Suite des partages en 5 lots de la succession de Jean Ayrault, Angers 1619

Voyez le billet d’hier qui donne le début de ce long partage.
Je vous ai indiquée la branche qui a tel ou tel lot en face du numéro du lot
Et, si vous le souhaitez, sinon j’arrête ici cette succession, j’ai aussi la subdivision de chaque lot car ils sont plusieurs par lots. Cela pourrait être intéressant car on a tout le monde nommé.

  • troisième lot (échu aux Lemarié, de Sarra…)
  • Le contrat de 75 livres de rente créée pour la somme d 900 livres sur l’abbaye de saint Nicolas de ceste ville d’Angers passé par deffunt Me Mathurin Grudé vivant notaire royal dudit Angers le 2 mars 1587, ladite rente payable aux 1er de mars et septembre par moitié acquise par deffunt noble homme Magdelon Hunault sieur de la Hibauldière et par luy ceddée sans garantaige audit deffunt sieur président Ayrault par autre contrat passé par ledit Grudé le 12 août 1589 avecques les arréraiges de ladite rente depuis le 2 mars dernier jusques au 1er mai 1619 revenant à 8 livres
    Le contrat du 11 avril 1603 passé par ledit Deillé de 150 livres de rente payable chacun an aux 11 octobre et avril acquise par ledit deffunt sur noble homme Sébastien Bernabé sieur de la Boulaye Fougereuse et damoiselle Eleonor Calouin son espouse demeurant en ladite maison de la Boullaie paroisse saint Maurice de la Fougereuse pays d’Anjou pour 2 400 livres de principal, avecques l’arréraige qui a couru de ladite rente depuis le 11 avril 1618 jusqu’au 1er mai dernier revenant à la somme de 158 livres
    Aultre contrat passé par ledit Deillé le 14 février 1606 de la rente de 75 livres payable aux 14 des mois d’août et février constituée audit deffunt pour la somme de 1 200 livres sur ledit Bernabé et femme avecques l’arrérage de ladite rente depuis le 14 février 1618 jusques audit 1er mai dernier 1619 qui se monte 90 livres 10 sols
    Le contrat passé par ledit Serezin le 16 avril 1610 de 125 livres de rente annuelle payable aux 16 avril et octobre créée audit deffunt pour la somme de 2 000 lives sur Messire Jehan Pierres chevalier sieur de Theil dame Françoise Desnoes sa femme demeurant en la maison du Plessis Baudouin pays d’Anjou, noble homme Charles Gaultier sieur des Places conseiller audit siège présidial d’Angers, Jacques Fortin marchand demeurant à Gonnort et René Theil demeurant audit lieu du Plessis Baudouin avecques l’arrérage de ladite rente qui a couru depuis le 16 octonre dernier 1618 jusques au 1er mai dernier revenant à 67 livres 10 sols
    2 contrats passés par ledit Deillé d’une mesme jour 4 septembre 1613 l’ung de 300 livres de rente créée audit deffunt pour la somme de 4 800 livres l’autre de 200 livres de rente aussi créée audit deffunt pour la somme de 3 200 livres sur deffunt noble homme Nicolas Cochelin sieur de Vieille Ville et damoiselle Catherine de la Roussaie son espouse demeurant en ceste ville d’Angers lesdites rentes payables aux 4 mars et 4 septembre avecques l’arrérage desdites rentes depuis le 4 septembre 1618 jusques au 1er mai 1619 qui reviennent à 282 livres
    Le contrat du 2 septembre 1613 passé par ledit Deillé de la rente de 150 livres payable au 2 septembre par chacun an constituée audit deffunt pour la somme de 2 400 livres sur messire François de Savonnières chevalier sieur de Lorionnière demeurant audit lieu seigneurial de Meaulne en Anjou messire Simon de Savonnières chevalier sieur de la Torche maistre Loys Normand advocat audit Angers, avecques l’arrérage de ladite rente qui a couru depuis le 2 septembre 1618 jusques audit 1er mai dernier revenant à la somme de 100 livres
    Le contrat du 6 avril 1618 passé par ledit Deillé de 200 livres de rente payable chacuns ans au 6 avril constituée audit deffunt pour la somme de 3 200 livres sur messire René de Saint Offange sieur dudit lieu, de l’Esperonnière et de la Frapinière paroisse de Cossé en Anjou, avecques ce qui a couru d’arréraiges de ladite rente depuis le 6 avril dernier 1619 jusqu’au 1er mai ensuivant qui reviennent à 10 livres 10 sols
    Le contrat passé par ledit Deillé le 10 juillt 1618 de 200 livres de rente payable chacuns ans au 10 juillet acquise par ledit deffunt pour la somme de 3 200 livres sur messire Jacques de Maillé marquis de la Flocelière en Poitou y demeurant dame Julienne d’Angennes son espouse, Me François Michau sieur de la Grillère advocat audit Angers et sire René Touret marchand apothicaire aussi demeurant audit Angers l’arrérage de ladite rente qui a couru depuis le 10 juillet 1618 jusques au 1er mai 1619 revenant à 160 livres
    Plus 42 sols que le dit quatriesme lot raportera au présent lot

