présente vendition cession délay et transport faite pour et moyennant la somme de 1 650 livres tz payée content par ledit acquéreur audit vendeur qui a receu ladite somme en pièces de 16 sols et autre bonne monnaie courante suivant l’édit du roy dont il se contente et en quitte ledit sieur de la Baussonnière
tellement que audit contrat de vendition cession délaye et transport et tout ce que dit est tenir garder et entretenir et aux dommages etc oblige ledit vendeur etc renonczant etc dont etc
fait audit Angers à notre tablier en présence de Me Luc Briand et de Siphorien Guillebault clercs demeurant audit Angers tesmoins
en vin de marché don proxenette et médiateurs des présentes la somme de 20 livres payée contant par l’acquéreur du consentement dudit vendeur qui s’en est contenté

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog. Tout commentaire ou copie partielle de cet article sur autre blog ou forum ou site va à l’encontre du droit d’auteur.

Une réponse sur “Ventes de maisons à Juvardeil, 1630

  1. Petite réflexion perso : au sujet de ventes foncières, il est intéressant actuellement de faire aussi la généalogie de sa maison, c’est l’acte le plus ancien qui prime :explication :mon voisin morcelle son terrain donc obligation de bornage contradictoire amiable avec les voisins par un géomètre, et étant tellement imprégnée de ce que je lis sur votre site que craignant une contestation de sa part(il n’est point fin…)je suis venue avec mon (ma) notaire ,comme nos aïeux…pas content le voisin ….et sur les anciens actes que j’avais personnellement récupéré (1896) on peut se rendre compte qu’avec une certaine obstination qui vient du fond des âges ,l’homme du coin s’obstine à progressivement grignoter la parcelle du voisin ,( cette phrase n’est pas de moi mais d’un journaliste local..) donc à vos actes !qui n’est pas facile non plus il faut récupérer tous les noms des propriétaires voisins successifs…car le fait de borner est récent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.