Jacques Andouillette signe à Denis Chartier un titre nouveau, Bonnetable et Angers 1659

il a un patronyme dur à porter, mais à part Andouille qui existe encore, je ne trouve pas le patronyme Andouillette de nos jours.
Le titre nouveau était une pratiquement la reconnaissance de la dette et l’engagement de la servir par des héritiers.

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E1 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 21 mai 1659 après midi, pardevant nous François Delahaye notaire royal à Angers fut présent et personnellement estably honorable personne Jacques Andouillette messager de Bonnestable à Paris demeurant audit Bonetable tant en son nom que soy faisant fort de Robert Durant Jacquine Andouillette sa femme, Michel Boyer Renée Andouillette sa femme, et de Françoise Andouillette femme de Michel Chevalier absents, auxquels ledit estably promet faire ratiffier ces présentes toutefoys et quantes
lequel estably esdits noms et chacun d’iceulx l’un pour l’autre seul et pour le tout sans division de personnes ne de biens renonçant au bénéfice de division discussion et ordre de priorité et postériorité sur les poursuites qu’honorable Denys Chartier fils et héritier en partye de deffunts Michel Chartier et Françoise Beslin leur voulloit faire pour avoir tiltre nouveau de la continuaiton du payement de la somme de 18 livres 15 sols de renet hypothécaire créée au profit dudit deffunct Chartier par ledit Andouillette pour 300 livres de principal par contrat de constitution passé par devant Binet notaire au Mans le 21 novembre 1622, ledit contrat baillé en payement audit Denis Chartier par ledit Delahaye notaire son curateur sur le reliqua de son compte par acte passé par devant Me Germain Cordel notaire le 22 septembre 1689
a iceluy estably esdits noms et en chacun d’iceulx l’un pour l’autre seul et pour le tout sans division de personnes ne de biens promis et par ces présentes promet et s’oblige solidairement icelle rente de 18 livres 15 sols tournois rendre et payer servir et continuer par chacun an audit Denis Chartier en sa maison en la ville d’Angers le premier payement commançant le 21 novembre prochain vevant et à continuer de terme en terme d’an en an
laquelle rente de 18 livres 15 sols ledit estably a assise et assignée assiet et assigne sur tous et chacuns ses biens présents et futurs qu’il a généralement et spécialement obligés affectés et hypothéqués de l’hypothèque dudit contrat de constitution tant au payement et continuation de ladite rente que rachapt et admortissement d’icelle qu’il pourra faire toutefois et quante recognoissans ledit estably icelle rente estre bien et deument deue audit Charlier et ladite somme de 300 livres de principal dudit contrat avoir tourné au proffit dudit Andouillette
à laquelle recognoissance promesses obligations et ce que dessus tenir etc à peine etc s’oblige ledit esdit estably esdits noms solidairement et sans division de personnes ni de biens etc biens etc renonçant etc dont etc
fait et passé audit Angers maison dudit Delahaye notaire royal susdit en présence de Me Jacques Baron et Jacques Cotelle clercs demeurant audit Angers tesmoings

Cette vue est la propriété des Archives Départementales du Maine-et-Loire. Cliquez pour agrandir.

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.