  • quatriesme lot (échu aux Caillé)
  • Le contrat du 19 mai 1606 passé par ledit Deillé de 50 livres tournois de rente annuelle payable chacuns ans au 19 novembre et mai créée audit deffunt pour la somme de 800 livres sur Palamède d ela Grandière escuier sieur dudit lieu y demeurant paroisse de Neufville et Grez et deffunt Anne de Villeprouvé aussy escuier vivant sieur de Quincé, avecques l’arréraige de ladite rente qui a couru depuis le 19 mai 1618 jusques au 1er mai 1619 qui se monte 7 livres 10 sols
    Le contrat du 25 avril 1608 passé par ledit Deillé de 250 livres de rente payable par chacun an aux 25 des mois d’octobre et avril constituée audit deffunt pour la somme de 4 000 livres par messire Pierre Du Bellay chevalier sieur de la Courbe et dame Barbe d’Aulnières sa femme demeurant en la maison seigneuriel de Raguin en Anjou, avecques les arréraiges de ladite rente de une année echeue le 25 avril dernier 1619 montant 150 livres
    Le contrat du 9 août 1608 passé par ledit Deillé de 225 livres de rente créée audit deffunt pour la somme de 3 600 livres sur maistre Jacques Morier René Duvau marchand Renée Jousset sa femme, Françoise Jousset veufve feu Jehan Vyvian, Gilles Chauveau, Noël Pyollin et Me Jehan Duvau notaire, partie de laquelle rente a été admortie et n’en reste à payer que 48 livres 8 sols 10 deniers de rente qui court depuis le 7 juillet 1618 et est deu seulement les reste du principal 775 livres 3 sols 6 denoirs pour laquelle somme ledit contrat est cy employé en partage avecque l’arréraige de la rente de ladite somme depuis ledit jour 7 juillet 1618 jusques audit 1er mai dernier qui revient à 42 livres
    Le contrat passé par ledit Deillé le 4 février 1610 de 80 livres de rente payable aux 4 août et février par chacun an acquise par ledit deffunt pour la somme de 1 280 livres sur René Pierres escuyer sieur de Bellefontaine damoiselle Renée Cartier sa femme, Lancelot d’Andigné escuier sieur de Maineuf demeurant à l’Isle Briant paroisse du Lyon d’Angers et sire Pierre Gaultier marchand demeurant audit Angers avecques ce qui est deu d’arrérage de ladite rente jusques audit 1er mai dernier qui revient à 158 livres 10 sols
    Le contrat du 29 mai 1613 passé par ledit Deillé et Jehan Duvau notaire dudit Angers de 200 livres de rente payable au 29 mai chacuns ans acquise par ledit deffunt pour la somme de 3 200 livres de messire Pierre Chenu chevalier sieur du Bois Plessis et dame Suzanne de Chasteautre sa femme demeurant au lieu seigneurial du Bois Plessis en ce pays d’Anjou, avecques l’arréraige de ladite rente qui a couru depuis le 29 mai 1618 jusques au 1er mai 1619 revenant à la somme de 183 livres 10 sols
    Le contrat passé par ledit Deillé le 18 juillet 1613 de 150 livres de rente payable aux 18 janvier et juillet de chacune année créée audit deffunt pour la somme de 2 400 livres sur noble homme François Cruon sieur du Plessis eslueu à La Fleche, damoiselle Jehanne Jouis sa femme et François Bidault sieur de Rochefort et sire François Prometteau marchand tous demeurant en la ville de La Fleche, avecques l’arréraige de ladite rente en ce qui est est escheu depuis le 18 juillet dernier 1618 jusques au 1er mai revenant à la somme de 116 livres 10 sols
    Le contrat du 17 octobre 1616 passé par ledit Deillé de 250 livres de rente payable chacuns ans au 17 octobre acquise par ledit deffunt sur Messire Charles de Cossé conte de Brissac maréchal de France et Charles Godes escuier sieur de la Perrière d’Apvrillé demeurant audit Angers, pour la somme de 4 000 livres de principal, avecques l’arréraige de ladite rente qui a couru depuis le 17 octobre dernier 1618 jusques audit 1er mai 1619 montant 121 livres
    Ung autre contrat passé par ledit Deillé le 4 mars 1617 de 112 livres 10 sols de rente payable au 4 mars de chacune année constitutée pour la somme de 1 800 livres par ledit deffunt sur ledit seigneur maréchal de Brissac et ledit sieur Godes avecques l’arréraige de ladite rente depuis le 4 mars 1619 jusques au 1er mais qui revient à 18 livres
    Le contrat passé par ledit Deillé le 9 décembre 1614 de 200 livres de rente payable chacuns ans audit jour 9 décembre acquise par René Leclerc escuier sieur des Aulnais pour la somme de 3 200 livres sur messire Paoul de la Saugère chevalier sieur de la Boussardière et dame Renée de Bellanger sa femme demeurants en la maison de la Boussardière pays de Craonnais duquel contrat ledit Leclerc auroit fait cession audit deffunt avecques promesse de garantaige par contrat de cession passé par ledit Deillé le 14 décembre 1617, avecues l’arréraige de ladite rente qui a couru depuis le 9 dévembre dernier jusques audit 1er mai aussi dernier revenant à 72 livres
    Le contrat dud 18 janvier 1618 de 100 livres de rente payable au 18 janvier de chacune année créée audit deffunt pour la somme de 1 600 livres sur René Bouchet escuier sieur de la Lardière damoiselle Marie Guynoiseau sa femme demeurant au lieu de la Petite Angibaudière paroisse de Saint Mars la Rothe diocèse de Lusson pays de Poitou et Louys de Villenveufve aussy escuyer sieur des Touches Boisgrolleau et du Casau y demeurant paroisse du May en Anjou, avecq l’arréraige de ladite rente qui a couru depuis le 18 janvier 1618 jusques au 1er mai 1619 montant 127 livres 10 sols
    A la charge de rapporter par le présent lot scavoir au premier 16 livres 8 sols 8 deniers, au second 22 sols et au troisième 42 sols

