Claude Simon de la Saulaie, l’ardent ligueur, avait oublié de payer 2 années de rente, Saint Mars la Jaille 1607

et c’est l’époux de sa veuve, Antoine Legras, qui règle la facture, au nom de Renée Simon mineure et sous sa curatelle, qui est la fille unique de Claude Simon.
Cette Renée Simon, héritière unique des Simon de la Saulaie, apportera la Saulaie à la famille de L’Esperonnière, dont l’auteur de l’ouvrage sur la baronnie de Candé qui est numérisé sur mon site.

collection particulière, reproduction interdite
collection particulière, reproduction interdite

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E121 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 5 mars 1607 avant midy, par devant nous Jullien Deille notaire royal Angers furent présents Jehan Poypaille escuier sieur dudit lieu demeurant au lieu seigneurial de Vineaues paroisse de st Mars de la Jaille pays de bretagne tant en son nom que soy faisant fort de Me Pierre Lanier procureur de la juridiction dudit St Mars cy devant fermier de ladite terre et seigneurie de St Mars de la Jaille prometant luy faire ratiffier ces présentes et en founir ratiffication vallable dedans 20 jours prochainement venant à peine etc ces présentes néantmoins d’une part
et Anthoine Legras escuier sieur de la Frenays curateur de damoiselle Renée Simon fille et unicque héritière de deffunt Claude Simon vivant aussi escuier sieur de la Saullaye et de dame Anne Davy à présent espouse dudit sieur de la Fresnays demeurant en ladite maison seigneuriale de la Fresnaie paroisse de St Aubin de Luigné d’autre
lesquels deument establie et soubzmis soubz ladite cour confessent avoir du procès pendant entre eulx au siège présidial de ceste ville touchant le payement requis par lesdits Poypaille et Lanier contre ledit Legras auditnom du nombre de 200 grands boisseaulx d’avoine mesure de Candé et 23 charetées de fouing qu’ils disent et soutiennent avoir esté prins par le deffunt sieur de la Saullaye et ses domestiques de ladite terre de Saint Mars es années 1594 et 1595 durant leur bail,
par l’advis de leurs conseils et amys ont accordé et transigé comme s’ensuit c’est à savoir que pour demeurer ledit Simon héritier dudit deffunt sieur de la Saullaye son père quite et entièrement deschargé de ladite demande desdits Poypaille et Lanier dudit nombre d’avoine et fouing pour tous despens ledit Legras audit nom mesmes en privé nom et en chacun desdits noms seul et pour le tout pour éviter à procès a promis et s’est obligé paier audit Poypaille esdits noms en ceste ville maison de nous notaire dedans la huitaine la somme de 160 livres ta à laquelle les parties esdits noms en ont amyablement composé et accordé demeurant au surplus les procès assoupy et terminés et les parties hors cour sans autres despens dommages ne intérests ce qu’ils ont respectivement stipulé et accepté et à ce tenir etc obligent etc renonczant etc foy jugement et condemnation etc
fait et passé audit Angers à notre tabler présents Me Bertrand Dutillet Me apothicaire demeurant à Candé Me Jehan Allain sieur de la Marre et Nouel Berruyer clerc audit Angers tesmoings requis et appelés

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog.

Une réponse sur “Claude Simon de la Saulaie, l’ardent ligueur, avait oublié de payer 2 années de rente, Saint Mars la Jaille 1607

  1. E.3108.(Carton.)-17 pièces,parchemin;6 pièces,papier.
    1354-XVIIIe siècle.-LEGRAS.
    -Donation par Jean Tabaut et Perronnelle,sa femme,de tous leurs biens à frère Guillaume Legras,prieur de La Pourrière;-complainte par-devant le prevôt de Nantes de Jean Perrin et Thomas Letasse,marchands résidant à Fougères,à l’encontre du capitaine du château de Chalonnes,Guillaume Legras qui a arrêté au passage leurs marchandises,comme appartenant à des marchands originaires de Normandie et du parti anglais;-partage de la succession de Pierre de Ciersay,sieur de Chizay,et de Jeanne Dubois,entre Jeanne Giraud,dame de La Fresnaye,veuve de Guillaume Legras,et Gillet de Puigné,capitaine de Thouarcé;-contrat de mariage de Jean Morin,sieur de Lugré,avec Régente Legras;-présentation par Guillaume Legras,sieur de La Roche-Tabuteau,de la chapelle de Bray,desservie en l’église de Thouarcé;-par Amaury Legras de la chapelle de Sainte-Catherine en l’église de Saint-Rémy-en-Mauges;-contrat pour la réception d’Henriette Legras au couvent des religieuses de Saint-François de Cholet;-quittance de deux quartiers de la pension de ladite sœur,donnée par Jeanne de Villeneuve,mère des religieuses;-acquêt par René Legras,sieur de Mécrin,de la seigneurie du Souchereau en Jallais;-distribution entre les créanciers de René Legras des deniers provenant de la vente des seigneuries de La Fresnaye et de Mécrin;-notes et extraits généalogiques per le feudiste Audouys;etc.
    (Série E.Titres de famille.AD du Maine et Loire.C.Port.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.