Partages en 3 lots des biens de René Rouveray, Saint-Denis-d’Anjou 1572

Je descends d’une famille ROUVRAIS pour laquelle je suis en panne, aussi ce qui concerne ce patronyme pourra sans doute représenter un jour une piste.

L’acte qui suit est aux Archives de la Mayenne, série 3E19 – Voici ma retranscription :
Le 18 août 1572, 3 lots et partages des choses héritaulx qui sont communes et à départir entre chacuns de honnestes personnes Nicolas et Jehan les Rouverayes et François Quetyer mary de Magdelayne Rouveraye des choses héritaulx à eulx venus et escheues de la mort et trespas de défunt Me René Rouveraye prêtre en son vivant demeurant en ce bourg de St Denis d’Anjou lesdites choses départies en 3 lots par ledit Quetier en la manière qui s’ensuit

  • pour le 1er lot et pour une tierce partie desdites choses
  • la chambre de maison du davant en laquelle est la cheminée sise au lieu de la Croix Verte ladite chambre tant hault que bas comme elle se comporte avecques le vyer le plancher et pigeonnier de dessus ladite chambre icelle chambre, le pignon d’icelle joignant à l’estraige dudit lieu avecques le petit jardin qui abute à ladite maison joignant audit estraige abuctant d’un bout à ladite maison d’autre bout à la ruette laquelle on entre au cloux de la Trebelyardière
    Item la moitié par indivis de tel droit de jardin qui audit défunt appartenait au jardin nommé Quatre Pierres près ledit lieu de la Croix Verte ladite moitié à prendre joignant le jardin de Jehan Rouveraye abutant d’un bout au jardin des Goderons
    Item une planche plus une demie planche de vigne en ung tenant sises au cloux des Guyloteryes audit lieu de la Croix Verte ainsi qu’elles appartenaient audit défunt joignant d’un cousté la vigne de François Quetier d’autre aux vignes dudit défunt abutant la demie planche à la vignes de Me Pierre Henryet prêtre la planche longue abuté au chemin tendant de la Bymetière au port des Grotz
    Item une planche de vigne sise audit cloux des Guyboteries joignant la vigne de Nicolas Rouveraye d’autre cousté la vigne dudit Henryet abutant d’un bout à la vigne de Estienne Jamet
    Item ung bregeon de vigne sis au cloux des Guyloteries joignant des deux coustés la vigne de la veufve Pierre Lemareschal abutant d’un bout à la vigne Jehan Deleart d’autre bout à la vigne des hoirs feu Anthoyne Couterel
    Item la tierce partie de tel droit de pré audit défunt appartenant en la prée des Pauverts ladite tierce parties à prendre au long du cousté des Jares

  • pour le 2e lot
  • la chambre du milieu autrement nommé l’estude sise au lieu de la Croix Verte tant hault que bas comme elle se comporte depuis le feste jusques au bas joignant ladite chambre du davant abutant d’un bout au jardin d’autre bout à l’allée
    Item ung careau de jardin sis au jardin nommé la Gauldynière près le lieu de la Charpanterie tout ainsi que ledit careau se comporte et comme il appartient audit défunt joignant d’un cousté le jardin de Nicolas Rouveraye abutant d’un bout au jardin Jehan Rouveraye
    Item 2 planches de vigne en ung tenant sises audit cloux des Guylotteryes joignant par le bout aux deux planches contenues au premier de ces présentes abutant d’un bout audit chemin d’autre bout au jardin de Françoys Quetyer avecques une planche de vigne sise audit cloux comme la planche de la Froge joignant la vigne de la vigne de la veufve Pierre Lemareschal avecques ung petit bregeon de vigne qui joint ladite planche et abutant d’un bout au chemin tendant de la Bynetière au port des Gratz
    item une planche de vigne sise audit cloux nommé le Hache fourchée par plusieurs endroits joignant d’un cousté la vigne de Me Pierre Henryet
    Item une autre tierce partie de tel droit de pré qui audit défunt pouvoit appartenir en ladite pré des Fauverts à prendre au long ensuivant les terres du premier lot

  • le tiers et dernier lot
  • la chambre de maison du derrière tant hault que bas comme elle se comporte appellée le selyer abutant d’un bout à la vigne de ladite veuve Lemareschal d’autre bout à la chambre du milieu
    Item l’autre moitié par indivis de tel droit de jardin que audit défunt pouvoit appartenir au jardin des Quatre Pernes ladite moitié à prendre joignant le jardin des Goderons et abutant d’un bout au jardin de la veufve Richard Gaudon
    Item deux planches de vigne en ung tenant sises audit cloux des Guyloteries joignant les deux planches au second lot d’autre cousté la vigne des hoirs Couteret
    Item trois bregeons de vigne sis audit cloux des Guyloteries dont deux d’iceulx s’entretiennent par le bout du bas et l’autre plus haut joignant le chemin tendant de Pincé à la Croix Verte et tout ainsi qu’ils appartenaient audit défunt avecques les hayes et autres appartenances desdites choses
    Item une planche de vigne sise audit cloux des Guyloteryes joignant d’un cousté la vigne de la veufve Simon Regnoust Turpinelière d’autre cousté la vigne des hoirs feu Jamet Regnart
    Item ung petit bregeon de vigne sis au cloux de la Trebelyardière joignant la vigne de Jehan Legentilhomme d’autre cousté la vigne René Deschamps

    chacun d’eux feront huisseries chacun endroit de soi et cloront entre eulx à ladite maison moitié par moitié et chacun d’eux fera monter pour monter ès greniers chacun endroit de soi
    et demeure commun et à départir par entre eulx tel droit de maison et pressoir et l’ayre estant au derrière dudit pressoir le tout nommé la Trebelyardière audit lieu de la Croix Verte en ce qui audit défunt en pouvoir appartenir
    aussi les estraiges et yssues en tant que audit défunt pouvoir appartenir audit lieu de la Croix Verte des anciens communs
    et chacun d’eux auront chemin pour exploiter ladite maison par la venelle d’entre ladite maison et la maison dudit Quetier
    s’entreporteront chemin ou necessité sera au moins endommageable que faire se pourra en rebornant les passages
    s’entre garantiront leurs lots et partages
    et paieront au temps advenir lesdites parties les cens rentes charges et debvoirs que peut debvoir lesdites choses chacun de son lot et partage et de ce qu’il tiendra aux seigneurs des fiefs dont lesdites choses sont tenues et du passé il les acquiteront tiers à tiers
    ces présents partages faits et arrêtés par François Quetier mari de Magdelaine Rouveraye pour y procéder à la choisie d’iceulx par ses cohéritiers les Rouverayes chacun en son degré dedant 15 jour prochains venant ou dire ce qu’il appartiendra par raison et iceulx fait signé à la requeste du seing manuel de François Morin notaire soubz la court de St Denis d’Anjou le 18 août 1572 en présence de Bertrand Guyard et Jehan de la Courbe demeurant audit St Denis

    PS Le 10 novembre 1572 par devant nous François Morin notaire personnellement establis lesdits Nicolas et Jehan les Rouverayes et ledit Quetier lesquels ont eu ses présents partages pour agréables et les ont promis tenir en tous points … et avoir procédé à la choisie de ces présents partages ainsi qu’il est cotté

    Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog. Tout commentaire ou copie partielle de cet article sur autre blog ou forum ou site va à l’encontre du droit d’auteur.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.