  • cinquième lot (monsieur de Chizé)
  • Les contrats de 25 livres de rente par une part et 83 livres 6 sols 8 deniers par autre qui se paient au 1er janvier acquises par deffunt Jamet Martin sieur de Montaigu sur la recepte des tailles de ceste ville le premier en dabte du 12 juin 1570 passé par devant Huot notaire royal audit Angers pour la somme de 300 livres la seconde en date du 18 mai 1573 passé par devant Fourré et Marais notaires royaux dudit Angers pour la somme de 1 000 livres cédés par ledit Martin audit deffunt sieur Ayrault par contrat de cession passé par ledit deffunt Grudé le 20 juillet 1586 pour la somme de 1 300 livres desquelles renets il ne se paye à présent que la moitié qui revient à 54 livres 3 sols 4 deniers avecques les arréraiges des dites rentes qui a couru depuis le 1er janvier 1618 jusques au premier jour de mai revenant pour une moitié à 60 livres
    Le contrat du 12m ars 1604 passé par Me Guillaume Guillot notaire royal audit Angers de la somme de 800 livres de rente payable par les 4 quartiers de l’année dont en a esté admorty 300 livres et n’en reste que 500 livres de rente acquise par ledit deffunt pour la somme de 8 000 livres sur Messire Pierre de Laval chevalier seigneur de Lezé et dame Isabelle de Rochechouard sa femme lors demeurant en la maison seigneuriale du Plessis Clerambaule en ce dit pays d’Anjou pour laquelle somme de 8 000 livres est ici mis en partaige avecques l’arréraige de ladite rente de 500 livres qui a couru depuis le 12 novembre 1618 jusques audit 1er mai 1619 montant 234 livres
    Le contrat passé par ledit Deillé le 29 avril 1605 de 37 livers 10 sols de rente payable chacuns ans audit jour 29 avril, acquise par ledit deffunt pour la somme de 600 livres sur deffunt Nicolas Amiot escuier sieur de Lansaudière avecques l’arréraige de ladite rente qui a couru depuis le 29 avril 1618 jusques audit 1er mai dernier montant 37 livres
    Le contrat du 22 janvier 1610 receu et passé par ledit Deillé de la rente de 150 livres annuelle et perpétuelle payable aux 20 juillet et 20 janvier de chacuns ans créée audit deffunt pour la somme de 2 400 livres sur Françoise Fallaizeau veufve de deffunt sire Ambrois Chalopin Charles Gohier marchand et Macé Belin aussi marchand demeurant audit Angers avecques la somme de 81 livres restant des arrérages de ladite rente qui ont couru depuis le 22 janvier 1618 jusques audit 1er mai dernier
    Le contrat passé par ledit Deillé le 4 mai 1615 de 100 livres de rente payable chacuns ans au 1er mai acquise par ledit deffunt pour la somme de 1 600 livres sur Claude Delahaye marchand et Marie Davy sa femme, Michel Delahaye leur fils aussi marchand et Jehan Guillebault sieur de la Grandmaison tous demeurant audit Angers, avecques l’arréraige de ladite rente depuis le 4 mai 1618 jusques au 1er mai 1619 qui revient à 99 livres
    Le contrat passé par ledit Deillé le 11 février 1616 de 200 livres de rente payable chacuns ans audit jour 11 février acquise par ledit deffunt pour la somme de 3 200 livres sur deffunt Daniel Laurent escuier sieur de la Crillonère et damoiselle Dyane Hunault son espouse demeurant à présent audit Angers, avecques l’arrérage de ladite rente qui a couru depuis le 11 août 1618 jusques audit 1er mai qui se monte 43 livres 10 sols
    Le contrat passé par ledit Deillé le 1er décembre 1616 de 200 livres payable au 1er décembre de chacune année acquise par ledit Leclerc sieur des Aulnais pour la somme de 3 200 livres sur messire François Leporc de la Porte baron de Vezins et dame Anne de la Tourlandry sa mère demeurante audit lieu de la Tour Landry , duquel contrat ledit Leclerc auroit fait cession audit deffunt sieur Ayrault par autre contrat passé par ledit Deillé le 14 décembre 1617 avec promesse de garantaige, avecques les arréraiges de ladite rente depuis le 1er décembre 1618 jusques audit 1er mai 1619 qui reviennent à 83 livres
    Le contrat du 27 mai 1617 receu par ledit Deillé de 100 livres de rente payable chacuns ans audit jour 27 mai créée audit deffunt pour la somme de 1 600 livres sur Me René Allasneau sieur de la Rivière chastelain de Pouancé y demeurant Me Guillaume Guillot notaire audit Angers et Jehan Gabory sieur de la Lande fermier de la Bigeottière y demeurant paroisse du Bourg d’Iré en Anjou, avecques les arrérages de ladite rente qui ont courru depuis le 27 mai 1618 jusques au 1er mai 1619 montant la somme de 92 livres
    Ladite damoiselle de Mue payera à celuy ou ceux qui auront le présent lot la somme de 800 livres au lieu des prés de Loyau qui appartenoient audit deffunt et les intérests au denier seize jusques au jour du paiement à compter du jour de la choisie desdits partages si mieux elle n’aime rapporter lesdits prés au présent lot
    Item payera ladite damoiselle de Mue à ceux qui auront ledit lot la somme de 100 livres faisant moitié de l’arrérage de la rente de 200 livres due par ledit sieur de Saint Offance par elle receue depuis le cmpte par elle rendue des deniers qu’elle auroit receuz arresté le 28 avril dernier desquels 200 livres elle en a baillé 100 livres audit Deillé pour ses salaires à luy ordonnés par tous lesdits héritiers d’avoir vacqué à la confection de l’inventaire des conrrats tiltres et enseignements de ladite succession ainsi qu’appert par la lecture d’iceluy et quittance dudit Deillé
    Item lesdits Hiret, Thomas, Nicolas Delhommeau, Fillon et Caillé payeront aussi à ceux qui auront le présent lot la somme de 1 000 livres par ledit deffunt en advancement de droit successif à ladite damoiselle Marie Ayrault leur mère par contrat passé par ledit Deillé le 13 août 1608 avec les intérests à raison de l’ordonnance à compter du jour de ladite choisie des partages jusques à l’actuel payement
    Item ledit sieur de la Butte payera à ceux qui auront le présent lot la somme de 64 livres prestée par ledit deffunt à la damoiselle de la Butte sa femme ainsi qu’appert par ung mémoire escript de la main dudit deffunt mentionné audit inventaire
    Item Me Pierre Eveillard conseiller audit siège présidial payera aussi à ceux qui auront le présent lot la somme de 60 livres qu’il debvoit de reste audit deffunt du contenu en une cédule signée de luy de la somme de 120 lives en date du 8 mars 1616
    Plus la somme de 110 livres à prendre par préférence sur la somme de 1 400 livres contenue en l’obligation sur Me Jehan Herrault sieur du Perron passée par ledit Serezin le 7 décembre 1605 mentionnée audit inventaire
    Rapportera ce lot audit premier lot 32 livres

    à la charge de se garantir respectivement par lesdits héritiers les choses desdits partaiges…

    Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog

    12 réponses sur “Suite des partages en 5 lots de la succession de Jean Ayrault, Angers 1619

    1. « Lemarié, de Sarra » : voilà une chose intéressante aussi tard. La find e l’acte reprend-il toutes les références généalogiques pour que l’on puisse comprendre les liens de parenté ?

        Note d’Odile :

      En fait, il y a encore 30 pages qui sont les subdivisions des lots.
      Ce que je pense utile de faire c’est juste pour chaque lot les pages qui donnent les noms des héritiers.
      Souhaitez moi bon courage car ils sont nombreux, mais je pense que cela sera utile à certains généalogistes, j’en veux pour preuve que les bases de données sur Internet sont incomplètes concernant les frères et soeur de feu Jean le président de la chambre des Comptes de Bretagne, dont c’est ici la succession que je vous mets, car il était sans enfants.
      Odile

    2. Très intéressant de constater aussi toutes les créances des vieilles familles nobles, sans doute dues aux guerres..

        Note d’Odile :

      Oui, j’ai été très impressionnée par le rang social des emprunteurs.
      Compte-tenu du portefeuille, vous avez aussi vu qu’il pouvait prêter chaque année plusieurs milliers de livre, et le portefeuille gonflait de lui-même.
      Odile

    3. E. 1519.(Carton.)-1 pièce,papier.
      1392-1606.-AULNIERES (d’).
      -Notes et extraits par le feudiste Audouys sur la famille d’Aulnières,seigneur d’Aulnières et de Raguin.
      (Série E.Titres de famille.AD de Maine et Loire.C.Port.)

        Note d’Odile :

      Bonjour Madame
      J’ai fait cette cote autrefois, et vous la trouvez dans mon étude HATON , comme étant liée aux HATON
      Odile

    4. E.2762.(Carton.)-4 pièces,parchemin;7 pièces,papier.
      1481-1700.-GUILLEBAULT.
      -Aveu rendu à la seigneurie de La Touche par Jean Guillebault pour tenures près La Morousière;-pour une maison à Champtocé;-bail par le même du temporel du prieuré d’Ingrandes;-procès-verbal des titres trouvés chez Jacques Guillebault,sieur de La Grand’maison;-cession par René Dubreil,baron d’ Ingrandes,à Renée Pétrineau,veuve de Hervé Guillebault,d’une rente de 100 livres;-partage de la succession de Louis Guilbault et de Perrine Marchand,sa femme.
      (Série E.Titres de famille.AD de Maine et Loire.C.Port.)

    5. E.3302.(Carton.)-3 pièces,parchemin;33 pièces,papier.
      1547-XVIIIe siècle.-MARTIN.
      -Acquêt par Mathurin Martin de vignes près Brissac;-par Jean Martin du domaine de Chemans,près Blaison;-par Jamet Martin,sieur de Montagu,de la seigneurie de l’Etang et des grands moulins de Gennes;-contrat de mariage de Jacques Martin avec Nicole Chalumeau;-extrait du testament d’Andrée Leboucher,veuve de François Martin;-partage de la succession d’Espérance Martin,veuve de Michel Carix;-factum pour Florent Martin,Jean-Michel Haguet et François Goudault contre Claude de La Motte et Jean Bontemps;-inventaire et vente des meubles de Jeanne Martin;-donation par Anne Mazurier,veuve de Denis Lesignière,de tous ses biens à Florent Martin,notaire de Saumur;-acquêt par Louis Martin teinturier,d’une maison à Angers,rue des Carmes;-inventaire des meubles et dettes actives et passives de Marie Delaunay,veuve de Maurice Martin,perruquier à Chalonnes-sur-Loire;- généalogie et notes sur la famille Martin par le feudiste Audouys.
      (Série E.Titres de famille.AD de Maine et Loire.C.Port.)

    6. E.3128.(Carton.)-3 pièces,papier.
      1747-1787.-LEMARIE.
      -Acquêt par Joseph Lemarié,sieur de La Crossonnière,de prés dans les paroisses des Ponts -de-Cé,Mûrs et Denée;nomination de Michel Falloux,à la tutelle des enfants mineurs de François-Joseph Lemarié de La Crossonnière et de Madeleine Armenault;-constitution par Guillaume-Pierre Lemarié de La Crossonnière d’une rente de cent livres au profit d’Angélique-Marie Gohin.
      (Série E.Titres de famille.AD de Maine et Loire.C.Port.)

    7. E.3199.(Carton.)4 pièces,parchemin;27 pièces,papier.
      1478-XVIIIe siècle.-LIGER ou LIGIER.
      -Déclaration rendue à la seigneurie des Essarts par Jean Liger pour sa tenure de La Godillerie;-acquêt par Guillaume Liger,sieur de La Tranchardière,d’un logis rue du Cornet;-par Macé Liger d’une maison à Corné;-partage de la succession de Macé Liger et d’Urbaine Lorrier entre Macé Liger,chirurgien,Jean et René Liger,ses frères;-licitation de La Hupellière,dépendant de la succession de Guillaume Liger;-acquêt par Joseph Liger de la closerie du Hault-Vau en Soulaire;-partage de la succession de Denis Liger;-acquêt par René Liger,sergent royal,d’un pré en Corné;-testament de Jeanne Péhu,veuve de Macé Liger,chirurgien;-partage de partie des immeubles provenant de la succession de Claude Ligier,chanoine honoraire de Saint-Laud d’Angers;-note du feudiste Audouys sur l’alliance des familles ,Lefrère et Leroux de la paroisse de Corné.
      (Série E.Titres de famille.AD de Maine et Loire.C.Port.)

    8. E.3938.(Carton.)-3 pièces,parchemin;6 pièces,papier.
      1529-XVIII e siècle.-SAVONNIERES(de)
      -Présentation par Jean de Savonnières de la chapelle desservie en son château de Meaulne;-testament de Charlotte de Saint-Germain,veuve d’Antoine de Savonnières,qui fonde un anniversaire en l’église des Augustins d’Angers;-présentation par Madeleine de Savonnières,veuve d’Isaac de Frézeau,de la chapelle Sainte-Catherine de son château du Vivier-des-Landes en la paroisse de Courcelles;-codicille de Madeleine de Monteclerc,veuve de François de Savonnières,portant élection de sépulture en l’église des Récollets de La Baumette,près Angers;-notes et extraits généalogiques par le feudiste Audouys.
      (Série E.Titres de famille AD de Maine et Loire.C.Port.)

    9. E.2776.(Carton.)-4 pièces,parchemin;44 pièces,papier.
      1608-1755.-GUINOISEAU.
      -Aveu rendu à La Tourlandry par Jacques Guinoiseau pour sa seigneurie de La Giraudière;-décharge de l’arrière-ban par le même;_baux des métairies de La Boudrie,de La Haute-Sauvagère et de La Baudrière;-prisée des héritages dépendant de la succession des sieur et dame de La Giraudière,tant à La Giraudière,Maurivet,que Machelle à Angers,faite à la prière des héritiers par Blouin de La Varanne et Ayrault Du Moteau;-partage entre François Boilesve de Goismard,Jacques Guinoiseau de La Sauvagère,René Guinoiseau de La Giraudière et Philippe Bitault,sieur du Tertre;-enquête pour constater l’âge de Jacques Guinoiseau,clerc postulant à l’ordre du sous- diaconat;acquêt par François Guinoiseau,sieur de Boismarie,d’une maison rue du Petit-Prêtre,etc.
      (Série E.Titres de famille.AD.de Maine et Loire.C.Port.)

    10. E.2225.(Carton.)-4 pièces,parchemin;-4 pièces,papier.
      1517-1684.-DELAHAYE.
      -Lettres du commissaire des Grands Jours d’Anjou,portant pouvoir à Jean Delahaye d’exercer sa charge de notaire ès-seigneuries de Voisin et Noyant;-constitution par François de Daillon,comte Du Lude,d’une rente de cent livres au profit de Jean Delahaye,orfèvre du Roi,sur le pont aux Changeurs,à Paris;-décret d’adjudication sur Claude Delahaye et Marie Davy,sa femme,des métairies de La Challière et de La Boullaye;-partage de la succession de René Delahaye,etc.
      (Série E.Titres de famille.AD de Maine et Loire.C.Port.)

      (Cote sans doute déja faite )

    11. E.4056.(Carton.)-9 pièces,parchemin;2 pièces,papier.
      -1598-1628.-TOUR-LANDRY (de La)
      -Présentation par Hardouin et René de La Tour-Landry de la chapelle de La Réautière en l’église d’Ampoigné;-par François de La Tour-Landry de sa chapelle seigneuriale de Gilbourg;-par Diane de Rohan,sa femme,de la chapelle de Saint-Pierre alias de Montaugibert,en l’église Notre-Dame d’Alençon;-vente par François de La Tour-Landry des domaines de l’Espine et de La Durantière dans les paroisses de Montreuil-Belfroy et de Juigné;-extrait du contrat de mariage de Jean de La Tour-Landry et de Louise de Châteaubriand;etc.
      (Série E. Titres de famille.AD de Maine et loire.C.Port.)

    12. E.3155.(Carton.)-3 pièces,papier.
      1586-XVIII e siècle.-LEPORC.
      -Bail à ferme par François Leporc,connétable de Nantes, »de tout et tel devoir de guet de portes qui lui peut appartenir en ladite ville de Nantes »;-adjudication de la métairie de La Noe,saisie sur René Leporc, »de la nouvelle opinion » pour n’avoir « obéy aux éditz et intentions de Roy pour la réunion de ses suhjetz à l’église catholique,apostolique et romaine »;-notes généalogiques par le feudiste Audouys.
      (Série E.Titres de famille.AD de Maine et Loire.C.Port.)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.